look inside (ft. malianu caissy)
header

Partagez|

look inside (ft. malianu caissy)

Invité
Invité
look inside (ft. malianu caissy) || Ven 8 Juin - 20:31

look inside that eyes
ft. Hōjō Eiki
& Malianu Caissy
Brise matinal, restes des murmure d'une aube balayé par l'ascension de l'astre du jour. Délicate chaleur solaire qui effleure ta misérable carcasse. Errance quotidienne, travailler le corps et l'esprit, les traces de quelques enseignements, quelques « leçon de vie », mécaniquement, tu répètes sans cesse ces quelques gestes, ces quelques réflexes sans réfléchir à leur sens, leur raison d'être. Addiction vicieuse, ils étaient devenus essentiel à ton rythme de vie, comme devenus des battements de ce cœur qui s'acharne à se débattre, encore et toujours. Qui ne cesse de crier ce que tu refuses d'entendre, qui hurle ses désirs, ses rêves tandis que tu fais la sourde oreille. Regard perdu dans le vide de l'horizon, c'est ainsi que le rituel quotidien s'achève, poing serré, souffle court, l'assiduité était une vertu, tout comme la patience. Pourtant, cette sensation de stagnation, cette sensation qui te ronge, en faisant du surplace te frustre au plus haut point, n'a de cesse de te tourmenter. Toujours tes pensées vont jusqu'à lui, toujours tu te demandes comment il réagirait, te voyant ainsi, incapable d'avancer. Paralyser comme un gamin égaré. Tu sentirais presque la sentence glaciale tombée, tu ne lui en voudrais sûrement pas, tu en étais incapable après tout. Tu n'étais que le reflet d'un rêve, le sien, mais tu n'étais pas à plaindre, après tout, c'était ton seul et unique choix, c'est ce que tu avais désiré.

Pensées vagabondes, errantes. Soupire muet, tu relâches ses poings bien trop serré, tu souffles longuement en t'appuyant sur le tronc d'un arbre, laissant la douce brise du matin te rafraîchir, tu relèves la tête, plongeant tes yeux noisettes dans les étendus azur du ciel. Tu aimais la regarder, cette voûte céleste, de jour comme de nuit, elle était le spectacle de la beauté de ce monde, elle apaisait les pensées parasites, les murmures anodins qui vibre dans le creux de tes oreilles. Esprit bien trop immature, si aisément troubler par le monde qui t'entoure, innocence toujours intacte au fond de ton être, sans dire que tu vivais mal cette existence, un rien te troublait, un rien te blessait, mais tu restes muets sur ces maux. Comme tout adolescent, immaturité omniprésente, bien que tu ne cesses d'observer ce monde, que tu cherches à le comprendre, tu es bien incapable de comprendre ce que toi tu ressens. Tu te retrouves en terre inconnue, incapable de mettre des mots sur ce flot étrange qui se débat en toi, sur toutes ces notions qui t'échappent encore.

Finalement, tu t'installes confortablement à l'ombre de cet arbre, attrapant un fin bouquin entre tes doigts, enseignement d'un maître depuis longtemps éteint. Tu ne prenais pas plaisir dans la littérature moderne, un oeil toujours égaré dans un passé depuis longtemps balayer, les enseignements de ces hommes qui ont marqué l'histoire, leurs récits débordaient d'enseignement à tes yeux. Un savoir sur lequel tu ne pouvais pas cracher, toi qui a toujours été bercer par le récit de tes ancêtres. L'esprit perdu dans une lecture dépassée, tu ne remarques pas cette présence qui se rapproche, ce parfum familier auquel tu essai vainement d'échapper en général, non, tu ne la vois pas arriver, loin d'être sur tes gardes. Bien au contraire, tu es une proie facile pour cette prédatrice cruelle...
BY CΔLΙGULΔ ☾
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Les Gros Cons ! (Humour suisse inside)
» Every single one of us has a devil inside [pv Ab']
» I saw the life inside your, eyes - Cassia
» GD 2011 project (big stuff Inside)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Yuei :: Alentours de l'école :: Parc-
Sauter vers:
spider