Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard]
header

Partagez|

Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard]

Magyar Kreazz
Héros professionnel
Magyar Kreazz
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 655
Renommée : 175
Alignement : Bienfaiteur
Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard] || Lun 1 Oct - 19:03

Un dernier Espoir

ft. @Jenny Wyngard

=> Neutraliser l'individu / Sécuriser la population
=> Le concerné a un Alter qui lui permettait de faire vibrer l'air, mais maintenant, il projette des ondes de choc repoussant quiconque rentre en contact avec.

J’étais de repos et il faut le dire la vie de héros n’est pas de tout repos. Même quand on se balade en civil, si un méchant vient à apparaitre proche de nous en général on doit y aller. Je ne me plains pas, loin de là. Après tout j’ai choisi d’être un héros, mais qui n’a jamais aimé prendre un jour de repos même si son travail est celui qu’il voulait faire ?

Appartement:
 

Bien qu’en général je me lève tôt, entre 6h et 7h. Je voulais profiter de cette journée et je me suis levé à 8h30.  Une douche pour me réveiller et c’était partie pour un petit-dej’. J’étais sur mon canapé à regarder une des séries du moment. Bien que je sois en repos je restais près à être appeler malgré que j’étais habillé de façon normale. Il était 9h, j’avais un café sur la table en face de moi sur la table quasiment vide. Mon téléphone n’était pas loin, lui aussi sur la table pour rester facilement joignable.

9h30 - *Sonnerie*

Magyar, j’écoute.
Enryu, vous devez rapidement vous rendre au centre-ville ! Un civil est devenu fou et on pense qu’il est sous « Trigger ».
Qu’avez-vous comme informations sur cet homme ?
Son Alter lui permet de faire vibrer l'air. Nos informateurs nous ont informé que la roue de la malchance continue de s'abattre sans cesse sur lui et qu’il a dépensé les derniers yens qu'il possède dans cette drogue.
Dommage que nous ne savons pas qui la fournie. Très bien, merci pour ces informations et je m’y rends tout de suite.

Je raccroche le téléphone et file prendre mon costume. Une fois prêt je sortis sur mon balcon et sortis mes ailes pour me rendre sur les lieux. Ce qui était pratique avec mon appartement, c’était sa proximité avec tous les lieux importants. J’étais donc arrivé rapidement, guidé par les cris de paniques des autres civils. Dans les airs j’avais pleine vue sur la scène et c’était pire que ce que je pensais. J’ai vite pris mon téléphone et appelais l’agence.

Magyar. Informations supplémentaires. Le civil peut maintenant projeter des ondes de choc repoussant quiconque qui rentre en contact avec. Demande de passer le niveau de la cible au rang S et des renforts pour cette mission.

Je n'écoutais pas la réponse et raccrochais le téléphone. Je fonçais droit sur la personne et attirais son attention pour qu'il fasse moins de dégâts et de blessés. Ça avait marché il me regarda avec son regard agressif. Je m'étais dis que je devais faire la même chose avec mes yeux draconique. Ça ne tarda pas, il couru vers moi et me lançait des ondes de choc. Je les esquivais simplement car il était assez loin, mais il en utilisa une pour se propulser vers moi. Arrivé à mon niveau je voulais esquiver mais il allait trop vite et il me frappa avec une force que je ne pensais pas qu'il possédait vu sa corpulence. L'impact m'envoya en arrière et c’était à ce moment que les ai vu. Des griffes d'acier, c'était pour ça que son coup m'avait fait plus mal, en plus de sa force étrange. J'avais oublié de le préciser durant mon appel, mais il était trop tard. J’espérais que les renforts seraient prêt.

Quel jour de repos..


________________



Theme (2:32):
 
Jenny Wyngard
Héros professionnel
Jenny Wyngard
Surnom : Chasseresse
Profession : Héroïne professionnelle, Propriétaire de l’institut Wyngard (SPA de luxe)
Rang : A
Yens : 425
Renommée : 180
Alignement : Dévouée
Re: Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard] || Mar 2 Oct - 22:22




Penthouse de Jenny Wyngard – Lundi 1 octobre 2018 – 9 H 05.


Brrrrrr…….Brrrrrrrr !!!

Ughh Hein !? Quesq… Rhooo bon sang ! J’étais en train de faire un rêve si bien où j’étais sur le point de vivre  le meilleur moment de mon rêve érotique qu’il faut que ce foutu cellulaire vienne tout gâcher en me ramenant à la réalité par la sonnerie de mon appareil. Les cheveux en pagaille, les paupières lourdes mi closent et un filet de bave coule dans un coin de ma bouche pulpeuse entrouverte. Grommelant, je tends un bras nonchalant vers l’écran lumineux de mon portable illuminant partiellement ma chambre plongée dans le noir absolu dont même les volets ne laissent pas percer les faisceaux lumineux du soleil.  Portable dont je saisis dans ma main et de voir qui m’appelle… hum… Évidemment, je reconnais le logo de Seigi entre mille qui s’affiche. Ce qu'il veut dire ce que ça veut dire.

Hop, je décroche.

-   Chasseresse à l’appareil, j’écoute…
-    Bonjour Chasseresse. On requit votre aide de toute urgence. On nous signale un civil détenteur d’alter potentiellement sous Trieger en train de ravager le centre-ville.
- Bien reçu, je me met en chemin. Rien d’autre à me signaler ?
- Oui, tout à fait ! Un autre héros fut mobilisé avant vous, avec qui vous allez devoir faire équipe : Enryu. L’alter du civil lui permet de générer des ondes de chocs et à été classé comme une menace de rang S.
- Rang S vous dites !? Cela explique mieux pourquoi on m’appelle pour épauler un collègue héroïque. Je vois…. Merci pour votre appel. Terminé.

Hé ben… Voilà une matinée qui commence bien. Ça fait un bout de temps que je suis courante de cette affaire de drogue mystérieuse sortie de nulle part, après l’affaire de l’évasion. J’étais présente à la réunion où se tenaient héros de Seigi et agents de police ce jour-là. Comme tout le monde je ne sais pas plus sur cette histoire, si ce n’est que la recrudescence brutale des agressions causées par les détenteurs d’alter aurait toutes un lien direct avec cette drogue en circulation baptisée Trieger. Une substance poudreuse démultipliant les alters d’autrui, mais pour effet secondaire de tous les faire sombrer dans un état berserk total. Est-ce encore un coup de Docteur Tekna ? C’est une hypothèse. Plus rien ne me surprend avec elle, mais ça reste des spéculations.

Bon… Compte tenu de l’urgence, je peux faire une croix sur mon petit déjeuner. Je soupire profondément avant d’allumer ma lampe de chevet et commencer tout de suite à me vêtir de mon costume héroïque d’entrée de jeu. Hé oui, je ne porte rien sous mon costume, tout comme quand je dors dans mon lit ! Je pense quand même à prendre une poignée de barre énergétique que je range dans une poche, avant de passer la porte d’entrée de mon penthouse et rejoindre le bas de mon immeuble. Direction, ma voiture de service que je fais chauffer plein gaz.

Quelques croisements de routes plus tard, j’arrive enfin sur les lieux d’un affrontement qui fait déjà rage. La zone a déjà subi des dommages collatéraux, désertés par des civils courant en panique pour leur vie, si bien que je ne peux pas me rapprocher plus, puisque je me retrouve pour le coup bloqué dans les bouchons. Ugh… Vivement que je maîtrise parfaitement mes ailes membraneuses...

Je peux apercevoir non loin de moi le héros arrivé avant moi, en train de se fritter contre le civil sous Trieger. Civil qu’il va falloir neutraliser sans devoir le blesser, ce qui ne va pas être une mince affaire, bien qu’il ne soit pas conscient de ce qu’il fait. Sans plus tarder, je quitte ma voiture en trombe pour courir rejoindre mon coéquipier qui vient tout juste de se prendre une méchante onde de choc du civil. Je lui tends une main pour l’aider à se relever.

-   J’espère que je n’ai pas trop traîner. Rien de casser ? Au vue du coup qu’il s’est pris, il doit certainement posséder une résistance non négligeable.

Une fois mon collègue remis sur les pieds, c’est à mon tour d’agir en me rapprochant suffisamment prés de lui en courant, pour ensuite générer depuis mon dos un lourd tentacule de huit mètres de long fouetté l’air vigoureusement avant de foncer brusquement sur le civil pour tenter de le saisir et l’immobiliser en le ligotant. Malgré la vitesse auquel s’élance mon tentacule, celui-ci loupe quand même le drogué qui décolle du sol en se propulsant dans les airs à coup d’once de choc (façon Ironman). Je lève la tête pour le voir se placer au-dessus de moi et plongé en piqué pour m’assener un double coup de poing tendu vers moi, tout en poussant un cri rageur de fou furieux. Heureusement, je suis suffisamment rapide pour déployer à temps mes excroissances musculaires, puis osseuses, pour former mon armure organique. Droite comme un I, j’encaisse alors de plein fouet ses coups sur ma tête dont l’onde de choc me faisait pencher en avant sous la force du coup, en plus de former un cratère relativement large sous mes pieds qui se retrouvent à moitié enfoncés dans le bitume. Sans pour autant me blesser.


Pfffiou, ce n’était pas passé loin ! Je me redresse et me tourne vers le drogué ayant atterri six mètres plus loin. Je prends une posture offensive et lui fais un signe provocateur de la main à venir vers moi. Ce qui semble fonctionner sans difficulté, puisqu’il se met à hurler d’une rage sourde, les yeux injectés de sangs et la bave aux lèvres. Une rapide volte-face vers mon collègue.

- Prépares-toi à le distraire du mieux que tu peux, pendant que j’essaye de le ligoter par surprise. Le mieux serait qu’on fasse tout ça sans qu’on le blesse. Tu penses pouvoir y arriver ?


________________


La seule constante dans l'univers est le changement.


Costume héroïque
Spoiler:
 

Fight Theme
Spoiler:
 


Magyar Kreazz
Héros professionnel
Magyar Kreazz
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 655
Renommée : 175
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard] || Lun 22 Oct - 21:55

Un dernier Espoir

ft. @Jenny Wyngard

=> Neutraliser l'individu / Sécuriser la population
=> Le concerné a un Alter qui lui permettait de faire vibrer l'air, mais maintenant, il projette des ondes de choc repoussant quiconque rentre en contact avec.


Ouch. Ce civil frappait vraiment fort. Ah oui vraiment, je voyais des étoiles. Puis une femme, rousse et très jolie. On voit rarement d’aussi beaux yeux verts aussi. C'était bon, j'avais perdu l'esprit et j'hallucinais.

-   J’espère que je n’ai pas trop traîner. Rien de casser ?

Hein ? Mon hallucination avait parlé ? Je me relevais et la regardais encore moment ne savant si ce que je voyais était réel ou non. Me regardant comme pour voir si j’étais en état de continuer la mission, elle se mit à courir vers l’ennemi et des tentacules sortirent de son dos. Dire que j’étais surpris était faible. Puis ça me frappa presque aussi fort que l’onde de choc de ce type. C’était une agente de Seigi, Chasseresse. Elle était forte et clairement j’étais impressionné. J’étais en retrait pour reprendre du coup que j’avais encaissé avant. L’ennemi s’était propulsé dans les airs et allait frapper de plein fouet Wyngard derrière le crâne. Je n’ai pas eu le temps de l’alerter ou de bouger que l’impact se fit entendre et déclencha une onde dans l’air.  Je pensais qu’elle était finie mais elle sortit du mini-cratère qui s’était formé comme si rien ne s’était passé. Elle provoqua l’ennemi et l’attira vers moi. Heu ?

- Prépares-toi à le distraire du mieux que tu peux, pendant que j’essaye de le ligoter par surprise. Le mieux serait qu’on fasse tout ça sans qu’on le blesse. Tu penses pouvoir y arriver ?

Je vais essayer !

Il courrait comme les zombies dans les films et c’était moi la chair qu’il voulait pour son repas. Je devais le distraire ? Très bien ! Sans le blesser ? Moins bien. J’avoue que j’étais énervé d’avoir valsé comme ça avant et cette fois ci je n’allais pas le sous-estimer. Wyngard venait de me passer et c’était à ce moment que je m’élançais sur la cible, boosté par mes ailes je fonçais droit sur le civil. Il s’apprêtait à me renvoyer ses ondes de choc mais cette fois ça n’allait pas passer. J’attrapais de dans mes mains transformées en griffes draconiques ses poings vibrants qui relâchèrent leurs ondes. Ça ne faisait vraiment pas du bien mais ma transformation rendait sa soutenable.

Je te préviens .. Je suis assez en colère là. Alors tu vas te calmer maintenant.

Je m'étais transformé totalement pendant que je parlais sous l'effet de la colère. A peine fini ma phrase, il commença à hurler la mort et envoyer des salves d’ondes en boucle. Je n’allais pas tenir longtemps et on ne pouvait pas le livrer comme ça aux forces de l’ordre même en étant ligoté. Je le levais en l’air et lâchais ses poings au moment de pause entre deux salves et pendant ce temps je lui mis deux coups de poings dans l’estomac. Ce qui le fit cracher de la bille et ses yeux divaguèrent un instant. J’avais jaugé ma force pour ne pas le blesser non plus. Certes il aura des bleus mais c’est mieux que rien. Avant qu’il ne retombe sur le sol je l’attrapais vite avec ma queue draconique et le sera assez fort pour l’empêcher de contracter ses muscles des bras et essayer de se débattre. Je gardais une position de garde, prêt à le frapper pour le calmer au cas. Je me mis à parler à ma coéquipière sans lâcher du regard l’individu.

Tu as une idée pour le maitriser ? Parce ça me tente moyen de rester comme ça toute la journée.

________________



Theme (2:32):
 
Contenu sponsorisé
Re: Un dernier Espoir [Ft. Jenny Wyngard] ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti le dernier espoir...
» Un dernier espoir
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers: