1.7. Ralentir l'assaut
header

Partagez|

1.7. Ralentir l'assaut

Maître du Jeu
PNJ
avatar
Yens : 1039
1.7. Ralentir l'assaut || Dim 5 Aoû - 13:51


1.7. Ralentir l'assaut


Introduction

La double explosion n'avait laissé personne indifférent à Yuei et ce peu importait où ils étaient. Plusieurs élèves de dernière année s'étaient lancés vers l'origine du bruit, quant aux autres ils attendaient pour la plupart inquiets, impatients, ne sachant que faire. Les professeurs commençaient l'évacuation mais celle-ci risquait de prendre du temps ... Et déjà les premiers ennemis apparaissaient aux portes de la cour.

De grandes créatures difformes qui se trainaient lentement et qui semblaient être composées d'une matière terreuse, probablement de l'argile. Plusieurs professeurs héros ou anciens héros s'arrêtèrent immédiatement dans leurs tâches pour se lancer dans la bataille, déléguant à des élèves l'évacuation de leurs camarades.

Mais il leur faudrait sans aucun doute de l'aide pour que l'évacuation puisse continuer sans interruption.

Explications

Vous devez faire en sorte de réussir votre objectif, en prenant en compte tous les éléments du contexte et des posts RP du narrateur qui vous placeront face à des choix et des situations à résoudre.

Ce groupe permet de gagner « trois points » en résolvant trois situations distinctes : 0/3 signifie que votre mission est un échec total, 1/3 une défaite, 2/3 une semi-réussite et 3/3 une réussite totale. Ces points détermineront votre réussite inRP et seront évidemment pris en compte au niveau du contexte.


Consignes

Les groupes doivent suivre les règles ci-dessous :
  • Respectez l'ordre des participants sauf accord d'un administrateur.
  • Seule l'utilisation de techniques validées dans votre FT est autorisée. De même pour les équipements et objets héroïques.
  • L'utilisation de techniques est autorisée dès le premier tour.
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible), sans oublier votre état physique à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide pour faciliter le suivi pour votre narrateur et vos compagnons de RP.
  • Vous avez un délai de 48h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le tour passera automatiquement au prochain participant et vous risquerez d'être exclu du groupe.
  • Lorsque vous avez une absence programmée de plus de 48h :
    - Informez le staff le plus rapidement possible.
    - Quittez la zone ou rendez votre personnage dans l'impossibilité d'interagir avant votre absence.
    - Le groupe continuera ainsi son avancement sans vous.
    - Lors de votre retour, informez le staff qui regardera alors avec vous s'il est possible ou non, de réintégrer le groupe.


Ordre des participants



Liens utiles



Have fun ♫
Le Staff


Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Jeu 16 Aoû - 7:51



Impossible de comprendre un mot de ce que racontait le professeur. J'avais l'impression qu'il parlait en chinois et pourtant, on appelait ça des maths. Quel était l'utilité d'un tel cours ? Sérieusement, je voulais être sur le terrain, faire de la pratique et non calculer des chiffres pour obtenir une valeur. Je ne pouvais même pas dormir, car comme à mon habitude, j'étais arriver en retard et les seules places disponibles quand on arrive en retard sont toutes devant!

Je piquais du nez, mais je devais tenir bon, la fin du cours approchait et j'allais pouvoir me défouler après. Mes paupières se faisaient de plus en plus lourdes, lorsque soudainement une bruit étrange, comme une explosion, retentit. L'enseignant s'arrêta et reprit. Étrange. Quelques secondes plus tard, le même son parvint jusqu'à nos oreilles, mais celui-ci était bien plus fort et semblait faire référence à une explosion. Tout le monde s'arrêta et regarda par la fenêtre. Au même moment, l'alarme de l'école se mit en marche, nous devions évacuer le bâtiment. Était-ce un test ou se passait-il réellement quelque chose ?

Certains élèves étaient inquiets, d'autres comme moi s'en contrefoutaient. Le prof resta impassible et suivit le protocole d'évacuation, mais il ne savait rien de plus que nous. Calmement, nous formions des colonnes et suivîmes notre maître de classe. Cependant, plus nous descendions des étages, plus l'atmosphère devenait agitée. Une fois proche de la cour, nous pûmes apercevoir des êtres difformes, tout droit sorti d'un film d'horreur, combattant contre des enseignants.

    Suivez les autres classes! Dépêchez-vous, ne restez pas ici!
S'exclama l'enseignant avant de rejoindre le champ de bataille. La peur et la panique s'empara de plusieurs élèves, j'étais légèrement stressé, mais je ne savais pas à quoi était dû cette sensation. Avais-je peur ou étais-je excité par la situation ?

    Bougez-vous le cul et suivez les autres!
Criais-je à mon tour. Je restais sur le palier de la porte d'entrée de l'école. Je voulais m'assurer que tout le monde soit parti avant de quitter à mon tour les lieux. J'étais le dernier rempart avant que les monstres ne s'attaquent aux élèves, j'espérais que les enseignants tiennent bons en attendant l'arrivée de renfort. Au pire, j'utiliserai mon Alter pour aider les autres, j'en étais capable.

En parlant de renfort, une idée me passa par la tête. Je possédais un bracelet D.I.A.R.Y. de l'agence Tsukeru, je pouvais envoyer un signal de détresse avec celui-ci, mais aucune idée de quel bouton pressé. Putain, si seulement j'avais écouté! Je pressais tous les boutons possibles sur le bracelet et je pus m'apercevoir que d'autres avaient également envoyé des messages et leurs localisation, il n'y avait pas que Yuei qui était attaqué...


________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Ven 17 Aoû - 20:13


1.7. Ralentir l'Assaut



Devant la gravité de la situation, tu constates que tous les élèves ne tardent pas à envoyer un signal de détresse sur leurs D.I.A.R.Y. certains élèves ayant plus de mal que d’autres en raison du stress et de la panique qui les poussent à appuyer sur tous les boutons. Le voyant rouge des D.I.A.R.Y se met tous à clignoter pendant quelques minutes qui paraissent trop longues pour les élèves les moins patients qui vont jusqu’à menacer leurs appareils de les casser, comme si ces derniers étaient des êtres vivants. En même temps, il faut les comprendre. Non loin de votre position, la bataille fait rage. Que ce soit du côté des monstres d’argiles humanoïdes que des professeurs et héros venus prêter secours, il y eût des pertes en effectives dans chaque camp, même si les héros ont l’avantage de leur côté.

Pour le moment…..

Au bout d’un moment, l’agence Tsukeru finit enfin par vous répondre par l’intermédiaire d’un employé de l’agence chargé de recevoir et transmettre les appels de détresse aux héros de Tsukeru. Vous ne tardez pas à être le premier à faire part de la situation critique, suivie d’une demande de renforts. Sauf que voilà….

- L’agence va faire de son mieux pour vous envoyer des héros à la rescousse, mais vous allez devoir patienter. Tous nos héros sont mobilisés aux quatre coins de la ville, comme ceux de Seigi et de Kyuunan. Faites du mieux que vous pouvez pour mettre vos camarades à l’abri et de résister le plus longtemps possible. Désolés de cet inconvénient, mais nous sommes sollicités de partout.

C’est sur sa dernière phrase que le message se coupe. Vous avez bien entendu : la situation repose à présent entre vos mains et ce sont vos décisions qui vont déterminer le sort des élèves qui vont avoir besoin de quelqu’un pour superviser l’évacuation. Une occasion pour vous de faire vos preuves en situation réelle, pour une fois !

Mais ne croyez pas que ce sera simple. Car à peine la conversation terminée que vous voyez venir une créature d’argile se rapprocher sur les élèves, suivit d’une autre derrière elle, tous deux émettant des grognements mêlés à des borborygmes menaçants qui font paniquer de nombreux élèves tétanisés par la peur qui se mettent à hurler. En particulier les filles.
Si vous n’agissez pas, il risque d’y avoir des pertes désastreuses, sachant que leurs exclamations risquent d’attirer encore plus de créatures d’argiles difformes. Même si elles sont lentes et ont l’air d’avoir un embryon d’intelligence, elles s’avèrent être des adversaires pugnaces. En plus d’avoir le nombre à leurs avantages.

Ils faut que les élèves bougent et VITE !


Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mar 21 Aoû - 7:20



Superbe, vraiment inutile cette agence. J'allais devoir me débrouiller tout seul face à ces monstres d'argile. J'espère que les héros se ramèneront assez vite, je n'avais pas envie de clapser maintenant. Je devais déjà m'occuper des autres, putain, jamais je ne comprendrais jamais pourquoi ils ne fuient pas au lieu de rester planter là à regarder avec peur ces vilains.

Je laissais tomber mon bracelet, l'agence avait reçu l'info et c'était l'essentiel, j'avais d'autres chats à fouetter ici. Je levais le regard et je voyais deux tas de boues s'avancer vers le groupe d'élèves. Pourquoi sont-ils tétanisés ? Ils ne comprenaient pas qu'ils allaient mourir s'ils restaient là ? J'avais compris, s'il ne voulait pas se bouger, j'allais faire bouger moi-même. Je courrais en direction du groupe et mettais un immense kick au premier mec figé. Il termina sur le cul, quelques mètres plus loin, les autres ne savaient plus où donner la tête, entre les monstres et moi.

    Putain, mais barrez-vous! Vous comprenez pas que vous allez y passer si vous restez planté là comme des piquets! Courrez à l'endroit où le prof a dit!

Quant à moi, je me retournais pour faire face aux deux monstres qui approchaient. Il me fallait une arme et vite, mais je n'avais rien sous la main. Je scrutais rapidement les alentours du coin de l'oeil pour ne pas quitter du regard mes adversaires et là, je vis mon bonheur : un extincteur.

    Eh bande de tas de merde, essayez de m'attraper si vous le pouvez!

Leur disais-je tout en tirant la langue. J'espérais qu'il me comprenne et tombe dans ma provocation. En attendant, je filais vers mon arme de fortune, que je décrochais du mur. Bon, il était temps de passer aux choses sérieuses.

Je fonçais sur le premier ennemi et je tentais de lui porter un coup en pleine face avec l'extincteur.

    Shame and hit demat one!

L'extincteur et mes bras passèrent à travers de sa face (oui, j'avais besoin de mes deux bras pour porter un coup, c'était lourd cette merde!). J'enchainais avec le mouvement contraire pour le frapper vraiment cette fois-ci. Je pris tout de suite du recul après cette offensive et j'étais prêt à me dématérialiser tout mon corps si jamais il tentait de m'attaquer.

Soudainement, j'eus une réflexion. Il était passé où le deuxième monstre ?

Spoiler:
 

________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mer 22 Aoû - 21:04


1.7. Ralentir l'Assaut




L’élève que tu viens de frapper est choqué le coup que tu lui as mis, mais ça a eu le mérite de lui remettre les idées en place, ainsi que de lui faire rappeler la raison pour laquelle il s’est inscrit à Yuei avant tout. À lui, mais aussi pour tous les élèves de ta classe pour qui le message passe bien puisqu’ils se mettent aussitôt à se courir en direction des lieux d’évacuations : c’est-à-dire les terrains d’entrainement privés pour simuler les conditions réelles, situés à l’extérieur de Yuei et où il faut passer par la forêt. Autrement dit, il va y avoir une sacrée trotte à faire pour pouvoir rejoindre les terrains.

Ta provocation fonctionne… En partie seulement. L’une des créatures de glaise détourne son regard de tes camarades pour se tourner et se rapprocher de toi. Ton coup d’extincteur fait mouche en fracassant la tête de la chose comme s’il était fait dans du beurre. Il gigote dans des bruits macabres, déstabilisé par l’attaque, mais pour autant c’est loin de le tuer. Tu constates bel et bien que ce simulacre de vie humaine ne répond clairement pas aux mêmes lois biologiques que le commun des mortels. Non seulement il est encore vivant, mais en plus de cela il est bientôt rejoint par au moins cinq autres créatures d’argiles difformes que tu peux voir se rapprocher derrière la chose dont tu viens d’éclater la tête. Il y a peut-être une bonne distance qui les sépare, mais il est clair que si une seule créature te donne du fil à retordre, qu’est-ce que ça doit être avec quatre en même temps ?

Quand tu cherches la deuxième chose, tu remarques qu’elle continue de se rapprocher dangereusement de ton groupe d’élèves arriver à la bordure de la forêt, mais à moitié encerclé par  dix autres créatures arrivant depuis l’entrée des bois.

La situation passe vite de critique à vraiment catastrophique.

Mais tout ne semble pas perdu. Un élève de ta classe doté d’un alter permettant de  générer de l’acide vomit un jet corrosif sur la créature d’argile la plus proche du groupe. Très vite, elle se met à fondre à vitesse grand V comme neige au soleil, alors que de la vapeur s’échappe de son corps en train de devenir une flaque de boue en ébullition. Parallèlement à ça, ton professeur s’est éloigné du champ de bataille pour porter secours à tes camarades qui se retrouvent en face d'un joli cordon de créature difforme alignée en arc de cercle, que tu aperçois au loin. Le professeur t remarque en train de combattre l’une de ces choses avant de te faire signe de la main d’aller rejoindre tes camarades.

- Retournez vite auprès des autres élèves ! Ces choses sont trop coriaces pour vous, en plus d’être nombreuse !

Et il n’avait pas tort. Très vite, la créature à laquelle vous aviez brisé la tête tente de rétracter son bras gauche dans son corps afin de forme un gros tentacule en guise de bras droit, puis tente de te saisir. Tout comme les trois autres créatures derrière elle qui agissent à l’unisson en rentrant leurs bras dans leurs troncs pour faire allonger leurs têtes vers toi, dans le but de te mordre. Probablement pour te manger tout cru. Autant te dire que si l’une d’elles t’attrape ça risque de très mal finir pour toi.

Et pas qu’un peu d’ailleurs….

HRP:
 

Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Ven 24 Aoû - 8:19



Je jetais rapidement un oeil pour tenter de retrouver l'autre monstre et je la vois suivre les élèves qui se dirigent, comme je l'avais ordonné, au lieu d'évacuation qui se trouvait après la forêt. Or, une horde de créatures d'argiles sortirent des bois, il fallait trouver un autre chemin pour se rendre sur les terrains d'entrainements. Contre toute attente, un de mes camarades de classe dégobia sur un monstre et… le fit fondre. Ok. Tant mieux.

    Continue comme ça!
Criais-je depuis mon emplacement avant de porter mon attention sur mon principale adversaire, qui venait d'être rejoint par des potes à lui. En même temps, notre prof quitta la zone de combat pour s'occuper de sa classe, ce n'était pas trop tôt! Il m'ordonna de rejoindre les autres, car nos ennemis étaient bien trop forts pour nous. Il croyait que je les combattais par pur plaisir ? Je n'avais pas eu le choix, si je voulais qu'on s'en sorte. Bref! Je devais trouver une solution pour fuir.

Alors qu'un ennemi essayait de m'attraper en extirpant son bras, les autres allongèrent leurs têtes pour me mordre. Je me mis à courir en direction de mes camarades tout en esquivant à ma manière les offensives adversaires, c'est-à-dire, en dématérialisant mon corps. Je pouvais me contenter de rendre inconsistant uniquement quelques parties de mon corps, mais je ne préférais pas risquer face à de vrais ennemis ou je risquais tout simplement de mourir.

Soudainement, j'eus une idée. J'avais un extincteur en main, pourquoi ne pas l'utiliser pour brouiller la vue de mes adversaires ? Je profitais, entre deux esquives, d'actionner l'objet que j'avais entre les mains pour remplir la zone de fumée blanche. Je continuais ma course effréné vers la classe où nous allions devoir affronter ou contourner les ennemis, mais quoi qu'il en soit, nous ne pouvions pas rester ici!

Spoiler:
 

________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Dim 26 Aoû - 21:37


1.7. Ralentir l'Assaut



- M… merci Seiki-san ! Je vais faire de mon mieux, mais je ne te garantis pas que je continuer comme ça longtemps !

En effet, tu comprends bien que la classe compte des élèves qui maitrisent mieux leurs alter que d’autres. Celui qui vient de vomir de l’acide, Eichiro Akimichi qu’il s’appelle, fait partie de ses « autres » en questions. Pour eux, leur manque de maitrise les pousse à employer de gros efforts physiques et mentaux pour utiliser leurs alters correctement, ce qui a pour cause de les épuiser rapidement. Ô certes, tu sais bien qu’il y a des élèves de ta classe qui ont une maitrise relativement bonne, mais faut croire qu’ils n’ont pas eu le bol de naître avec des pouvoirs se montrant utiles en combat. Comme cette fille avec un alter de guérison en produisant une énergie biomoléculaire stimulant l’organisme vivant, ou encore ce grand dadais capable de générer un super souffle. Mais ils peuvent se montrer utiles pour autre chose !

Tu parviens à libérer un panache de fumée opaque et blanchâtre qui perturbe littéralement les moyens cognitifs pour le moins limités de ces choses humanoïdes. Certaines se rentrent dedans et même se marchent dessus de manière comique, sans t’en apercevoir. Ça aura le mérite de faire ralentir leurs progressions de façon significative, mais il ne faut pas crier victoire trop vite. Car devant toi, tu as les créatures de glaises difformes, barrant l’accès à la forêt, qui s’avance maladroitement en direction de ta classe.

Ton professeur s’empresse de se mettre  en tête de ligne, entre ses élèves et les choses sans nom tels un barrage. Sa respiration saccadée témoigne d’un épuisement conséquent.

- Je vais distraire les créatures sur le côté pour les forcer à libérer le passage. Dès que la voie est ouverte, vous foncés tout droit jusqu’à atteindre un obélisque blanc. Il pointe du doigt vers le fond de la forêt, avant d’agiter les bras en l’air devant les monstres. HÉÉÉÉÉÉ !! Amenez-vous par ici, tas de m***** !

Son plan fonctionne partiellement, puisque seule la moitié droite du cordon continue de se rapprocher des élèves, tandis que le reste s’agglutine vers le professeur. C’est alors que tu aperçois trois des créatures de glaises allonger leurs bras par surprise pour attraper un élève chacun, par le tibia, l’avant-bras et l’épaule. Leurs forces sont tel qu’ils brisent brutalement leurs membres comme si c’était des brindilles, dans un bruit d'os brisé morbide. Les victimes hurlent de douleur, alors qu’ils sont traînés au sol vers leurs prédateurs qui risquent de trés mal finir si tu n'intervient pas.

- OOOH BORDEL, NAAAAAN !!! Vocifère le professeur acculé qui à beaucoup de mal à concentrer ses tirs d’énergies sur les cinq créatures de glaises qui continuent de s’approcher de lui tout en manquant de l’attraper.  

Devant cette scène d’horreur, la classe s’engouffre dans la forêt sous la panique, profitant ainsi de l’occupation des humains de cires difformes. D’ailleurs, il y en a un autre qui allonge ses bras pour te saisir, comme l’ont déjà fait les créatures que tu as distraites tout à l’heure, mais avec leurs têtes. Ah ! En parlant d’eux justement, la diversion semble finie puisqu’ils arrivent derrière toi.

Encore plus nombreux même, puisqu’ils sont vingt à présent !

Résumé:
 

Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mer 29 Aoû - 11:34



Je pensais dans un premier temps être sauvé, j'avais échappé à mes persécuteurs, mais je tombais nez-à-nez avec un autre groupe de monstres, bloquant l'entrée dans la forêt. J'étais parmi mes camarades et nous devions trouver une solution pour contourner le problème, car on n'était pas assez fort pour les affronter.

Heureusement, notre enseignant arriva et se plaça entre nous et les tas de boue. Il comptait s'en charger seul ? Je l'espérais, mais il semblait déjà bien fatigué. Son idée était d'attirer l'attention des adversaires pour nous libérer le passage, il allait tout simplement se sacrifier. Je n'adhérais pas à son idée, mais notre sécurité était la priorité. Il provoqua les êtres difformes et cela fonctionnait, mais à moitié. Le chemin était presque ouvert, or quelques ennemis restèrent plantés là.

Et là, le drame. Les monstres décidèrent de s'attaquer aux élèves et trois d'entre nous furent empoignés, voyant le membre touché être broyé! Nous étions déjà en panique, mais cette scène nous pétrifia. Par chance, l'action des monstres déclencha le mode survie chez les élèves, qui s'empressèrent de pénétrer dans la forêt pour continuer de vivre tout simplement. J'aurais aimé les suivre, mais je ne pouvais pas et par la même occasion, je bloquais trois de mes camarades. Ils ne comprenaient pas et me regardaient avec des yeux remplis de peur.

    J'ai besoin de vous, on ne peut pas les abandonner. On tente une action, qu'elle fonctionne ou pas, après on se casse.


Nos amis hurlaient de douleurs, on ne pouvait pas les ignorer. L'horde de tout à l'heure arriva au même moment, mais ils étaient plus, une vingtaine environ.

    Le grand, souffle sur ces tas de boue qui arrivent, j'espère que ça dispersera leur corps. Ensuite, tu pars, tu cours et tu ne te retournes pas!
Disais-je en pointant le nouveaux groupes d'ennemis.

    Eichiro et la petite, avec moi, on va sauver nos camarades. Je brise leurs les bras et esquive leurs attaques. Eichiro tu leur dégueules dessus une fois qu'il n'y ait plus de contact avec eux et nos amis. Toi, tu soignes celui qui a le tibia péter, c'est le seul qui peut pas courir. Si ça tourne au vinaigre, vous prenez la fuite! GO !


A peine mon discours terminé, un monstre tenta de m'attraper, mais en vain. Je me dématérialisais encore une fois pour esquiver, jamais ils ne m'attraperont! Je partais en courant contre les trois ayant capturés mes camarades, esquivant au besoin et me dirigeant vers leur bras. J'espérais qu'un simple coup de pied puisse briser le lien avec les victimes.


Spoiler:
 

________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Sam 1 Sep - 19:08


1.7. Ralentir l'Assaut



Que tu l’es remarqué ou non, tu montres un certain leadership remarquable pour un garçon de ton âge. Animés par un sentiment de confiance, tes comparses s’empressent d’appliquer tes directives dans la foulée. À commencer par le la grande asperge qui inspire une grosse bouffée d’air, pour ensuite expirer sous la forme d’un souffle si puissant qu’il génère une longue et puissante bourrasque. Toute la première ligne des créatures de glaise difformes arrivant depuis la cour extérieure de l’établissement décolle sol et son violemment repousser en arrière, renversant une bonne partie de leurs frères qui se vautrent lamentablement au sol. Formant un vulgaire monticule vivant de glaise composée de créature humanoïde difforme qui peine à se relever, à cause du vent qu’ils se prennent en pleine poire.

Tout en te déphasant pour esquiver les coups de revers des abominations sur pattes, tu frappes leurs bras de ton mieux. Un effort méritoire, mais futile. C’est comme si tu frappais en quelque sorte sur un matelas : tes coups s’impriment sur leurs bras, sans pour autant les briser. Enfin… pas si futiles que ça, puisque tes attaques ont les mérites de distraire les simulacres d’humains pour que Eichiro passe en courant derrière eux par sa droite, tout en rejetant par sa bouche une colonne d’acide. D’abord du premier, suivi rapidement du deuxième, puis du troisième qu’il enchaine d’une traite. Les choses relâchent leurs étreintes sur leurs proies et titubent, émettant des gargouillements rageurs alors que des pans de leurs corps se détachent en fondant par terre. Bien entendu, ses actions ont beaucoup puisé dans ses ressources, ce qui explique vite pourquoi il est déjà essoufflé, en plus d’avoir un mal de ventre atroce qui lui fait faire une grimace de douleur. Il a dû se faire violence pour vomir ses attaques d’acides sur commande, pas sûr qu’il peut réitérer ses actions de la même manière la prochaine fois.

Heureusement, ses actions n’auront pas été veinées. Sakura, la fille avec l’alter de guérison, s’agenouille auprès du pauvre garçon blessé pour faire ensuite une apposition de ses mains au niveau de son tibia, avant d’émettre une lumière jaune vif émettre sur ses paumes. Une douce et apaisante chaleur se répand sur la jambe de l’élève blessé qui ne ressent de moins en moins la douleur, à mesure que sa blessure se cicatrise. Toutefois, son manque de maitrise fait que cela va prendre du temps pour guérir totalement les tibias brisés de son camarade.

Hors, les circonstances font que le temps est un luxe qui lui est inaccessible.

Vers la cour de l’école, tu peux constater que les êtres difformes, repoussés par l’asperge de ta classe, sont en train de s’agglutiner entre eux. Non… C’est bien pire que ça… ils sont en train de fusionner ensemble pour ne faire plus qu’un, sous la forme d’une énorme masse informe en train de se modeler. Quelques minutes suffisent pour que cette dernière prenne l’apparence d’un golem massive de trois mètres d’envergure. Sa taille fait que ses enjambées le rendent un peu plus rapide que les monstres de glaise à visage humain classique, vu qu’il se rapproche de toi et de tes camarades. Au même moment, ton prof parvient difficilement à vaincre la dernière créature avant d’aider l’élève à moitié rétablie à se relever. Posant le bras du garçon sur ses épaules pour servir d’appui. Tu peux clairement voir une épaisse couche de sueur suinter sur le visage de ton professeur, alors qu’il halète comme un buffle, signes qu’il est presque à bout de souffle.

-     Bien joué vous quatre ! Vous vous êtes bien débrouiller. Je vais avoir besoin de vous pour la suite de l’évacuation, car je ne vais pas pouvoir retenir ces choses plus longtemps.

Même si le tibia de l’élève n’est pas rétabli à cent pour cent, l’élève peut au moins se déplacer relativement vite, bien qu’il boite légèrement. Certes, il ralentit la fuite du colosse difforme, mais la densité de la forêt parvient à gêner le géant de glaise. Suffisamment pour le ralentir également !

Une fois que ton groupe rejoint le fameux monolithe blanc où se sont arrêtés les élèves de ta classe, mêlée avec d’autres élèves de deuxième et troisième année, ton prof te laisse t’occuper de ton camarade blessé pour avoir une vue d’ensemble sur ses élèves. Profitant du petit moment de paix dans la forêt, il se met alors à compter les élèves présents, incluant toi et les camarades qui t’ont soutenu tout à l’heure. Il affiche aussitôt une mine inquiète.

- Il manque cinq élèves. Quelqu’un aurait vu des élèves qui se seraient dispersés ?

Une élève lève la main pour attirer son attention, avant de prendre parole.

- Oui monsieur, ils se sont enfuis vers cette direction. Répond-elle en pointant du doigt le chemin sur la gauche de l’obélisque, parmi les deux chemins.
- Bon sang, les inconscients, j’ai pourtant été bien clair ! Ugh… Le prof se tourne vers toi. Je vais avoir encore besoin de ton aide, Seiki. Peux-tu me les chercher s’il te plaît ? Je sais que je te demande beaucoup… Mais je ne peux pas prendre le risque de vous laisser et perdre d’autres élèves. Et puis ton alter te permet d’éviter de te faire prendre par ces choses.

La balle est dans ton camp, apprentie héros.

Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mar 11 Sep - 13:10



Franchement, je n'y croyais pas. J'avais suivi mon instinct, donné les premiers ordres qui me passaient par la tête et miraculeusement, on s'en était sorti. Heureusement que nous avions affaire à des créatures sans cervelle, parce qu'il y avait clairement moyen de tous nous attraper. Sauf moi bien sûr. Jamais je n'aurais pensé que ces tas de merde pouvaient fusionner entre eux pour créer un monstre géant. Par chance, la forêt l'avait freiné, mais pour combien de temps ?

J'étais essoufflé, mais au moins, nous étions à l'abri de toute menace. Le blessé était à mes côtés, pourquoi c'était à moi de m'en occuper ? On avait une "infirmière" dans nos rangs et me collait cette tâche. Bref, je ne pouvais rien faire pour lui et je pense que j'en avais déjà fait pas mal, pour lui et toute la classe.

Je lève le regard et je remarque l'expression peu rassuré de notre enseignant. Que se passait-il encore ? J'aurais mieux fait de rester chez moi ce matin. Il manquait cinq élèves. Vous savez quoi, tant pis pour eux, ils n'avaient qu'à suivre les consignes au lieu de partir comme des chiards dans une autre direction.

Je sentais un regard pesant sur moi et je n'avais pas envie de comprendre le pourquoi d'une telle insistance. Puis, des paroles vinrent accompagner cette oppression.

    Si je ramène ces types sains et saufs, y'a intérêt qu'on me donne ma licence de héros!
Réclamais-je en partant et murmurant des insultes comme un enfants qui boude. Je devais tout de même faire attention, la zone était toute sauf sécurisée et malgré mon Alter, je ne devais pas baisser ma garde.

    He…
J'avais l'intention de crier, mais je me retins. Ce n'était pas une bonne idée, ça pouvait attirer les monstres. Autant rester discret et scrutait les environs tout en me dirigeant dans la direction donnée par les autres élèves. Pourvu que je les retrouve rapidement et qu'ils soient surtout en vie. Je n'avais pas envie de ramener des cadavres… Je secouais la tête pour chasser cette idée de mon esprit et continuais les recherches. Malheureusement, mon pouvoir ne me permettait pas de détecter les personnes, mais au moins, j'avais la chance d'être insaisissable!

Spoiler:
 

________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Sam 15 Sep - 0:19


1.7. Ralentir l'Assaut



En tant que jeune élève, tu n’aurais jamais cru devoir un jour vivre pareille situation, toi qui te voyais passer une scolarité plus ou moins peinarde à Yuei, comme tout élève normal. Au lieu de cela tu te retrouves à devoir retrouver des élèves assez stupides pour se séparer de leur classe lors d’une évacuation urgente suite à un assaut hostile de Yuei par des méchants.  

Mais une trotte et moult buissons plus tard, tu finis enfin par localiser les élèves manquants lorsque tu entends des voix à la fois paniquées, hystériques et énervées. En te rapprochant de la source, tu finis par apercevoir les cinq élèves suspendues sur la cime d’un arbre situé dans une zone forestière moins dense. Encerclés par une meute d’au moins trente bonshommes de glaises tentant vainement d’escalader le tronc de l’arbre, sans qu’aucun d’entre eux éussisse à escalader. Ils ne sont pas fut et c’est déjà bien comme ça. Au moins il y a bien une chose qui est sûre : des abominations de glaises rodent dans les bois. Dix mètres de distance te séparent des nombreuses créatures.
Par contre, on ne peut pas dire qu’ils savent faire preuve de discrétion en parlant à voix haute entre eux sur un moyen de se sortir du pétrin. C’est principalement à cause de cela, ainsi que de l’idée brillante de se séparer du groupe, qu’ils se retrouvent dans cette situation problématique.

L’un d’eux ne tarde pas à t’apercevoir et de balancer ses bras dans les airs pour te faire signe.

- Héééé, par ici, aidé nous j’vous en prie !!!    

Ouais, ça ne fait aucun doute, ils sont tout sauf discrets, en plus d’être idiots…..

Sans grande surprise il y a une bonne quinzaine de créatures qui se tournent vers toi et se meuvent vers toi tels des zombies de Romero, pendant que le reste continue de tenter d’escalader l’arbre massif. Devant cette scène, un élève ne fait qu’empirer les choses en gueulant sur celui qui t’a appelé à l’aide, puisque tu entends un nuage d’oiseaux s’envoler dans les airs accompagnés d’une série de secousses sismiques se faire plus fort au fil des secondes qui passent.

Une ombre imposante faisant maintes fois ton envergure te noie et lorsque tu aperçois la cause de cette ombre, tu devines très vite qu’il s’agit ni plus ni moins que le colosse de glaise d’auparavant. Se rapprochant derrière toi en faisant tomber les arbres sur son passage. Te voilà pris en sandwich entre les quinze créatures difformes et le géant grossier qui tient un arbre dans l’une de ses paluches trapues, comme un gourdin improvisé. Gourdin que le colosse se met à brandir pour ensuite t’assener un ample coup de tronc d’arbre circulaire sur toi.

Un coup tout aussi monstrueux que son allonge, si bien qu’il pourrait balayer les parodies humaines sur patte.

Hum… et si....

Hasekura Seiki
Apprenti Héros
avatar
Surnom : L' Insaisissable
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 635
Renommée : 15
Alignement : Rebelle
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mar 25 Sep - 8:30



J'aperçois finalement les élèves égarés, mais je ne suis pas pour autant rassuré. Ils étaient perchés sur un arbre avec à son pied, une trentaine de créatures difformes. Je soupire face à cette scène, mais franchement, qu'est-ce que je foutais là ? Vu le niveau de ces monstres et de mon Alter, je ne les craignais même, ils me fatiguaient, c'est tout.

Cherchant une solution, je me faisais discret jusqu'à que ma stratégie soit établie, mais c'était sans compter sur l'aide de mes camarades de classe ou plutôt d'un d'entre eux qui se mit à hurler en me voyant. Ils affichaient une expression heureuse et sereine, comme s'ils étaient convaincus que j'allais les sortir de ce merdier. Malheureusement, l'action de l'un empira la situation, je n'avais guère plus le temps de réfléchir vu qu'une quinzaine de tas de boue se ruèrent sur moi.

Pour couronner le tout, une ombre gigantesque m'envahit. Je n'avais même pas besoin de me retourner pour comprendre qui se trouvait derrière moi. Par contre, s'il arrivait de là, ça voulait dire qu'il avait croisé le reste de la classe avec le prof... De pire en pire, j'espérais que notre supérieur avait une solution pour mettre tout le monde à l'abri.

Le colosse avait en main un tronc d'arbre qu'il agitait dangereusement et le voyant balayer tout ce qui se trouvait sur son chemin, une idée me vain à l'esprit : utiliser cet abruti pour étaler ses confrères.

    Hé ho !
Criais-je tout en agitant mes bras pour que le titan me voie. Ensuite, je me faufilais au pas de course entre les différents tas de boue tout en me dématérialisant et profitant de ma vitesse pour ne pas me faire attraper. Mon but était de me rapprocher le plus possible de l'arbre où se tenait mes compagnons pour que le colosse achève tous les autres.

Je ne savais pas si cette tactique allait fonctionner, mais je ne voyais pas d'autre solution. Le risque était que le géant abatte l'arbre, chose que je ne voulais pas, sinon les autres élèves allaient ramasser.

    Tenez-vous prêt à partir !
Hurlais-je à nouveau. Le plan était clair, inutile de le faire un dessin ou de leur expliquer quoi que ce soit. Une fois le champ libre, ils devaient descendre et courir, c'est tout !

Spoiler:
 

________________


Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 1.7. Ralentir l'assaut || Mer 26 Sep - 16:34


1.7. Ralentir l'Assaut



Dans cette situation tendue, le colosse ne tarde pas à te remarquer et à agiter son gourdin improvisé pour te balayer avec. Au vu de l’intelligence assez primitive des hommes de glaises, celui du colosse n’est pas forcément mieux. Bien au contraire même. C’est pourquoi ton idée de t’en servir pour qu’il te débarrasse des abominations difformes fonctionne sans problème, puisqu’il se rapproche dangereusement de toi. Si tu es très confiant de ton idée ingénieuse, c’est le contraire pour les élèves qui tremblent comme des feuilles sous la panique et le stress combinés qui font lâches des pets de stress à certains d’entre eux.

Le colosse arme son bras et c’est dans un coup circulaire de tronc d’arbre magistral qu’il accomplit un magnifique home run qui balaye littéralement toutes les parodies humaines de boue qui se sont toutes réunies autour de toi pour te submerger, les expulsant vers d’autres cieux comme dans un passage d’une vieille série animée connue il y a de cela plusieurs siècles. Par une chance incroyable, l’arbre qui sert de refuge aux élèves n’a pas été touché, soulageant énormément ces derniers qui ne tardent pas à profiter de cet instant crucial pour t’obéir en descendant tout de l’arbre en trombe. L’un d’eux se réceptionne mal et se vautre par terre, mais se remet sur ses pattes activement pour rattraper ses copains qui t’accompagnent et que vous vous dirigiez ni plus ni moins vers le lieu où attendent  ton prof et les élèves de différentes classes dans la forêt.

Sauf qu’à votre arrivée au point de l’obélisque, vous remarquez qu’ils ne sont plus là. Aucune trace d’affrontement n’est présente sur les lieux. Tu te doutes bien que leurs fuites étaient dues au colosse qu’ils devaient fuir. Mais sur le pilier de granite, tu constates qu’une flèche a été gravée sur celle-ci t’indiquant de suivre le sentier de droite. Comme quoi, ton prof a pensé à tous avant d’embarquer tes camarades au lieu de rendez-vous. D’ailleurs, si tu’es vif d’esprit tu peux même constater les nombreuses traces de pas sur ce même sentier. Naturellement, tu suis les traces et au bout d’une trotte relativement longue ça débouche enfin sur les terrains d’entraînement privés. Terrains qui sont, comme tu peux le constater, ultra sécurisé. Tourelles de combat, barrières électrifiées, robots de combat, pour ne citer que ça. Pas de doute, tu es bien arrivé à destination.

Et pour le prouver encore plus, tu peux apercevoir tous tes camarades réunis au centre des terrains ainsi que d’autres élèves de classes différentes que tu n’as pas vues auparavant. Parmi les profs présents, ton prof sort du lot pour actionner quelque chose sur un tableau de bord qui ouvre un portail sécurisé vous empêchant de franchir le périmètre sécurisé de la zone. Ton prof te fait signe de la main à toi et tes camarades de te dépêcher.  

-  Par ici, vite !!


Naturellement, tes suiveurs sont tous fous de joie d’être ici sains et saufs. Quoi qu’il en soit, vous êtes tous à l’abri des abominations difformes et c’est tout ce qui compte. Au même moment, ton prof se rapproche de toi pour te faire une tape amicale sur ton épaule.

- Vous avez fait du bon travail, monsieur Seiki. Je ferais part de votre courage et vos actions à la directrice qui, si elle s’en est bien sortie de son côté, pourra vous récompenser comme il se doit pour se que vous avez fait. Vous êtes bien partie pour devenir un véritable héros, haha !

Et il n’avait pas tort !  

Spoiler:
 
 

Contenu sponsorisé
Re: 1.7. Ralentir l'assaut ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Kopters - Assaut - Tour 1
» liste 4500pts assaut planetaire
» Modif. de Assaut sur Black Reach !
» Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]
» Test Winter Assaut par Manik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Événements en cours :: Chapitre 1 : déclarations de guerre :: Assaut sur Yuei-
Sauter vers:
spider