Une piste vers la petite Yuki ~ 1er Acte | Enquête
header
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Une piste vers la petite Yuki ~ 1er Acte | Enquête

Nishiki Saitô
Ingénieur professionnel
avatar
Surnom : Big Bang
Profession : Ingénieur et Héros de Tsukeru
Rang : A
Yens : 830
Renommée : 185
Alignement : Malfaisant
Une piste vers la petite Yuki ~ 1er Acte | Enquête || Ven 3 Aoû - 22:35


PARTIE I : LE FLAIR DES LOUPS DE TSUKERU

Osaka - Centre ville


--> Alerte enlèvement -- Médias de Mai 301

On ne parlait que de cela depuis quelques temps. La disparition de la petite Yuki avait tout pour être anecdotique dans les faits. Si on ne se concentrait que là-dessus, certainement que l'affaire n'aurait pas fait autant de bruits que dans la situation actuelle. Mais dans le cas présent, on avait malheureusement relevé des similitudes avec un autre enlèvement ayant eu lieu trois ans auparavant, dans la même ville, et ainsi mis en lumière une possible connivence entre les deux kidnappings. Cette idée s'était glissée dans les esprits encore meurtris et terrorisés des habitants, aussi vrai que la nouvelle avait remué le couteau dans la plaie. Après ce premier enlèvement, il fallait qu'un deuxième se produise. Et dans la position des agents de Tsukeru, on ne pouvait se permettre de faire respecter la règle du "jamais deux sans trois".

Il était tout naturel de penser qu'on avait affaire à un récidiviste, voire à un psychopathe. Cette conclusion s'introduisait d'elle-même et il n'y avait pas besoin de faire carrière chez les jaunes pour le comprendre. Tout le monde le devinait, ou du moins, tout le monde croyait le deviner : mais pour un enquêteur, en l'absence de preuves, cela ne demeurait qu'une spéculation. Une spéculation omniprésente, mais une spéculation tout de même. Saitô savait trop bien le risque qu'on pouvait prendre à tirer ce genre de conclusions hâtives, aussi avait-il choisi de ne pas répondre aux médias sur les soupçons qu'il pouvait avoir. Bien entendu, on l'avait interrogé dès qu'il était arrivé en gare d'Osaka, son vélo pliable à la main. Les flashs, les cameras, les micros tendus vers lui... il aurait volontiers laissé tout ce cinéma à Ayane, et pourtant. Il avait encore peine à croire qu'avant même qu'il ne se penche sur l'enquête, les journalistes savaient qu'il la traiterait. Qui sait si ce n'était pas Ayane qui avait vendu la mèche ? A sa place, il aurait certainement fait pareil. Donner le nom d'un enquêteur célèbre, et promettre de résoudre le crime au plus vite. C'était de la politique dans son aspect le plus fondamentale. Rassurer les gens. Leur dire qu'on allait retrouver Yuki.

--- Oui, oui, oui... nous allons retrouver la p'tite. On fait au mieux pour récolter des indices, et on a des pistes qui nous mèneront à toi...

Fit-il en pointant la caméra du doigt.

--- ... petit fils de pute.

Encore une vidéo qui allait tourner sur facebook, à son plus grand plaisir. Il avait le chic pour lancer ce genre de petites provocations gratuites et les internautes partageaient à foison, ce qui l'amusait d'autant plus. Il songeait que, parfois, ça pouvait aider à faire sortir la souris de son trou, et il s'attendait en lançant ce genre de petites piques à tomber dans une embuscade tendue par l'ennemi à fleur de peau. Il y en avait, des crétins qui réagissaient au quart de tour, et qui seraient prêts à répondre par la positive à cette invitation au duel : c'était bien ce qu'il attendait. De toute façon, au regard de son Alter, il ne craignait pas grand monde.

A présent que le message était passé, il était temps de passer à l'action. Il jeta sa jambe au-dessus de son vélo pour chevaucher sa selle et, tel un brave Robin des Bois, il prit la poudre d'escampette. Ses pédales roulèrent autour d'une chaîne motorisée qu'il avait construite lui-même et qui lui permettait, en plus d'accélérer le mouvement, d'économiser ses forces, en fournissant moins d'efforts. C'était un vrai plaisir de rouler avec ce VTT de la mort !

Il avait rendez-vous avec sa cheffe, Ayane. Il n'y avait rien de galant dans tout cela : il la voyait comme une pote et faisait probablement parti des rares à ne pas succomber à ses charmes. A vrai dire, il préférait aux courbes féminines les corps démembrés, dépecés, déchiquetés. Aux langues savoureuses, il préférait les effusions de sang et les entrailles dispersées. Chacun son kiff, n'est-ce pas ?

Notre jeune héros, fan des criminels, roulait donc vers de nouvelles aventures, en quête du squat qu'avait choisi Ayane pour mener cette expédition. Il avait hâte d'en découvrir un peu plus sur son nouveau client. Qui sait ce que cet hypothétique récidiviste faisait avec ces enfants ? Il espérait voir des choses atroces. Un truc de dingue qu'il pourrait raconter à ses potes, et qui viendrait enrichir sa collection de cas sociaux.

--- Nyahahahaha !


Spoiler:
 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Navil'Ohtrelos Slythe Elo'Arvs - De Svartalfheim à Midgard, une histoire de larcin vers la petite brunette
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Autres lieux :: Autres :: Reste du Japon-
Sauter vers:
spider