Vous prendrez ? (PV Homura Rin)
header

Partagez|

Vous prendrez ? (PV Homura Rin)

Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Dim 10 Juin - 14:57

ETAPE 1 : SORTIR

ETAPE 2 : RENCONTRER ET CONVAINCRE/SOUMETTRE DES SUPER VILAINS

ETAPE 3 : FORMER L'INJUSTICE LEAGUE

ETAPE 4 : CONQUERIR LE JAPON ET LE MONDE !

Wazoi se tapota légèrement le menton avec son stylo, observant le papier blanc dans son autre main d'un certain regard. Son seul critique (lui) était sûr et certain : il venait de faire un bon plan. Il ne voyait pas de trous, ça semblait okay. Bon, il y'avait quelques trucs à peaufiner comme les héros ou les forces de l'ordre mais c'était des trucs qu'il pourrait corriger plus tard. Pour un truc qu'il avait écrit juste avant de se coucher, c'était déjà très bien.

Ecrire quelque chose comme ça n'était probablement pas bon pour son identité secrète méticuleusement conservée. Qui pourrait se douter que le jeune homme solitaire et rarement aperçu au cours de la nuit puisse avoir une double vie après tout ? Bon, après, il faisait des efforts pour ne pas attirer l'attention. Il se passait de nuits d'aventures vilaines pour ne pas être soupçonné, d'ailleurs. Quoi qu'après, le voisin moyen était beaucoup trop antipathique pour se soucier des problèmes des autres en général. Il devrait faire un truc vraiment bête pour être soupçonné.

Comme écrire une lettre détaillant ses plans de vilains.

Cependant, les questions concernant ses inquiétants problèmes d'identités allaient devoir être gardées pour plus tard. Il était temps de partir au boulot après tout. Déposant la feuille sous son lit, Wazoi s'empara rapidement des affaires nécessaire, perdit quelques secondes pour bien se boutonner et entreprit de quitter son studio de une pièce, fermant la porte derrière lui à clé et descendant rapidement de l'escalier à spiral pour arriver en bas de son immeuble, pestant devant la masse immense de gens qui s'étendait devant la porte de l'immeuble.

Il aurait pris un quartier beaucoup plus vide, mais justement, on ne remarque pas qu'un crime se passe dans un quartier vide. S'il fait un truc dans un endroit très peuplé, ça se remarque beaucoup plus facilement et c'est exactement ce qu'il veut. Bravant la foule, il entreprit de jouer des coudes pour atteindre le métro de Tokyo.

Ses parents avaient longtemps répétés à Wazoi que Tokyo était une ville bien trop énorme pour lui. S'il n'aimait évidemment pas avoir tort, il devait avouer que leur argument avait du mérite, surtout quand il était forcé de s'opposer au terrible océan humain sous-terrain. Cette place était plutôt dangereuse aussi, vu qu'un maniaque pouvait se faire des victimes très facilement avec un alter d'effet de zone. Il le savait parce qu'il comptait éventuellement faire un massacre ici bas.

De un, parce que ça attirera l'attention, de deux parce qu'il à en a assez de la foule. Dans le métro, on n'a pas de liberté de mouvement. On est un débris dans une tornade, entraîné dans un courant fou et espérant être déposé quelque part de sûr, sans trop de bobos. En surfant sur la foule, il atteint aisément son métro et entreprit de souffrir en silence, observant un écran au dessus des portes, détaillant des évènements récents.

Il entendit plusieurs noms de vilains et de héros, mais les mots "Mordo Turbo Missile Deluxe Infini" n'échappèrent jamais la bouche du présentateur. Fichtre ! Que devrait t-il faire pour finalement attraper l'attention ?

Si le quartier où il vivait était l'apocalypse, alors le centre-ville de Tokyo était l'Armageddon. Une fois sorti du métro, il venait d'échapper à une bataille pour se plonger dans une autre. Toutefois, il avait plus d'expérience avec le flot de la foule dans cet endroit, et entreprit de manoeuvrer sa voie vers le restaurant auquel il avait décidé de dédier ses heures.

L'antre du ramen, car tel était son nom, était assez populaire, et fréquentait tout le monde. Il avait vu des hooligans y manger bruyamment mais il avait aussi eu l'occasion de servir de riches snobs bien habillés, des familles avec des parents dépassés ou des hipsters. C'était le genre de restaurant pas trop cher et accessible, qui se bat avec les dizaines d'autres restaurants dans le centre ville pour établir une dominance culinaire.

Arrivant par la porte arrière, il ne fallut pas beaucoup de temps à Wazoi pour enfiler l'uniforme, ignorant les jacasseries de ses collègues. Il serait très bientôt appelé par son patron pour servir, après tout, et il n'avait donc pas de temps à perdre dans la discussion. Il voyait son travail pour ce que c'était. Un moyen de se nourrir et de payer son proprio. Une fois qu'il aura mis la main sur une fortune, il s'en débarrassera rapidement.

Mais pour l'instant, il se tient debout à un coin, observant la salle, jugeant le client moyen qu'il devra supporter dans les heures à venir.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Dim 10 Juin - 16:21

Les vacances d'été n'étaient pas encore terminées, je poursuivais toujours mon stage au sein de l'entreprise HK. Aujourd'hui, je devais accompagner un assistant cadre pour aller rendre visite à l'un de nos clients situé à Tokyo afin de revoir certains termes de notre engagement avec lui.

C'était le directeur d'un grand hôtel de restauration. Il était le fils du président de la société Shiki, ce qui faisait de lui un homme d'une grande importance. Si nous échouions à le convaincre de signer avec notre entreprise, nous perdrions un client de valeur, ce qui serait très mauvais pour la réputation de notre organisation.

Habillé d'une chemise noire accordée avec ma cravate blanche, je suivis mon supérieur jusqu'à l'hôtel en question. Nous effectuâmes le trajet en voiture pour éviter tous les encombrements qu'il y avait à traverser les ruelles de Tokyo à pieds. Nous étions légèrement inquiets à l'idée de croiser des embouteillages au vu de l'heure qu'il était, mais par chance, la route ne fut pas bien longue.

Arrivés sur place, nous pûmes rencontrer le directeur qui vint personnellement nous accueillir. Me tenant en retrait, je laissai mon supérieur parler tout en prenant note de tout ce qu'il disait. Puis, suite à plusieurs heures de discussion, nous finîmes par arriver à une conclusion, bien que peu satisfaisante. En effet, l'héritier du groupe Shiki était d'un orgueil sans limite, ce qui rendait les choses difficiles.

Enfin, pour ma part, je savais très bien comment le convaincre de se soumettre à nos conditions. Mais je préférais ne pas trop m'imiser dans cette affaire, je n'étais après tout qu'un stagiaire qui venait passer quelques semaines au sein de l'entreprise.

Alors que l'on s'apprêtait à reprendre la voiture pour retourner à la boite, mon supérieur m'interrompit au moment de saisir la poignée pour me proposer de déjeuner auparavant. Il me montra du doigt un petit restaurant sur lequel il était écrit « l'antre du ramen ». Je pouvais voir dans ses yeux des étoiles briller. Il devait sans doute être vraiment fatigué après cette dure matinée de négociations.

Sans même que je n'eus le temps de répondre quoique ce soit, il me tira par la main pour m'entraîner jusqu'au restaurant en question. Par la décoration et l'ambiance, je pouvais dire d'un simple coup d'œil que ce restaurant était nettement moins cher que l'hôtel que nous venions de visiter. Néanmoins, je reconnaissais ici une atmosphère plus accueillante et les clients étaient également très nombreux.

Une fois installé à table, mon partenaire commanda au serveur deux bols de nouilles sans même me consulter, affirmant que je n'allais pas être déçu. Je le laissais faire sans rien dire, bien que..

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:31, édité 3 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Lun 11 Juin - 1:59

Il avait appris l'art de lire la salle, depuis ces quelques semaines dans la ville. C'était le genre d'art fin qu'il devait apprendre à tout prix pour la survie de sa carrière et aussi de sa santé mentale. Il rechignerait bien ça, mais ça l'aiderait aussi pour son éventuelle carrière de vilain... enfin, il était sûr, il espérait qu'il n'aurait pas oublié d'ici là.

Lire la salle, donc, c'est apprendre le type du client et comment ça sera dur de le gérer. Un bon client commande et mange vite et part sans faire d'histoires, un mauvais client essaye de mettre un truc dégeu dans l'assiette ou se bat pour quelques yens de moins. Plus un individu attire l'attention et prend du temps, plus il est mauvais. Il fallait dire que tout s'enchaîne vite dans les restaurants Tokyoïtes, bourrés de gens pressés qui vont d'un gros building gris et moche à un autre. Les cités manquaient de goût en général, quoi que son alter rendait l'escalation facile.

Pour lui, qui tenait du léthargique dans la vie de civil, l'excitation de la ville sera toujours un mystère éternel. En parlant de ça, voilà qu'un duo fait irruption dans le restaurant, l'air un peu pressé. Chemise noire et cravate blanche, c'était des travailleurs visiblement pressés. C'est plus ennuyant que ça ne le parait, le stressé est pratiquement omniscient et se plaint rapidement s'il n'est pas correctement servi. Il voit les moindres traces de désordre dans la tenue efficacement et il pense que le serveur complote pour le retarder.

Il avoue le faire, à certains moment. Il est un super-vilain, après tout. Il commet tout genre de vilaine, que ce soit la conquête du monde ou l'attaque sur les nerfs d'un inconnu qu'il ne rencontrera jamais de nouveau. Et en parlant de vitesse, l'homme lui commande deux bols de ramens avec vitesse, ne daignant même pas attendre l'avis de son jeune compagnon. Un véritable turbo, désespéré à cause du travail, sans doute ? Ou un patron habitué à prendre des décisions pour ses clients. Ce n'est pas son problème.

Bien sûr. Asseyez vous donc.

Il leur montre la table. Contrairement au bonhomme en cravate, il garde son calme. S'il s'excite trop, il devient bruyant après tout. Et puis, Wazoi voyait bien que d'autres serveurs étaient un peu dépassés, et souhaitait asseoir son expérience et autorité en gérant la situation aussi parfaitement que possible. Il dirigera tout les citoyens du monde un jour, il peut gérer deux salariés qui s'approchent du burn-out.

Quoi que, l'autre attrape un peu son attention, particulièrement son silence. Normalement, les hommes d'affaires sont très friands de hurler leurs dernières affaires aux oreilles ouvertes de gens qui n'en ont rien à faire, mais lui reste silencieux. Un détail notable, peut-être pas aussi intéressant qu'il ne le semble, mais il s'ennuie. Et quand on s'ennuie, on se fait des montagnes à partir de cailloux, pour être métaphorique.

Toutefois, il se glisse efficacement dans les cuisines. Quelques cuisiniers manquent de le bousculer mais il tient bon et lève deux doigts de façon stoïque, levant à peine la voix pour énoncer la commande. Un cuisiner se met en travail, et Wazoi revient à son état habituel : prendre les commandes et guider les gens vers leurs tables. Il prend la place d'un collègue dépassé silencieusement, et bat lui même en retraite pour laisser quelqu'un d'autre se préoccuper d'un client.

La coopération est vitale pour une structure pareille. Il aime se dire qu'un tel exercice serait en mesure de l'aider, quand il viendra à s'allier avec d'autres super-vilains, mais un combat est bien différent d'un simple boulot de serveur. Le rythme continue et il obtient finalement ses deux bols, se dirigeant vers la table des deux individus avec prestance.

Messieurs. Vos bols.

Certains serveurs sourient ou posent des questions, mais les trois hommes réunis ont peu de temps et deux veulent juste manger. Il finit de déposer les bols et se relève, posant ses deux mains derrière son dos et se préparent déjà à se replonger dans la danse des tables, sous fond de clients frustrés, ou joyeux, ou beaucoup trop appréciatifs de la nourriture.

Son quotidien, quoi.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Lun 11 Juin - 12:15

« Ces nouilles sont délicieuses ! Tu verras, tu seras même surpris au moment où tu goûteras. Bon.. La propreté est sans doute loin d'égaler l'hôtel que nous venons de visiter, mais c'est délicieusement bon ici ! »

Ignorant à moitié les paroles de mon partenaire, je semblais d'avantager attiré par le serveur du restaurant qui nous installé ici. À le regarder, il semblait bien plus vivace que tous les autres employés qui courraient dans la salle. Je le voyais aller et venir à grandes enjambées sans jamais prendre de pause pour se reposer.

Les hommes étaient vraiment de natures diverses et variées. Certains ne se plaisaient jamais dans ce qu'ils faisaient, mais le jeune homme semblait vraiment s'amuser dans ce métier, pourtant de moyenne catégorie.

Lorsqu'il vint nous servir notre commande, je le remerciai d'un simplement hochement de la tête, tandis que mon partenaire s'empressa de saisir les baguettes pour entamer son repas avec une faim de loup. J'ignorai comment il pouvait avoir faim à ce point. C'était encore un élément qui prouvait que les hommes étaient tous différents. Alors qu'il mangeait son bol à grandes bouchées, je me trouvais incapable d'entamer le mien.

Ce n'était pas la qualité qui me gênait, je ne prêtais que très peu d'importance aux apparences. Peu importe sous quelle forme se présentait la nourriture, cela restait de la nourriture destinée à nous nourrir pour ne pas mourir de faim. Et puis, ces nouilles avaient l'air appétissantes. Seulement, pas à mes yeux, et mon supérieur me fit bien vite la remarque.

« Tu ne manges pas ? »

Ne pouvant refuser son invitation par peur de paraître malpoli, je finis par me forcer à prendre quelques bouchées toujours de cet air impassible dessiné sur le visage. J'avais fini par m'habituer, je faisais la même chose lorsque j'étais chez moi à dîner avec Homura Kosuke. Après deux bouchées, je finis par lever la main en direction du serveur qui nous avait servi plus tôt.

« Un verre d'eau s'il vous plaît. »

Afin de calmer le goût. Rapidement, je le voyais repartir. Par simple curiosité ou par simple ennui, je posai mon regard sur ce singulier personnage afin de tenter de deviner ses pensées. Qu'est-ce qui pouvait le rendre aussi motivé ?

Je pensais qu'il s'agissait sans doute d'une envie de gagner de l'argent. C'était une motivation commune à tous les salariés qui travaillaient dans les métiers de restauration ou de commerce. Mais peut-être que je me trompais..

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:30, édité 2 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Mar 12 Juin - 2:29

Il ne s'attendait pas à passer beaucoup de temps avec ce duo. Dans le monde de la restauration, la lenteur n'est pas une option. Surtout que le "chef" du duo était limite en train de draguer son malheureux collègue au sein du bâtiment pour commander sa bouffe, donc il assumait à priori qu'ils avaient encore moins de temps que les autres nerveux qui convoitaient un repas fini en seulement quelques minutes top.

C'était malheureux mais Wazoi pensait au destin. Le monde lui avait confié un alter pour une raison, et c'était parce qu'il avait une grande destinée. Il n'était jamais supposé gâcher ses années dans une bourgade charmante mais oubliée et il ne restera pas longtemps un serveur qui passe ses nuits à commettre des méfaits. Une destinée beaucoup plus grande, écrite dans le sang et façonnée dans les os de ses victimes, l'attendait.

Si ce jeune homme avait su attraper son attention, sans même parler, alors le destin avait quelque chose pour lui, et ils sauraient se recroiser éventuellement. Il saurait être un bon allié, ou un immense ennemi, ou quelque chose, ce sera un problème pour plus tard. Enfin, il espérait ne pas être tombé sur son némésis droit dans un simple resto, ce serait très... peu épique, vraiment. Un némésis, ça se rencontre en combat ou dans une situation autrement moins quotidienne et ennuyante.

Il se détacha de ses histoires de destin pour se concentrer sur la table. Il devient évident que l'autre ne voulait pas être entraîné dans le resto, ayant à peine touché à son assiette. Le contraste avec l'appétit d'ogre de son collègue en amuserait certains mais Wazoi était professionnel. Il garde une attitude polite mais détachée, ne réagissant nullement à l'état de la nourriture. Qu'il mange ou non, ils allaient devoir payer pour les ramens, qu'il en reste dans le bol ou non, rien ne changeait.

Enfin, vu l'appétit de l'autre homme, peut-être que l'autre bol serait aussi vide au passage de Wazoi. Le premier individu requiert un verre d'eau.

Je vous l'apporte de suite.

Légère courbette, politesse, mince sourire et il repart vers la cuisine. Sur le chemin toutefois, il cesse brièvement sa marche. Sa pause n'a rien à voir avec la réalisation qu'il à laissé la porte du frigidaire ouverte, ou par la soudaine vision d'un ancien camarade d'école, ou une violente attaque de super vilain derrière, non. Mais il entend deux brefs mots dans une conversation à peine audible au delà du brouhaha. Deux mots qui avaient été choisis spécialement pour attirer son attention et annoncer qu'il était le sujet d'une conversation.

... Mordo Infini ?

Quel nom ! Le mec se contente de faire des crimes mineurs ! Quand j'entends "Mordo Infini", je pense à un supervilain avec une cape énorme et des muscles saillants, pas un type avec un masque de renard qui fait du tapage nocturne et piétine des fleurs !

T'as raison, fait divers, tiens. Avec le flot de vilains sérieux récents, ce mec à aucune chance d'atterrir en Une !

Les deux journalistes étaient des clients modèles. Ils étaient polis avec les serveurs, ils mangeaient bien, parlaient aux autres clients et semblaient intelligents. Et pourtant, il se sentait capable de prendre le stylo dans sa poche pour poignarder avec violence le premier dans le cou, avant de lancer le crâne inerte de sa première victime directement sur le crâne de l'autre, lui éclatant le nez dans une gerbe de sang et de dents cassées.

C'était une pensée violente, évidemment. Il n'avait jamais tué jusque ici, surtout parce qu'il voulait maîtriser les bases de vilains. Bien sûr, il tuera un jour, il tuera des tonnes même, mais il voulait avoir le sang d'un héros en premier meurtre, pas deux journalistes lambdas. Au lieu d'agir physiquement, donc, il réplique mentalement.

Pauvres misérables. J'ai passé des nuits à plancher sur le nom ! Un jour viendra le temps où le nom "Mordo Infini" échapperas vos lèvres avec crainte et révérence !

Il fait rapidement le reste de son voyage, sans perdre son air calme. Les journalistes abordent une histoire concernant des chatons miraculés alors qu'il accède aux cuisines et remplit rapidement le verre d'eau. Son rythme reste mécanique, mais il doit avouer que l'accident l'a marqué. Il pourrait faire un geste bête, et dans un tel endroit, les paires d'yeux se poseraient très rapidement sur lui.

Il est presque content alors qu'il accède à la table, et dépose le verre, calmement.

Voici votre verre, monsieur.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Mar 12 Juin - 10:24

Brusquement, je m'étouffai avec mes nouilles, faisant sursauter mon supérieur qui continuait face à moi à engloutir ses nouilles. Alors que je le retenais par un simple geste poli de la main pour lui signaler que tout allait bien, je continuais à sonder ma cible sans cligner des yeux.

Derrière mon visage toujours aussi imperturbable, j'étais littéralement surpris par ce que je venais de découvrir dans l'esprit de cette personne. En effet, parmi tous les serveurs présents dans ce restaurant, il ressortait du lot par son incroyable vivacité, mais il se différenciait également par ses pensées insoupçonnées. Je lisais clairement dans son esprit le mot "vilain" écrit noir sur blanc comme un objectif ultime à atteindre.

Je fus surpris par cette simplicité de l'esprit qu'il possédait derrière ce visage si sérieux dans son travail. Une personne normale penserait qu'il était un travailleur acharné, mais qui pourrait imaginer qu'il cachait derrière des motivations aussi sombres. Il était sans doute ce que l'on pourrait appeler "un vilain dans le sang".

J'entendis en même temps que lui les paroles des deux journalistes. Mordo Infini, c'était un vilain qui avait commis plusieurs crimes jusqu'à présent, mais aucun crime notoire, si ce n'était que perturbations de l'ordre public en pleine nuit.

J'avais déjà entendu ce nom à plusieurs reprises et j'avais également effectué des recherches pour me renseigner sur ce personnage. Il n'était pas rare pour un criminel de masquer un crime plus grand derrière des crimes de petite envergure. Cependant, après plusieurs mois de recherches, je n'avais rien trouvé d'intéressant, ce qui me laissa penser qu'il ne s'agissait que d'un simple petit criminel sans grand objectif et je laissai alors de côté son affaire.

J'étais loin d'imaginer que l'identité de ce mystérieux vilain soit celui d'un jeune serveur rêvant de crimes et de meurtres. Bien que je ressentais comme une part de comique dans ses pensées, car il était toujours drôle de voir des héros si jeunes rêver d'actes si grands, j'avais le sentiment qu'il avait un certain potentiel derrière cette image de jeune homme banal.  Il possédait un alter après tout, il fallait que je trouve une occasion de le voir à l'œuvre. Il pouvait être utile au Syndicat, je pourrais bien essayer de le recruter..

Lorsqu'il revint avec le verre d'eau, je le remerciai poliment d'un simple hochement de la tête. Au moment, mon partenaire se releva de sa chaise pour demander la même chose.

« Serveur ! Pourrais-tu me ramener également un verre d'eau ? »

Puis, se rasseyant sur sa chaise, mon coéquipier jeta un coup d'œil à sa montre, constatant qu'il ne restait plus beaucoup de temps avant la prochaine réunion au sein de l'entreprise. Il devait encore rédiger un rapport à ses supérieurs, au risque de se faire rétrograder à son prochain de retard.

« Serveur, l'addition s'il te plaît ! Ah, et merci, c'était franchement bon ! Puis se tournant vers moi, Stagiaire, toujours pas fini ton bol ? Bon, file, je vais le terminer ! On ne va pas tarder à devoir partir ! »

Il prit mon bol et se mit à l'engloutir.  Son estomac d'ogre me surprenait toujours.. Rapidement, nous quittâmes le restaurant. En réalité, je serais bien rester plus longtemps pour observer le jeune homme, mais ce n'était pas plus mal. Je préférais revenir le soir, le moment où j'avais le plus de chances de voir des choses intéressantes se produire..

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:29, édité 2 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Mer 13 Juin - 1:28

Le jeune homme le remercie, toujours de sa façon taciturne. Il devait être timide ou alors il aimait la contemplation du monde comme Wazoi, observant sans rien dire, et communiquant de façon aussi silencieuse que possible. C'était à son honneur, le serveur se souciait bien peu des attitudes des autres, même, un client silencieux est assez agréable, dans le brouaha sonore habituel du restaurant.

Son supérieur n'est pas autant silencieux mais ses paroles ne sont pas vulgaires, et il devait probablement être habitué à hurler pour se faire entendre de ses rivaux lors de réunions. Wazoi pouvait éprouver un certain degré d'empathie avec ça, lui aussi était forcé de s'égosiller pour bien se faire entendre la nuit, alors qu'il écumait les rues sous un masque de renard. Dans le monde de Tokyo, nocturne ou pas, il faut être le plus bruyant si l'on veut réussir.

Mais quoi qu'il en soit, Wazoi lui donne son eau et reste proche, conscient que cette table là semble bientôt finie. D'autres tables requirent bientôt sa présence, mais vu le rythme utilisé, les deux hommes seraient dehors d'ici une minute, et lui serait à une autre table d'ici moins de temps. La demande expresse d'addition est donc traitée avec vitesse et efficacité, le serveur disparut pour s'emparer des outils nécessaires, observant le client déguster l'autre bol avec une certaine célérité.

Les hommes d'affaires avaient tous un alter de vitesse, c'était un fait que personne ne saurait contester. Puis vint la note, le payement et le compliment. Wazoi fit un geste qu'il avait déjà étudié depuis des semaines en réponse, souriant comme si jamais on venait de lui annoncer qu'il était un nouveau père ou qu'il avait gagné au loto. Le genre de sourire factice qui fait penser à tout le monde qu'il à une appréciation unique pour son interlocuteur.

Merci messieurs, en espérant vous retrouver très rapidement.

Et il repart, pour aller charmer un autre inconnu.

--

D'un geste lent, Wazoi entreprit de fermer son placard à clé, dissimulant son uniforme fortement apprécié derrière des portes d'aciers d'ici les jours à venir. Derrière lui, les autres serveurs étaient plus lents, occupés à discutailler des dernières nouvelles. Le nom "Mordo Infini" ne vint jamais au cours de leur discussion, à son désarroi caché.

Quittant promptement le restaurant, Wazoi entreprit de lever la tête, essayant d'apercevoir le ciel au delà de la lumière des lampes et des étouffantes tours de métal de Tokyo. Sans grande surprise, d'épais nuages poisseux couvraient le ciel et les étoiles. Pour un enfant de la campagne, habitué à observer un ciel clair, son incapacité à voir le ciel clair était toujours un peu bizarre. Il ne faisait pas de bons plans machiavéliques quand le ciel n'était pas dégagé.

Baissant la tête, Wazou soupira. Il avait encore de l'énergie à revendre, mais il était trop tard pour bien se costumer. Il voulait bien rejoindre son chez lui et regarder la télé, mais observer la ville un peu plus près pourrait être un moyen de tuer l'ennui et marquer de futures endroits à terroriser pour plus tard. Hum, oui, il allait laisser un gros message sur une statue, afin de rappeler son nom à un monde qui pensait être en sécurité.

Sortant son téléphone, Wazoi entreprit de s'avancer, progressant parmi les couples ou les hooligans. Même la nuit, Tokyo était agité, des lucioles de lumière se baladaient entre les immenses posters de films, ou les néons resplendissant, ou les fenêtres d'appartement encore allumées alors que les voitures roulaient en bas. L'immense foule humaine en bas de la rue divergeait, entrant dans les bars, ou les boutiques... privées ou les cinémas.

Ses photos furent nombreuses, mais il sentait qu'il aurait du mal à marquer les endroits. Trop de gens. Sans capacités d'évasions supérieures, bonne chance pour échapper à toute une petite foule facilement. Non, il devrait marquer ses crimes dans des endroits peu fréquentés la nuit, mais fréquentés de jours, afin de surprendre efficacement.

Après quelques minutes supplémentaires, il se souvint brièvement d'une sorte de petite parc près du restaurant. Cet endroit était réputé pour les personnes peu amicales qui y erraient, mais ce n'était pas vraiment quelque chose qui le gênait. Il pouvait se défendre, et son passage ne serait que bref. Et puis, même s'il ne voulait pas encore "tuer", laisser un corps derrière son passage (avec un gros "MORDO INFINI" écrit dessus) serait efficace.

Il lui fallut du temps pour rejoindre son restaurant, mais il réussit toutefois à trouver les grilles toujours ouvertes du parc. Personne ne semblait aux alentours, ce qui rendait son boulot encore plus facile. Wazoi leva la main en haut et se tapa sur la paume avec son autre main, se congratulant lui-même pour son idée de génie.

Puis, d'un air déterminé, il se plongea dans les ténèbres du parc.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Mer 13 Juin - 15:36

La journée se termina sans encombre. Seul mon supérieur se fit sermonner par le directeur pour avoir rendu son rapport avec une quinzaine de minutes de retard, mais ce qui lui arrivait ne me concernait pas. Je n'étais qu'un simple stagiaire qui l'avait suivi toute la journée.

Lorsque le soir tomba, je pus quitter l'entreprise avec une heure d'avance pour être arrivé plus tôt ce matin. Après avoir salué correctement mon supérieur qui se retrouvait condamné à vérifier toute une pile de documents en guise de punition, je rentrai vite chez moi pour me changer.

Retirant mon costume, je pris une veste noire à capuche assorti à un pantalon moulant de la même couleur. Je mis également un masque et un foulard pour cacher mon visage afin de ne pas me faire reconnaître.

Puis, sans tarder, je pris la route en direction de ce petit restaurant de nouille par lequel j'étais passé ce midi. Une fois arrivé sur place, je me cachai derrière un mur de bâtiment voisin afin d'espionner dans l'ombre le jeune homme aux cheveux bleu. Je n'attendis pas longtemps avant de le voir sortir de son restaurant. Silencieusement, je me mis à le suivre discrètement derrière tout en gardant une distance suffisante pour ne pas être remarqué.

Il prenait des photos, regardait à droite à gauche. En apparence, il ressemblait vraiment à un jeune homme normal qui aimait simplement faire des promenades nocturnes.  Nous marchâmes longtemps dans ces rues bondées de passants. Intérieurement, je réfléchissais à un moyen de le faire agir. Je voulais connaître ses capacités, physiques ou même mentales, afin de déterminer ce que je pourrais faire de lui.

Je savais qu'il avait commis de nombreux crimes jusqu'à présent, mais ce n'étaient que des crimes de faibles envergures. J'aurais aimé faire apparaître un vilain devant lui pour voir ses vraies capacités, mais malheureusement, ce n'était pas possible. Je pensais à paraître devant lui pour l'attaquer moi-même, ainsi je pourrais mesurer sa force. Seulement, il y avait bien trop de monde autour et je refusais de risquer de dévoiler mon identité.

Mais après un long moment de marche, il se décida à retourner au restaurant, plus exactement, au parc qui se situait juste à côté. J'ignorais pourquoi il se rendait là-bas, mais cela allait me faciliter la tâche. Je le suivis vers le centre du parc, là où j'étais sûr que personne n'allait nous remarquer ou nous déranger. Je laissai un instant de silence s'écouler, avant de prendre la parole, debout telle une ombre noire derrière lui placée à contre-jour.

« Si je vous disais.. Mordo Infini ? »

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:28, édité 2 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Mer 13 Juin - 20:19

Le parc, voilà un endroit auquel il aurait du pensé des années plus tôt, lui qui cherchait un endroit peu fréquenté la nuit mais pourtant très fréquenté le jour. Il y'avait même un parc un peu en bas de son propre appartement, quoi qu'il ne le fréquentait pas parce qu'il se disait que les autorités, déterminées à arrêter le vil Mordo Infini, seraient capables de fermer la rue entière dans l'espoir d'attraper l'élusif criminel de génie.

Ce parc était un peu loin mais la ville tombait vite ces derniers temps, et il était prêt à défier le métro de Tokyo pour recevoir plus de notoriété. De toute façon, il n'aurait pas de boulot demain, donc il aurait le temps de se préparer à surmonter l'horrifiant océan humain. Une épreuve pareille, après tout, méritait au moins quelques heures de courage et de préparation avant d'être entamée, voilà l'immense puissance posée par le train.

Enfin, il aimerait quand même ne plus faire de crimes nocturnes, sortir au grand jour et être sur toutes les caméras. Mais pour le moment, il n'avait pas vraiment de moyen de s'échapper si jamais il finissait coincé. Et puis, il ne s'était pas encore trouvé de laboratoire maléfique pour concevoir des armes de morts, ou des gadgets pour saboter les programmes télés et faire un gros message à tout le monde, ou autres machinations intéressantes.

Le parc la nuit était faiblement éclairé par les faisceaux blancs des projecteurs, illuminant le chemin du jeune homme alors qu'il marchait sur le long du sombre chemin. Sa grande silhouette apparaissait entre ombre et lumière, quoi que le flash de son outil éclairait les ténèbres entre les précieuses zones de lumière, illuminant des bancs ou des terrains de jeux délaissés dans la pénombre, ou un couple occupé à s'embrasser sous un arbre.

Le duo entreprit de fuir promptement, lançant quelques mots énervés vers Wazoi. Ce dernier les regarda filer d'un air irrité, conscient qu'ils venaient de ruiner un shoot. D'un air las, il entreprit de continuer son voyage vers le centre du parc, quoi qu'il entreprit de ranger son portable peu avant la fin de son petit trip dans le parc, conscient qu'il aurait vraiment besoin de la batterie d'ici son éventuel retour à la maison.

Le centre du parc était mieux illuminé que le reste, illuminant son vide splendide. Il n'y avait pas une âme dans les environs, le laissant parfaitement seul au milieu d'un groupe.. du moins, seulement accompagné d'une autre âme errante. Une qui entreprit de se révéler maintenant, bien dissimulée derrière Wazoi. Ce dernier ne réagit nullement vocalement, mais son language corporel transmit sa surprise totale de façon transparente.

Une fois arrêté, il entreprit de se retourner lentement, dévisageant l'inconnu. Il était sûr que ce dernier n'était pas un simple hooligan, vu la façon avec laquelle il reconnaissait Wazoi comme le Mordo Infini... mais il sentait une étrange familiarité, le genre qu'il était incapable de décrire correctement. Il entreprit de se retourner, remettant le col de sa chemise en place. Les questions coursaient dans son esprit, mais il réussit à garder une aura détachée.

Quel plaisir. Mon travail est finalement remarqué.

Il pouvait dénier, mais cet individu était évidemment informé. Et de plus, il aimait vraiment la reconnaissance. Il posa ses mains le long de ses jambes, quoi qu'il n'avait pas besoin de signes spéciaux pour activer ses barrières.

Et qui êtes vous ? fit t-il, pointant du doigt.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Jeu 14 Juin - 0:06

« Je dirais que mon identité est sans importance pour l'heure. Considérez-moi comme un simple vilain parmi tant d'autres.. Mais s'il vous faut vraiment une identité à attribuer à ma personne, alors je dirais que je suis un membre du Syndicat, affirmais-je d'un ton neutre.

Il s'agit du nom de la plus grande organisation criminelle du monde de l'ombre. Nous comptons parmi nos rangs de nombreux vilains de renoms. Wild Beast, un vilain classé rang S réputé pour la violence extrême de ses crimes. Vulcain, un vilain soupçonné terroriste classé rang S réputé pour la quantité de crimes commis.

Ces noms te disent-ils quelque chose ? Ce sont les vilains les plus connus, il n'est pas rare de les voir passer à la télé pour tout le grabuge qu'ils sèment sur leur chemin. Je pourrais encore te citer toute une liste interminable de criminels parmi nos rangs, mais certains préfèrent garder leur identité cachée pour mener une vie tranquille.

Nous avons pour but la domination du monde. Nous voulons mettre fin au règne des héros et instaurer nos propres lois, nos propres règles, nos propres coutumes, afin de façonner un monde à notre image. Nous serons alors les maîtres, et personne ne pourra nous commander, et personne ne pourra nous diriger, nous serons ces personnes tout en haut de cette pyramide sociale.
»

Je laissai un court instant de silence s'écouler avant de reprendre toujours aussi calmement.

« Mordo Infini, j'ai entendu parler de vous en tant que petit criminel des rues. Les seuls crimes que vous avez commis ne dépassent pas de l'ordre de perturbation de voies publiques. Et de ce que je vois, vous vous apprêtiez à recommencer. Pourtant, je vois en vous l'âme d'un grand vilain, peut-être me tromperais-je ? N'avez-vous jamais espéré effectuer des crimes plus grands ? »

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:28, édité 5 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Jeu 14 Juin - 2:12

Il y'a plusieurs types d'individus spéciaux qui écument le monde.

Le premier est le héros. Un justicier en costume avec des pouvoirs qui utilise ses capacités pour sauver des civils dénués de leurs dons physiques. Un jour, Wazoi aurait besoin d'en confronter un, voire plusieurs, et il espérait se trouver une rivalité particulière avec un (ou une). Il n'avait pas eu de chances, vu que ses crimes n'attiraient pas l'attention des héros et que ces derniers n'écumaient pas ses quartiers, surtout la nuit.

L'autre était un vilain. C'était lui. Un être avec un alter qui tue, vole, brûle et marche sur le bord du trottoir. Ils étaient plus récents ces derniers temps, et c'était dur pour un newbie de se former un nom spécifique. Enfin, il allait se faire un nom parce qu'il était le plus fort et le plus doué de cette vague de vilains mais ce n'était qu'une question de futur. Contrairement aux héros, les vilains n'ont pas vraiment d'écoles et se content de courir un peu partout en commettant des crimes.

Ensuite vient les anti-héros, ou vigilantes. Ils aspirent à la justice, mais là où le héros moyen sera content de l'enseigner via des phrases inspirées et des poings puissant, l'anti héros dispense la justice avec des balles de calibre élevées et un répertoire de phrases aussi sombres que leurs âmes tourmentées (d'après leurs propres mots). Ils refusent d'utiliser des licences, et sont traités comme des psychopathes par les héros moyens.

Pourquoi tout ce texte ? Parce que Wazoi se demandait dans quel camp appartenait ce jeune individu. Il avait certainement l'allure d'un anti héros ou d'un vilain, mais tout les héros ne se dissimulent pas derrière des couleurs vives. Même, ce ne serait pas étonnant qu'un héros n'aille piéger de jeunes vilains désespérés comme lui, utilisant l'égo de ces derniers pour les appâter droit vers la prison. La différenc, c'était que Wazoi n'était pas désespéré, bien sûr. Il savait tout ce qu'il faisait. Il avait 67 coups d'avances sur les agences héroïques.

Il mentionne des vilains de rang S, et Wazoi laisse finalement la surprise apparaître sur son visage. Il à déjà entendu parler d'eux à la télé, alors qu'il essayait désespérément de voir si ces méfaits étaient reportés aux nouvelles. Malheureusement, le chaos et la mort causés par même un seul des deux hommes était bien plus important que de simples tags ou dégradations, et il ne recevait jamais aucune mention.

Il haïssait les deux hommes comme le musicien en herbe jalouse l'immense artiste. Il n'est qu'un rival inconnu, une mouche pour un géant qui le recouvre de son ombre immense. Ainsi, il attire son attention, un geste intelligent de la part de l'interlocuteur inconnu.

Il avait déjà entendu parler du Syndicat... ou du moins, l'idée d'une organisation de vilain. Il lisait la peur évidente dans le ton d'habitude détaché des présentateurs, tant que l'idée d'un groupe uni, rempli de psychopathes ou de génies du crime, paraissait de plus en plus possible. Il avouait ne pas être intéressé à rejoindre ce groupe au début. Il n'avait pas de moyens de les contacter après tout, et il s'attendait à être contacté lui même.

Mais des mois de non-retour plus tard, et il s'était imaginé qu'une organisation de vilains ne pouvait pas exister. Pourquoi donc ? Parce qu'ils n'avaient pas pris la peine de le contacter, justement. Lui qui était aisément un vilain de grande envergure. Comment est-ce qu'un gros groupe pouvait exister si jamais il n'était pas considéré comme important à ce dernier ? Son égo ne pouvait tolérer l'existence d'un groupe qui le voit comme pas clé (ou en dessous du radar) et s'était donc réfugiée derrière une douce réalité où il n'avait pas été contacté parce qu'un groupe de vilains n'existait pas.

D'un côté, apprendre qu'un tel groupe existait était choquant. De l'autre, la joie d'être contacté, d'être finalement interpellé, était aisément plus enivrante que tout. Un sourire de gamin lui apparut brièvement sur le visage, réalisant qu'il pouvait être recruté. En fait, il n'entendit même pas le discours suivant, portant sur la domination du monde. De toute façon, c'était son plan depuis le début.

Et il comptait être au sommet de cet pyramide tout seul.

Il mentionna promptement son record, et le jeune homme aux cheveux bleus se vit ramener dans la dure réalité. Celle où il n'est qu'un serveur qui prépare des plans ridicules dans un petit studio, espérant être remarqué dans un monde où le fantastique est commun.

Oui.

Il regarde le jeune homme directement, et penche légèrement en arrière, les ombres dissimulant la moitié de son visage alors qu'il s'engage dans une mince contemplation. S'il rejoint vraiment un groupe, ses aventures nocturnes seront changées à tout jamais, et il ne pourra plus faire marche arrière. Il ne pourra plus rejoindre ses parents, tuera très certainement des civils et des héros et causera mort et destruction sur la ville.

Il lui faut moins de temps qu'il ne pensait pour acquiescer. Les remords et les regrets, ce sera pour quand ses os auront dépéris et que ses cheveux seront devenu blancs. Il était jeune, et tout ce qui comptait, c'était l'ivre du pouvoir et du plaisir. Il allait inscrire son nom dans les bouquins, et il utilisera du sang comme encre. Les civils, les héros et, éventuellement, les autres vilains serviront de fresques à son oeuvre.

Je veux rire alors que je dérobe un chef d'oeuvre au prix exorbitant à un musée. Je veux m'esclaffer alors que les héros se brisent contre moi, je veux lancer des attaques surprises sur des groupes de civils, je veux brûler ces maudites agences, déchirer ses journaux qui se moquent de moi, détruire ses télés qui m'ignorent. Je veux vivre une vie de violence et de crime. Je veux, à la fin de tout ceci, me retourner et perdre la tête en contemplant le sillon de destruction laissé derrière moi.

Je veux être un super-vilain.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Jeu 14 Juin - 7:07

Mes paroles semblaient avoir un impact dans l'esprit du jeune homme. Je sentais à travers sa voix une onde joie à l'idée de pouvoir rejoindre notre organisation. Sa réponse était mot à mot celle que j'attendais. Tranquillement, je repris la parole toujours cet élan qui cherchait à le pousser à agir.

« Donnez-vous les moyens de les faire. En rejoignant notre organisation, vous pourrez faire ce que vous voulez. Vous serez libre de commettre les crimes que vous voulez. Vous serez libre de transgresser les lois que vous voulez. L'organisation se chargera de contrer la justice pour vous.

Vous pourrez alors mener une vie tranquille le jour, comme celle que vous avez au restaurant, tout en menant une vie d'aventure le soir, comme celle que vous rêvez d'avoir. La seule règle à laquelle il faut obéir, c'est la hiérarchie de l'organisation.

Il y a le chef, l'homme à la tête du Syndicat. Il y a les gérants, les bras droits du chef comptés au nombre de trois. Il y a les lieutenants, les membres plus anciens de l'organisation, un grade au-dessus des nouveaux membres. Cette hiérarchie est la seule règle au sein de l'organisation.

Elle nécessaire au maintien de l'ordre, c'est également ce qui fait de vous un membre du Syndicat. Mais qui sait ? Peut-être que vous monterez rapidement les échelons pour devenir un lieutenant de cette grande organisation ?
»

Calmement, je m'avançai vers lui, toujours de ce pas calculé, toujours de cette vitesse mesurée, le visage couvert avec seulement les yeux qui apparaissaient sous la capuche. Puis, de cette même tranquillité, je levai ma main que je tendis en direction du jeune homme.

« Allez-vous accepter ma proposition ? Afin de vous donner les moyens de devenir le héros que vous rêvez d'être. Afin de vous donner les moyens d'effectuer les crimes que vous rêvez de faire. Rejoignez nos rangs et faisons de ce monde un nouvel air de jeu. »

________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:28, édité 2 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Jeu 14 Juin - 18:28

Il venait de faire un marché avec le diable. Lui qui n'était qu'une âme errante en quête de gloire et d'excitation, le voilà plongé dans un chemin en pente descendante, droit vers l'enfer, sans aucun moyen de remonter après. Une petite partie de lui se disait qu'éventuellement, dans un futur proche ou éloigné, il regretterait sa décision amèrement, après avoir vu sa vie, ou son corps, ou ses relations anéantis par les douleurs de la vie de vilain.


Mais l'enivrante odeur du plaisir bloquait ses doutes. Il avait été personnellement choisi par un membre du Syndicat, une prestigieuse organisation qu'il ne connaissait que depuis quelques secondes. Fini le tapage nocturne, il allait finalement devenir le genre de vilain dont les écoles de héros parlaient en classe. Les générations héroïques allaient passer leurs années à le craindre, ou alors, ils viendraient s'opposer à lui, ajoutant inévitablement leurs cadavres à une montagne de corps grandissante.

Et l'autre (il devrait lui demander le nom) entreprit bien rapidement de frotter son égo dans le sens du poil en expliquant qu'il pourrait faire des crimes variés, sans crainte de représailles, tout en continuant à vivre un vie tranquille. Il n'aurait plus besoin d'être un serveur une fois qu'il aura gagné assez d'argent de ses méfaits... enfin par précaution, il ne quittera pas de suite, histoire de calmer les soupçons et éviter d'être soupçonné.

Bien sûr ce qui n'était pas communiqué, c'était ce qui lui arriverait s'il désobéissait, mais les deux hommes savaient très bien ce qui se passerait. Pas besoin de s'attarder dessus, on trahit une organisation de vilains et on passe à la trappe en une seconde. L'important, c'était la hiérarchie qui était mise en place par le groupe. Il ne présente pas de noms, et il s'imaginait que le groupe était plus nombreux que ça, mais ça lui permettait de se faire une idée. Il commencerait en bas mais il ne lui faudrait pas de temps pour ascender vers les plus hauts rangs, comme le propose son interlocuteur, définitivement bon diplomate.

Il s'avance et lève la main, invitant Wazoi à lui serrer la pain et à accepter définitivement sa destinée. Un moment, l'idée d'être tombée sur un simple voyou à la langue d'argent flotte dans l'esprit de Wazoi, mais il ne pense pas se trouver en présence ennemie. Ce jeune homme aurait pu le tuer en l'attaquant de derrière après tout, et connaissait son identité. Ce n'était pas un simple serial killer qui propose au moindre passant.

Wazoi inspira et entreprit de lever la main, pour serrer celle du jeune individu.

J'accepte votre proposition.
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Ven 15 Juin - 9:18

« Vous êtes désormais un membre du Syndicat. Puis calmement, je repris de la distance. Ce ne sont que de simples mots me direz-vous, mais même si je vous donnais une feuille d'inscription à remplir, ce ne serait qu'une simple feuille d'inscription sans grande importance. Si vous voulez donner du poids à ces paroles, prouvez votre valeur au travers de vos actes et faites vous connaître dans le monde du crime.»

Je sortis de la poche intérieure de mon manteau un stylo et un petit morceau de papier sur lequel je gribouillai un plan de l'île de Sapporo avec au milieu un point noir qui représentait la Tour Sombre. Puis juste en bas, j'écrivis mon numéro de téléphone avant de tendre le papier au jeune homme.

« Lorsque vous aurez le temps, venez me retrouver au quartier général de l'organisation. Nous pourrions effectuer une mission ensemble, ce serait l'occasion pour vous de vous confirmer membre de l'organisation et de commencer à répandre votre nom en effectuant des crimes plus grands que du simple sabotage.

Réfléchissez à ce que vous pourriez faire. Réfléchissez à ce que vous voudriez faire. Il est temps de faire un pas en avant. Vous en avez les capacités, seulement il faut les exploiter. Sur ces dernières paroles, je vous laisse méditer. Je vais rentrer et transmettre votre nom aux supérieurs de l'organisation, ces derniers vous contacteront sans doute pour faire connaissance. Sur ce, j'espère vous revoir bientôt au sein de l'organisation.
»

Calmement, je retournai le dos au jeune homme, puis je disparus silencieusement dans l'ombre. Intérieurement, j'anticipai déjà notre prochaine rencontre. Ça allait être une opportunité pour moi de découvrir les capacités du jeune homme.

Je l'avais recruté car il avait l'âme d'un vilain et je pensais judicieux d'intégrer un homme de sa trempe au sein du Syndicat. Il pourrait apporter un plus à l'organisation. Cependant, j'ignorais encore tout de ses talents, peut-être même qu'il n'en n'avait aucun, ce qui expliquerait pourquoi il se contentait de crime de faible rang. Mais si c'était vraiment le cas, il suffirait de le jeter après.

Néanmoins, j'avais le sentiment qu'il avait un bon potentiel exploitable. Tout le long de notre discussion, j'avais pu voir des lumières briller dans ses yeux. Il semblait avoir une volonté de fer. Les personnes aussi motivées par l'idée de devenir un vilain se faisaient de plus en plus rares. Au pire, il suffira de l'entraîner jusqu'à ce que mort s'en suive pour en former un bon vilain.
◦ F I N ◦



________________



Rin's ThemeFrench Version



Dernière édition par Homura Rin le Ven 22 Juin - 14:27, édité 2 fois
Kaamino Subarashii
Vilain
avatar
Surnom : Le Wheezer
Profession : Caissier
Rang : C
Yens : 785
Renommée : 30
Alignement : Esprit Libre
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) || Sam 16 Juin - 14:02

Il avait finalement rejoint l'organisation des ombres, celle qui influençait le monde des super vilains et formait une main invisible pour étrangler les héros et le gouvernement avec impunité. Bientôt, il saurait se tenir du côté des vainqueurs, le monde parlera de lui plus qu'il ne parlera du reste des autres vilains, et le nom de Mordo Infini sera finalement traité avec le gravitas qu'un tel nom était censé évoquer vers ceux qui osaient même en parler.

Il se voyait déjà roi du monde, assis sur un trône enflammé avec un spectre dans les mains alors qu'il ordonnait aux vilains adorateurs de brûler la ville pour lui. L'extasie de la violence et de la gloire exerçait déjà une emprise étrange sur lui, l'emmenant à une réalité où il était déjà le chef incontesté du monde, et non pas un "simple" membre du Syndicat recruté depuis seulement quelques secondes par un agent bien obscur.

Mais il avait toujours de quoi monter en grade, et il le ferait rapidement, tel une fusée ascendant dans les cieux. Enfin, il n'exploserait pas comme une fusée mais le message était le même. Il saurait monter rapidement en grade, et cet homme admirerait son progrès de ses propres yeux. Et il semblait intéressé d'ailleurs, vu qu'il lui avait donné son numéro de téléphone ainsi qu'un lieu de rendez-vous pour qu'ils puissent se réunir.

Il recevait pleins de numéros de filles, donc recevoir un numéro lui était naturel, mais il avouait que Sapporo était... peu ragoûtant. Mais les rumeurs devaient exagérer, elles faisaient tout le temps ça. Le jeune homme observa brièvement l'autre partir, et décida de clore la discussion avec une dernière phrase classe, censée le rassurer concernant ses intentions.

Bientôt, vous me verrez au sommet de l'organisation. J'en fais la promesse.

Puis, il entreprit de se retourner, quittant le parc d'un pas qui se voulait tranquille. Mais alors qu'il posa les pieds sur le ciment du trottoir, alors qu'il se posa sur le siège confortable du métro Japonais un peu plus vide, alors qu'il entreprit de rentrer dans son studio, un grand sourire triomphant ne pouvait s'empêcher d'apparaître tout le long de son visage.

Bientôt, le monde le craindra. Bientôt, il sera en Une !
Contenu sponsorisé
Re: Vous prendrez ? (PV Homura Rin) ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Animation (questionnaire jusqu'au 7/02) ▬ Vous prendrez bien un peu de philtre d'amour ?
» Vous prendrez bien 1000 tonnes métriques de questions en tout genre d'un noob pas aidé par la nature ?
» Vous prendrez bien une tasse d'immortali-thé ?
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville :: Quartiers animés :: Tokyo Center-
Sauter vers:
spider