4.3. Pluie meurtrière
header

Partagez|

4.3. Pluie meurtrière

Maître du Jeu
PNJ
avatar
Yens : 923
4.3. Pluie meurtrière || Dim 5 Aoû - 13:53


4.3. Pluie meurtrière


Introduction

Dépêchés par votre agence sur place car vous vous trouviez dans ce quartier animé de Tokyo, le bruit de la déflagration pas si lointaine et la fumée massive qui s'élevait en colonne noire vous ont fait penser à prendre de la hauteur pour observer de quoi il s'agissait.

Vous regardez le logo au dessus de l'immeuble d'une vingtaine d'étages, ne le reconnaissant pas au contraire de celui du bâtiment en face, KJ News, une chaîne de télévision louant continuellement l’avènement des héros. Une nouvelle explosion retentit et alors que les premiers héros sur place semblent gérer bâtiment et civils, une autre menace semble leur causer bien du mal.

En effet, plusieurs hommes lourdement armés stationnent sur les toits tout autour de la place et s'apprêtent à viser la foule en contrebas. Pas de temps à perdre, il vous falloir agir vite.

Explications

Vous devez faire en sorte de réussir votre objectif, en prenant en compte tous les éléments du contexte et des posts RP du narrateur qui vous placeront face à des choix et des situations à résoudre.

Ce groupe permet de gagner « trois points » en résolvant trois situations distinctes : 0/3 signifie que votre mission est un échec total, 1/3 une défaite, 2/3 une semi-réussite et 3/3 une réussite totale. Ces points détermineront votre réussite inRP et seront évidemment pris en compte au niveau du contexte.


Consignes

Les groupes doivent suivre les règles ci-dessous :
  • Respectez l'ordre des participants sauf accord d'un administrateur.
  • Seule l'utilisation de techniques validées dans votre FT est autorisée. De même pour les équipements et objets héroïques.
  • L'utilisation de techniques est autorisée dès le premier tour.
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible), sans oublier votre état physique à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide pour faciliter le suivi pour votre narrateur et vos compagnons de RP.
  • Vous avez un délai de 48h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le tour passera automatiquement au prochain participant et vous risquerez d'être exclu du groupe.
  • Lorsque vous avez une absence programmée de plus de 48h :
    - Informez le staff le plus rapidement possible.
    - Quittez la zone ou rendez votre personnage dans l'impossibilité d'interagir avant votre absence.
    - Le groupe continuera ainsi son avancement sans vous.
    - Lors de votre retour, informez le staff qui regardera alors avec vous s'il est possible ou non, de réintégrer le groupe.


Ordre des participants



Liens utiles



Have fun ♫
Le Staff


Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 370
Alignement : Bienfaiteur
Re: 4.3. Pluie meurtrière || Jeu 9 Aoû - 20:13

PLUIE MEURTRIÈRE

Etat : 100%

J'ai utilisé mes ailes pour me rendre sur le toit et avoir plus d'information sur la situation et voyant l'urgence qu'il y avait avec les hommes prêts à tirer sur les personnes qui se trouvaient en bas je me suis diriger dans leur direction pour attirer leur attention et aussi celle d'un héro pour obtenir de l'aide.

Je me trouvais dans le quartier animé de Tokyo pour faire une patrouille de routine. Tout était très calme, il faisait beau et les rues grouillaient de gens. On pouvait dire que ce quartier portait bien son nom, des personnes de tout âge passaient. Je m'arrêtais à un stand de glace, j'avais besoin de me rafraîchir car il faisait chaud.

Bonjour ! Une glace à l'eau de mer s'il vous plait !

Voilà pour vous ! Et bonne journée !

Merci à vous aussi !

La glace:
 

Sans plus attendre je commençais à manger ma glace, c'était l'un des rares stands qui arrivaient à reproduire le goût de la glace que j'avais mangé quand j'étais plus petit. Son goût était nostalgique et me faisais penser au crépuscule. Savourant la glace que j'avais presque fini, une explosion s'était fait entendre pas très loin de ma position. Elle devait être forte car moi-même j'avais fait un bond. Les passants étaient pris de panique et couraient se mettre à l’abri. J'avais fait tout le contraire. J'avais sorti mes ailes pour me diriger sur le toit d'un bâtiment pour avoir une meilleure vue. Arriver sur le toit j'avais englouti le reste de ma glace et sans réfléchir j'avais mis le bâton dans ma poche.

C'est quoi ce bordel ?!

Je me crispais sur les barres du toit qui servaient à empêcher les personnes de tomber. Une grosse fumée noire s'échappait d'un bâtiment. J'avais vu le logo mais je ne le reconnaissais pas tandis que celui qui se trouvait en face devait être connu de tous. " KJ NEWS ", c'était l'une des rares radios qui soutenait les héros. Des héros étaient déjà sur place en train de s'occuper des civils. Ils les faisaient évacuer le bâtiment pour les mettre à l’abri et vérifiaient que personnes n'étaient blessés. Je commençais à me sentir plus calme en voyant la situation sous contrôle, mais ce ne fut que de courte durée. Je remarquais des individus lourdement armés sur les toits au tour du bâtiment de KJ News.

L'explosion était une diversion ! Ils voulaient les faire sortir pour pouvoir mieux les tuer ! Je me sentais chauffer, je sautais du toit et déployais mes ailes pour me diriger le plus rapidement que je le pouvais. Je devais attirer l'attention pour que les héros en bas aient le temps d'escorter les innocents en lieux sûr ! Je pensais à crier tellement fort que je leurs provoquerais une crise cardiaque.

ATTENTION ! Je criais pour que même les personnes en bas m'entendent. Cessez immédiatement vos agissements où ça va mal finir pour vous !

Il fallait que j'attire l'attention des méchants, mais aussi celle d'un héros dans la foule. Car je ne ferais pas long feu tout seul face à plusieurs groupes. Il me fallait de l'aide c'était certains. Tout en virevoltant au tour des toits en continuant de crier pour attirer l’attention de chacun je réfléchissais à un plan d'action pour pouvoir résoudre cette mission.

________________




Dernière édition par Magyar Kreazz le Jeu 16 Aoû - 19:40, édité 2 fois
Guritchi Itaki
Ingénieur professionnel
avatar
Surnom : /
Profession : Ingénieur
Rang : A
Yens : 440
Alignement : Rebelle
Re: 4.3. Pluie meurtrière || Dim 12 Aoû - 2:38

« Un peu plus à gauche, voilà. Maintenant on descend tout doucement, allez, allez…. Rah, encore raté… Machine de merde… »

Ça faisait déjà trente minutes que je m’acharnait sur cette machine à pince. Mais pas n’importe quelle machine, l’UFO catcher de la salle d’arcade, ma plus grande Némésis. C’est une histoire qui remonte plus loin encore que mes années héroïques, bien avant Yuei même. J’avais douze ans lors de notre première rencontre, elle venait tout juste d’être installée et alors que j’avais dominé toutes les autres machines présentes dans la salle, sans même faire usage de mon alter, seule elle me résistait encore. Ce n’était pourtant pas un manque de talent de ma part, ces machines sont de véritables bijoux technologique dans le domaine de l’arnaque. Programmées pour fournir l’intensité de courant nécessaire à la pince à des moments bien précis, il aurait été facile avec mon alter d’en venir à bout, mais c’était devenu une question d’honneur. J’avais dérogé à cette règle une seule fois,  pour faire plaisir à Hanabi qui voulait absolument la peluche Kirby qui trônait à l’intérieur de la machine.

La victoire n’était pas pour aujourd’hui puisque je dus mettre en pause mon terrible affrontement lorsque j’entendis et ressentis une explosion. Avant même que j’eus le temps de sortir, mon D.I.A.R.Y se mit à sonner, c’était la Cheffe qui avertissait d’une attaque sur le ministre. Le classement des héros allait devoir attendre, quel dommage. Alors que je courrais vers la zone de l’explosion, suivant l’épais nuages de fumées noires qui s’en dégageaient, les messages d’alertes commençaient à s’accumuler. La situation semblait être plus grave qu’une simple explosion, c’qui en soit est déjà plutôt critique comme situation. Je commençais à me demander si c’était vraiment une bonne idée de courir droit vers la zone de danger, mais la curiosité était bien trop grande. Ce n’était pas pour rien si en plus de mon métier d’ingénieur j’avais décidé de me spécialiser en espionnage.

Une fois sur les lieux de l’explosion, je pouvais constater les dégâts : des débris jonchés le sol, des bâtiments manquaient de s’effondrer et le sol de s’écrouler sur lui même. Levant les yeux, je constatais que le bâtiment de KJ News était, malheureusement, toujours intact. Ces terroristes j’vous jure, ils pourraient au moins mieux cibler leurs attaques… Levant encore un peu les yeux, je pouvais apercevoir des hommes armés sur le toit de l’immeuble. J’en profitai alors pour signaler ma situation aux autres :

« Je suis arrivé sur les lieux de l’explosion, une poignée d’hommes armées se trouve sur le toit de KJ News prêt à tirer sur la foule. Je devrais pouvoir gérer la situation. »

J’avais peut-être parler trop vite, d’autres hommes apparaissaient sur les toits aux alentours et bientôt toute la place se retrouva encercler d’hommes armés prêt à tirer. Comme si la situation n’était pas assez critique, un type avec des ailes de dragons surgit de nul part et se mit à voler au dessus des toits… Dans quelle merde j’étais encore venu me mettre moi.


« Rectification, plusieurs hommes sont stationnés sur tous les toits aux alentours. Demande de renforts s’il y en a de disponible, je ne pourrais pas arrêter toutes leurs balles. Il y a aussi un type bizarre qui vole autour d’eux, cheveux noirs, les yeux bleus et des ailes de dragons je dirais, des informations à ce sujet ? »

Il ne fallut pas longtemps pour identifier l’ovni, c’était un héros de Seigi, Magyar Kreazz, qui possède un alter de transformation en dragon. Si lui pouvait voler, moi j’étais coincé sur la terre ferme, sans aucun moyen de monter sur les toits. Emprunter les escaliers de l’immeuble n’était pas une solution, le temps que je grimpe la vingtaine d’étages, ils auraient abattus tous les civils présents et le dragon avec. Rien ne dit que les choses se passeraient en restant sur la place, mais ça me permettait au moins d’essayer d’arrêter les balles le temps que les civils soient évacués et d’aider comme je peux ce Kreazz.

« EH TOI LE DRAGON, JE M’OCCUPE DE PROTÉGER LES GENS ICI, TOI ESSAYE DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN HAUT. », lui criais-je de toute ma voix.

Ça se voit que j’ai pris filière assistance au lycée ? J’ai pas eu de cours de sauvetage ou d’intervention moi, alors mon seul plan pour le moment c’était de rester vie. Et que les civils s’en sortent aussi, bien entendu. Alors vous me direz, rester immobile au centre de tous ces immeubles ce n’est pas la meilleure idée pour rester en vie, mais à ce moment précis c’était l’endroit idéale pour activer mon alter que ce soit pour protéger le dragon ou la population.

Récap':
 


Dernière édition par Guritchi Itaki le Sam 18 Aoû - 0:58, édité 1 fois
Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 2040
Re: 4.3. Pluie meurtrière || Lun 13 Aoû - 6:12


4.3. Pluie meurtrière


Spoiler:
 

« Ressstez consssentré, sss’est l’heure. »

C’était l’ordre perfide de Saphir, la seule du corps élite qui siégeait sur le toit Sud. Il fallait frapper fort et elle le savait. Son sifflement s’étendait et on pouvait facilement l’entendre sur toute la surface qu’elle gérait. Les tireurs l’écoutaient comme si elle avait été leur mère. Si ce stupide dragon n’avait pas posé ses pattes sur ce toit, tout aurait été parfait. Elle échappa un nouveau sifflement. Son commando s’arrêta. Il ne semblait plus rien viser. Ses doigts glissèrent sur le long canon de sa carabine. Son regard semblait frustré, comme celui d’un lion duquel on venait d’interrompre le repas.

« Sssa alors, mais on sss’est fait un ami les gars. »

Tous les canons se retournèrent promptement et visèrent celui qui n’avait pas encore eu le temps de roter son esquimau. Saphir porta à sa bouche un radio-émetteur.

« Bosss, je me sssuis trouvée un petit ami. Je vais lui faire la grande demande. Les autres Pierres Précieuses peuvent jouer à la sssouris avec… »

Elle entendit crier quelqu’un en bas. Ce n’était pas un cri de peur, mais un ordre. Ce petit dragon avait donc de l’aide. Qui était là pour tendre la main à son nouveau fiancé ?

« …les sssivils. Dites à Opale de prendre pour mire le p’tit con qui beugle dans la foule. Il veut voler mon copain. »

Elle baissa la radio puis leva son arme et la pointa vers l’homme-dragon. Le canon se gela. L’air devint froid. Ses bras devinrent bleus. Un puissant coup de feu retentit. La balle fusa vers le héros de Seigi. Une balle gelée qui aurait vite fait de cristalliser l’air ambiant. Un large nuage de fumée blanche se créa autour et cacha l’élégante femme.

« J’ai une place à la cheminée pour toi mon amour. Sss’est fantatisque que tu m’aies trouvée. Antéchrissst et moi allons avoir tellement de plaizzzir. Tu ssseras notre nouvel amant. »

La fumée était opaque. Voir quelque chose au travers était difficile. Vous n’entendîtes que la myriade de coups de feu qui s’en suivirent. Ces hommes sur ce toit. Il venait de faire feu, à l’aveugle, dans cet épais nuage de fumée, ne pouvant visiblement pas plus voir que vous. Vous, vous sentez votre jambe être aggripée.

[ … ]


« Han han ! T'as une si belle voix ! J’peux te prendre en photo ? »

Clic. La photo fut prise. Cette femme habillée comme si elle allait à la plage se dresse devant vous, un regard admiratif. À croire qu’elle vous trouve réellement de son goût. Contrairement à Saphir, celle-ci possédait deux revolvers que vous pouviez voir à sa ceinture. Vous n’étiez pas sur les toits, mais il semblerait que l’ennemi vous aie repéré, vous qui n’êtes en principe qu’un ingénieur pratiquant l’espionnage de temps à autres pour votre agence. Opale est pourtant là, devant vous. Elle range son téléphone et replace sa poitrine.

« Alors. Han han ! Il semblerait que le boss te porte pas trop dans son cœur, je t’ai donc posté sur Instagram sur le mur des victimes. J'suis désolée, j’aurais bien aimé te connaître dans d’autres circonstances, ton bandeau à l’œil c’est bandant ! Han han ! »

Elle saisit rapidement ses deux pistolets. Il y a autour d’elle de nombreux civils qui commencent à paniquer et à courir dans tous les sens. L’explosion… et maintenant les fusils. Il y aurait bientôt des attaques cardiaques chez les plus vieux de la foule. Opale sourit. Montrant un sourire des plus éclatants et droits. Puis, sans même qu’elle bouge les jambes, elle commence à tourner très vite autour de vous. Suffisamment pour que prédire ses mouvements deviennent difficile.

« Han han ! C’est l’heure de tweeter petit oiseau. »

Vous croyez distinguer un bruit de bisou envoyé avec les lèvres. Aussitôt, vous voyez les civils courir dans votre direction.

« Et hop ! On poste et on ouvre le son. Han han ! »

Puis un coup de feu se fait entendre. Puis un autre. Aucun civil ne semble tomber pour autant. C’est comme si elle essayait de vous faire peur. Elle bouge toujours aussi vite et les gens continuent de se déplacer en masse en votre direction.
[ … ]


« Opale et Saphir tentent d’arrêter des contrevenants. Onyx, garde le toit Ouest et vise toute personne qui tente de venir vers le centre qu’Opale devait garder. Jade, si tu vois un truc au nord ou quelque chose qui se passe au niveau de la tour, tu nous dis. Rubis, reste prêt. Opale a pour ordre d’attirer la foule vers l’Est, l’absence de succursale héroïque par là-bas joue en notre faveur. Terminé. »


Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 370
Alignement : Bienfaiteur
Re: 4.3. Pluie meurtrière || Jeu 16 Aoû - 22:51

PLUIE MEURTRIÈRE

Etat : 88%

Vol avec personne rang 1 * 1 / Transformation brève rang 1 * 1 / Coup de queue rang 2 * 1 / Souffle de feu rang 3 * 1
Je considère que le nuage et ses griffes m'ont infligés des dégâts (rang 1 * 2).

« EH TOI LE DRAGON, JE M’OCCUPE DE PROTÉGER LES GENS ICI, TOI ESSAYE DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN HAUT. »

Je regardais en bas pour voir qui m'avait parlé. Un homme blond dans la trentaine. Il portait un cache-oeil et avait l'air assez baraque. Il me demandait de faire quelque chose en haut ? Il était marrant c'était pas tout seul que j'allais réussir à m'occuper de tout le peuple qui nous entourait. Je ne connaissais pas son alter mais il avait l'air confiant dans le fait qu'il protégerait les civils. Tout en regardant comment il faisait depuis le ciel, je pouvais dire que se n'était pas le plus grand sauveteur, mais je voyais qu'il n'était un amateur non plus. J'avais baissé ma garde. J'étais toujours dans les airs et fallait le dire je devais bien attirer l'attention. Quelle bêtise j'avais fait.

Oh merde.

J'entendis une explosion et aussitôt un large nuage de fumée blanche m'engouffra. Dans la foulé les hommes s'étaient mis à tirer à l'aveugle. Ce que je n'avais pas ressenti tout de suite était le froid. Ce n'était pas de la fumée normal mais plutôt un souffle de glace. J'ai voulu prendre de la hauteur et sortir de ce nuage mais quelque chose m'attrapa la jambe.

« Sssalut mon amour. »

Une femme m'avait attrapé la jambe. Tout en elle me donnait de frissons que ça soit ses bras bleus comme la glace ou son regard avec un air de malice. Elle pesait un certain poids et je devais m'en débarrasser et trouver un moyen de m'occuper des autres tireurs pour passer au prochain bâtiment le plus vite. J'avais donc commencé à battre des ailes pour prendre de l'altitude et sortir de ce nuage qui me gelait tout en essayant d'éviter les balles qui allait dans toutes les directions au hasard. Ça ne faisais même pas quelques minutes que j'étais dedans et pourtant j'avais aussi froid que si j'étais rester tout le long dans un blizzard. Une fois la tête en dehors je commençais à me sentir mieux, mais ce n'était que de courte durée. Je sentais les griffes de cette femme se planter dans ma jambe. J'en avais assez. Je donnais un grand coup d'aile pour sortir totalement du nuage, ce qui en dissipa une partie et me mettais à parler/hurler.

CA SUFFIT MAINTENANT !

Je m'étais transformé complètement le temps d'un instant pour me libérer de ma charge et lui donnant un coup de queue au passage. Il n'était pas très fort il servait juste à l'éloigner pour ce qui allait suivre. Mon torse se bomba, si quelqu'un me regardait, il penserait que mes yeux étaient en feu. Tout mon corps se réchauffait au vus de ce que je m’apprêtais à souffler. Ce nuage était aussi encombrant et je comptais bien faire d'une pierre plusieurs coups. Je déversais mes flammes vers le bas, elles ne seraient pas assez forte pour aller jusqu'au sol mais j’espérais quelles toucheraient les criminels et mettraient hors d'état de nuire la folle qui s'était accroché à moi. Mon souffle terminé, je reprenais une apparence normal hormis mes ailes que j'avais toujours dans le dos.

Je vais devoir faire plus attention.

Je continuais de prendre un peu d'altitude pour avoir une vue sur la situation et éviter de me faire à nouveau attraper. J'espérais que l'autre héros arriverait à gérer sa situation et que quelqu'un d'autre viendrait nous aider.

Résumé:
 


________________


Guritchi Itaki
Ingénieur professionnel
avatar
Surnom : /
Profession : Ingénieur
Rang : A
Yens : 440
Alignement : Rebelle
Re: 4.3. Pluie meurtrière || Hier à 0:57

Alors que sous l’opaque nuage de fumée qui recouvrait les toits le combat avait commencé, une charmante jeune femme s’approchait de moi. Vêtue d’un simple maillot de bain, un chapeau de paille et d’une paire de lunettes de soleil, elle semblait plutôt inoffensive. Seuls les deux revolvers qu’elle portait à sa ceinture laissait transparaître ses véritables intentions. Il n’y avait aucune chance que ça soit de banals pistolets à eaux, ça aurait été trop facile. Une bien belle femme donc, j’ai toujours eu un p’tit faible pour les rousses. Hein ? Nan, j’étais pas entrain de succomber à son charme, je fais qu’établir des faits, je suis marié et fidèle j’vous rappelle ! Oui veuf, appelez ça comme vous voulez, j’en reste pas moins fidèle. De toute façon, le charme était rompu au moment même où elle se mit à parler. Qu’est ce que sa voix était insupportable, et son ton aussi. Nan franchement, j’peux comprendre qu’on ait des tics de langages, moi aussi j’dois en avoir, mais là ce p’tit air d’adolescente hautaine… Pas étonnant qu’elle ait mal tourné, ça doit être difficile de trouver un emploi avec un tel handicap. J’espère que ma p’tite fille ne sera pas comme elle le jour où je la retrouverai…

Avec son air insolent s’accompagnait des actes tout aussi abjectes. Aux explosions et menaces de tirer sur les civils, elle ajoutait la diffusion de ma tête sur les réseaux sociaux à ses méfaits. C’est peut être un détail pour vous, mais vous imaginez pas les efforts que ça représente de ne figurer nul part sur internet. Bien sûr, mon nom est inscrit sur quelques papiers officiels, mais personne ne lit ce genre de document à part ceux qui les écrivent.

Et voilà qu’elle se mettait à me tourner autour de moi à toute vitesse ses deux armes à la main, provoquant un mouvement de foule plus important qu’il ne l’était déjà. « La foule courrait dans tous les sens, dans la précipitation, certains tombaient et se faisaient marcher dessus par les autres. On pouvaient entendre des cris, des larmes, des enfants pleurant leur mère. ». C’est comme ça que j’ai toujours imaginé un mouvement de foule, un peu comme un black friday ou une promo nutella. Mais ne se passa comme prévu, au lieu de courir vers l’issue la plus proche comme le bon sens l’aurait voulu, ils courraient tous en ma direction. Serait-ce le bisous qu’elle m’avait envoyé qui aurait cet effet ? Ça serait son alter ? Comment fait-elle pour courir aussi vite dans ce cas ? Tout ça pouvait attendre, pour le moment je devais m’occuper de cette foule. Si beaucoup de héros ont l’habitude des fans en délires qui accourent pour leur arracher un autographe, moi les seules fans que j’ai jamais eu étaient ma femme et ma fille. Autant vous dire que ça risquait de secouer un peu pour tous ces innocents.

Il fallait aussi que je m’assure que cette charmante et agaçante demoiselle ne représente aucun danger pour moi. Et pour la foule, oui bien sûr. D’un claquement de doigt, je mettais hors service toute technologie moderne dans une zone de dix mètres autour de moi. Maintenant que ses deux armes à feu et son smartphone ne représentaient plus aucune menace, je pouvais m’occuper de la foule. A vrai dire, je ne savais pas trop comment m’y prendre, mais il fallait trouver une solution rapidement avant qu’elle ne se rende compte de mon petit tour. D’un nouveau claquement de doigt, la foule s’arrêta net. Ce n’était que temporaire, mais ça me permettait de me repositionner et de m’approcher de celle qui représentait la véritable menace ici, espérant que sans ses armes elle se retrouverait suffisamment diminuée pour que je puisse l’arrêter.

« On dirait que c’est toi le petit oiseau tombé du nid, ou bien t’es descendu juste pour mon bel œil ? Tu sais, s’il te plaît tant que ça mon bandeau, j’peux m’arranger pour que toi aussi t’en portes un, pas la peine de faire ton caprice comme ça»
Récap':
 
Contenu sponsorisé
Re: 4.3. Pluie meurtrière ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» [Texte] La pluie
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]
» Pluie d'hiver [PV Elim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Événements en cours :: Chapitre 1 : déclarations de guerre :: Prime Time Explosif-
Sauter vers: