Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga
header

Partagez|

Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga

Shiro Ria
Vilain
avatar
Surnom : One Eyed
Profession : Receleuse et Trafiquante d'armes
Rang : A
Yens : 195
Renommée : 176
Alignement : Dominatrice
Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga || Jeu 1 Nov - 14:46

Mardi après-midi de Novembre. Centre de Tokyo.

C’était un après-midi tout ce qu’il y avait de plus ordinaire, Shiro Ria, 25 ans, en pleine livraison pour une de ses nouvelles clientes. Cette dernière voulait un révolver de la première guerre mondiale, rien que cela mais Ria avait encore une fois réussi à satisfaire ses attentes, comme toujours. Après cela, la jeune marchande se détendit dans un parc non loin de son lieu de travail. Elle fumait avec un grand calme son deuxième paquet de Lucky Strike mentholé.
De visage, Ria avait tout de la jeune femme asiatique. Les yeux légèrement bridés et les cheveux longs, raides et noirs. Elle portait également un pantalon droit noir ainsi qu’un chemisier blanc par-dessus lequel elle avait un long manteau en feutre noir. Oui elle ressemblait au cliché de la femme d’affaire si on ignorait son visage si fin qu’on aurait pu penser à celui d’une gamine. De plus, Mademoiselle Shiro portait un étrange bandeau pour cacher son alter logé dans son œil.
Les personnes du milieu de l’armement ne pouvait ignorer son existence mais peu de personne en dehors du marché la connaissait et ce n’était peut-être pas plus mal me diriez-vous. Cela lui permettait de sortir prendre un verre, ou bien fumer une cigarette dans un parc comme elle était en train de le faire à ce moment précis. Son unique œil visible noir parcourant l’ensemble du parc. Elle ne cherchait personne en particulier mais elle aimait regarder la vie défiler autour d’elle. De quoi débattre de longues heures sur la philosophie de la vie.
En cet après-midi d’automne, une femme d’âge plus mur qu’elle avec son gamin. Sérieusement les gamins… ces petits êtres qui braillent qui mangent et qui puent comme elle disait. Elle soupira mais regardait le petit s’amuser avec un brin d’herbe et un toboggan. A côté, une vieille femme donnant du vieux pain à quelques pigeons habitués. Non loin, une autre gamin avec l’uniforme de Yuei. Pourtant les vacances n’avaient pas encore commencé alors que foutait-il ici ? Ria soupira doucement tout en le scrutant sans grande discrétion.
A son âge, Ria avait déjà perdu son père et sa mère n’était pas encore descendue trop bas. Donc elle était déjà bien baignée dans le milieu des vilains. Malgré tout, elle avait ses propres convictions. Et l‘école en faisait partie. Ainsi, elle se leva et alla s’assoir sur le même banc que le garçon. Elle le regarda avec un beau sourire.

- Les cours sont déjà finit à Yuei ? Tu traines souvent par ici je ne suis pas sure que cela soit des plus raisonnable si ?

Sa voix était celle d’une jeune femme. On entendait une pointe d’excentricité mais en même temps de maturité pour son jeune âge. Cependant, personne ne pouvait deviner qu’elle faisait partit du côté des méchants.
Natsumi Ryūga
Étudiant de Yuei
avatar
Surnom : Starboy
Profession : Etudiant Yuei Première année
Rang : C
Yens : 145
Renommée : 00
Alignement : Indécis
Re: Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga || Sam 3 Nov - 20:26


Il était un mardi, Ryuga, flâneur de niveau indéterminable, s’était finalement trouvé une activité adéquate pour l’après-midi. L’ennui, c’était que pour mener à bien cette activité, il se devait d’en boycotter une autre ce qui voulait tout simplement dire sécher les cours de l’après-midi. Comment faire ça ? Eh bien en vérité c’était plutôt simple grâce à ses habitudes suffisamment singulières pour se faire remarquer. Pour commencer notre héros à la chevelure de jais s’empiffrait systématiquement autant qu’il le pouvait et ce à chaque repas, il n’y avait rien d’étonnant à ce que celui-ci ait des maux de ventre à a suite du déjeuner par exemple. Mieux encore, simuler une infection alimentaire était tout à fait dans ses cordes, il lui fallait encore feinter l’alter de l’infirmière, pour ça rien de mieux qu’ingérer quelques laxatifs maison en même temps que son déjeuner, certes le résultat n’était pas beau à voir, mais il savait qu’il allait finir assigné à résidence pour le reste de l’après-midi, lui laissant parfaitement le temps de s’éclipser comme il en avait envie.

— Aller, ce n’est qu’un petit prix à payer pour l’après-midi qui s’annonce !

Mais que pouvait bien être le plan de ce cher Natsumi en cette demi-journée d’école buissonnière ? Eh bien il commença tout d’abord par quitter totalement les lieux pour s’aventurer en ville, avec lui : une bouteille d’eau, un paquet de Dragibus et un sac plastique parce qu’on ne sait jamais. Venons-en au fait ! Ryu voulait jeter un œil dans les quartiers mal famés de la ville pour vérifier de ses propres yeux si ces lieux méritaient véritablement leur réputation, le cas échéant monter un projet pour les remettre sur le droit chemin. C’est jeune mais ça voit loin ce genre de garçon ! Après une heure à errer sans résultat dans la ville, notre héros aux pupilles grisâtres décida finalement d’aller prendre une pause dans un assez grand parc, après tout si les vilains se faisaient discrets le jour, rien ne les empêchaient de prendre l’air. Il s’assit sur un des deux bancs lui offrant le plus large angle de vue pour au final se mettre à rêvasser jusqu’à qu’une voix vienne perturber son flot de pensées.



Oh, en voilà une situation embarrassante, c’était à prévoir mais ça n’en restait pas moins gênant pour autant. Effectivement on est censé contrôler ce genre de chose à cet âge-là, mais circonstances atténuantes oblige, il nous fallait lui pardonner. Mais qu’en était-il de la jeune fille qui venait de l’approcher ? Il n’y avait pas huit cent solutions : accuser ou être accusé, et je vous laisse deviner pour laquelle de ces deux options notre héros à la chevelure de jais allait opter. Prenant un air à mi-chemin entre le dégout et la méprise, notre futur héros fronça les sourcils et ajouta sur un ton des plus accusateurs en regardant son interlocutrice tout en parlant suffisamment fort pour que les personnes aux alentours puissent l’entendre.

— Tout de même madame, vous auriez pu aller péter ailleurs, d’où détenez-vous de telles manières, c’est scandaleux !

Shiro Ria
Vilain
avatar
Surnom : One Eyed
Profession : Receleuse et Trafiquante d'armes
Rang : A
Yens : 195
Renommée : 176
Alignement : Dominatrice
Re: Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga || Dim 4 Nov - 9:09

En voyant le jeune homme, Ria se doutait qu’elle n’aurait pas à faire avec une apologie de la maturité. Quel gosse pouvait bien trouver cela malin de sécher les cours de Yuei ? Il s’agissait d’une bonne école et probablement une des seules qui assure une aussi bonne formation en ce qui concerne la maîtrise des alters. Tout cela pour dire que la jeune fille ne portait déjà pas une grande reconnaissance pour le jeune élève.

Ria le dévisagea alors sous toutes ses coutures : ses yeux, ses cheveux, son nez, ses lèvres, ses oreilles, ses joues et peut être même les pores de sa peau. De quoi rendre facilement mal à l’aise mais la jeune femme s’en contre fichait il fallait se le dire. De plus, le bandeau de la jeune femme qui cachait son œil droit la rendait quelque peu distance, non avenante. C’est vrai, si vous aviez le choix entre une jeune femme avec ses deux yeux et une autre avec un semblant de bandeau de pirate, quelqu’un de normalement constitué irait voir celle avec ses yeux jolies globes oculaires. Mais ce bandeau faisait partie de Ria tout comme son œil aux multiples facettes.

Un peu plus tard, son regard se posa sur les victuailles du garçon puis elle soupira. Sérieusement ? Un paquet de bonbons et une bouteille d’eau ? C’était ça son kit de survie ? Son Starter Pack ? Quel âge pouvait bien avoir ce gosse ? Encore un mauvais point pour lui. Malgré tout, un sourire apparu sur le visage de la jeune fille jusqu’à …

Comment osait il l’accuser à tords ?! Un héros qui s’assume pas ses actes ?! Et le sens de l’honneur alors, où se trouve t il chez se garçon ?! La colère envahissait Ria pour une histoire des plus stupides. Sa haine se lisait dans son regard à présent plein de jugement. Là se présentait deux possibilités :

La première, Ria sortait rapidement sans que personne n’ai le temps de le remarquer son calibre 12mm et le pointa sous les côtes flottantes du garçon. Elle le regarderait en approchant son visage du sien, leurs corps alors collé pour que personne parmi les civils ne voit l’arme menaçant le garçon. « Comment un menteur, qui n’est même pas capable d’assumer un simple pet peut-il devenir un héros de Yuei ?! Quel sale gosse pitoyable je vous assure.. » Aurait-elle marmonné à son oreille d’une voix menaçante et remplie de colère. Lui aurait-elle tiré dessus ? Elle n’en sait rien et personne ne l’aurait su car… Cette réaction était peut-être un peu exagérée finalement.
A la place de cela, et c’était sa deuxième possibilité, elle soupira simplement. Et regarda alors le garçon dans les yeux. Pas de dégout ni de haine mis juste de la déception. Lors d’un nouveau soupire elle déclara simplement.

- Et tu t’estimes héros de Yuei ? Tu sais si tu commences à simplement renier tes propres pets, et si de plus tu regardes les gens de cette façon… Tu n’iras pas loin. Tu deviendras un gars ordinaire qui se prend pour un héros mais qui reste un simple looser aux yeux de tous.

Ria parlait d’une voix claire, simple et posée. Le genre de vérité qui peut blesser n’importe quel môme de son âge mais elle n’en avait rien mais absolument rien à faire. De toute façon, toute la vie était comme ça. Remplie d’injustice et de jugement inapproprié. Mais il n’était peut-être pas trop tard pour aider ce pauvre gosse qui ne savait pas qu’il allait peut-être tout simplement flingué sa vie à agir de la sorte.

- Tu sais les héros sont censés aidé leur concitoyens. Pas les faire accuser pour leurs propres méfais. Là il s’agit de quelque chose de futile mais plus tard, cela pourra être autre chose d’une plus grande envergure non ? Et avant d’accuser les gens à ta place, essaye juste de te méfier car. D’autres ne réagiraient pas comme moi…
Natsumi Ryūga
Étudiant de Yuei
avatar
Surnom : Starboy
Profession : Etudiant Yuei Première année
Rang : C
Yens : 145
Renommée : 00
Alignement : Indécis
Re: Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga || Dim 11 Nov - 0:43


Coucou c’est nous : l’embarras et la culpabilité, nous sommes le pire cauchemar des adolescents en quête de reconnaissance ou à la recherche d’eux-mêmes depuis… Depuis qu’ils ont accès à internet probablement. Nous sommes aussi responsables de bons nombres de situations loufoques et traumatisantes depuis la nuit des temps et cette sympathique journée, qui aurait pu se dérouler comme beaucoup d’autres, n’échappera pas à notre courroux ! Voilà donc s’il y avait quelqu’un à blâmer pour la situation dans laquelle nous nous trouvions actuellement, c’était le destin ! Certes, notre chenapan préféré aurait pu trouver moins contraignant comme excuse pour sécher les cours, cependant, il avait dû faire les choses dans la précipitation, après tout, il passait le plus clair de son temps sous le regard aiguisé du personnel de Yuei, il ne pouvait donc pas prendre le temps d’établir un plan sur mesure. Il avait cependant déjà commencé à élaborer sa prochaine « évasion » lorsqu’il avait démarré celle-ci, plus précisément lorsqu’il subissait les effets des laxatifs à l’infirmerie, allez savoir pourquoi…

Bien entendu après de telles accusations, Ryuga s’était préparé psychologiquement et physiquement à en découdre s’il le fallait, le mieux étant encore pour lui de régler cet incident de manière diplomatique, à l’exact opposé de l’ambiance qu’il avait installé, donc. Malgré qu’il ne la regarda pas vraiment lorsqu’il lança son accusation, le jeune Natsumi pouvait parfaitement sentir l’envie de meurtre que ressentait la jeune femme. Impression qui se confirma lorsque celle-ci lui répondit sur un ton assez condescendant, il fallait le reconnaitre. Wow, était-elle sérieusement en train de lui faire la morale pour un pet non assumé ? Pour qu’une adulte prenne autant à cœur une farce d’adolescent elle devait être incroyablement imbue de sa personne, ou être dépourvue d’un bon pourcentage de matière grise par rapport à un humain standard. Le tout était à présent de lui répondre le plus correctement possible, sans oublier pour autant de lui signaler qu’elle passait un peu pour une sotte, ce à quoi procéda notre petit héros en lui répondant avec un ton à peine méprisant.

— Êtes-vous sérieusement en train de me faire la morale, pour une action aussi dérisoire ? Cela n’a aucun sens pour une adulte mature et normalement pourvue d’intelligence, d’avoir une réaction aussi disproportionnée, c’est à se demander qui est l’adolescent parmi nous.

Ryuga soupira assez fort après cette première partie, puis se mit à fixer son interlocutrice dans les yeux. Qui était-elle et que voulait-elle ? Car de toute évidence, elle n’avait clairement pas l’habitude de côtoyer des enfants ou adolescents. Que pouvait-elle donc espérer en approchant le jeune Natsumi ? Quel était son but ? Une flopée de question se mit à jaillir dans l’esprit du jeune garçon à la chevelure de jais, mais aucune des conclusions auxquelles il arrivait ne lui semblait satisfaisante. Il n’avait pas oublié le but premier de cette excursion après tout : mener sa petite enquête pour affirmer, ou infirmer la réputation des quartiers mal famés. Il ne pouvait donc pas manquer l’occasion d’interroger une jeune femme qui, bien que susceptible, pourrait être en mesure de lui fournir les renseignements qu’il voulait, ou du moins un premier indice. Il reprit donc brièvement avant même qu’elle n’ait pu lui répondre sur un ton beaucoup plus sérieux.

— D’ailleurs, qui êtes-vous ? Ce n’est pas très commun d’aborder les adolescents dans la rue pour une femme de votre âge. Aviez-vous une idée derrière la tête lorsque vous m’avez approché ?

HRP : Déso, j'avais pris du retard sur mon travail T-T

Contenu sponsorisé
Re: Tel est pris qui croyait prendre ft Natsumi Ryuuga ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» On pietine sur notre President, ca fait mal, mais c'est ce qu'il voulait
» Qui est pris qui croyait prendre... [Mission #8 - Groupe 1]
» Jour 7 : Tel est pris qui croyait prendre
» Tel est pris qui croyait prendre - Acte II
» [Jour 4] Tel est pris qui croyait prendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Yuei :: Alentours de l'école :: Parc-
Sauter vers:
spider