Un renouveau - FB
header

Partagez|

Un renouveau - FB

Yamada Takuya
Héros professionnel
avatar
Surnom : Spider
Profession : Journaliste - Héros
Rang : A
Yens : 15
Alignement : Dévoué
Un renouveau - FB || Mer 6 Juin - 0:44

Février 298.

La berline traversait à pleine vitesse les rues de Tokyo mais l’intérieur de cette dernière était extrêmement confortable et les amortisseurs de qualité donnait un aspect tranquille au voyage. Mais Mikami n’avait pas le temps de s’arrêter sur les détails, il se tourna vers l’homme qui l’avait fait rentrer dans cette berline, ce dénommé Sho.

- Bien, commençons je vous pris. Expliquez moi tout.


Le vieil homme se racla la gorge et toussa un coup, sa peau avait été marquée par sa longue vie pleine de péripéties et était aujourd’hui couverte de tâches. En attendant, il craqua une cigarette en veillant bien à ouvrir un peu une fenêtre.

- Comme vous l’avez compris, suite à la mort de votre père, vous êtes désormais le Président et le principal investisseur de l’entreprise familiale Saru Medic Group, avec des succursales partout à travers le Japon et un chiffre d’affaire très haut. Vous avez maintenant cet empire entre les mains et vous pouvez choisir quoi faire, laisser votre place ou alors poursuivre ce que votre famille fait depuis des années.

Faisant mine d’être curieux car ne connaissant pas le sujet, Mikami s’empara des papiers qui résumaient les statistiques principales des différents entreprises composant le grand groupe. Mais il les connaissaient toutes.

Bizarre n’est ce pas ?

Et bien non. Mikami savait depuis le début ce qui l’attendrait au bout d’un moment et à quoi il devait se préparer, et ça en fouillant un peu dans le grenier de ces pseudo parents un week end. Dès lors, il avait commencé à travailler à fond sur ces cours de management et de gestion d’entreprise, même en autodidacte.

Puis enfin son paternel était décédé, certes encore un peu tôt mais il savait très bien qu’il pouvait reprendre les rênes et remonter la boite qui était minée par quelques pots aux vins et autres profiteurs. Un grand coup de pied dans la fourmilière était indispensable.

- Hum très intéressant, merci pour cette ouverture, il rendit les papiers, mais j’imagine que ce n’est rien, où nous rendons nous ?

- Dans nos bureaux à Tokyo monsieur, vous pourrez y avoir accès à celui de votre père et donc ainsi à tout ce qui s’y trouve.

- Très bien merci, personne n’y a eut accès depuis le décès de mon père ?

- Absolument pas, l’entrée se fait par empreinte digitale, mais j’imagine que la votre est enregistrée.

- A voir, où je briserai la porte.

Mikami savait très bien qu’il n’aurait pas à en arriver là, l’empreinte de son père il l’avait très simplement récupérer en image sur son téléphone portable, qu’il aurait tout simplement à présenter devant le vieux système.

Mais bref, le temps des discussions étaient fini, le cortège des voitures s’était arrêté devant un assez grand bâtiment de Tokyo, le nom de la famille Saru était affiché en grand sur la devanture. Encadré par ces gardes du corps à l’allure de mafiosi Mikami s’engouffra dans le bâtiment et fut guidé jusqu’à son objectif.

- Bien merci Sho, maintenant laissez moi.

- Oui monsieur.

Le vieil homme se retira et enfin le jeune héritier pu effectuer son tour de passe passe et rentrer dans le bureau, en profitant pour changer l’empreinte digitale enregistrée et fermer derrière lui. Et voilà il y était.

Un superbe et très grand bureau, avec de larges fauteuils en bois pour les invités, un coin salon où devait se discuter les plus gros contrats autour d’une bouteille de saké et de larges armoires qui protégeaient des années de dossiers.

Mikami prit le temps, tout d’abord il s’assit derrière le bureau, à la place qui dorénavant était sienne et en profita pour s’allumer une cigarette. Ce qui au vue du cendrier présent sur la table était une habitude ici.

Puis il ouvrit le document placé bien en évidence devant, et en toute logique il s’agissait là d’une liste de recommandation adressée à lui par son père. Tout ceci était bien beau et lui expliquait comme fonctionnait l’entreprise, qui était les principaux investisseurs, et comment fonctionnaient les engrenages de ce vaste empire.

Il resta là plus de deux heures, décortiquant tout avec attention et il n’y avait pas à dire, bien que tout cela était un travail d’orfèvre offert par son père, il y avait quelques lacunes et il avait devoir réfléchir à les combler ou à les éliminer.

Cependant, ce n’était pas seulement ce que son paternel avait laissé, une dernière note indiquait autre chose, comme un jeu de piste elle lui disait d’aller vers l’énorme bibliothèque et y trouver une clé.

Étrange.

Mikami se rapprocha de la large étagère en bois et s’approcha des livres, passant sa main à travers les ouvrages il se demandait quelle était cette clé. Ce n’était pas les dossiers sur l’entreprise ni les vieux livres qui sentaient bon l’ancienneté, ce n’était pas non plus les pièces d’art disposés ci et là.

Le vieux fou s’était donc volatilisés avec une énigme à la con. Et bien merci le vieux pour ton humour de bas étage. Il ne devait pas compter sur lui. Mikami reprit alors place sur la chaise, les pieds se balançant dans le vide il prit alors soin d’ouvrir les tiroirs sur le coté, trifouillant ci et là.

Clic.

Deuxième tiroir, la main de Mikami sentit une sorte de bosse dans le bois de l’ouverture, ce qui semblait peu normal vu le travail d’orfèvre effectué sur ce meuble. Il tapota un peu et c’est alors que la bibliothèque, dans le pur cliché des films d’actions s’ouvrit peu à peu dans une ouverture de la taille d’un homme dans lequel le nouveau dirigeant s’engouffra.

Et bien au final le vieux n’était pas si décadent que ça et la surprise était de taille, la nouvelle pièce était une sorte d’énorme bureau mais très différent pour le coup. Ici il n’y avait plus de dossiers à la pelle mais plutôt de nombreux tableaux et estampes, des katanas accrochés ci et là au plafond, une série de photos (sûrement les ancêtres de la famille) et enfin sur le bureau un petit dossier noir.

Et celui ci détenait de nouvelles informations intéressantes, Mikami n’était pas devenu qu’un simple dirigeant d’entreprise mais aussi un chef de clan Yakuza, le clan Saru. Une toute nouvelle facette de l’entreprise s’ouvrait devant lui, il comprenait mieux pourquoi les fausses failles de son empire financier public pour financer le privé. Et surtout on lui apprenait ici d'autres choses sur ce nouveau monde et plus particulièrement le lien entre le clan Saru et le Syndicat une organisation criminelle de l'archipel.

Bon.

Il ferma le dossier après l’avoir bien examiné et ressortit de la pièce mystère, rangea bien son bureau et enfin sortit de celui ci se dirigea vers la sortie.

- Tout va bien pour monsieur ?

Sho était ressortit de l’ombre, toujours là.

- Ah vous voilà très bien, convoquez toute le clan s’il vous plaît.

Il était indiqué dans le dossier que Sho était le seul ayant connaissance de ce montage et étant constamment proche de lui, le reste du clan exerçait d’autres professions ou était présent à des postes clés de l’entreprise.

Un sourire illumina la tête du vieil homme jusqu’alors un peu éteint. Il semblait rassuré.

- Et aussi, trouvez moi une voiture.

- Où allons nous ?

- A Sapporo.

Il sortit un téléphone. Un numéro y était pré-enregistré, celui d'Homura Yusuke.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» La fin d'un règne, le début d'un renouveau... [PV]
» Geox, le renouveau
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» - { Le renouveau de l'aigle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville :: Quartiers animés :: Tokyo Center-
Sauter vers: