[Quête rang A] La flamme de la volonté
header

Partagez|

[Quête rang A] La flamme de la volonté

Tsubasa Suzaku
Héros professionnel
avatar
Surnom : Phœnix
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 1740
Renommée : 206
Alignement : Bienfaiteur
[Quête rang A] La flamme de la volonté || Lun 15 Oct - 10:54

Résumé de la quête:
 

Depuis sa mise en soins intensifs, le défilé de personnes se faisait assez intensément dans la chambre de Ember. Les héros voulaient en apprendre plus de l’état de leur leader, se demandant à côté ce qu’allait devenir la direction de l’agence. Nombreuses s’inquiétudes se mêlaient dans leur esprit alors qu’une question restait en tous : va-t-elle s’en sortir ? Et je ne fais pas exception. C’était à moi de faire un tour dans sa chambre pour constater ce que je savais déjà. Ember était encore dans l’inconscience, des bandages bien visible à la base de son cou, et laissant deviner que ça s’étendait bien plus loin. La simple vue des appareils respiratoires qui l’aidaient à tenir m’énervaient au plus haut point, avec cette question que tous ceux ayant franchis le seuil de cette porte qui me revint en tête.

« Qui a bien pu lui faire ça ? »

La réputation d’Ember la précédait où qu’elle allait, la force de son Alter suffisante pour balayer la volonté de ses opposants avant qu’ils n’essayent de combattre. Que quelqu’un puisse réussir à la vaincre était difficilement envisageable. Elle s’est soit faite avoir par une ruse… Soit par un ennemi bien plus puissant encore. Et ajouté à cela, il y avait cette crise de drogue qui était agitée en ville, impossible de réellement s’organiser pour traquer le responsable. Moi-même, je n’allais pas tarder à y aller pour faire mes rondes de mon côté.

Mais fallait croire que j’eu de la « chance ». A peine avais-je détourné du regard qu’un son faible se fit entendre, comme une voix fatiguée. Plus vite que je ne l’aurais cru, je fis demi-tour pour voir La chef doucement spasmer, les yeux essayant de s’ouvrir avec difficulté, quelques soupirs difficile se laissant sortir à travers le masque. Elle se réveillait !


« - Chef ! Calmez-vous, vous êtes à l’hopital, évitez de trop faire ! »

J’avais beau dire ça, mais cela se voyait qu’elle utilisait déjà la majeure partie de ses forces rien que pour ouvrir les yeux. Son regard arriva vers moi, j’espérais qu’elle arrivait au moins à me reconnaître, mais c’était sans doute trop espérer vue la suite des évènements. Les appareils médicaux commencèrent à s’affoler, disant que son état n’était pas stable, clairement pas. Les médecins arrivèrent rapidement dans la pièce en me demandant de m’éloigner, mais je refusais de me laisser faire. Elle était debout, hors de question que je la laisse !

Cependant, au milieu de mon argumentation avec le médecin, la voix d’Ember se fit un peu plus forte. Pas la sonorité de quelqu’un de normal, mais elle essayait clairement de dire quelque chose malgré la difficulté qu’elle éprouvait. Bousculant le médecin, je me penchais sur elle en mettant mon oreille en avant, lui demandant hâtivement de me répéter ce qu’elle voulait dire. Sentant sans doute la suite, elle se contenta ainsi de ne me donner qu’un seul et unique nom : Horumoni Teru. Suite à cela, elle replongea dans l’inconscience, ses signes vitaux s’étant stabilisés. J’avais beau essayer de l’appeler malgré les demandes des médecins d’arrêter, rien n’y faisait. Ce n’était qu’un réveil passager apparemment, impossible de dire quand elle se réveillerait la prochaine fois.

Après m’être pris une bonne soufflante de la part des docteurs, dont j’en avais strictement rien à foutre, j’étais déjà en route vers la sortie pour prendre l’initiative. Une fois suffisamment éloigné d’autres civils, je me transformais aussitôt pour prendre mon envol, me dirigeant vers le meilleur endroit pour obtenir des réponses rapidement : l’agence. Ils n’avaient pas forcément autant de renseignements que les flics, mais j’avais espoir qu’ils pourraient me dire les deux infos dont j’avais besoin : L’identité de Horumoni Teru, et le lieu où l’on a retrouvé Ember.
Passant les portes, je pouvais entendre la voix de certains surpris de me voir, sachant que j’étais normalement en route pour faire ma patrouille, mais je n’avais pas le temps de m’arrêter pour me justifier, mon objectif était le centre d’appel, là où convergeaient toutes les informations en ville qui concernaient l’agence. Aussitôt je pénétrais à l’intérieur du lieu que je cherchais le standardiste le plus proche afin de l’interpellé, ne prenant pas compte de s’il était occupé ou pas, pour qu’il puisse répondre à mes questions.


« - J’ai besoin de toutes les informatiques qu’on a sur Horumoni Teru, maintenant.
- Qu- Mais vous faites quoi ici, Phœnix ? Vous êtes normalement en patrouille pour-
- J’ai pas le temps de discuter, j’ai besoin de savoir qui c’est.
- Vous savez bien que je n’ai pas les autorisations pour divulguer toutes ces inf-
- C’est la personne qui a foutu Ember à l’hôpital ! Alors donnez-moi ce que vous avez sur elle que l’on puisse l’arrêter ! »

J’avais haussé la voix beaucoup trop à mon goût. Tous les autres de la pièce avaient sans doute entendu ma remarque à la fin, malgré le fait que je voulais que ça reste secret. Après tout, rien ne nous confirmais que c’était bien elle qui s’en était prise à Belladone, mais je doute que dans ses derniers instants de lucidité, elle ne me donne un nom random si ce n’était pas si important. Non pas que je ne voulais pas l’aide des autres héros, mais ils étaient bien trop occupés avec l’opération contre Trigger, ça et rameuter trop de personnes foutrait un bordel pas possible. Avant de ne causer beaucoup plus de zizanie, je lâchais un soupir avant de redemander une dernière fois avec un ton plus posé.

« - S’il vous plait. Dites-moi tout ce qu’on a sur elle, et sur où on a trouvé Ember dans cet état. On lui doit bien ça. »


________________





Tu ne prendras jamais ton envol si tu ne prends pas le risque de sauter.



Costume Héroïque:
 


Battle Anthem:
 
Chroniqueur
PNJ
avatar
Yens : 480
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Lun 15 Oct - 19:00


La flamme de la volonté



« Phœnix, » lui dit le standardiste, « non! Nous avons des règles et une manière de faire! Ce n’est pas comme ça! »

Il y a un long moment de silence dans la salle. Tout le monde peut sentir la tension.

« Écoutez, revenez avec un mandat ou la permission des supérieurs et je verrai ce que je peux faire, mais, en attendant, je ne peux rien vous dire, » explique-t-il après un moment, dépité.

Avant qu’il ne puisse ajouter quoi que ce soit, le téléphone portable du Héros vibre et, quand il le regarde, il y a qu’un simple message « Le toit de 882 rue Akazashi à 20h. » Le numéro est privé et anonyme.

Lorsqu’il lève le regard, les fonctionnaires s’en sont retournés à leurs tâches. Personne n’a, en apparence, touché à son appareil mobile. D’où vient ce message et où dirigera-t-il Phœnix?

HRP:
 
Tsubasa Suzaku
Héros professionnel
avatar
Surnom : Phœnix
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 1740
Renommée : 206
Alignement : Bienfaiteur
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Sam 27 Oct - 9:32

J’étais déjà suffisamment énervé de me revoir Ember sur son lit d’hôpital, impuissante, en sachant le nom de celle qui lui avait fait ça, alors elle avait pas intérêt à en remettre une couche en me faisant perdre mon temps ! Je suis bien au courant qu’il y a des procédures à respecter, pour ça que je fais au moins l’effort de lui poser la question au lieu de fouiller moi-même dans leurs fichiers ! Aec le désordre qui se passait en ville, je ne pouvais pas laisser une chance à l’autre de fuir si jamais elle apprenait qu’Ember s’était réveillée, ou pire, qu’elle ne vienne pour achever le travail…

Voilà pourquoi quand elle m’annonça malgré tout ce que je venais de dire, elle ne pouvait pas m’aider, je vis rouge. Pas au point de la menacer physiquement ni même de laisser de la braise s’échapper de mon corps, mais assez pour qu’elle comprenne que j’allais m’en souvenir longtemps de son acte. Levant la tête, je vis différents regards me traverser, entre ceux qui me regardaient avec colère en marmonnant des choses sur mon comportements, et d’autres qui semblaient dire « désolé » de leurs yeux.
Serrant les dents, je m’apprêtais à renchérir quand je sentis le portable dans ma poche vibrer, m’interrompant dans mon élan. Le sortant sous un soupir exaspéré, à me demander qui vient s’ajouter au merdier, j’eu du mal à cacher ma surprise en lisant le contenu du message. Une adresse… Automatiquement, je levai la tête pour regarder autour et trouver quelqu’un qui aurait pu m’envoyer ça discrètement, un indice. Si je trouvais quelque chose… Je ne ferais rien, mais je retiendrai le moment venu.

Râlant brièvement, je décidai alors de faire demi-tour, direction l’extérieur de l’agence. Inutile de rester ici si personne ne voulait m’aider, autant que j’aille chercher les informations moi-même. Mais encore une fois… Qui aurait pu m’envoyer un sms, et comment ? Mon numéro n’était connu que de très peu de personnes après tout, afin d’éviter le harcèlement des Fans. Cela voulait soit dire que quelqu’un lui avait passé mon numéro, même via un dossier… Soit quelqu’un avait réussi à pirater mes données.
Dans tous les cas, je ne pouvais me permettre de perdre plus de temps, une décision s’imposait. Me connaissant, vous devriez avoir deviné que je m’étais atteler à chercher sur GPS l’adresse pour repérer l’endroit. C’était à cinq minutes d’ici à vol d’oiseau, mais le rendez-vous était pour d’ici une vingtaine de minutes. Sans doute qu’il ne pouvait pas y arriver plus tôt, laissant deviner que partir maintenant ne me permettrait pas de le trouver plus rapidement. J’ai pas le temps de voir les ingé pour essayer de tracer l’origine, surtout qu’ils voudraient sans doute m’arrêter pour jouer solo. Pas le choix.

Après réflexion, je fini par me transformer et m’envoler, direction l’adresse indiquée. Je ferais en sorte de me poser sur un toit proche pour observer la zone avec mes yeux d’aigle, histoire de vérifier si ce n’était pas un piège… En chemin, plusieurs questions venaient et revenaient sur toute cette situation. Qui cela pouvait être ? Comment m’avait-il contacté ? Avait-il réellement des informations sur Horumoni Toru ? D’autres sujets sur cette rencontre me dérangeaient. Est-ce que je devais vraiment y aller seul, sans prévenir quelqu’un ? L’idée de prévenir au moins Nami me vint en tête… Mais je me dis que ce serait une perte de temps pour elle et la Police tant que je n’aurais rien de concret. Ils doivent tous être occupés avec cette histoire de Trigger. Nan, si je voulais y aller rapidement, je devais y aller seul.

Quelques minutes de vol plus tard, me voilà sur un toit voisin, revenu en forme humain, à observer la zone comme je pouvais. Sans hésitations, je retransformais la zone de mon visage pour laisser des flammes sortir du contour de mes yeux, mais surtout, pour avoir les pupils de ma transformation. C’était bien plus facile de trouver quiconque se trouverait sur place.
Le temps passait, mais je ne semblai rien trouver d’important (ou si, mais dans ce cas, c’est au chroniqueur de me dire) et je fini par voir la personne arriver sur le toit. Attendant quelques secondes pour voir tout activité suspecte, je finis par reprendre ma forme d’oiseau pour atterrir quelques mètres plus loin, en face de mon « informateur ». Redevenu humain aussi rapidement que j’étais apparu, je sorti mon portable en en pointant l’écran face à mon informateur, lui montrant ainsi le fameux message affiché.


« - Répond à mes questions : Comment et pourquoi tu m’as contacté, et surtout, qu’est-ce que tu sais sur Horumoni Toru. Un seul faux pas et j’appelle les flics, naturellement, après t’avoir fait comprendre que je suis pressé et que je n’aime pas perdre mon temps. »

________________





Tu ne prendras jamais ton envol si tu ne prends pas le risque de sauter.



Costume Héroïque:
 


Battle Anthem:
 
Chroniqueur
PNJ
avatar
Yens : 480
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Jeu 1 Nov - 14:07


La flamme de la volonté


-"Vous appelez la police ? Et vous m’arrêteriez pour quel motif ? Vagabondage sur les toits ? Non, je crois que nous serions perdant tout les deux. Nous sommes dans une situation ou je dispose d'une information que vous cherchez. Si vous voulez que je vous la vende, il serait plus judicieux d'adopter un ton un peu moins agressif vous ne croyez pas ?

D'autant qu'a mon avis vous avez plus besoin de mes informations que moi de vos services. Cela dit, sur ce point la je peux me tromper."


Étrangement, du moins selon les critères de ce genre de rencontres, l'homme ne porte pas de masque. Cela dit il n'a vraiment rien qui puisse le distinguer de n'importe quel employé de bureau quelconque, comme la capitale en draine des millions chaque jour. Peut être que ça suffit à son anonymat. Il ne semble pas vraiment inquiet mais a l'air loin d'étre serein a l'idée d'une explication musclée avec toi.

-"Je dispose de l'adresse ou se cachait Horumoni Toru il y a moins de vingt quatre heures, et ou, selon toutes probabilités, elle se cache encore. Je peux vous en fournir la preuve et les moyens d'y accéder. Et en échange de ses données j'ai besoin que vous procédiez pour mon compte a une petite manipulation. Et comme je ne vous demande pas de me croire sur parole, voila de quoi accréditer mes dires."  

Sur la tablette qu'il te tend, un dossier ouvert contient plusieurs images. D'abord des scans d'un dossier concernant Horumoni Toru, visiblement pioché tout droit dans les archives du Bureau des alters, et ensuite des images qui semblent provenir d'une vidéo de surveillance, dont on a gommé toutes les informations autres que la date d'hier, et qui montrent Horumoni Toru dans ce qui semble être un tunnel de métro.
La vidéo pourrait évidemment être trafiqué et munie d'une fausse date, par contre il ne fait aucun doute qu'il s'agit bien d' Horumoni Toru, elle n'a pas vraiment une tête à passer inaperçue.

Horumoni Toru:
 


-"Ma proposition est la suivante. J'ai besoin que vous branchiez un appareil que je vais vous donner sur un des ordinateurs du réseau local de Seigi, appareil qui, je le précise, est une simple clé USB qui n'influencera d'aucune manière ledit réseau. Si vous le faites, je vous donnerais tout ce dont vous avez besoin pour que vous puissiez mettre la main sur votre cible."
Tsubasa Suzaku
Héros professionnel
avatar
Surnom : Phœnix
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 1740
Renommée : 206
Alignement : Bienfaiteur
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Sam 24 Nov - 14:51

J’étais déjà à bout au niveau des nerfs, je devais l’avouer. Ce type s’annonçait comme quelqu’un qui pouvait effectivement m’aider dans ma quête de cette Horumoni Toru. Et j’aimais pas ça. J’avais beau être assez borderline au niveau de la régulation de la « sécurité », je ne tenais pas tant que ça à recourir à des méthodes en douce pour arriver à mon objectif, aussi important soit-il. Retrouver celui qui avait fait ça à Ember était important autant pour mon humeur personnelle que pour le bien de la population, je m’étais fixé sur cette idée, et je ne comptais pas revenir dessus. Mais même si j’avais foncé tête baissé, je n’allais cependant pas le laisser faire sans cacher mes propres cartes. Ou plutôt, pour l’occasion, le mettre bien visible en avant.

Le voilà qu’il commença à jouer les malins, comme je le craignais. Il voulait clairement montrer qu’il avait l’ascendant sur moi, mais je ne bougeais pas d’un cil, gardant ma posture et mon portable en avant. Il m’annonça ainsi la possible demeure où se trouverait Horumoni Toru, et voulait me céder l’information contre un service que je n’appréciais guère, ajoutant comme gage de bonne foi le visage de ma cible. Elle était moche, mais ça, on s’en foutait. Cela me prouvait au moins que je pourrais la repérer facilement avec une tête pareille. Il y avait également une photo de l’individu devant un tunnel. Rien de bien significatif au vue de ce que peut représenter toute la voirie de Tokyo, mais c’était déjà un détail suffisant.

Et que demandait-il en échange ? Que je l’aide à infiltrer les données de l’agence pour je ne sais quoi ? Il avait l’air pas mal gonflé à mon goût. Beaucoup trop. Le laissant terminer de parler, je fini enfin de ramener mon téléphone vers moi, et après quelques manipulations en silence, j’appuyais sur un bouton du téléphone avec un sourire fier : Replay. Il pouvait ainsi entendre l’intégralité de ce qu’il m’avait dit sortir du téléphone que j’avais pris soin de pointer le micro dans sa direction. Je sais pas si ça l’intimiderait, j’en doutes, mais au moins j’avais ce qu’il me fallait pour la suite.


« - Intimidation de Héros, refus de partage d’information et tentative de vol d’information avec préméditation. Je suis pas de la police, loin de là, mais clairement ça me justifie un motif pour procéder à une arrestation forcée. Chose que j’attendais. »

Sans lui laisser le temps de réagir, me voilà à fondre en avant et de l’attraper par une serre avant de le suspendre dans le vide, le tenant fermement pour pas qu’il tombe. Je n’étais pas fou après tout, je ne comptais pas le laisser mourir. Juste lui faire comprendre qu’on ne jouait pas au feu avec le Phœnix.

« - Rassurez-vous, je vais pas vous tuer, je suis un héros après tout. Je vais juste me contenter de vous faire un petit baptême de l’air et de vous rattraper avant de recommencer. Encore. Et encore. Maintenant, balance l’info, ou le seul moment où tu pourras te reposer sera celui au fond de ta cellule. »

Et comme signe que je ne rigolais pas, je le lâchai aussitôt, avant de plonger sous forme complète d’oiseau pour le rattraper trente mètres plus bas. Battant des ailes pour nous maintenir en l’air, je continuais.

« - Je peux faire ça toute la soirée ! Et toi, partant ? »

Au chroniqueur:
 

________________





Tu ne prendras jamais ton envol si tu ne prends pas le risque de sauter.



Costume Héroïque:
 


Battle Anthem:
 
Chroniqueur
PNJ
avatar
Yens : 480
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Mar 27 Nov - 18:56


La flamme de la volonté


En cours de vol, Suzaku sent quelque chose d’étrange dans ses griffes. L’homme se désagrège! Ses deux bras tombent alors que le Phoenix remonte vers le sommet du bâtiment, laissant derrière eux une rivière écarlate sur leur chemin.

Soudainement, des flashes proviennent des deux côtés du héros, sur les bords du bâtiment. D’un simple regard, il remarque des drones très silencieux.

« Phoenix, du calme, » débute une voix robotique.

Lorsqu’il regarde le corps de son informant, Suzaku réalise qu’il s’agit d’un pantin très réalise remplit de faux organes. Il y a un portable branché à un haut-parleur.

« T’inquiète pas, tu auras toutes les informations que tu veux sur ce portable, » continue la voix. « J’ai eu ce que je voulais réellement. Je serai bientôt en contact avec toi, Suzaku, » conclue la voix.

Après un bruit de statique, le haut-parleur s’éteint et le portable affiche une barre de chargement d’un fichier nommé EnquêteHorumoniToru.zip.

HRP:
 

Tsubasa Suzaku
Héros professionnel
avatar
Surnom : Phœnix
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 1740
Renommée : 206
Alignement : Bienfaiteur
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Lun 10 Déc - 23:36

Je pouvais déjà entendre les voix de différentes personnes dans ma tête en train de se demander « ce que je foutais ». Il y avait Nami pour commencer, elle qui était en train de me rappeler les textes de lois en me disant que, même si j’étais dans la légalité, j’allais passer un sale quart d’heure avec son père dans le dos. En second plan, mon père, qui bien qu’il n’avait pas peur de faire des choses limites, était prêt à me dégommer si jamais je le prenais en mauvais exemple.
La liste était longue, mais j’en avais qu’entre peu et rien à faire. Il me taper sur les nerfs déjà à vifs par cette histoire. Il voulait me vendre des informations en pensant que je n’allais pas le considérer comme un innocent, mais en plus, il voulait que je mette Seigi en danger ? Qu’il ne compte pas sur moi pour de la clémence lors de l’interrogatoire…

Mais finalement, les choses avaient réussi à me surprendre. Alors que je le faisais une énième fois sauter dans le vide, le corps en dessous de moi vola en éclat, les bras s’échappant de lui alors que je sentais de mes serres une vibration… Métallique ? En même temps, un Flash lumineux vint m’aveugler un court instant avant que je ne me pose sur le toit pour voir ce qui s’était passé, désorienté par la vue primaire. Pensant tenir un homme démembré, mes yeux se posèrent ainsi sur ce qui s’apparentait comme… Des fils électriques ? Soudain, l’expression sans vie, alors qu’il devait être en train de crier sa douleur, me fit comprendre : c’était un foutu robot ! Réaliste au point d’avoir du faux sang et de faux organes, mais tout de même.

Écœuré par la chose même factice, je lâchai le pantin avant d’écouter ce qu’il avait à dire. « Il avait eu ce qu’il voulait » ? De quoi il parle ? Et… Il connaissait mon nom ? Contrairement à la plupart des héros, je ne cachais ni mon visage, ni mon identité, ce qui faisait que je pouvais comprendre que certains le connaissaient, mais quand même… Qu’il décide spontanément de passer de Phœnix à Suzaku n’avançait rien de bon.
Le pantin se désactiva soudainement, alors que ce qui s’apparentait à un téléphone portable dans le niveau de son cou vibra comme une notification. Grinçant des dents, je plongeai ma main dans la trachée factice et pu voir le contenu de l’appareil : un dossier compressé avec tous les détails que je pouvais avoir sur Horumoni. Adresse avant la prison, descriptions connues de son Alter, les charges contre elle… Mais surtout un lieu pouvant correspondre au tunnel de la photo.


« - Je te tiens. »

Il ne me restait plus qu’à partir pour trouver ce fumier et lui régler son compte. Mais… Ce qui venait de se passer était beaucoup trop bizarre pour que je fasse l’impasse dessus. J’aurais aimé déposer ce pantin au commissariat, mais je n’avais pas le temps pour un interrogatoire. Que faire… Et merde !
Sortant mon portable, j’envoyais rapidement un SMS à Nami, lui disant d’aller sur le toit de l’immeuble où je me trouvais avec une équipe de Police pour récupérer le pantin. Je n’avais pas le temps de dire plus que me voilà reparti, transformé en Aigle pour reprendre ma traque.


=========


Arrivé à une bonne centaine de mètres de la fameuse entrée, j’abandonnai ma forme transformée pour essayer de faire le reste du chemin à pied. J’aurais bien voulu y aller comme d’habitude, en fonçant dans le tas et posant les questions ensuite… Mais cette rencontre avec le pantin me turlupinait trop. Et si c’était un piège ? Le genre de question que je me serais jamais posé usuellement. Mais depuis l’accident… Je voulais juste être plus prudent.
Les informations que j’avais eu m’avaient permis de savoir deux choses : les différents accès vers l’intérieur, et les horaires des rondes du gang. Comment et pourquoi, je pouvais me poser ces questions plus tard. Maintenant, j’allais devoir avancer le plus discrètement possible jusqu’à atteindre mon but… Ouais, ce n’était pas gagné.

________________





Tu ne prendras jamais ton envol si tu ne prends pas le risque de sauter.



Costume Héroïque:
 


Battle Anthem:
 
Chroniqueur
PNJ
avatar
Yens : 480
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté || Lun 17 Déc - 18:12


La flamme de la volonté



À son arrivée à une ancienne entrée de métro maintenant désaffectée, Suzaku s’assure de la précision des informations et elles semblent correctes; tel que décrit dans les fichiers compressés, il y a quelques gardes qui se trouvent près de là.

Ils sont cinq, mais il n’y a qu’un d’entre eux qui a un pistolet-mitrailleur. Ils ne semblent pas très vigilants. Il serait possible de les attirer dans un piège, de les surprendre ou de les attirer quelque part et de les contourner!

Phoenix remarque aussi que leurs yeux sont vitreux et qu’ils semblent émettre une certaine luminescence. Ils ont des petites tâches jaunâtres sur la peau. Dans les fichiers, Suzaku avait bien compris que Toru avait la capacité d’utiliser les sécrétions de son corps comme bon lui semble. Il en déduit qu’il s’agit d’effets secondaires de son Alter sur les autres.

Peut-être que ces hommes ne se rendent même pas compte de ce qu’ils font…

HRP:
 

Contenu sponsorisé
Re: [Quête rang A] La flamme de la volonté ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demandes de rang
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» La flamme jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers: