[Garage Armstrong] Un tour au garage
header

Partagez|

[Garage Armstrong] Un tour au garage

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 495
Renommée : ★★★★ 296 ☆☆☆☆ limite de caractére ou pas du tout la est la question
Alignement : Rebelle
[Garage Armstrong] Un tour au garage || Lun 6 Aoû - 6:44

Le garage Armstrong est situé dans dans une petite ville côtière de la banlieue périphérique de Tokyo. Un port de pèche plutôt en fin de vie qui n'abrite plus que quelques bateaux encore en exercice, et qui ne fait plus guère que regarder passer l'incessant trafic maritime du grand port de la capitale.
Au bout d'une longue route en cul de sac, et a deux pas d'une plage étrangement préservé se trouve le garage. Un panneau indiquant Garage Armstrong et surement suivi autrefois d'une phrase d'accroche type du genre "réparation au poil à toute heure" n'affiche plus que le nom du garage et une série de kanji tracés à la bombe de peinture qui déclarent globalement qu'il serait temps pour tout les américains, dont on souligne la parenté probable avec des animaux malades,  de rentrer rapidement chez eux et d’arrêter de voler le travail des vrais japonais.

Le garage en lui mème est un bel entrepôt plutôt engageant. Ou du moins qui pourrait l’être. Il y a visiblement un grand atelier au rez de chaussée et le garagiste doit habiter dans les aménagements de l'étage. Le coin pourrait être sympathique s'il n'y avait pas quelques détails étranges. Comme ce mur qui sert visiblement de zone de test de dureté pour des œufs et qui est couvert de traces et de coquilles. Ou l'espace vide devant le garage qui tient plus du cimetière de l'électroménager que d'un jardin ou d'un espace de vie, et ou rouillent pèle mêle un vieux poêle à charbon, un demi vélo, deux grilles pains, et quelques trucs à l'identité tout à fait indéchiffrable.

Devant le garage, Ian est visiblement en train de nettoyer au karcher le mur couvert de traces de coquilles d’œufs.

-Hey, salut Malaki. Tout baigne ? Gare toi à l'intérieur, à cette heure ci c'est plus prudent.
Nakamura Malaki
Héros professionnel
avatar
Surnom : HeavyCop
Profession : Policier
Rang : A
Yens : 475
Renommée : 176
Re: [Garage Armstrong] Un tour au garage || Dim 2 Sep - 18:16


Le détour au garage Armstrong n’est pas vraiment un problème en soi. Un peu plus tôt dans la journée, Malaki a fait une inspection dans un quartier où il a œuvré quelques semaines plus tôt. Des tensions entre voisins menaçaient alors de dégénérer en affrontements, et notre agent des forces de l’ordre s’était débrouillé pour réinstaurer un climat de discussion entre les différents acteurs. La chose ne s’annonçait pas facile, mais la situation semble aujourd’hui plus sereine. Les principaux protagonistes s’évitent pour limiter les conflits et le voisinage ne s’en porte que mieux. Bonne nouvelle, l’officier Nakamura peut ainsi passer à autre chose.

Les environs ne sont pas des plus accueillants. Il faut bien avouer que la mondialisation et le gigantisme ont réduit ces petits sites portuaires à des activités de seconde zone, limitant leur implication dans le commerce régional et mondial, impactant irrémédiablement l’activité sur place. De nombreux magasins sont fermés, les usines ne tournent plus. Les quelques pêcheurs qui bravent les vagues le font généralement par habitude ou tradition ; mais sans objectif ni portée vers l’avenir. S’installer dans ce quartier apparaît plutôt particulier pour un héro ! Encore qu’on ne peut nier l’intérêt de la tranquillité, quand son visage finit régulièrement aux infos du soir.

L’allure du garage est … pittoresque ? Pas évident de décrire un lieu dans un tel état de délabrement ! Il faut dire que tout n’est pas des faits du propriétaire, puisque tout semble indiquer de réguliers bombardements, et un rejet marqué de cette famille dans le coin. Cela ramène à l’esprit de notre policier que son contact chez les héros est un métis, aux origines américaines. La montée du ressenti nationaliste dans la société japonaise explique sans difficulté ce genre d’interaction regrettable entre des membres aux horizons si divergents.
Fort heureusement, l’homme qui l’accueille n’est pas du genre à se faire du mouron pour ça. Inutile de lui faire remarquer l’évidence.

« Ne t’inquiète pas. Ma plaque de police reste assez visible pour que personne ne cherche à faire l’idiot dessus. Et de toute façon, c’est une vieille voiture de fonction … »

D’ordinaire, notre homme se déplace plutôt en vélo. Cette fois-ci, en raison de ses obligations, il a pris une voiture du service. Mais il préfère être prévoyant et gare son véhicule juste devant la porte du garage. Là, si une quelconque activité suspecte se profile, il aura rapidement les auteurs du larcin en visuel.
Malaki se gratte la tête et fait un bref instant une sorte de mou. Il sait qu’il fait ce détour pour rendre service. Dans leur dernière correspondance, Ian disait vouloir en savoir davantage sur Sapporo. A vrai dire, il l’avait su d’une courte discussion où ce détail avait échappé à la présentation du policier. Lui qui ne tenait pas à mettre cet élément en avant, voilà qu’il est pris dans une piège dont il aura bien du mal à sortir. Tout repose finalement sur le personnage qui sera son interlocuteur. S’il est digne de confiance, il n’y a en soi pas de problème à parler franchement avec lui. S’il est aux abois, mieux vaut se méfier … .

« Donc … tu voulais en savoir plus sur Sapporo ? Je sais que tu dois passer devant le conseil de la ville pour un rapport, mais parler de la police de Sapporo risque de toute façon de t’attirer des ennuis, non ? Et tu es sûr que je suis le mieux placé pour ça ? Pourquoi ne pas interroger un représentant du commissariat central de Sapporo directement ? »

Car pour le coup, parler des forces de l’ordre sur place risque de tracer un vilain dessin sur la profession. On pourrait estimer que cela n’est que justice dans une ville entre les mains de hors-la-loi notoires, et souligner le manque d’effectifs et de moyens des forces de police sur place. Mais Malaki a une bonne idée sur ce dont il retourne. La question maintenant est de savoir dans quelle direction Ian Armstrong orienterait son argumentaire face au conseil … .

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 495
Renommée : ★★★★ 296 ☆☆☆☆ limite de caractére ou pas du tout la est la question
Alignement : Rebelle
Re: [Garage Armstrong] Un tour au garage || Lun 3 Sep - 15:42

-Entre, je vais t'expliquer le problème.

L'intérieur du hangar est plus conventionnel, c'est un garage classique mais qui semble plutôt tourner au ralenti niveau activité, il y a beaucoup de place, pas une voiture, et Ian ne semble pas avoir d'autres réparations en cours que sa propre moto.

-Tu bois quelque chose ? J'ai des bières au frais par la, y'a du café aussi. Installe toi sur la terrasse de l'autre coté, j'arrive.

De l'autre coté du garage on tombe sur un début de jardin un peu mieux préservé que l'entrée. Sur une table sont étalés en désordre des papiers diverses, coupures de journaux, dossiers estampillés du tampon des archives de Seigi, impressions de sites diverses. Visiblement Ian bosse bien sur Sapporo. Et n'a pas vraiment l'air de savoir ou aller.

-Pour faire simple, le gouverneur de Tokyo a demandé a ce qu'un héros de Seigi vienne assister au prochain conseil de ville. On ne nous a pas dit en quoi le sujet de Sapporo était de leur ressort, mais comme y'aura aussi les grosses huiles de la Police, y'a des chances que ce ne soit qu'une façon de faire une réunion spéciale sans avoir l'air de changer les habitudes. Je présume que le job est tombé sur moi juste parce que yu a envie de me voir porter un costard, mais en attendant je suis quand même censé leur parler de notre boulot à Sapporo, et surtout leur dire ce qu'on pense du maintien de l'ordre la bas.

Et c'est la qu'on arrive au cœur du souci. Niveau maintien de l'ordre la bas, je veux bien admettre que les flics locaux soient tous corrompus ou incapable, mais j'ai pas l'impression qu'on fasse beaucoup mieux. J'ai mis quasiment deux jours à coincer le mec de Seigi censément responsable de la presque ile, et j'ai pas pu lui soutirer une information utile a part qu'il tenait beaucoup à ce que je ne fasse pas confiance à la police. Le pauvre type avait l'air complétement parano et n'a pas arrêté de me demander des nouvelles de sa mutation...

Et appeler directement la direction locale de la police ? Si c'est que veut le gouverneur, il n'aurait pas besoin de nous pour ça non ?

Non, ce qu'il me faut, c'est un type comme toi qui connait le coin et sait vraiment ce qui s'y passe. Histoire que je puisse faire le tri entre ce qui est vrai ou faux dans tout ce tas de paperasse que m'ont fourgués les archives.

Bon, j’espère que tu bosses pas pour le Syndicat ?


Contenu sponsorisé
Re: [Garage Armstrong] Un tour au garage ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Garage des rues : véritable casse-tête !
» Vente de garage au 2555 Panther Parkway, Sunrise
» Chez Bill Marston {garage d'Hazel Warenn}
» Chandails ligue de garage :)
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Alentours de Tokyo :: Banlieue-
Sauter vers:
spider