La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301]
header

Partagez|

La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301]

Lunalyn
Miss DOH 2018 - Chef d'agence Héroïque
avatar
Surnom : Arsenal Girl
Profession : Professeur de Technologie - Héroïne
Rang : A
Yens : 1545
Renommée : 225
Alignement : Bienfaitrice
La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Sam 4 Aoû - 17:02

Journée grise. La pluie ne cesse de tomber depuis plusieurs heures sur Yuei, créant un petit tambourinement sur les fenêtres de la classe et rafraîchissant grandement l'atmosphère.

Aujourd'hui n'est autre que le jour où j'accueille pour la première fois de l'année ma classe de troisième année. Ces élèves, je commence à les connaitre au bout de trois ans. Et même si certain sont assidus depuis leur entrée à Yuei, d'autres ont légèrement pris une pente descendante. Rare sont ceux qui trouvent finalement de l'intérêt à ma matière au bout de trois ans, alors je ne m'attends pas à ce que cette année soit meilleure que la précédente.

Enfin, la sonnerie retenti dans les couloirs de l'école. Et rapidement, les élèves rejoignent la classe, certains étant trempé de la tête au pied, je soupire un instant et me décide à faire apparaître une pile de serviettes sèches avec une table et un panier pour le linge sale à l'entrée de la classe. La seconde sonnerie retentis mais les élèves continuent de rentrer comme un flot de petits êtres mouillés. Il leur faut encore bien cinq autres minutes pour finir de tous s'installer et d'être opérationnelle pour travailler.

Bien le bonjour à tous. Vous connaissez tous les règles de la maison, ceux qui veulent pas bosser, c'est au fond et bien sage, les autres j'attends que vous participiez sans avoir à vous arracher les vers du nez. Bref, cette année nous mettrons la pratique un peu plus à l'honneur et essayerons de concevoir un véritable objet héroïque qui, je l'espère, pourrais vous servir dans votre futur carrière de héro.

Du coup, je vous propose de ne pas perdre plus de temps, chers élèves, à vos crayons. L'exercice du jour consiste à imaginer un objet qui pourrais vous permettre d'augmenter les capacités de vos alters respectifs.

Je vous prierai donc de me décrire en premier lieu votre alter, puis de décrire quel sorte d'objet vous imaginer et surtout de décrire en quoi il matcherait bien avec votre pouvoir et vous permettrais de vous améliorer sur le terrain.

Je vous laisse donc y réfléchir tranquillement chacun de votre côté et si vous avez des questions n'hésitez pas à demander.


Ce qu'il y a de bien avec les troisièmes années, c'est que ça me laisse plein de temps pour réfléchir de mon côté à mes propres objets...

Quelques petites Règles:
 

________________




Dernière édition par Lunalyn le Jeu 22 Nov - 20:57, édité 1 fois
Terumi Rei
Apprenti Héros
avatar
Surnom : ONE SHOT
Profession : Élève 3T - Filière Héroïque
Rang : B
Yens : 435
Renommée : 80
Alignement : Rebelle
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Lun 6 Aoû - 0:10

Troisième et dernière année, après je pourrais dire adieu à ces cours de technologie qui me gonflent plus qu'autre chose. Tout le monde perdait son temps avec cette matière qui ne servait à rien, à quoi bon nous donner des cours, sachant qu'il y avait la filière assistance pouvant répondre à tous nos fantasmes d'équipements et objets héroïques ? A rien, voilà la réponse, mais c'était obligatoire, et qui disait obligatoire disait présence requise.
Il pleuvait des cordes et mon humeur était massacrante, car je n'avais pas pu fumer mon corps réclamait son poison quotidien. Pluie de merde, cours de merde, école de merde ! J'étais trempée de la tête aux pieds, en hiver j'aurais mis mon bonnet bordeaux, mais nous n'étions pas en hiver. Je suivais le mouvement des autres élèves allant dans leurs classes respectives, c'était long les gens se traînaient comme des limaces. Non pas que j'avais envie d'arriver la première en cours, mais j'avais clairement envie de me sécher, surtout les cheveux puisque j'avais l'impression d'avoir un poulpe mort sur la tête.

Il y avait des serviettes à l'entrée, bonne idée. J'en attrapais une et je me séchais rapidement les cheveux, tant pis je ne ressemblerai à rien, mais de toute façon je m'en moquais, les mecs en troisième années étaient tous moches et la plupart toujours puceaux, next.
Lunalyn, professeur de technologie nous attendait à son poste, je le regardais en me dirigeant vers mon bureau. Elle n'était pas trop chiante comme enseignante, elle me laissait me mettre au fond de la classe et n'embêtait pas ceux qui n'en avaient rien à faire de sa matière, dans la mesure où ces derniers ne dérangeaient pas ses cours. Je levais mon bras dans sa direction et je mimais une arme à feu avec ma main. « Bang ! Bang ! » Un petit sourire s'affichait sur mon visage, c'était ma façon à moi de dire bonjour.
Je m'installais sur ma chaise, laissant les premières places aux fayots et aux têtes de classe, le fond m'allait à ravir. Je soupirais en attendant que le cours commence.

La rousse prit la parole quand tout le monde fut présent et installé. Je l'écoutais à moitié, d'habitude elle ne captait jamais trop mon attention, mais cette fois-ci c'était différent. Apparemment, on allait créer un objet héroïque. Le programme de la rouquine semblait intéressant, peut-être que pour cette dernière année, j'allais montrer un peu plus d'entrain à cette matière qu'était la technologie.
Je regardais autour de moi et certains griffonnaient déjà des trucs sur leur feuille de papier, trop de détermination, beaucoup trop pour moi. Je balançais ma tête vers l'arrière et j'observais le plafond, il y avait quelques taches sur ce dernier, mes yeux voyaient une forme. Un arc. Cela pourrait le faire un arc et des flèches ? D'habitude, je ne jurais que par les armes à feu pour toutes les qualités qu'elles offraient, mais un arc cela serait différent et me permettrait d'obtenir certaines choses qu'un flingue ne pourrait m'offrir. Vive les saletés sur les plafonds !

________________


©crackintime
Hisagomaru Hanataro
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Turbo Justice
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 1545
Renommée : 168
Alignement : Dévoué
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Dim 19 Aoû - 12:53

Aujourd'hui arrivait enfin le cours que Hanataro avait attendu depuis la rentrée : les tutorats de bricolage de Lunalyn. C'était les filières assistances qui en avaient le plus dans leur cursus, mais les apprentis-héros y étaient aussi formés dans une moindre mesure – peut-être juste assez pour qu'ils puissent prendre conscience à quel point concevoir un objet héroïque est long, fastidieux, et qu'il fallait par conséquence en prendre excessivement soin. Sur la théorie, cela faisait déjà deux ans qu'Hanataro suivait les leçons d'Arsenal Girl, et aujourd'hui n'était que le première jour de la troisième année. Toutefois, il avait l'impression que ce n'était que maintenant qu'il allait vraiment pouvoir rentabiliser ces cours pour arriver à un résultat concret – et payant.

Sauf que aujourd'hui, cela avait été coton d'arriver à l'heure. Entre les vacances et l'événement d'assaut sur Yuei, il avait vraiment cru qu'il n'arriverait jamais avant le début cours, à savoir quand Lunalyn y lancera son deuxième post.

C'est donc ce qui expliquait pourquoi il filait dans les couloirs aussi vite que ses vêtements trempés le lui permettaient, la pluie n'étant pas la seule responsable de son coup de bourre. Coup de chance, malgré la seconde sonnerie qui résonna dans les couloirs, il apparu ne pas être le dernier. Enfin si, il l'était dans la file, mais il ne pouvait pas décemment être considéré comme retardataire alors que cela bouchonnait à l'entrée de la classe. D'autres – tous – étudiants étaient aussi détrempés que lui, et prenaient à tour de rôle une serviette mise à leur disposition. Et après l'on oserait prétendre que Lunalyn était austère et sévère ? Une formatrice si prévenante envers ses classes.

L'introduction passée, chacun trouva sa place, et par défaut, Hanataro prit ce qui restait au  troisième rang. L'occasion pour Lunalyn de rappeler les règles de son cours, des fois que quelqu'un aurait oublié depuis les dernières vacances scolaires. Et pour le coup, cela s'annonçait bien : de la véritable conception à l'occasion du premier cours déjà. Bon, il en faudra probablement plus d'un pour finaliser véritablement, mais attaquer le vif du sujet dès le première jour, Hanataro n'aurait pu rêver mieux. A plus forte raison qu'il avait déjà une liste longue comme le bras de projets.

Et peut-être même un peu plus longue encore, comme le constata chacun alors qu'elle lui échappa des mains, et se déroula tranquillement jusqu'au bureau de Lunalyn – duquel elle fit encore le tour, par ailleurs. Un sourire affichant toutes ses dents, mais sans la moindre goutte de sueur à la tempe, Hanataro entreprit de la ré-enrouler depuis sa place sans cesser de faire face à sa formatrice, le tout dans un doux bruissement de papier qui remontait progressivement.

Bon, au moins, il prouvait qu'il était motivé, qu'il avait des idées, et de l'avance. Du moins, jusqu'à ce que soit annoncée une contrainte : l'objet devait impérativement avoir un lien avec le Quirk du propriétaire, ce qui réduisait sa liste à... un seul. Il fallait dire qu'il n'avait pas une aptitude que l'on pouvait aisément optimiser avec du matériel. C'était même un peu pour cela qu'il devait compenser dans les autres domaines avec du matériel.

Beaucoup de matériel.

Bon, qu'à cela ne tienne, cet objet devait de toute façon être fait un jour ou l'autre, alors autant que ce soit aujourd'hui. Il allait peut-être être un peu compliqué à faire pour un cours général, mais en l'état, il n'y avait pas de contrainte de rang, donc à tenter.

Du coup, crayon en main, il traça le croquis de ce qu'il souhaitait réaliser : une paire de lunettes destinée à assister sa vision globale. Le principal support de son Quirk. Pour le modèle de référence, il n'eu pas à chercher loin cela dit, il avait déjà ce qu'il lui fallait sur le nez : ses habituelles lunettes teintées ocre qui ne semblaient jamais le quitter. Une fois le schéma habilement dessiné, il ajouta sur le côté les annotations faisant office du cahier des charges.

Ne restait plus qu'à présenter le projet à celle qui gérait un peu mieux la création technologique que lui, ce qu'il fit quand son tour arriva.


« Voici pour moi ! Une paire de lunettes, avec capacité de zoom et assistance de visée de courte à longue porté ! Vu que mon Quirk me permet d'altérer les sens d'une personne située dans mon champs visuel, meilleure est ma vue, et plus je peux agir tôt en tant que soutien à distance. Ces lentilles me permettront donc d'octroyer un avantage net de mon côté, que ce soit en équipe ou en solitaire ! »


Une présentation simple à son goût, pour un objet qui le sera probablement moins.

________________



Fubuki Nami
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Cold Breath
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : B
Yens : 1890
Renommée : 98
Alignement : Dévouée
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Ven 24 Aoû - 22:36

Au pas de course, dans ma tenue de Yuei et sac bandoulière sur l'épaule, je tentais d'avaler le kilomètres qui me séparaient de ma prochaine salle de classe.
Sous la pluie, et détrempée, mes pas foulèrent d'innombrables flaques d'eau sur mon chemin, parfois profondes, qui me valut d'être mouillée jusqu'aux genoux, moi et ma petite taille.

Pourquoi j'étais à la bourre ?! Peut-être parce que j'avais cru bon de m'endormir en pleine journée, lisant un bouquin sur mon lit, dans ma chambre à l'internat ?! Oui, peut être !

Entrant finalement dans le bâtiment – en manquant de m'étaler par terre a cause de l'eau sur le carrelage – j'entendis la sonnerie, espérant que ce ne soit que la première.
Les couloirs s’enchaînèrent tout comme mes slaloms et mes « pardon » a répétition : un avantage d'être petit pour se faufiler facilement – il y en avait au moins un -.

A bout de souffle, je ralenti finalement la cadence lorsque je vis l'attroupement de ma classe devant la salle.
Ouf... Je n'étais pas la dernière. J'aperçus même Hanataro dans le lot, lui pour qui le retard n'était pas non plus une habitude.

Soulagée, je fis la queue et saluai mes camarades tout en reprenant mes esprits, attrapant une serviette pour éponger mes cheveux et sécher mes jambes rapidement avant de m'installer là où il restait de la place... Autant dire tout devant, là où personne ne voulait se mettre...  

Lunalyn-sensei, aussi connu sous le pseudonyme d'Arsenal Girl, nous briefa alors en débutant son cours, nous expliquant l'exercice qui nous attendait.
C'était plutôt cool cette idée de conception d'objet héroïque ! Mais pour les idées... Je ne m'étais jamais vraiment posée la question...
Il y avait encore deux ans, je me contentais de mon arme de fonction au sein de la brigade de mon père, délaissant mon alter dans un tiroir vieux de dix ans. Ce n'était que depuis ma décision d'intégrer Yuei et donc de mettre a profit mon alter que je m'étais évidement décidée a véritablement apprendre a m'en servir, alors un objet héroïque pour le renforcer ? ...

Observant ma feuille vierge, crayon de bois au creux de la bouche, je réfléchis à ce que je pourrais imaginer.
Le son puissant des crayons se perdant sur le papier prouvait les idées en abondance de certains de la classe, me déstabilisant plus qu'autre chose alors que c'était le néant pour moi depuis plusieurs minutes, me forçant a me focus sur les miennes.




Et... rien...
Enfin si ! Réfléchis Nami ! Qu'est-ce qui fait défaut à ton alter ? … Il est plutôt polyvalent. Je peux créer un peu ce que je veux avec ma glace...
Ce qui n'est pas pratique dans son utilisation alors ?! Hummm... Nan j'vois p.... AH MAIS OUI !

Malgré mon niveau de dessin frôlant celui des enfants de primaire, je réalisai le croquis de ce qui ressemblait à un flingue...
Nami, réserviste dans les forces de police, disposant d'un glock et s'intéressant à la balistique,  dessine un pistolet ?! Très recherché, vraiment ! Impossible de parler de cette idée à Tsubasa-Senpai sans me faire vanner, c'était sûr !

Maiiiiiis … en fait c'était plus recherché qu'on ne pouvait le croire, hein !
Lorsque ce fut mon tour, j'expliquai à ma sensei pourquoi :

« Le soucis de mon alter c'est que je dois être en contact avec une surface pour pouvoir l'utiliser, globalement. Impossible de vraiment l'utiliser dans les airs en chute libre par exemple. Si bien que j'ai pensé a une sorte de pistolet dans lequel je pourrais … « injecter » ? ma glace qui se retrouverait comme pillée / en aiguilles dans le canon ou plutôt dans une sorte de réservoir de l'arme, pour que je puisse la tirer et donc la projeter au loin pour toucher un adversaire ou un objet avec ces projectiles générés même dans les airs, sans besoin d'ancrage en surface. On peut même imaginer une diffusion de la glace dans une courte portée relative, sous forme de spray ou de brume pour geler ou créer des structures de glace. »

Il restait des détails a peaufiner comme la conservation de la glace dans ce flingue mais pourquoi pas via un réservoir réfrigéré ou bien mélangé à une sorte de gaz froid ou un liquide comme de l'azote pour garder a basse température ? …

« Quant à l'idée de la forme sous pistolet... c'est simplement que je sais m'en servir et que c'est la forme la plus ergonomique pour moi, qui ne changera pas trop de mon glock habituel.»

C'était plutôt pas mal pour une idée pensée sur le tas. D'où me venait cette inspiration... mmh... me semblait avoir déjà vu un truc similaire quelque part... Boarf ! Sans doute dans l'un de mes jeux vidéos.

________________



Nami's theme:
 
Lunalyn
Miss DOH 2018 - Chef d'agence Héroïque
avatar
Surnom : Arsenal Girl
Profession : Professeur de Technologie - Héroïne
Rang : A
Yens : 1545
Renommée : 225
Alignement : Bienfaitrice
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Jeu 22 Nov - 21:20

Ce qui est plutôt appréciable avec les troisièmes années, c'est que je peux me permettre de les laisser bosser dans leurs coins pour moi même me concentrer sur mes propres plans d'OH. Et ce qu'il y a d'encore mieux, c'est que pendant que je travaille, ils savent pertinemment que ce n'est pas la peine d'essayer de poser des questions, parce que je ne lève pas souvent mon nez de mes feuilles.

Mais bon, là, ce n'est que le premier cour, alors je fais tout de même attention à ne pas laisser trop filer le temps. Simple demi heure de travail en solitaire devrait suffire je présume, non ? Après tout, c'est juste histoire de les mettre dans le bain.

Sauf que voilà, ça fait déjà quarante cinq minutes quand je lève enfin mon nez de mes feuilles pour vérifier l'heure. Et dans des cas comme celui là, mieux vaut il faire semblant que tout était prévu à l'avance. Donc mis à part mes gros yeux que je ne contrôle pas vraiment en découvrant la position des aiguilles sur le cadran, je ne montre aucun signe qui laisserai paraître que tout ne se passe pas exactement comme je l'avais décidé.

Très bien, je suppose que vous avez tous bien avancer chacun de votre côté.

J'interroge quelques élèves au hasard qui sont chargé de me décrire un peu leur projet. Hanataro part sur des lunettes, Fukubi sur un flingue ce qui ne m'étonne pas le moins du monde au vu de son affinité avec la police, et puis j'en interroge trois autres qui ont pensé respectivement à des gants ignifugés, des bottes en caoutchouc et une faux ailée...

Alors je t'avoue que je ne suis pas sûr de voir le lien avec ton alter...
Bah, c'est simple, j'ai des ailes.
... Oui ?
Bah la faux aussi aura des ailes !
Ça je l'avais compris.
Et bien c'est tout.
D'accord mais en quoi une faux avec des ailes va te permettre d'améliorer l'efficacité de ton alter en combat ?
Bah c'est évident : puisqu'elle a des ailes, je n'aurai pas besoin de la porter quand je vole.
Hm... Non, je suis désolé mais j'ai beau prendre ton projet dans tous les sens possible, tu es hors sujet Tsubaki.
Bref, dans les dernières dix minutes qui restent, je vais vous demander de vous mettre par binômes et de choisir une des deux inventions que vous avez imaginé. Durant les cinq prochaines semaines, vous devrez travailler ensemble pour me sortir les plans finaux de l'arme que vous avez choisi.
Si vous avez un doute quant au lien entre votre arme et l'alter associé, n'hésité pas à venir me le dire maintenant. Car à la fin du cinquième cour, je récupérerai vos plans et les noterai. Et cette note comptera pour la moitié de votre moyenne.
Des questions ?

________________


Fubuki Nami
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Cold Breath
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : B
Yens : 1890
Renommée : 98
Alignement : Dévouée
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] || Lun 26 Nov - 21:33

Mon pouce et mon index vinrent pincer l'arrête de mon nez, symbole de mon agacement.

« Mais... c'est pourtant simple Tsubaki-san !

« Je n'y connais rien en armes à feu moi Nami-chan ! Et je ne suis pas ingénieur non plus ! »

« Pas besoin de s'y connaître de manière poussive pour comprendre le fonctionnement du truc. C'est comme un flingue mais au lieu du chargeur rempli de balles tu as un réservoir scindé en deux : un avec de la glace sous forme fuselées et l'autre avec de la glace sous forme de spray, retenue dans de l'azote liquide pour empêcher la fonte totale. L'arme permet donc de tirer des picots de glace à distance ou de geler une zone peu étendue juste devant soi. »

Cela devait faire plus de deux heures que je lui expliquais les choses sans qu'il ne comprenne rien.

« Et concrètement ? Comment ça fonctionne ? Comment tu veux faire les plans d'un tel truc ? Ça te demande de générer ta glace en avance dans le réservoir et de te fournir en azote liquide ?! »

« Pour les détails je demanderais à un ingénieur ! Lui pourra nous dire ce qui est réalisable ou pas ! Et ça tombe bien, parce que j'en connais justement une ! Mais là n'est pas la question... Tu n'as pas l'air du tout dedans Tsubaki-san et, je vais même être un peu directe mais... tu nous ralentis. Je comprends que tu te poses pleins de questions, que ça te semble abstrait parce que ce n'est pas toi qui l'a imaginé etc... mais en attendant ton projet n'était pas viable : tu as entendu Lunalyn-sensei ? »

« Ouais mais ton truc ne m'intéresse pas. »

« Et pourtant c'est un projet de groupe donc... ou tu te bouges un peu plus pour m'aider et tu enlèves ces écouteurs de tes oreilles, ou bien je ne mettrais que mon nom sur les plans et tu te débrouilleras pour la note. »

Je voulais bien être conciliante mais ma patience avait atteint ses limites. C'était la troisième fois que l'on se retrouvait pour bosser et j'étais la seule a m'investir. Moi aussi ça m'arrivait de tomber sur des projets qui ne m'inspiraient pas : mais il fallait bien les faire quand même ! Fallait savoir passer au dessus de son confort personnel et de faire des choses qui nous plaisaient pas forcément par moment. M'enfin... ça c'était ma vision des choses ! Pour Tsubaki-san, c'était une autre affaire...
Soupirant un coup, le concerné déposa l'objet de sa déconcentration sur sa table et se mit a faire des annotations sur sa feuille, me laissant hausser un sourcil en plus d'un commentaire que je me devais de faire tellement je trouvais ça aberrant.

« Je n'arrive pas a croire que je sois obligée de te dire ça pour que tu t'y mettes ! On est en filière héroïque, hein... Pas en filière générale ! »

Non pas que ça excuserait plus ce genre de mentalité mais c'était plus propice aux lycéens « sans autres soucis majeurs » ce genre de situation. En héroïque, on se destinait a aider la population, a faire face au danger et a mettre nos vies en jeu dans ce but... et ça chouinait pour faire un devoir pour l'école ?!

« Enfin bref... »

Sous le regard accusateur de Tsubaki-san, je préférais me taire parce que nous ne ferions que perdre plus du temps au lieu de bosser notre sujet.

J'étais absolument nulle en dessin mais j'essayais de faire du mieux que je pouvais pour donner une idée plus globale et détaillée de l'arme tout en imaginant sa conception ou encore son ergonomie.

------------------------

Les cours se succédèrent et nos recherches aussi : nous ressortions justement du bureau des ingénieurs avec une esquisse bien plus réaliste que mes gribouillages.
Entre temps, j'avais été demandé à Oda-san ce qu'elle voyait a améliorer, puisqu'elle était en filière ingénieur, si bien que j'avais dressé un cahier des charges assez complet d'après ses dires et les attentes des spécialistes en la matière. Ils n'avaient eu plus qu'a en prendre connaissance et retranscrire tout ça sur le papier.
Notre dossier contenait tous mes croquis sur plusieurs point de vue et découpe de l'arme pour bien comprendre son fonctionnement, le cahier des charges qui reprenait toutes les étapes : explications sur le principe de base des armes a feu et de celle-ci, les matériaux utilisés et une estimation du coût, ainsi que les points a améliorer - vu ça restait encore conceptuel – et pour finir les plans finaux.
A la fin du cinquième et dernier cours, j'inscrivais mon nom sur le dossier, puis celui de Tsubaki-san avant de le remettre à Lunalyn-sensei.

Même si l'élaboration des plans était ce en quoi consistait seulement l'évaluation, avoir été si loin dans sa réflexion de penser et de fonctionnement me donnait envie de lui faire prendre bel et bien vie.

________________



Nami's theme:
 
Contenu sponsorisé
Re: La Technologie des futurs génies [1er cour - 3ème année - An 301] ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» cour des rois déchus
» Les génies précoces de l'Histoire...
» Gardes de la Cour de la Fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Yuei :: Deuxième étage :: Salles de classe-
Sauter vers: