Say Cheese !
header

Partagez|

Say Cheese !

Ebony Eastwood
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Fairy Tale
Profession : Étudiante de la 1S
Rang : C
Yens : 95
Alignement : Bienfaiteur
Say Cheese ! || Ven 24 Aoû - 19:10



Say Cheese !
En attendant l'orage

- Allez viens Fluffy ! On a une journée chargée aujourd’hui !
- Woof woof !
- Be safe darling.
- Don’t worry dad, I’m just gonna smoke cigarettes and talk to prostitutes.
- Don’t be silly.

Kiss sur le front. J’ouvris la porte de la maison suivie de mon cerbère préféré et entamai ma marche en direction de l’école de Yuei. Pourquoi aller à l’école un samedi matin à neuf heures alors que je pourrais rester dans mon lit à flâner sur mon cellulaire ? Simplement parce qu’on avait un devoir à faire qui impliquait HEUREUSEMENT de sortir de chez nous, hashtag sarcasme. Et le plus wonderful dans tout ça c’est que c’était en ÉQUIPE ! Attention, je ne suis pas une de ces gotiques asociales qui préfèrent se couper les veines dans un bain plutôt que de fraterniser avec l'humanité, juste que je préfère de loin les travaux solos. Si au moins j’avais été avec Evan, mais non, il fallait que notre professeur d’art choisisse au hasard les équipes de trois. Oui, de trois. Comme d’habitude j’allais probablement me coltiner le travail à moi toute seule et… quoi que la nature du travail offrait peu de temps pour paresser en y repensant. Bref, j’arrivais devant l’établissement scolaire et m’assis sur un des bancs de l’entrée en attendant les deux hurluberlus qui m’accompagneraient pour la journée. Oh ils n’avaient pas l’air méchants, loin de là. Ren était un garçon plutôt gentil et Aika faisait pas chier, mais bon voilà quoi, j’aurais préféré être seule à faire ce devoir…

Posée sur le banc avec Fluffy qui courait un peu partout à chasser les papillons, je sortis de mon sac brun à bandoulière l’arme de destruction massive qui nous servira pour le devoir; Un appareil photo. Miss Mizuki nous en a fourni un pour chacun de nous afin de remplir l’objectif pour la semaine prochaine. L’appareil en question était plutôt classique. Sa lentille était beaucoup plus grosse que ce que j’imaginais. Je plaçais le cordon autour de mon cou et positionnais mon œil dans le… vous savez le… what’s the name… Rhaa le trou quoi pour voir au travers ! Whatever je plaçais mon œil là afin de voir au travers et observais Fluffy dans la position de la prière (devant du corps penché, cul levé) me regardant d’un air joueur. Je ne pus m’empêcher de rire et de prendre une photo. Il était beaucoup trop mignon comme ça. Je regardais l’heure sur mon téléphone. Comme à mon habitude j’étais arrivée au point de rendez-vous une demie heure plus tôt. Je n’aime pas faire attendre, je trouve ça horripilant ! Il restait encore dix minutes avant l’heure et j’en profitais pour observer mes vêtements pour la sortie. Jeans trouées, chandail noir sur lequel était écrit ¨Mushroom Queen,¨ verni à ongles blanc et converses noires. Hm, c’était plutôt sobre admettons-le.

Je n’étais pas une fille du genre à sortir le week-end. J’étais plus du genre pantouflarde à regarder des films, lire des livres et écouter de la musique en m’occupant de mon ami. Cependant, je n’avais pas le choix… Étrangement Dad était agréablement surpris de voir que j’allais socialiser avec d’autres élèves de la classe. Hm, si je devais être une héroïne, il fallait bien que je me montre un peu plus ouverte au peuple. J’étais nerveuse, je devais l’avouer. Si ça se trouve la journée allait se passer tout à fait normalement et absolument aucun problème n’allait nous purger la vie. Mais bon on connait tous ma chance légendaire avec le publique. À cause de mon alter j’attire très souvent le regard des inconnus et à force ça devient vraiment lourd, d’où mon habitude à rester à la maison. Un chien à quatre têtes ça ne courrait pas les rues, Fluffy ne sera probablement pas habitué à sortir toute la journée. On essaiera d’éviter les endroits trop peuplés comme les centres commerciaux. At least c’est moins pire ici qu’en Angleterre. Les Japonais étaient probablement plus habitués à voir des choses loufoques. Du coup je me faisais moins zieutée. Par contre c’était toujours aussi gênant. Whatever, j’vais survivre.

- Hein Fluffy ? On va survivre à la journée hein ? On va pas finir par tuer les deux autres hein ? Meuuuh non Fluffy.

Les quatre têtes du canin se penchèrent simultanément sur le côté, signe d’une interrogation profonde. Au moins j’allais passer la journée avec Fluffy, c’était toujours mieux que Pamela. Elle aurait été désagréable avec Ren et Aika la journée entière. Je regardais l’heure, plus que cinq minutes avant le moment fatidique. Si ça se trouve ils allaient arriver une heure en retard. Mieux ! Ils ont oublié et j’aurai ma journée de libre ! Ouuuuh that would be a good news ! Ah mais j’aurai zéro à mon devoir d’art. Crotte de bique. Je décidais d’attendre le temps qui restait à végéter sur mon cell tout en flattant les têtes de Fluffy assis à côté de moi. Je tombais par hasard sur la vidéo d’un combat entre un héros et un vilain sur Youtube. Hm, une distraction suffisante pour l’instant…
 
 codage : Asano Jin H.

________________




Mon Costume:
 


Dernière édition par Ebony Eastwood le Mer 29 Aoû - 12:31, édité 1 fois
Tamasaburo Ren
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Jet Motor Law
Profession : Étudiant de la 1K
Rang : C
Yens : 265
Alignement : Rebelle
Re: Say Cheese ! || Sam 25 Aoû - 2:13

Ren s’était levé d’humeur bougonne comme tous les matins, il n’allait pas dérider avant d’avoir fait un peu de sport. Aujourd’hui allait être chargé en plus, il n’allait pas pourvoir suivre son programme habituel de glande. Flotter dans des endroits déserts et profiter du plaisir de fureter avec l’interdit et d’utiliser librement son alter caché de tous.

En effet, il avait un devoir à rendre et devait y consacrer un peu de temps. Beurk. Rien que l’idée de formuler une obligation comme celle-là aussi poliment l’exaspérait à l’idée de le faire. L’art ça ne devait pas être l'affaire d’obligation, ça tuait la créativité de son point de vue. Il avait sûrement tort, mais au final son ressenti risquait bien d’être son opinion pour un petit moment. C’était pourtant quelqu’un de plutôt créatif, la plupart du temps, il dessinait quand même beaucoup pour quelqu’un qui n’avait jamais pris cette activité au sérieux. Mais il ne se décourageait rien qu’à l’idée de regarder ce qu’il avait fait une fois fini, ne voyant que les imperfections. Finalement, il avait noué un rapport à l’art particulier ou bien qu’il adorait en consommer, il avait malheureusement cette angoisse qui faisait qu’il détestait en produire. Mais bon, il était inutile de se morfondre cette fois-ci. Il allait être aidé de deux camarades de classe pour ce boulot. Il y’ avait des chances qu’il ne gâche pas tout à cause de sa maladresse.


Le temps de se remonter le moral avec une boulette de riz au sucre accompagné d’un thé, Ren commençait ses exercices quotidiens avant son rendez-vous. Il tenait à tenir un programme strict pour pouvoir toujours rester au top de sa forme en tant que héros. Son désir le plus cher qui avait viré à l’obsession pendant les affres difficiles du collège avaient trouvé comme seul catalyseur le sport pour supporter l'attente. Ainsi, il enchaînait chaque week-end et chaque soir. Dans son esprit, la moindre infraction à ce rythme était comme une faille dans sa détermination. Et puis, parfois, il se demandait si c’était vraiment un sentiment aussi vertueux qui le poussait à l’effort ou bien si ce n’était pas la récompense future du soulagement de ne plus rien faire,après avoir eu les muscles fourbus par l’effort.


Mais bon, de toute façon, ce matin, pas de temps à perdre égoïstement. Et l’art plastique pour tout autant que cela ne compte pas beaucoup, il fallait le faire quand même pour pouvoir avoir un bon dossier et espérer trouver un taff qui lui permettrait d’être le héros qu’il aurait envie d’être. Ce serait la loose d’être muté à la campagne et devoir s’occuper de bouger les tracteurs enlisés ou protéger les récoltes des tempêtes. Ren de son point de vue en étant à Kyuunan espérait bien plus sauver des gens des sinistres ou des prises d’otages avec efficacité sans fioritures. Il fantasmait beaucoup sur l'idée d'un jour faire du roller sur un gigantesque tsunami grâce à son alter.


Après une bonne douche, la tête pleine d’idée de grandeur, le jeune homme se mit en route pour son rendez-vous au lycée. Il était encore très tôt lorsqu’il partait de chez lui normalement, pour une fois, il pouvait profiter tranquillement du lever de soleil dans son quartier. Cela avait quelque chose d’apaisant de le voir ainsi apaisé, sans aucun type louche pour vous faire vous demander si vous n’auriez pas dû rentrer plus tôt ce soir-là. Au fond Ren savait que les pov’ types qui s’abaissaient à faire ça avait leur raison, mais cela ne voulait pas dire qu’il cautionnait. Et puis bon, le jour ou un vrai tordu vous en veut, il n’y a aucun doute que cela doit arriver, peut importe l’endroit ou vous vous trouvez. C’était juste dommage de se dire que le choix de la facilité du crime était un choix beaucoup trop facile dans le genre de bas fond d’où venait Ren. On finissait la plupart du temps dealer ou drogué. Pute ou Maquereau, Endetté ou récupérateur. Dans des cycles qui n’en finissaient jamais, vous naissiez avec la violence et vous mouriez avec.


Très peu pour notre jeune homme de toute façon. Il se rendait compte qu’aller à Yuei lui faisait du bien. Mine de rien, l’ambiance du lycée était agréable. Les gens pour tout autant qu’ils soient insupportables ou sympathiques étaient tous très intéressants. Il avait eu de la chance de pouvoir faire connaissance plus facilement que le contraire. Il ne connaissait pas bien ses camarades de devoir. Mais contrairement à avant, il appréhendait beaucoup moins de se retrouver seul avec des gens qu’il ne connaissait pas. Ce n’était pas vraiment par timidité que parce qu’il était du genre passionné, et que la plupart du gens sont vites ennuyés par la façon dont il peut parler de l’héroïsme.


Pour le coup Ebony l’étrangère était une fille étrange, plutôt décalé avec son style un peu gotique émo et son alter qui était particulièrement impressionnant, il y’avait peu de chance qu’elle se montre chiante. Il ne connaissait pas bien Akia, mais pour une fois il n’était pas pessimiste, après tout, il avait été déçu plusieurs fois par sa façon abusive de juger les gens. Mais pour le coup ca fait du bien d’être déçu.


Le jeune homme avait fait passer le trajet en transport en observant son appareil photo sous toutes les coutures. L’appareil était lourd et fragile. Le jeune homme avait même des remords à le sortir de son sac de protection. Son idée de vue aérienne de Tokyo pour torcher ça vite fait avait vite été mis à terre quand il avait vu le potentiel prix de l’objet et de la déconfiture qui suivrait sa destruction.


Finalement, il arriva, Ebony était déjà la, il la salua d’un geste de la main.


« Ca fait longtemps que tu es arrivé ? »

Ren essayait d’être sympa, mais il se sentait bien plus comme une poignée de porte.

________________


Thème:
 
Shiro Aika
Apprenti Héros
avatar
Surnom : The Puzzle Girl : Lady Lego
Profession : Élève 1T - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 15
Alignement : Bienfaitrice
Re: Say Cheese ! || Dim 26 Aoû - 1:41

Savez-vous comment bien débuter une journée? En tout cas pas comme Aika en ce samedi matin. L’adolescente se réveilla tout naturellement à 8 heures et 32 minutes et, en apercevant l’heure en ouvrant à peine les yeux, paniqua. Elle était effectivement en train de se lever en retard, débutant cette journée avec une précipitation très peu agréable. « Pourquoi ce retard? », se demandera le lecteur aguerri, attentif aux petits détails des récits qu’il juge bon de s’y intéresser. Hé bien, la jeune Aika-chan ne prévoit pas souvent de se réveiller le samedi matin, et a donc tout simplement oublié de programmer celui-ci la veille. C’est donc avec une extrême précipitation et panique, déjà citée ci-dessus, que l’étudiante sauta hors de son lit, manquant de peu de s’éclater au sol en s’emmêlant les pieds dans sa couverture. L’apprentie héroïne se vêtit avec cette même vivacité, s’en prendre le temps de réfléchir à ce qu’elle enfilait, car elle ne possédait justement pas ce temps. La fillette quitta sa chambre en trombe alors qu’elle était encore en train d’enfiler une chaussette, laissant celle-ci en désordre: son lit totalement défait et des piles de vêtements tombées de son armoire gisaient sur le sol.

L’étudiante vérifia rapidement sa montre, 8 heures et 35 minutes. Ok. Elle engloutit rapidement un reste de riz froid, bonté divine qu’elle ait gardé quelque chose pour le lendemain. Elle prit à peine le temps de poser le bol vide dans son évier quand elle l’eut vidé, se brossa rapidement les dents, ne jamais oublier l’hygiène dentaire, attrapa l’appareil photo que leur professeur d’art plastique leur avait fournit au passage et s’en alla vivement hors de la cité étudiante.
Quelle sensation désagréable que de sortir de chez soi sans avoir pris le temps de vérifier de n’avoir rien oublié, qui s’accompagnait généralement de ce sentiment étrange d’avoir sûrement oublié quelque chose. Arrivée dans les transports, l’adrénaline qui avait déferlé dans ses veines dès le réveil lui donnait l’impression que le monde tournait au ralentit, et elle souhaitait tant aller plus vite qu’elle en trépignait. Bon sang! Ce qu’elle détestait avoir du retard, ce qu’elle détestait faire attendre autrui, ce qu’elle détestait sortir de sa discrétion, de sa zone de confort.
Aika-chan courrait aussi vite que ses jambes et ses poumons qui s’emplissaient et se vidaient le lui permettaient, c’est à dire trop lentement selon elle.

L’adolescente ne cessa de courir que lorsqu’elle arriva aux portes de Yuei où ses deux camarades l’attendaient. Ils semblaient avoir déjà quelque peu discuté. Totalement à bout de souffle, l’appareil dans une main, l’autre appuyé sur son genoux, elle était penchée en avant les jambes tendues pour reprendre sa respiration. Ce salut pouvait tant être interprété pour une excuse, un bonjour qu’un simple geste de fatigue. Son regard était posé sur la paire de baskets blanches qu’elle portait en tout circonstances. Elle tenta de deviner l’image qu’elle pouvait renvoyer rapidement, totalement morte, vêtue d’un simple t-shirt noir et d’un mini-short en jean. Toujours inclinée dans leur direction, Aika-chan s’excusait rapidement, chaque mot ponctué d’une nouvelle respiration rapide.


« Bonjour… Désolée… pour le… retard… j’ai oublié… de me mettre… un réveil. »


Rapide mouvement de poignet pour jeter un coup d’œil à sa montre, elle n’était arrivée qu’avec une dizaine de minutes de retard. L’important au final, c’était qu’elle soit là avec son appareil photo non? Il ne lui était d’ailleurs rien arrivé.
Ebony Eastwood
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Fairy Tale
Profession : Étudiante de la 1S
Rang : C
Yens : 95
Alignement : Bienfaiteur
Re: Say Cheese ! || Mer 29 Aoû - 13:23



Say Cheese !
Plan d'attaque


Cette vidéo était plus intéressante qu’il n’y paraissait. Les deux combattants étaient plutôt de force égale, mais bien entendu ce fut le super héros qui finit par gagner. Une chance j’ai envie de dire. Être un méchant et gagner ça ne va pas ensemble… sauf dans les films d’horreurs. Des fois je me demandais si je voulais vraiment être une héroïne. Après tout, je suis ici plus à cause d’Evan qu’autre chose. J’avais réussi le teste d’admission de Yuei sans trop de problème et je me retrouvais à étudier pour défendre le pays. J’étais plutôt athlétique, j’avais de quoi me battre, mais le problème était surtout la motivation. Peut-être que je n’étais pas faite pour être une héroïne après tout… whatever, on pensera à ça une autre fois.

La tête droite de Fluffy émit un aboiement sec, ce qui me fit sursauter. Je regardais à ma gauche et constatais que notre Ren national était enfin arrivé. Il me demanda si ça faisait longtemps que j’étais là. J’allais lui répondre, mais Fluffy me coupa dans mon élan en sautant sans aucune pitié sur le garçon aux cheveux bleus. J’écarquillais les yeux en voyant Ren dos au sol en train de se faire lécher par les quatre têtes du cerbère. Je poussais un petit rire et pris discrètement une photo de la scène (il me fallait bien des preuves si je voulais le blackmail un jour) avant de finalement tirer Fluffy par le collier et libérer Ren de cette horrible souffrance. J’avais oublié que Fluffy l’appréciait. Enfin, il appréciait à peu près tout le monde dans la classe, tant qu’il se faisait flatter le bedon. Attention Whore.

- Sorry, il a tendance à être un peu trop affectueux. J’ai une petite serviette dans mon sac attends… here we go ! Tiens.

Je lui tendis la petite serviette que je gardais toujours avec moi pour ce genre d’incident. Ren n’était pas la première victime de Fluffy… et certainement pas la dernière. Je finis par lui répondre que j’étais là depuis une trentaine de minutes et me rassis. Oui, l’élève de Kyuunan était arrivé, mais on avait encore à attendre la troisième élue, Aika. Je regardais l’heure sur mon cell et constatais qu’elle était déjà en retard. Je soupirais. Si d’ici trente minutes elle n’était toujours pas arrivée, je retournais chez moi à marier mon lit. Je me mis à papoter un peu avec Ren. Enfin, papoter, disons simplement que je répondais quand il me parlait avec la plus grande des courtoisies. Je n’étais pas très bavarde avec les gens autres qu’Evan et mes amis à moi. Et puis ça parle de quoi un Japonais ? De Sushi ? De manga ? Oh j’avouais que c’était un sujet intéressant mine de rien. Lorsque je suis arrivée au Japon, j’ai rapidement fait connaissance avec ce phénomène et je devais dire que c’était comme une bande dessinée… mais en mieux. Pour en revenir à Ren, je devais avouer que j'étais a little bit intimidée car... il était quand même très mignon. BON ÇA VA HEIN ?! J'AI QUE QUINZE ANS J'Y PEUX RIEN MOI !

Nouvel aboiement de la part de Fluffy, les quatre têtes cette fois (Essayez d’imaginer une tête de serpent aboyer. It’s funny.) C’est à ce moment-là que je fus témoin du plus gros cas d’asthme dans ma courte carrière. Elle, elle s’était levée en retard. Hypothèse qui fut vite approuvée par la principale intéressée. Vilaine Aika, vilaine ! Je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir après tout. Personne n’était à l’abris de ce genre de drame, même pas moi. Et puis bon dix minutes de retard, not the end of the world. Je me levais avec mon sac tout en saluant le dernier membre de notre équipe de choc. Je ne voulais pas perdre de temps alors autant commencer tout de suite. J’ouvris mon cahier de note du cours d’art.

- Bon alors puisqu’on est tous là, j’aimerais avant tout faire une relecture des règles du travail si ça ne vous dérange pas. ¨En équipe de trois, vous devez prendre chacun une photo ayant un sujet différent mais une thématique similaire. Vous avez le droit d’user de votre alter pour un effet quelconque sur la photo, soyez créatif. PAS DE SELFIE. Aucune photo prise en intérieur. ¨ Le reste ce n’est que formalité concernant la date de remise. Well, ça sera plutôt facile non ? Je propose qu’on commence par aller au parc juste à côté. Ça pourra peut-être nous motiver pour trouver un thème, non ? Ok let’s go !

Sans même attendre leur réponse, je tournais les talons en direction dudit parc, suivie de près par Fluffy, bien entendu. Je sortis une balle te tennis de mon sac et la lançais afin que Fluffy me la ramène, suite à quoi je la relançais et ainsi de suite. Tout cela en marchant. Selon mon professeur (je ne sais même plus lequel) cela aidait à améliorer notre synchronisation et notre synergie. Tout était une question de synergie avec mon alter, bien entendu. De toute façon je le faisais surtout pour faire plaisir à Fluffy qui adorait sa balle de tennis pleine de bave. Nous finîmes par enfin atteindre le parc et bien entendu Fluffy était comme au paradis. Il me regarda avec insistance de ses huit yeux et je lui donnais le hochement de tête décisif. Sans se faire attendre, le joyeux toutou se mit à courir comme si sa vie en dépendait aux quatre coins des lieux. Renifler un arbre, chasser un écureuil, se rouler sur l’herbe. Il avait la belle vie devant lui. Je me tournais vers mes deux nouveaux meilleurs amis du monde (lol) avec mon appareil photo en main.

- So, diviser pour mieux régner ou l’union fait la force ?
 
 codage : Asano Jin H.

________________




Mon Costume:
 
Contenu sponsorisé
Re: Say Cheese ! ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Asse-Bordeaux (0-0) Faut penser a marquer mainant
» Cheese Cake and Friend.
» Cassidy ~ Cheese !
» Dites cheese! -PV Jamie Puckermann
» Say Cheese!! [PV Miya & Chad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers: