3.3. Dans son élément (ou presque)
header

Partagez|

3.3. Dans son élément (ou presque)

Maître du Jeu
PNJ
avatar
Yens : 1039
3.3. Dans son élément (ou presque) || Dim 5 Aoû - 13:56


3.3. Dans son élément (ou presque)


Introduction

En alternance à Tsukeru, Kuramanari Kuro suivait à la fois un héros professionnel mais également son professeur à une annonce gouvernementale : l'occasion pour l'enseignant de montrer à son étudiant que la vie d'un héros n'est pas faite que de mise en danger. Elle est faite parfois de réunion, de conférence de presse et de patience.

Une occasion pour le moins ratée, car ce qui s'annonçait être une conférence de presse banale se transforma en l'espace d'une seule seconde en situation des plus dangereuses. Des coups de feu, une fumée opaque et des cris de panique : Katakuna et Kuro se trouvèrent au beau milieu d'une attaque terroriste. Les deux hommes entreprirent d'évacuer du mieux qu'ils pouvaient les membres de la salle, journalistes et politiques. Katakuna devait veiller sur son élève, mais également faire son travail de héros au milieu d'un élément qu'il connaissait plus que bien...

Explications

Vous devez faire en sorte de réussir votre objectif, en prenant en compte tous les éléments du contexte et des posts RP du narrateur qui vous placeront face à des choix et des situations à résoudre.

Ce groupe permet de gagner « trois points » en résolvant trois situations distinctes : 0/3 signifie que votre mission est un échec total, 1/3 une défaite, 2/3 une semi-réussite et 3/3 une réussite totale. Ces points détermineront votre réussite inRP et seront évidemment pris en compte au niveau du contexte.


Consignes

Les groupes doivent suivre les règles ci-dessous :
  • Respectez l'ordre des participants sauf accord d'un administrateur.
  • Seule l'utilisation de techniques validées dans votre FT est autorisée. De même pour les équipements et objets héroïques.
  • L'utilisation de techniques est autorisée dès le premier tour.
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible), sans oublier votre état physique à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide pour faciliter le suivi pour votre narrateur et vos compagnons de RP.
  • Vous avez un délai de 48h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le tour passera automatiquement au prochain participant et vous risquerez d'être exclu du groupe.
  • Lorsque vous avez une absence programmée de plus de 48h :
    - Informez le staff le plus rapidement possible.
    - Quittez la zone ou rendez votre personnage dans l'impossibilité d'interagir avant votre absence.
    - Le groupe continuera ainsi son avancement sans vous.
    - Lors de votre retour, informez le staff qui regardera alors avec vous s'il est possible ou non, de réintégrer le groupe.


Ordre des participants



Liens utiles



Have fun ♫
Le Staff


Kuramanari Kuro
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Coolest Hero - Impact
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 140
Renommée : 00
Alignement : Bienfaiteur
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Jeu 9 Aoû - 20:32


Journée comme une autre, bien que je sois en alternance pour la semaine dans mon agence, rien de très particulier n’était toutefois au programme appart une sortie en compagnie du vieux schnock. Il s’agissait d’aller faire tour dans au siège du gouvernement, où serait annoncé le premier classement officiel des héros de notre pay.  La conférence allait être tenue par le  Premier Ministre ainsi que par le Ministre des Affaires Héroïques.

Simplement assister à une conférence de presse allait être mon entrainement du jour, offert par le oh grand et tout puissant maitre de la fumée, ça doit être un excès de consommation de cigares qui lui donné ses pouvoirs. Bref, j’allais devoir rester à ne rien faire pendant autour ça parle d’un tas de chose sans intérêts, la politique en occurrence. Bien que j’aie des connaissances théoriques en la matière, je ne suis en aucun cas intéressé par le sujet, sauf pendant les évaluations à l’académie.

Je suis certain que cette conférence et le fameux enseignement de patience derrière n’étaient que des excuses trouvées par le chasseur blanc afin de se la couler douce comme à son habitude. Au moins biens qu’il soit un flemmard, il est plutôt fort, je demande d’ailleurs comment c’est possible d’atteindre un tel niveau avec une attitude pareil, ou peut-être il n’est pas si fort que je le pense, peut-être me suis laissé éblouie par son nuage de nicotine qui lui sert d’alter. Au terme de cette conférence, j’aurais enfin les réponses à mes questions.

Enfin, nous sommes à Tokyo, assez loin de l’académie et la conférence de presse doit débuter dans un instant, la salle est pleine et tout le monde semble attendre le début de la conférence avec impatience, les photographes prennent leurs premières photos, tandis que les reporters semblent parcourir leurs carnets une dernière fois, sans doute mettent-ils au point leurs questions les plus tordus.

Le Premier Ministre ainsi que le Ministre des Affaires Héroïques venaient de prendre place et la conférence venait de débuter, Après une bref introduction, les premiers échanges débutèrent, mais  quelque chose clochait, ma respiration commençait à être légèrement perturbé, puis ça prenait de l’ampleur. A peine eu je le temps de remarquer qu’il s’agissait d’une fumée dense qui s’infiltrait dans la salle qu’elle  l’avait déjà à moitié recouverte, puis plusieurs hommes armée entrèrent dans la salle avec des armes à feu en tirant.

Tout à coup, la salle de conférence passe du calme à la panique total, le gens crient et se bousculent. Je regarde à gauche puis à droite et je n’arrive plus à apercevoir Katakuna, je ne sais pas quand ça s’est passé, mais il n’était plus à mes côtés et je devais absolument faire quelque chose afin d’éviter que le pire n’arrive au milieu de toute cet agitation.

La fumée est dense, et je ne peux pas très bien savoir le nombre d’assaillants, mais je suis certains que la sureté des civils est la priorité dans ce cas. Tout seul je ne peux pas prêter mains forte à tout le monde d’un coup, alors je prends ma décision. Je profite de la visibilité réduite pour me faufiler rapidement jusqu’à la table des personnalités politique et les mettre à couvert.

- couchez vous. Je suis un étudiant de l’académie Yuei, je vais vous sortir de là.


Citation :

Quand la fumé apparaît et que les assaillants font leur entrée, je me dirige vers la table des personnalités et les met à couvert.
Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Sam 11 Aoû - 15:34

La fumée avait recouvert quasiment toute la salle, et les coups de feu disparates mêlés aux cris des dizaines de personnes présentes donnaient l’idée que ce qu’un apocalypse pouvait générer.

Les héros se mirent au travail, les forces de l’ordre également. Et comme à chaque catastrophe, les super-héros émergent chez ceux dont on attend le moins. Séparé de son enseignant, Kuramanari Kuro, simple étudiant de première année à Yuei, prit son courage à deux mains et se dirigea vers la table des personnalités politiques. Tétanisés de peur, ils s’étaient recroquevillés sous la table, espérant de tout cœur que tout s’arrête rapidement. Mais ça ne s’arrêtait pas.

Quand Kuro arriva sur place, personne ne remit en cause son jeune âge ou son statut d’étudiant : après tout, quelqu’un était venu les sauver, c’était déjà beaucoup pour ces hommes et ces femmes politiques. Il les rassura du mieux qu’il pouvait, mais son attention fut attirée par un homme, un député célèbre, à moitié dans le coma et dont l’épaule saignait abondamment. Une balle perdue – ou non, d’ailleurs – avait atteint l’épaule gauche du malheureux.

Il n’y avait pas une minute à perdre. Cinq politiques étaient prêts à vous suivre jusqu’au bout du monde pour vous sortir de là. Et un sixième était grièvement blessé… rester ici, dans cette atmosphère de sang et de fumée, n’aideraient pas. Il faut partir en évitant le danger. Et vite.
Kuramanari Kuro
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Coolest Hero - Impact
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 140
Renommée : 00
Alignement : Bienfaiteur
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Lun 13 Aoû - 8:20


La fumée avait désormais recouvert toutes la salle de conférence, obstruant la vision de ses occupants, mais rendant aussi difficile la respiration, mais malgré cela, les assaillants ne s’arrêtèrent pas de tirer désordre et ce n’était pas juste pour faire peur, car il y avait des personnes touchés, comme pouvait en témoigner leurs les cris de douleur.

Je n’avais reçus aucune opposition de la part des politiciens, de quoi faciliter la suite des événements. Soudain voilà mon D.I.A.R.Y qui se met à vibrer, une fois puis deux, apparemment nous n’étions pas les seuls à être attaqué. Toujours dans siège du gouvernement, une attaque se déroulait dans une autre salle comme le signalait notre chef d’agence, mais en même temps on avait son second qui nous signalait aussi une attaque dans le quartier d’affaires de Tokyo, Tokyo serait-elle alors la cible d’une attaque terroriste ?

Suite aux deux premières notifications, plusieurs autres arrivèrent par la suite, il s’agissais des différents agents et stagiaires de Tsukeru qui signalaient aussi des attaques à leurs niveau ainsi que leurs positions. Je fis donc aussi rapidement de même en précisant que j’étais tout seul encerclé par des hommes et entouré par de nombreux civils, en espérant que quelqu’un tracerait son chemin jusqu’à moi.

Il fallait que je pense rapidement à un moyen de nous sortie rapidement à un moyen de nous sortir de cette situation. Alors que je réfléchis à un plan pour nous sortir de là, mon regard se pose sur un homme allongé par terre à côté de moi, un député. Il semblait avoir été touché par une balle à l’épaule gauche, mais quand cela s’était-il produit ? Sans me poser plus de questions, je me jette rapide sur lui.

- Monsieur… Monsieur, accrochez-vous on va s’en sortir.

Il semble sombrer de plus en plus dans le coma, mais pour l’heure, il semblait encore être capable de m’entendre et me répondre bien que de manière ambigu. Je continuais donc de lui parler tout en faisant de mon mieux pour l’aider. Je déboutonne sa veste puis sa chemise aussi vite que je peux, pour mettre à nu sa plaie, puis je déchire le manche de mon vêtement  que j’utilise d’abord pour nettoyer les contours de la plaie, puis un autre pour faire un bandage du mieux que je peux dessus. La balle n’était plus visible, je ne pouvais donc rien faire de plus, il fallait maintenant qu’il soit emmené auprès de médecins le plus vite possible afin qu’ils puissent s’occuper de lui de manière adéquate.

Je demandais par la suite quel était la meilleur option, il y avait tellement de facteurs à prendre en considération, le nombre de civils, la dangerosité des assaillants, leur nombre, la fumée, je faisais tourner ma cervelle à fond pour en arriver à la seule et unique conclusion qu’il fallait quitter les lieux. Je n’avais ni un corps de fer, ni un gilet par balle, donc rien qui pourrait me protéger contre un éventuel tir, je ne pouvais donc pas m’aventurer dans une confrontation direct contre les terroristes.
Le simple fait de penser à partir en laissant derrière moi d’innocents civils que je le sais ne serait pas épargné s’ils venaient à se retrouver seuls avec les terroristes , me laissait une énorme boule dans le cœur, quel genre de Héros deviendrais-je si je ne parvenais qu’à une minorité de nécessiteux ? Je ne veux pas devenir un Héros comme ça, qui se complaît dans la facilité, après tout mon père mon modèle à risquer sa vie à plusieurs reprise pour des inconnus, alors si je dois devenir un Héros, je ferais de même et si le seul acte héroïque je ferais dans ma vie c’est sauver tout le monde dans cette salle, tant pis.

- Surtout restez calme et restez près de lui, je reviens… Ne bougez surtout pas de là et seulement si je vous en donne le signal, courrez et fuyez, la porte n’est pas gardé.

Sur ces mots, je lève la tête et parcours la salle du regard, difficile de voir quoi que ce soit, mais pas impossible. Après avoir repéré l’ennemi le plus isolé du groupe, je me faufile lentement et discrètement vers lui, profitant du bruit causé par leurs tirs. Une fois assez près de lui, SMAAAAAASH. Je ne pouvais hurler le nom de ma technique, alors j’y pensais juste très fort alors je frappais de toute me forces, la tête de ma cible avant de me courber sous une autre table.

Récap:
 
Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Mer 15 Aoû - 17:05

Bien que grièvement blessé, l'état du député semblait être stabilisé, mais pour combien de temps ? Il était évident que seul un bandage ne suffirait pas à le sauver. Les autres hommes politiques, bien qu'extrêmement apeurés et agités par cette attaque surprise: semblent vous écouter et restent cachés en attendant vos instructions.

La fumée et les bruits de tirs couvraient l'avancée du jeune Kuro vers sa première cible. Une attaque surprise des plus réussies permis de mettre hors d'état de nuire, un des opposants. Mais il en reste encore. Tous armés et impatients de vider leurs chargeurs. La situation ne tarderait pas à empirer.

En observant un peu la situation, vous pouvez apercevoir quatre hommes armés. Sans compter le premier malfrat mis au tapis. Tous, balaye la salle en ne lésinant pas sur leur gâchette. Que venaient-ils chercher ici ? Peut-être ne tarderiez-vous pas à le savoir ? Mais pas le temps d'y réfléchir, car voilà que l'un des terroristes se mit à marcher en direction des politiques. Quelques secondes à peine passèrent avant qu'un autre ne découvre son coéquipier sans connaissance.

- Hey ! Qui a fait ça ?!

Vous voilà désormais avec un terroriste aux aguets et un autre sur le point de débusquer les hommes politiques. Vous devez agir avec prudence.
Kuramanari Kuro
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Coolest Hero - Impact
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 140
Renommée : 00
Alignement : Bienfaiteur
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Ven 17 Aoû - 3:24


Mon attaque avait réussi, j’avais pu toucher ma cible là où je le voulais, et cela avait eu l’effet escompté, un assaillant en moins désormais. Le brigand que j’avais attaqué était étalé par terre tout près de l’endroit où je m’étais ensuite caché. Mon offensive ne semblait pas avoir attiré l’attention des autres terroristes, j’expirais donc un grand coup comme exprimer mon soulagement, avant de lever discrètement la tête pour observer du mieux que je pouvais avec toute cette fumée les alentours.

Peut-être était-ce à cause de la montée d’adrénaline ?, parce que je m’étais rapproché, ou alors la fumée se dissipait tout simplement ?, mais avec un peu plus de facilité que précédemment, je parvins à repérer quatre autres hommes armé. Je me baissais de nouveau pour réfléchir un instant à comment procéder par la suite et c’est alors que j’aperçois ce petit garçon, juste derrière moi, tout recroquevillé sur lui-même, peut-être avait-il été laissé là par un adulte, prenant le dessous de cet table pour abri cinq étoiles au beau milieu de cet enfer ?

Dans tous les cas, là n’était pas le plus important, le petit gars tremblait et avait mouillé tout son T-shirt de sa sueur, on pouvait lire la peur dans ses yeux écarquillé, dont les pupilles se promenaient dans toutes les directions, il n’y avait plus aucun doute à avoir, le gamin était extrêmement apeuré et ne tarderait pas à entrer dans un état de choc. Si au départ je n’avais pas compris que c’est mon apparition soudaine qui avait effrayé le garçon, je me jetais tout de même sur lui au moment où il allait commettre l’irréparable en hurlant. Je couvris sa bouche avec ma main avant qu’il n’ait le temps de crier.

- Chuuuuut, n’ai pas peur petit, je suis ici pour te sortir de là, écoute je suis un apprenti héros, mais j’ai besoin que tu m’aide, il faut que tu restes calme ok ?

J’avais réussi à calmer le gamin et à le convaincre de garder le silence, mais malheureusement mon intervention semblait avoir attiré l’attention d’un des terroristes. Un seul, rien de bien grave donc, ou du moins tant qu’il ne repérait pas le corps inerte d’un de ses frère d’arme étalé par terre. Cette découverte poussa le terroriste à se mettre en garde, pointant son arme dans toutes les directions, Au même moment, j’aperçois un autre brigand se dirige vers les hommes politiques.

Plus le choix, je devais agir maintenant avant que les politiciens ne soient découverts ou que les autres ne terroristes ne soient alertés par celui qui a découvert ma première victime, mais comment, comment être à ces deux endroits en même temps ?

Plus le temps de réfléchir, même si elle n’était pas toute à fait au point puisque je n’avais encore jamais eu l’occasion de la manière en pratique, je n’avais pas d’autre choix que de l’utiliser ici et maintenant. Sans plus tarder, je bondis rapidement hors de ma cachette avant de me mettre rapidement sur mes marques, comme pour prendre un départ de course, des signes noirs apparaissent alors tous le long de mon corps, je tente de maitriser mon alter afin de ne pas perdre le contrôle, puis go.

Le malheureux terroriste se rend compte de ma présence et tente de se retourner vers moi et me pointer son arme dessus, mais avant qu’il n’en ait eu le temps, que je lui étais rentré dedans à plus de 60 Km/h, le plus dur avec cette technique c’est de s’arrêter, mais avec le peu de maitrise que j’avais, je parvins tout de même à réussir un atterrissage approximatif contre le mur, en y laissant une plutôt grosse fissure, j’étais à présent définitivement grillé, alors autant mieux ne pas perdre de temps et repartir à l’assaut. Je répète la même technique, mais plutôt que de me diriger vers le brigand qui s’approchait des politiciens, j’allais dans l’autres sens pour frapper un troisième brigand.

Le but de la manœuvre était d’attirer l’attention des terroristes le plus loin possible des politiciens plutôt que l’inverse. A Présent que j’avais définitivement révélé ma présence à l’ennemi, je n’avais plus qu’à profiter de l’écran de fumée pour tenter de survivre aux assauts qui suivront. Je me dépêche donc de me planquer derrière une table prêt à filer à tout moment, Je lance aussi continuellement des appels à l'aide sur mon D.I.A.R.Y.


Récap:
 
Narrateur
PNJ
avatar
Profession : -
Yens : 3405
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) || Sam 18 Aoû - 16:26

Les politiciens n'avaient pas encore vu que l'un des assaillants se dirigeait vers eux. Vous devez donc agir en premier. Mais est-ce suffisamment prudent de laisse ce petit-enfant seul au milieu de ce chaos ? Celui-ci, bien que très apeuré, à bien compris que vous ne lui vouliez aucun mal. Il se tient tranquille en se mettant en boule sous la table. Tremblotant de peur.

Le jeune Kuro avait pris son courage à deux mains et décida de passer à l'action. Sortant de sa cachette, sa prochaine victime commençait à pointer son arme sur lui, mais . . . trop tard. Le malheureux n'avait pas eu le temps de voir l'étudiant arriver, que le voilà désormais en train d'admirer le plafond dans un dernier râle de douleur. Cette action n'était pas sans danger. En effet, trois terroristes étaient désormais prévenu de cette attaque et commençaient à tirer en direction du héros. Héros qui ne perdait pas son temps pour faire une autre victime.

La chance devait beaucoup jouer dans ses actions. Car pour le moment, les balles n'avaient fait que frôler le jeune garçon, désormais à couvert.

Les deux derniers terroristes encore en lice se rassemblaient. L'un d'eux se mit à fouiller dans le sac de l'autre, aux aguets, avant de sortir plusieurs choses. Dégoupillant l'un des objets, il le lançait dans votre direction, là où la dernière victime avait été faite. L'objet, après avoir atterri commençait à lâcher du gaz lacrymogène. Enfin, les deux terroristes enfilèrent des masques avant de s'élancer en tirant sur la position du jeune homme. Qu'allez-vous faire ? Si la situation commençait à s'arranger, le pire pouvait toujours arriver.

Attention:
 
Contenu sponsorisé
Re: 3.3. Dans son élément (ou presque) ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Quand une femme est dans une cabine d'essayage, n'y entrez pas. [PV Selena/Allan]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Événements en cours :: Chapitre 1 : déclarations de guerre :: Remaniement Ministériel Musclé-
Sauter vers:
spider