Les Enfants Terribles
header

Partagez|

Les Enfants Terribles

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Les Enfants Terribles || Jeu 22 Nov - 6:45



-Non mais vous êtes vraiment sérieuse ?!
-Parfaitement ! Et vous allez apprendre à faire ce qu'on vous dit !


Eclats de voix dans le bureau de la directrice des opérations de Seigi, ça ne se jette pas encore les meubles aux visages, mais le niveau de décibel est déjà suffisamment élevé pour que le reste du couloir n'ait plus besoin de tendre l'oreille pour faire semblant d'écouter.

-Mais je suis un putain de rang S ! D'où je dois aller traquer des mômes qui sèchent les cours, ils ont pas une CPE pour appeler les parents a Yuei ?
-Ce ne sont pas des mômes, ce sont les héros de demain !
-Oui si vous voulez, mais c'est quand même pas à moi de leur courir après ! A tout les coups ils sont juste en virée étudiante, y'a pas un genre de spring break japonais en ce moment ?
-Non. Nous ne parlons pas de vos lycéens américains mais d'élèves de Yuei. D'élèves qui ont cessé de venir a l'école, ont abandonnés l'internat et ne sont pourtant pas rentrés chez leurs parents. Parents qui ont expressément demandés à Yuei de laisser tomber l'affaire et de ne prévenir ni la police ni les agences de héros.
-Et du coup, Yuei nous a prévenu quand même ? Bon, j'avoue que la réaction des parents est plutôt louche mais...
-Mais vous êtes bien professeur à Yuei maintenant non ?
-Ah ben voila le piège. Du coup Yuei la joue sympa en respectant la volonté des parents de n'envoyer ni héros ni policier sur le coup, et on triche en envoyant des "profs" à la place. Belle mentalité…
-La directrice Ayaku pense qu'ils ont peut être été menacé. Pendant l'attaque de l'autre jour, un assaillant a tenté de pirater les bases de données de Yuei, contenant notamment les données personnelles de tout les élèves. Nous pensions qu'il avait été arrêt avant de s'en emparer, mais nous devons considérer que nous avons peut être fait une erreur. Et si c'est le cas, alors il se pourrait que ses élèves aient été enlevés…
-Mouais, ça fait quand même un paquet de suppositions.
-Ces élèves sont les futurs frères d'armes de tout les membres de cette agence. Nous devons les retrouver et savoir ou ils sont, et pourquoi.
-Bon, dit comme ça c'est d'accord. Je prends le boulot. Je bosse en solo du coup ?
-Non. Vous travaillerez en équipe avec l'autre professeur de Seigi. Gyo Asao.
-Cool. Et il est en retard?
-Non, je l'ai convoqué a un horaire plus tardif que vous. Lui au moins je n'ai pas besoin de lui hurler dessus pour qu'il soit prêt à faire son devoir.
-Faites pas genre, je suis sur que vous adorez ça. Bon allez, passez moi ce dossier, je vais aller potasser ça avec lui je parie qu'il attend juste devant la porte et que votre secrétaire lui a dit d'attendre qu'on arrête de hurler.
-Et essayez d'être discret pendant votre enquête.
-Vous savez que j'essaye vraiment hein ? Mais c'est le monde qui ne veut pas.
-Dehors !

Gyō Asao
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Spider Ninja
Profession : Héros | Professeur d'Intervention et Criminalité
Rang : A
Yens : 1320
Renommée : 185
Alignement : Bienfaiteur
Re: Les Enfants Terribles || Jeu 22 Nov - 16:19

LES ENFANTS TERRIBLES

Gyō
Asao

Armstrong
Ian

[SEPTEMBRE 301]

J’avais reçu un texto la veille, me demandant de me présenter à une heure précise à l’agence. Briefing de mission apparemment. J’avais donc immédiatement appelé la directrice de Yuei afin de la mettre au courant quant à mon absence. Mais elle semblait déjà être au courant de tout. Bizarre… Seigi n’avait pas l’habitude de… Puis j’ai compris. Cette mission concernait probablement l’école héroïque.

Le lendemain

J’étais confortablement assis à l’extérieur du bureau de la directrice opérations, les jambes croisées. Un sourire se dessina sur le visage de la secrétaire dans un bureau en face de moi. Non elle ne me faisait pas de l’œil. Son sourire s’avéra être contagieux. Nous pouvions entendre la directrice et Platoon comme si nous étions parmi eux. La secrétaire mit rapidement une main sur la bouche afin de ne pas rire aux éclats. La scène était franchement comique. On aurait dit une mère et son enfant en pleine crise d’adolescence.

Quelque minutes – et cris – plus tard, le grand héros musclé sorti du bureau. L’employée se ressaisit rapidement effaçant son sourire et faisant mine de travailler. J’entendis alors la directrice m’interpeller depuis son bureau.

- Entrez Asao !


Je m’exécutai alors, quittant ce fauteuil confortable que mes fesses avaient chauffé. D’un geste de la tête je saluai mon collègue. J’entrai, fermai la porte, puis m’installait directement sur le siège faisant face au bureau de ma supérieure.

- Bonjour madame.


- Bonjour Asao. Passons au vif du sujet, je vous prie, votre collègue m’a fatigué. Donc si je vous ai convoqué aujourd’hui, c’est pour une mission de la plus haute importance. Des étudiants de Yuei ont disparus. On ne sait ni quand exactement ni comment. Mais on sait que les parents refusent toute aide extérieure que ce soit les héros ou les forces de l’ordre. Tu as déjà mené ce genre de mission, tu sais à quoi on doit s’attendre.


- Kidnapping avec possible demande de rançon effectivement…


- Exactement. Nous ne pouvons pas laisser ce genre d’évènement se produire sans rien faire. C’est pourquoi c’est en votre qualité de professeurs que je vous envoie sur le terrain Ian et toi. Vous devez retrouver ses enfants à tout prix. Tu sais ce qui peut leur arriver. je n’ai pas besoin de te faire un dessin

- Oui madame.

Mebura Cho. Directrice des opérations de Seigi. Elle me connaissait bien pour avoir établie mon profil psychologique lors de mon arrivée à Seigi. Elle savait également pour mon syndrome du sauveur et pour ma compassion et ma « faiblesse » pour les enfants. Cho savait donc où piquer…

- Tu es au courant  pour la tentative de piratage à Yuei ?

- Oui.

- D’accord. Donc d’après nos informations, elle s’est probablement soldée par une réussite. Sinon ils n’auraient sans doute pas pu mettre la main sur autant d’étudiants à la fois. Ce ne sont que des suppositions, mais c’est pour cette raison que vous êtes là.

Elle me tendit un dossier duquel des photographies et un paquet de feuilles dépassaient.

- Voilà ton ordre de mission ainsi que toutes les informations dont nous disposons. Retrouve ses enfants coute que coute Asao. Ils représentent le monde de demain et nous ne pouvons les laisser souffrir aux mains des vilains.

- Vous pouvez compter sur moi madame. Répondis-je en inclinant légèrement la tête vers l’avant.

Je savais bien qu’elle me tenait par les roubignoles et qu’elle me disait ce que je voulais entendre. Mais c’était mon supérieur et je ne pouvais me permettre des paroles déplacées à l’instar de mon collègue précédent. Et puis ces informations me suffisaient. Il ne m’en fallait pas plus pour aller à la recherche des enfants disparus. J’acquiesçai alors puis pris le dossier.

- Pas de question ?

- Non madame.

- Très bien. Je vous souhaite donc bon courage !


- Merci.

En referment la porte derrière moi, je m’aperçus que mon ami anglophone était toujours là. Je ne savais pas s’il était resté pour m’attendre, mais je profitai de la situation pour aborder le sujet avec lui.

- Hi Ian. What’s up ? Alors tout est ok pour la mission ? On peut y aller ?


________________


Thème musical de Spider Ninja




Dernière édition par Gyō Asao le Sam 1 Déc - 15:16, édité 3 fois
Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Mar 27 Nov - 14:33

-On peut y aller oui, t’as du entendre l’avis de la patronne, d’après elle j’ai rien de mieux à faire de toute façon. Alors c’est parti. Pendant que tu discutais j’ai appelé le garage pour qu’ils nous sortent une voiture. Si je conduis ça te va ?

Franchement, j’ai postulé pour jouer les profs de sport pour faire plaisir à Lunalyn, et voila que je me retrouve avec du boulot supplémentaire qui n’est même pas de faire des cours. Faudrait vraiment que je cherche a améliorer mon karma, j’ai du être vachement méchant dans une vie antérieure pour avoir autant à rembourser.

Ascenseur ultrarapide jusqu’au niveau du garage Seigi. Ultrarapide tu parles. Comme dans tout les ascenseurs du monde le trajet est toujours un peu trop long, histoire qu’un bon malaise ait toujours le temps de s’installer entre deux inconnus, heureusement qu’entre agent en mission on a de quoi meubler

-Bon, Mebura t’as fait un résumé rapide du dossier ? Pour moi niveau début on a deux choix, soit on va voir les mômes, soit on va voir les parents. J’ai un peu parcouru les fiches et a priori y’a un paquet d’interne dans le lot, ils ont disparu sur le weekend, et comme les parents les ont pas vu chez eux je suis pas sur qu’aller les voir nous apporte beaucoup d’info, tout ce qu’on aura c’est des chambres qu’ils ont vidés en partant de chez eux le mois dernier. Du coup j’aurais plutôt tendance à aller interroger d’abord les camarades de classe pour voir s’ils auraient pas entendu un truc. T’en dis quoi ?  

Enfin non, pas vraiment, je suis a a peu prés sur qu’ils ont entendu un truc, dans une classe, si y’a une grosse connerie qui se trame tout le monde est vite au courant, la vraie question c’est  plutôt est ce qu’ils vont nous le dire ? Et si non, comment on va leur faire cracher le morceau.

-En plus on pourra fouiller les chambres dans la foulée. On verra rapidement s’ils sont partis en comptant revenir ou si on a affaire a un vrai déménagement définitif.


Et puis, j’aime bien fouiller des chambres.
Gyō Asao
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Spider Ninja
Profession : Héros | Professeur d'Intervention et Criminalité
Rang : A
Yens : 1320
Renommée : 185
Alignement : Bienfaiteur
Re: Les Enfants Terribles || Mer 28 Nov - 14:42

LES ENFANTS TERRIBLES

Gyō
Asao

Armstrong
Ian

[SEPTEMBRE 301]

- Tu peux conduire Ian pas de problème.


Le bonhomme semblait frustré. D’après moi, il n’aime pas perdre le contrôle sur quelque chose. Il m’arrive assez souvent d’analyser mes collègues dans leur façon de se battre, leur façon de se sortir des situations critiques, mais aussi des situations de la vie auxquelles nous faisons face quotidiennement. Mais j’avais l’impression qu’à l’image de son pouvoir, Ian aimait garder un certain contrôle, parfois excessif à mon avis sur son entourage. J’aurais bien affirmé que c’est à cause de fait qu’il soit américain, mais ce serait un affront envers moi-même que de tenir de tels propos.

Dans l’ascenseur, le grand musclé lança la discussion. Nous fîmes alors le point sur la manière de procéder. Enfin du concret, enfin du sérieux…

- Bon, Mebura t’as fait un résumé rapide du dossier ? Pour moi niveau début on a deux choix, soit on va voir les mômes, soit on va voir les parents. J’ai un peu parcouru les fiches et a priori y’a un paquet d’interne dans le lot, ils ont disparu sur le weekend, et comme les parents les ont pas vu chez eux je suis pas sur qu’aller les voir nous apporte beaucoup d’info, tout ce qu’on aura c’est des chambres qu’ils ont vidés en partant de chez eux le mois dernier. Du coup j’aurais plutôt tendance à aller interroger d’abord les camarades de classe pour voir s’ils auraient pas entendu un truc. T’en dis quoi ?


Tout en l’écoutant attentivement, je feuilletais le dossier jetant un rapide coup d’œil sur les principales informations qu’il soulignait. Bien que son raisonnement soit correct, d’après moi les parents seraient d’une grande utilité.

- Ça se tient. Commençons par Yuei alors.

- En plus on pourra fouiller les chambres dans la foulée. On verra rapidement s’ils sont partis en comptant revenir ou si on a affaire à un vrai déménagement définitif.


- Mais ensuite, il faudra aller voir les parents. Personne ne connait mieux les enfants que leurs parents. Et d’après le dossier, ils refusent qu’on les aide…

Ian devait probablement avoir compris ce que je voulais dire. C’est un cas typique d'enlèvement avec demande de rançon. Mais il vaut mieux ne pas évoquer le sujet de façon explicite. Nous n’avions pas encore entamé les recherches alors pas de paroles en l’air.

Arrivés au garage, le mécanicien nous avait préparé une voiture. Je ne pus m’empêcher de sourire lorsque je l’aperçus. Je comprenais mieux pourquoi il voulait rouler. Seigi possède plusieurs voitures de fonction. Relativement simples pour la plupart, certaines sont réservées aux missions complexes.

Après avoir embarqué, nous primes la direction de Yuei.    





________________


Thème musical de Spider Ninja




Dernière édition par Gyō Asao le Sam 1 Déc - 14:57, édité 1 fois
Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Sam 1 Déc - 12:07

Ce n’est qu’en arrivant à proximité de Yuei que je me rappelle soudain de l’audit en cours, audit qui fait que potentiellement l’école abrite en ce moment quelques types en train d’inspecter les dépenses de l’académie, comme ils le font pour les agences. En notant beaucoup trop scrupuleusement tout ce qui leur semble déplacé ou trop couteux. Des choses horribles comme par exemple mettre deux agrafes sur un seul paquet de feuille, ne pas imprimer les cours en recto verso, ou arriver en voiture de sport à l’école plutôt qu’en transport en commun…

-Euh, on va se garer dehors et on finira à pied d’accord ? On sera plus discret…

Franchement, je veux bien qu’on chercher a vérifier que le fric public est bien dépensé, mais en toute objectivité, se préparer à tirer sur les agences de héros c’est quand même se mettre une sacré balle dans le pied.  Bon, ok, on pourrait réduire un peu certains trucs, mais je suis vraiment pas convaincu que ce soit le poste dépense le plus pertinent pour ramener des sous dans les caisses de l’état.

On se glisse dans l’école en mode presque furtif, direction le bureau du CPE. C’est de lui que vient l’alerte et finalement, c’est aussi le premier à pouvoir nous parler des élèves de façon un peu personnalisé. Echange d’amabilité rapide pour passer dans le vif du sujet, vérification rapide du dossier, quatre classe, trente deux étudiants portés disparus, toutes années concernés, classes différentes mais uniquement dans les filières héroïques et assistance. Des profils variés, des étudiants aux bulletins qui n’ont pas grand-chose en commun… Et la paf, Gyo relève le détail qui va bien, le club de jdr du lycée ! Tout les élèves disparus sont membres du club du jdr. Et mieux, après recherche de la liste des membres des différents clubs, il s’avère qu’en fait, l’intégralité des membres du club de jdr ont quitté l’école.

-Je crois qu’on vient de tomber sur l’info qu’il nous fallait. Les clubs ont des lieux à eux ?
-Oui tout a fait. Le club de jdr est installé en bas, a coté de la chaufferie. D’après leur demande de création, leur activité consiste essentiellement à rester assis autour d’une table a parler stratégie, donc il leur fallait un local bien chauffé.
-On va aller voir ça. Vous avez un double des clés ?
-J’ai un passe qui ouvre tout. Tenez. Je ne vous accompagne pas, j’attends un auditeur.
-Je vois, alors on va emmener aussi tout les papiers concernant le club de JDR.
-Oui, c’est effectivement une bonne idée.

Descente au sous sol. Un grand couloir de service, des salles d’archives et de stockage, une porte blindée qui mène à la chaufferie, une autre encore plus sécurisée qui mène a l’ordinateur central, celui la même ou Lunalyn a démoli lors de l’attaque un vilain chargé de pirater les données de Yuei. Et juste entre les deux, une porte marqué club de jdr. Une porte avec une serrure a code tout a fait impossible à ouvrir avec le passe que nous a donné le CPE.

-Gyo. Je ne sais pas ce que font les mômes du club de jdr, mais a mon avis, ils nous cachent un truc…
Gyō Asao
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Spider Ninja
Profession : Héros | Professeur d'Intervention et Criminalité
Rang : A
Yens : 1320
Renommée : 185
Alignement : Bienfaiteur
Re: Les Enfants Terribles || Dim 2 Déc - 0:19

LES ENFANTS TERRIBLES

Gyō
Asao

Armstrong
Ian

[SEPTEMBRE 301]


Une fois arrivés sur place, nous nous sommes dirigés directement vers la source du message de détresse : l’éducateur principal. C’est effectivement lui qui est chargé des entrées et sorties des étudiants de Yuei. Il gère également les absences et le comportement des jeunes. C’est donc lui qui, avec l’aval de la direction, a pris contact avec Seigi.

Il me reconnut directement. J’avais l’habitude de le côtoyer de temps à autre autour d’un repas  durant les heures de table. Il nous conduisit alors Ian et moi dans son bureau avant d’entamer la discussion. Je n’avais pas encore eu le temps de voir les différents profils des disparus. Le grand musclé de Seigi continua de questionner l’éducateur tandis que j’étais assis à une table ronde, scrutant les détails du dossier. Je connaissais la plupart d’entre eux. Les imaginer en danger me mettait vraiment mal à l’aise. Mais quelque chose me frappa. Ces étudiants trainaient presque toujours ensemble. Je savais qu’ils avaient quelque chose en commun… Mes yeux s’illuminèrent alors.

- Je crois que j’ai un truc ! Ces jeunes, ils font tous partie du club de jeux de… sociétés je crois.

- Le club de jeu de rôle ? Demanda l’éducateur.

- Oui ! C’est ça !

- Je crois qu’on vient de tomber sur l’info qu’il nous fallait. Les clubs ont des lieux à eux ? Demanda Armstrong.

- Oui tout à fait. Le club de JDR est installé en bas, à côté de la chaufferie. D’après leur demande de création, leur activité consiste essentiellement à rester assis autour d’une table à parler stratégie, donc il leur fallait un local bien chauffé.

- On va aller voir ça. Vous avez un double des clés ?

- J’ai un passe qui ouvre tout. Tenez. Je ne vous accompagne pas, j’attends un auditeur.

- Je vois, alors on va emmener aussi tous les papiers concernant le club de JDR.

- Oui, c’est effectivement une bonne idée.

La coïncidence était clairement troublante. Ce n’est pas le fruit du hasard si trente-deux étudiants du même groupe sont portés disparus. Alors soit on reste sur l’hypothèse de l’enlèvement de groupe, soit il y avait une autre situation dans laquelle les jeunes se sont impliqués. Je les connaissais bien. Des adolescents qui souvent se sentent pousser des ailes dans des situations qu’ils ne maitrisent pas toujours. J’ai pu le constater durant les cours pratiques lorsqu’ils se prennent pour des justiciers « intergalactiques » dont la mission est de sauver l’univers.  

Nous sommes ensuite descendus au sous-sol. Après avoir passée quelques portes dans un couloir peu éclairé, nous sommes arrivés devant une porte portant l’inscription « Club de Jeux de Rôles ». Nous y étions. Mais les choses se déroulent rarement comme on le souhaiterait. Il n’y avait aucune serrure sur la porte. Seulement un dispositif de déverrouillage par code. Un code numérique à six chiffres. Ce qui fait un million de possibilités différentes.

- Pas le choix, faut qu’on y entre Ian. Ils doivent probablement avoir laissé des éléments qui pourront nous aider.

Je me mis alors à tapoter des combinaisons basiques sur le petit clavier numérique. 000000, 111111, 123456, 010101.

Évidement nous avions affaire à une petite bande de geek malins.

- Je te laisse tenter Ian. Je doute que l'on puisse deviner la combinaison.



________________


Thème musical de Spider Ninja


Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Lun 3 Déc - 10:43

Gyo teste les codes pendant que je réponds sur mon téléphone. Lunalyn doit vraiment avoir des oreilles partout, ses messages arrivent toujours au bon moment.

-ça marche. Recule un peu,  je vais dégonder ça façon brutale.

Facile pour moi, la télékinésie c’est comme se promener partout avec un copain grutier et un conducteur de bulldozer, au quotidien ça diminue vachement les ennuis.  Bon, je me fais toujours engueuler quand je gare ma moto sur le toit, mais à part ça…

-Attends. Je suis pas sur que ce soit une bonne idée en fait. Vu l’audit des comptes et des dépenses qui se fait en ce moment, tu penses qu'Ayako va nous dire quoi quand on va lui dire qu’on a défoncer une porte un bout de mur ? C’est un coup a apprendre direct le ressenti d’un paratonnerre sous un orage. On va tester autre chose.

Mais ça tombe bien, j'ai justement son numéro sous la main.

-Allo @Lunalyn ? C’est Ian. Oui évidemment que je sais que tu sais, mais bon, c’est l’habitude. Tu fais quoi tu bosses ? Ah oui. Oui je vois, d’accord. Oui oui j’ai bien reçu ton message. Oui. Oui d’ailleurs c’est un peu pour ça que je t’appelle. Le type que tu as séché l’autre jour il descendait bien au pc géant qui se trouve dans les caves ? Tu savais que juste à coté y’avait la salle du club de jdr ? Quoi ? T’es sérieuse ? C’est toi la prof qui s’occupe du club de jdr ? Toi tu fais du jdr ? Et tu me l’as jamais dit ? Franchement des fois t’abuses.  Et tu les surveilles comment ? Pas du tout ? Ah oui, c’est juste pour vérifier les budgets qu’on leur donne, je vois…  Et tu savais qu’ils avaient une porte blindée ici en bas ? C’est un exercice de ton cours de techno ? Sympa. Mais du coup, ça veut dire que tu as le code ? Merveilleuse, t’es trop forte. Oui je suis devant la, on mange ensemble à midi ? Oui faut qu’on te parle du club. A plus.

Dans le doute, toujours demander à Lunalyn.

-C’est bon, j’ai le code.

Et six chiffres plus tard, la porte s’ouvre dans un joli chuintement agrémenté d’une petite bouffée de fumée, classe, on se croirait dans un film de SF. Et c’est d’ailleurs surement le but.

En fait de débarras accolé a la chaufferie, la salle de jdr est plutôt une grande salle de stockage de matos, c’est grand, c’est sombre, ça sent l’huile chaude, les composants électriques et les heures de jeu sans s’arrêter en mangeant des aliments gras. Et qu’on allume la lumière, ça devient carrément la caverne aux trésors. Je ne sais pas qui sont ses rolistes, mais ils sont carrément impressionnants.  Ils semblent avoir ramené assez de matos pour se fabriquer un vrai petit atelier technique, ils ont des batteries de pc customisés, des casques de réalité virtuels, un câble énorme qui traverse le mur pour se diriger vers le pc de yuei dans ce qui doit être un branchement complètement pirate, un stand de tir avec un mannequin ! Et dans le fond de la salle un truc en construction qui, d’après les plans au mur, ne peut être qu’un modèle miniature de tank alim entable sur des prises de secteur classique. Des génies

-Bon, je pense qu’on va passer la matinée a chercher des trucs dans tout ça… Je sais pas toi, mais quand je vois le matos et les idées, je commence à me demander vachement ce qu’ils ont pu avoir comme idée à la con…

J’avise un tableau au mur, rédigé façon todo list avec en tête « quêtes niveau demi dieux, héros et archimages »

quêtes niveau demi dieux, héros et archimages a écrit:
-Vaincre Papa Lamort
-Identifier et trouver le groupe S
-Finir le Métatank
-Finir de traduire le dernier supplément Démons pour Adavanced Donjons&Dragons
-Trouver la trace de vous savez quoi (en cours)

Gyō Asao
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Spider Ninja
Profession : Héros | Professeur d'Intervention et Criminalité
Rang : A
Yens : 1320
Renommée : 185
Alignement : Bienfaiteur
Re: Les Enfants Terribles || Lun 3 Déc - 20:54

LES ENFANTS TERRIBLES

Gyō
Asao

Armstrong
Ian

[SEPTEMBRE 301]

Tandis que je tapotais sur le clavier, Ian passa un coup de fil. C’était pour Luna. En plus de la côtoyer de temps en temps à Yuei, nous étions également collègues à Seigi. Une femme droite dans ses bottes et diablement efficace. Quelques minutes plus tôt, Ian et moi étions persuadés de devoir défoncer la porte. Mauvaise idée au vue des circonstances actuelles. Yuei subit une pression constante du gouvernement depuis plusieurs semaines. Depuis l’incident majeur d’août pour être plus précis.

Il se trouve que Lunalyn qui est professeur de technologie au sein de l’établissement connait le mot de passe. Les jeunes de ce club ne jurent que par le cours de technologie. Pas étonnant au vu des outils qu’ils ont à leur disposition ainsi que des projets qu’ils adorent mettre en place. Je me tenais debout, écoutant Ian qui clôturait la conversation téléphonique.

- C’est bon, j’ai le code.

- Génial, allons-y


Une fois entrés dans l’antre du dragon, Ian et moi étions surpris. C’était le genre de repère comme on en voit dans certains films. Il y avait des posters de jeux vidéo, de films et de séries célèbres plein les murs. Un grand écran plat sous lequel trônaient plusieurs consoles et manettes de jeu.

- Yuei ne lésine pas sur les moyens… Fis-je remarquer.

- Bon, je pense qu’on va passer la matinée à chercher des trucs dans tout ça… Je sais pas toi, mais quand je vois le matos et les idées, je commence à me demander vachement ce qu’ils ont pu avoir comme idée à la con…

- On dirait bien…

J’avais rejoint Ian face à grand tableau reprenant certaines tâches à accomplir. Nous avons ensuite passé deux bonnes heures à retourner le local de fond en comble dans l’espoir de trouver quelque chose. Il y a avait littéralement des tonnes d’objets et de cartons. Pleins de jeux de société, des machines bricolées ainsi que tout un tas de crasses à manger.

- T’as quelque chose Ian ? Rien de mon côté… Seulement des bricoles.


Rien de son côté non plus. La seule piste que nous avions se trouvait sur le tableau. « Trouver la trace de vous savez quoi (en cours) ». Je n’écartais aucune hypothèse, mais tout portait à croire, qu’ils s’étaient laissés embarqués eux même dans cette histoire. Une autre ligne mentionnait : « Identifier et trouver le groupe S ». Ils allaient entendre de mes nouvelles les garnements c’était une certitude. Ils touchent à des choses qui les dépassent et qui peuvent très vite tourner au drame.

Nous sommes remontés alors du sous-sol sur les coups de midi. Nous devions aller à la rencontre de Lunalyn afin de partager nos informations avec elle. Elle est à mon avis bien plus proche de ses étudiants là que moi et pourrait peut-être nous apporter des éléments supplémentaires afin d’étayer notre enquête.

Mais alors que nous nous apprêtions à monter les escaliers, un jeune garçon m’interpella.


________________


Thème musical de Spider Ninja


Seishin Hiko
Étudiant de Yuei
avatar
Surnom : /
Profession : Première année, Héroïque, Tsukeru
Rang : C
Yens : 65
Renommée : 00
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Lun 3 Déc - 21:52


Septembre 301


Une journée comme une autre. L’été était sur le point de se terminer, mais les journées étaient encore clémentes et le soleil venait réchauffer les cœurs des plus malheureux, dorait la peau des plus pâles et fournissait assez de vitamines aux enfants pour l’hiver… En bref, tout semblait parfait à Yuei. Du moins du point de vue du jeune garçon aux cheveux blancs, car il n’avait foutrement aucune idée de l’audit et de son importance. Lorsque l’on avait 15 ans, on ne se souciait que très peu de ce genre de problèmes pour tout vous dire.

Alors tout va bien ? Mouais… Pas vraiment. Récemment, le jeune manipulateur mental avait découvert une vérité bien embêtante… Mais il n’en avait jamais parlé à personne. La raison ? Il n’en avait pas vraiment, il s’était simplement tût, préférant se recentrer sur ses études et le développement de son Alter. Étant un Alter qui pouvait passer inaperçu lorsqu’il était utilisé, il pouvait alors s’entraîner sans vraiment risquer de se faire choper la main dans le sac. Et en s’exerçant sur des élèves particulièrement brillants, il avait alors découvert un sombre plan…


###


Non mais oh, vous croyiez tout de même que j’allais tout balancer dans les deux premiers paragraphes du RP de mon côté ? Ce serait bien mal me connaître les amis ! Revenons plutôt au présent, alors que la sonnerie venait de retentir dans tout le bâtiment, sonnant alors la fin des cours de la matinée, pour laisser place à une cantine des plus débordantes… ! En bref, un réel plaisir !

Et alors qu’Hiko avait été l’un des premiers à sortir, au détour d’un couloir il croisa deux individus qui n’étaient pas habillés comme des adultes « classiques ». Enfin, il en connaissait un, c’était le professeur Gyô Asao. Un professeur qui donnait des cours sur les interventions et la Criminalité. En bref, il en connaissait un rayon et était un homme d’action. Mais l’armoire à glace se trouvant à ses côtés ? Jamais vue de sa vie. Hiko le regarda en passant, et rien que le fait de le regarder lui donna froid dans le dos… Sans doute un homme des plus terrifiants que la Terre n’ait jamais vue.

Bon ok, j’exagère. Mais vous avez compris l’idée non ? Bref, Asao et son acolyte discutaient à voix basse et ils semblaient préoccupés… Il n’en fallait pas plus pour que notre héros en herbe ne souhaite en savoir plus ! Tournant immédiatement sur sa gauche, l’enfant aux cheveux blancs fit rapidement le tour pour se trouver derrière les deux adultes. Puis, une fois cela fait, il activa son Alter pour pénétrer les pensées du professeur. S’il se faisait prendre, il aurait sûrement des ennuis… Mais la curiosité était un vilain défaut, ce n’était donc pas de la faute du Seishin.

> Je m’en doutais…
Hiko avait trouvé ce qu’il voulait… Et cela le confortait sur sa mauvaise impression… Lorsqu’il avait lu dans l’esprit de l’un de ses camarades, il avait eut aussi froid dans le dos… Ce n’était pas anodin comme plan, et la présence de l’armoire à glace aujourd’hui le confirmait… Quelque chose se tramait.

Sentant son énergie remonter en flèche, l’enfant aux cheveux blancs sourit. Ça sentait l’aventure à plein nez tout ça ! Hiko refit alors le tour, et il se posa dos à un mur se trouvant entre les deux hommes et leur prochaine destination. Lorsqu’ils arrivèrent à sa hauteur, et juste avant de s’engager dans l’escalier, ils purent alors entendre ces quelques mots… Dits de façon intelligible et tournés vers eux, à n’en pas douter.

> Le tableau n’a rien donné n’est-ce pas… ? Professeur Gyô…
Et il lui sourit, un petit air malicieux affiché sur le visage…

________________


Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Mar 4 Déc - 19:02

Tronche de première année, cheveux blanc genre albinos, et sourire en coin du môme qui en sait beaucoup trop pour son propre bien plaqué sur le visage. Je sens que si on a un type qui s’est fait virer du club de jeu de rôle et qui depuis des semaines les espionne en cachette pour les surveiller, c’est ce môme la. C’est beau l’instinct.

-C’est un élève à toi je suppose ?

Bon, surement a moi aussi bientôt, vu qu’avec la pénurie de prof du moment on se farcit les programmes de tout les niveaux. Sacré taff. Enfin, sacré taff pour les autres, moi si besoin j’ai juste a les faire cavaler en forêt pour les occuper. Et ça marche parfaitement pour toutes les tranches d’âges et a tout les niveaux.

-Comment tu t’appelles ?
-C’est l’élève Seishin Hiko, en première année héroïque, et stagiaire à Tsukeru.

Je le savais, de la graine d’espion ! Comme quoi je me goure souvent, mais dans le fond pas tant que ça.

-Alors Seishin, moi c’est Platoon, de Seigi. Et soit tu viens de balancer un mot au hasard en rapport avec le dernier cours de Gyo…

Ce qui serait quand même vraiment pas de bol dans notre situation.

-Soit tu essayes de nous faire croire que tu sais quelque chose sur une enquête héroïque en cours. Et si tu veux nous faire croire que tu sais sans nous le dire, soit c’est que tu ne sais rien d’intéressant, soit c’est que tu veux en truc en échange de tes infos. Alors ce que je te propose c’est qu’on gagne du temps. Tu nous dis tout de suite ce que tu veux, et ce que tu sais exactement sur le tableau dont tu parles en espérant que ce soit le même que le notre, et en échange on te colle une bonne appréciation plutôt que des devoirs supplémentaires sur l’intégralité de tes heures de loisir de l’année.

T’en penses quoi ? C’est plutôt honnête comme proposition non ?  

Seishin Hiko
Étudiant de Yuei
avatar
Surnom : /
Profession : Première année, Héroïque, Tsukeru
Rang : C
Yens : 65
Renommée : 00
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Mar 4 Déc - 20:08


Ce fut l’armoire à glace qui prit la parole le premier. Ce n’est pas ce qu’avait espéré notre apprenti héros à la tignasse blanche, mais il s’y était préparé. Sa voix était aussi impressionnante que son physique, mais quelque chose dénotait dans son attitude... Enfin aux yeux du Seishin tout du moins.

Son langage très direct et familier tranchait vraiment avec ce qu’on pouvait attendre d’un héros professionnel. Car cela ne faisait aucun doute. La façon dont il s’adressait à un professeur respecté de Yuei, son physique mais aussi son assurance... Tout laissait penser qu’il n’était pas n’importe qui. Et c’est donc entouré de cette aura imposante que le jeune alternant accueillit ses premières réponses. Asao le présenta de façon brève, mais factuelle. Puis l’ogre enchaîna. Et se présenta. Platoon...

*gloups*

A l’évocation de ce nom, un frisson parcourut l’échine dorsale de notre héros. La raison ? Il l’ignorait. Mais une chose était bien claire dans son esprit... Il ne valait mieux pas rigoler avec ce type, et se trouver toujours du bon côté de ses poings... Si vous voyez ce que je veux dire.

Il dispersa immédiatement tout risque de malentendu en exposant ce qu’il pensait. Pour dire vrai, cela surprit notre héros en herbe qui s’attendait à une joute verbale faussement dissimulée dans un premier temps. Légèrement déçu, Hiko s’aperçut cependant que son interlocuteur voyait clair dans son jeu. Il semblait mener la danse, même s’il y avait fort à parier qu’Asao se soit volontairement mis en retrait de la discussion afin d’analyser avec plus d’objectivité.

> Vous êtes très perspicace monsieur « Platoon ».
Hiko accentua sur la politesse, montrant ainsi qu’il ne se positionnait pas en obstacle pour les deux héros professionnels... Mais plutôt comme potentielle aide.
> Tous les membres du club de jeux de rôles ont disparu depuis un moment... Et je sais où ils sont.
Bon, ce n’était pas vrai à 200%. Il savait où ces derniers voulaient se rendre, mais jusqu’alors il n’était pas sûr qu’ils soient passés aux actes. La présence des deux héros professionnels tourmentés avait dissipé ce dernier doute.
> Je ne veux ni appréciation, ni faveurs lors de cours.
A vrai dire, il n’en avait pas besoin. Ses notes étaient excellentes et son comportement irréprochable.

Ce qu’il voulait était tout autre. Et pour faire souffler un peu plus de chance dans sa démarche, l’enfant fixa bien son interlocuteur,- l’armoire à glace-, et tenta d’influencer légèrement son esprit lorsqu’il prononça ses dernières paroles.

> Je veux venir avec vous.
Un pari osé pour un premier année. Lui qui n’avait même pas terminé un semestre souhaitait accompagner deux héros professionnels sur le terrain ! Les chances étaient minces, et il pouvait perdre gros à demander cela... Mais Hiko était comme ça, une fois qu’il voulait quelque chose... Il faisait tout pour l’obtenir...

Jusqu’à tenter d’influencer l’esprit d’un héros expérimenté comme Platoon !

________________


Gyō Asao
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Spider Ninja
Profession : Héros | Professeur d'Intervention et Criminalité
Rang : A
Yens : 1320
Renommée : 185
Alignement : Bienfaiteur
Re: Les Enfants Terribles || Mer 5 Déc - 22:59

LES ENFANTS TERRIBLES

Gyō
Asao

Armstrong
Ian

[SEPTEMBRE 301]

Je l’ai tout de suite reconnu. Seishin. Son prénom ne me revenait pas tout de suite. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’intervention. Et au vu de la réaction de mon partenaire, j’en ai déduis que lui non plus.

- Le tableau n’a rien donné n’est-ce pas… ? Professeur Gyô…

En voilà une intervention osée. Contrairement à moi, Ian ne comprit pas tout de suite. Mais je connaissais l’alter de ce garnement. La lecture et l’influence de l’esprit. Il avait sans doute eu vent de notre conversation d’adultes et s’était immiscé dans ma tête. Mon devoir est effectivement de les pousser vers l’amélioration de leur alter dans les différentes situations auxquelles ils peuvent être confrontés. Et c’est malheureusement un point faible pour lequel je m’entraine depuis un petit moment déjà. Les assauts psychologiques, ce n’est pas mon fort. Parfois je parviens à me maitriser tandis que d’autres fois, comme celle-là par exemple, je tombe dans le piège.  

Sans répondre au petit, je fis les présentations histoire de briefer mon collègue. Platoon n’est pas dupe et je savais qu’il se doutait déjà de quelque chose concernant le petit. Croisant ensuite les bras, j’effaçai littéralement ma présence, laissant Ian converser avec Seishin. Peu de professeurs civils ont le cran nécessaire pour enseigner dans ce genre d’établissement. Quand on fait face à des étudiants aux capacités hors normes, il faut savoir prendre du recul.

La conversation entre le grand musclé et le petit ne dura que quelques secondes. Mais ce fut largement suffisant pour comprendre. Le gosse savait quelque chose et voulait nous accompagner. Petit bémol, c’est une première année. Donc pas de licence héroïque, donc techniquement il n’a pas le droit d’utiliser son alter en dehors des murs de l’établissement. Alors effectivement nous avons la possibilité de l’autoriser à l’utiliser en notre présence. Mais tout de même… Prendre une graine de héros avec nous dans un endroit inconnu… Je n’étais franchement pas emballé par l’idée. Je brisai alors mon silence.

- Écoute mon garçon, on ne parle pas de faire mumuse avec nos alters dans la cour de récréation. Nous devons trouver une trentaine de personne. Nous ne savons pas ce qui a pu leur arriver donc c’est d’autant plus dangereux de t’emmener avec nous. Ne le prends pas mal, mais tu nous handicaperais si nous faisons face à des ennemis. Donc voilà ce qu’on va faire. Tu vas nous aider à les retrouver. Mais tu resteras en retrait. J’espère que tu dis vrai et que tu sais où ils se trouvent. Dans le cas contraire tu risquerais de voir un tout autre visage de ma part. Bon, je crois que Ian a faim, donc on va aller prendre quelque chose à la cantine et tu viens avec nous.

J’ouvris la marche suivi par Armstrong et Hiko. Lunalyn qui avait précédemment parlé avec Ian, nous attendait au bout du couloir dans le réfectoire. Je n’y avais encore jamais mis les pieds depuis la visite du premier jour pour mon arrivée au sein de l’établissement. J’avais pour habitude de déjeuner discrètement dans la salle des professeurs.

Luna devait être la gestionnaire du club de JDR ou quelque chose dans le genre. Peu importe. Elle devait surement avoir des informations à nous communiquer. Ajoutons à cela le fait qu’une nouvelle variable vient de s’ajouter à l’équation, il fallait se poser quelques minutes afin de structurer le tout.


________________


Thème musical de Spider Ninja


Lunalyn
Héros professionnel - Enseignant de Yuei
avatar
Surnom : Arsenal Girl
Profession : Professeur de Technologie - Héroïne
Rang : A
Yens : 1325
Renommée : 217
Alignement : Bienfaitrice
Re: Les Enfants Terribles || Mar 11 Déc - 11:06

Je suis un peu jalouse, en fait. On était tous à Yuei lorsque l'attaque a eu lieu en Août, j'ai même combattu au côté de Ian et Ayako pour arrêter les deux chefs instigateurs de l'attaque.
Mais de tous, c'est qui qui se retrouve en convalescence pour cause de côtes cassées ?
C'est bibi.
C'est toujours bibi.

La vie est vraiment mal faite. Et en plus, voilà que Ian et Gyo, un autre professeur de Yuei à mi temps rattaché à l'agence de Seigi, partent en mission pour retrouver des élèves.

Et le pire dans tout ça, c'est que ce sont mes élèves. De mon club. Les petits saligauds, qu'est ce qu'ils ont encore fait comme connerie pour se retrouver à disparaître ainsi de la circulation. Déjà que bon, le jour où ils ont enfin réussi à pirater le serveur central pour brancher leur réalité virtuelle, j'ai du les couvrir en réparant moi même le serveur qui avait complètement sauté.
Bien évidemment, je ne suis pas inconsciente pour autant, j'avais alors redoublé la protection des données que contient le serveur afin de ne leur offrir que l'accès à la puissance de celui ci.

Debout à l'entrée du réfectoire, je vois enfin le duo héroïque émerger du bout du couloir. Et qu'elle n'est pas ma surprise de voir un élève leur coller au basket... Seishin Hiro... Va-t-il avoir droit à son exclusion de Yuei finalement ? Qu'a-t-il encore fait comme connerie cette fois ?
Ça fait bien cinq mois qu'il m'ait rentré dedans en me faisant faire une mauvaise chute qui m'a valu une foulure de la cheville et un enterrement d'escarpin tout neuf. Mais ça encore, j'aurai pu passer l'éponge avec le temps ! Mais plutôt que d'affronter la sentence, il a préféré user de son alter sur moi, sa prof, pour tenter de s'en sortir indemne. Manque de pot, bien que ça a eu l'effet escompté sur l'instant, je ne suis pas née de la dernière pluie et j'ai fini par me rendre compte de l'absurdité de ma réaction.
Entre temps, j'ai mis les points sur les i avec lui. A la prochaine tentative de manipulation mentale durant ma classe, devant mes yeux ou si jamais j'en avais simplement vent au cours de ses années d'étude ici, il pourrait dire adieu à ses études héroïque. Ça plus trois semaines de retenue qui lui ont valu de connaitre le règlement intérieur de l'école par cœur à force de le recopier.

Alors le voir arriver aujourd'hui avec ces deux héros ne m'enchante clairement pas. Je lui lance un regard noir qui a pour but de le mettre en garde avant de saluer mes deux collègues.

Salut les gars, alors, du nouveau ?
Faut vraiment qu'on parle toi et moi Luna. Depuis quand tu fais du Jeu de Rôle exactement ?!
Heu, l'année dernière. Un groupe d'élève de ma classe avait proposé le projet de créer un jeu vidéo en réalité virtuelle dans ma classe. Et ils se trouvent que c'était le seul groupe à s'intéresser vachement à mon cour, alors je les ai aidé. De là, on a créer le club pour leur permettre de pouvoir bosser dans un endroit tranquille vu que ma classe sert souvent à faire cours...
Vraiment ?! Et leur jeu fonctionne ?!
Ouais, il est top. Et puis leur guilde s'appelle "Les fans de Luna", ça me rappelle des souvenirs...
Et tu y joues ?
Ça m'arrive oui, mais tu veux vraiment parler de ça maintenant Ian ? Ils ont pas genre tous disparu ? Vous savez depuis quand ?

Après tout, c'est surement les élèves que j'apprécie le plus dans le lycée donc leur disparition me peine. D'autant plus qu'avec ma convalescence, je ne suis pas allée les voir depuis l'attaque de Yuei. Je me demande vraiment ce qu'il leur est arrivé. D'autant que si c'est tout le groupe qui a disparu, cela veut dire qu'il y a un grand nombre d'élèves de filière général qui sont dans le lot.

________________


Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1055
Renommée : 305
Alignement : Rebelle
Re: Les Enfants Terribles || Mar 11 Déc - 15:57

-Moins d'une semaine a priori, mais c'est pas vraiment clair parce que pour l'instant on est pas vraiment sur de la disparition classique. A priori l'école les voyait rentrés chez eux, et on vient juste de s'apercevoir qu'a priori ils y étaient pas. Et apparemment les parents ne veulent pas de pub ou de recherches ouvertes, et ne veulent pas dire ou sont les mômes. Du coup on est plutôt parti sur l'hypothèse de l'enlèvement avec demande de rançon que sur la fuite de yuei et la planque. C'est le seul truc qui serait cohérent avec le pas grand chose qu'on a.

Dans cette idée on a commencer par venir inspecter les dossiers des élèves ici, c'est la qu'on s'est aperçu qu'en fait c'était pas n'importe lesquel mais juste l'intégralité du club de jeux de roles qui avaient disparus. C'est a ce moment la qu'on est allé fouillé leur local et que je t'ai appelle.

Ensuite on a passé la journée a fouiller, on s'est aperçu qu'ils étaient mieux équipés qu'une agence héroïque locale, qu'ils faisaient des trucs incompréhensibles avec plein de matos que je suis quasiment sur qu'ils n'ont déclarés nulle part, et qu'ils se préparaient visiblement à faire de grandes choses..

De grandes choses qui ont pu les mener dans une sacré merde s'ils ont décidés de les mettre en application IRL plutôt qu'autour d'une table de jeu.


Rapide description du tableau et ce qu'on a trouvé dessus qui présupose que la disparition du groupe pourrait logiquement être lié a leur dernier truc noté en cours, c'est a dire rien de moins qu'une enquête sur le groupe de vilain qui est actuellement en top position et dangerosité au japon. On peut dire beaucoup de choses de ses mômes, mais pas qu'ils manquent d'ambition.

-Et on était un peu dans l'impasse quand on est tombé sur ce môme qui dit qu'il a des infos a nous donner, mais qui veut participer à l'enquête en échange. On était en train d'en discuter.
Contenu sponsorisé
Re: Les Enfants Terribles ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Alentours de Tokyo :: Banlieue-
Sauter vers:
spider