Un paquet surprise [ft. Kreazz]
header

Partagez|

Un paquet surprise [ft. Kreazz]

Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Ven 15 Juin - 20:47

C'était en début d'après-midi dans une banque qu'un homme masqué muni d'une arme à feu se baladait tranquillement à l'intérieur, plusieurs sacs accroché à ses épaules. Les personnes terrifiés gardaient leur tête bloquée contre le sol, n'osant plus relever la tête à cause du premier avertissement. Une personne qui se pensait assez brave a relevé la tête, résultat, elle ne la relèvera plus jamais. Calmement, l'homme masque s'approchait du corps sans vie et ensanglantée de la personne, posant sa main gantée dans le sang pour l'en imprégner légèrement, allant contre un mur où il dessinait à l'aide du sang sa marque qui lui était tant fidèle, celle d'un viseur avec une tête à l'intérieur. Ce n'était pas un cas où il avait était payé pour tuer quelqu'un, mais il s'en fichait, il le faisait quand même. Juste pour imprégner de terreur le coeur des habitants. Malheureusement pour l'homme, ce qu'il ne savait pas mais ce dont il se doutait quand même, était que l'alarme silencieuse avait était activée. Malgré ça, il prenait son temps, il était arrogant et savait -il était sûr- qu'il serait capable de se tirer de n'importe quelle situation. Il s'approchait de la porte d'entrée, ignorant les policiers qu'il avait attendu, leurs armes pointées dans sa direction. C'est d'un air froid qu'il les regardait derrière son masque.

Un masque qui, d'ailleurs n'a que deux trous au niveau de ses yeux, des yeux qui donnent l'impression que l'homme derrière celui-ci n'avait pas d'émotions, comme une statue qui n'avait pas était dotée de la vie. Le reste de son accoutrement était simple, un costume entièrement noir de luxe -différent de celui qu'il portait du quotidien-, doté d'une chemise blanche et d'une cravate noire. Il attendait quelque chose, ou il avait peut-être peur des policiers - d'après eux. Mais lui attendait qu'un héros arrive, après tout il aurait eu tant d'opportunités de partir. Et ses yeux se portaient sur le cadavre qui était au milieu de la rue, que les policiers n'avaient toujours pas enlevé car ils avaient peur de s'avancer. Après tout, l'arme à feu était toujours dans les mains de l'homme. S'ils s'avançaient, ils mourraient. Mais la chose la plus remarquable sur le corps de la victime était le signe identique à celui sur le mur, car après tout rien ne serait amusant si le héros qui arrivait n'était pas d'un certain calibre. Car pour lui qui était tellement connu du système, il se devait de répandre son nom de plus en plus, toujours plus, jusqu'à ce que même les enfants connaissent son nom et en tremblent la nuit.

Finalement, après un certain temps, un héros arrivait. Il le remarquait de par son costume et qu'il passait outre les policiers sans problème pour arriver au milieu de la rue vidée où il y avait ce cadavre. Il posait les sacs sur le côté, ne regardant même pas les otages. Ils n'avaient pas de valeur à ses yeux, uniquement de simples outils. S'ils voulaient fuir, ils devraient passer par cette porte. Enfin, peut-être qu'il y avait une autre sortie, mais il n'avait pas le temps de penser à ce genre de choses ennuyantes. Il jetait son arme à feu sur le côté, celle-ci ne portant aucune empreinte à cause de ses gants, pour ouvrir d'un grand geste la porte vitrée de la banque pour y sortir. Il se courbait légèrement dans une salutation polie, gardant cet air neutre en regardant le héros, tout en s'avançant le long des marches pour finir sur la rue.

"-Oh, Mr. le Héros, il était bien temps que vous arriviez. Est-ce que vous voudriez du thé pour discuter ? Mais, voyez-vous, je n'aime pas voir des armes à feu pointées sur moi, c'est une des choses qui m'irrite le plus."

D'un ton respectueux, il parlait, mais un mot fut dit d'une manière plus sèche des autres, "l'irritation". Ce qu'il voulait dire était simple. La vie de ces hommes était facile à détruire, et s'ils ne reculaient pas dans un certain périmètre, lui n'hésiterait pas à tous les décimer. Après tout, il n'était pas un héros, il ne devait pas les protéger, mais il ne voulait même pas lever le petit doigt pour les détruire, car ils ne valaient pas la peine.

"-Je me demande à qui j'ai affaire, d'ailleurs ? Je ne pense pas que nous nous connaissions."

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Ven 15 Juin - 22:22

J'avais reçu une alerte signalant un cambriolage non loin de là où je patrouillais. J'ai donc notifié mes collègues que je m'y rendais au plus vite. N'ayant pas encore de binôme, j'étais seul, mais des fois il valait mieux ne pas être trop accompagné au cas où l'on tombe sur un gros poisson. J'avais un mauvais pressentiment d'ailleurs, comme si le cambrioleur n'allait pas être le genre de vilain qu'on croise souvent.

J'arrivais sur les lieux. La police avait déjà encerclé le bâtiment. Il y avait certainement des otages à l'intérieur. Je remarquais qu'il manquait quelque chose. Pourquoi les agents de la justice avaient comme une ouverture dans leur mur ? Je m'approchais calmement signalant que tout allait bien se passer. Je me faufilais entre les agents pour avoir une meilleure vue de la situation. Mais ce que j'avais vu me fit vite comprendre que la situation était plus grave que tout ce que je pouvais imaginer. Un agent de sécurité mort au centre de la formation des policiers. Il avait une marque sur lui, elle me donna des frissons quand j'ai réalisé ce qu'elle signifiait. << Un viseur avec une tête à l'intérieur >>. Ce signe qui apparaissait sur quelques scènes de crimes. Elle nous faisait comprendre qu'une personne était passée par là. Cette personne voulait se faire connaitre c'était sûr. Mes yeux commençaient à brûler dû à la colère que provoquait ce geste. Un geste horrible, seul un monstre était capable de faire ce genre de chose. Je regardais à l'intérieur et vis l'homme qui était la cause de ce crime. Il portait un costume très chic et était cagoulé. Impossible de savoir qu'elle était son identité, mais j'allais tout faire pour le savoir. Je pense qu'il m'avait remarqué en premier, avec mon costume c'est plutôt simple mais c'est le but : attirer les regards, tel un piège à souris pour vilains. Il jeta son arme, posa les sacs certainement plein d'argent.

Que fait-il ?

Il s'approcha et arrivé dehors se mit à parler.

" Oh, Mr. le Héros, il était bien temps que vous arriviez. Est-ce que vous voudriez du thé pour discuter ? Mais, voyez-vous, je n'aime pas voir des armes à feu pointées sur moi, c'est une des choses qui m'irrite le plus. "


A cette parole je compris directement que les hommes de l'ordre étaient une gêne, une nuisance à ses yeux. Je fis un signe de la tête de chaque côté pour signaler aux agents de battre en retraite plus loin dans la rue. En espérant qu'ils seraient assez loin dans le cas où un combat éclaterai.

" Je me demande à qui j'ai affaire, d'ailleurs ? Je ne pense pas que nous nous connaissions. "

J'admet avoir été étonné qu'il ne me connaissait pas. Peut être même vexé ? Si c'était le cas ça serait vraiment faible et en aucun cas gênant. Il fallait gagner un peu de temps pour que les policiers s'éloignent assez.

Je suis étonné que tu ne le saches pas. On m'appelle << Enryū >> et tu ferais bien de retenir ce nom car je vais mettre un terme à tes agissements!
Mais j'avoue que je suis curieux. Tes meurtres commencent à se faire connaître grâce à ta marque, mais nous ne savons pas qui tu es. Serais-tu assez aimable d'éclairer ma lanterne ?


En même temps que je parlais j'analysais la situation. Des otages dans la banque en face. Des policiers qui se sont éloignés bien que j'aurais aimé qu'ils le soient un peu plus. On se trouvait à un croisement heureusement qu'ils sont assez larges à Tokyo. Je me tenais droit et restais sur mes gardes, ne montrant encore aucun signe d'hostilité.

________________



Theme (2:32):
 
Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Ven 15 Juin - 23:08

Il gardait cet air calme et digne en restant face à autant d'armes pointés sur lui, malgré que les policiers avaient reculés. Même face à un héros connu, il n'avait pas l'air d'avoir peu, au contraire. Il laissait un léger rire s'échappait d'entre ses lèvres alors qu'il gardait son regard "mort" sur le visage de l'homme.

"-Je dois m'excuser pour ne pas vous connaître alors, "Enryû", mais je ne suis intéressé qu'aux chefs. En parlant de ça, je me demande de quelle agence vous faites parti ? Peut-être que nous nous reverrons un jour, ahah."

Puis il posait son regard quelques secondes sur le bâtiment avant de secouer sa tête tout en regardant l'homme qui était devant lui. Il prenait un air totalement arrogant, ouvrant grandement ses bras montrant qu'il n'était empli que d'ouvertures à ce moment. Il avait l'air de dire que peu importe ce qui allait arriver, il serait le grand gagnant, le vainqueur. Que personne ne lui arrivait à la cheville. C'était le sentiment qui s'échappait de lui. Il y avait aussi cet air sombre dans son regard, qui avait remplacé la mort à l'intérieur. C'était le regard d'un serpent qui regardait une souris, il était égoïste et n'acceptait pas la force de l'homme face à lui. Peut-être était-il un héros haut-gradé, peut-être était-il un nouveau héros.

"-Je me nomme Hitman. Si vous connaissez certaines choses sur moi, ce sera tant mieux pour vous. Mais voyons, arrêtons de rigoler un instant. Vous savez, il vous est impossible de m'arrêter, j'imagine que vous le savez bien, n'est-ce pas ? Après tout, moi je suis un "vilain", et vous .."

Il reculait de quelques pas, levant sa main droite calmement, qu'il rabaissait avec force sur un la façade de la banque à son côté droit, juste à côté des portes. Son alter s'activait, laissant le vecteur de force tout simplement grandir, laissant la façade entière commencer à craquer. Elle ne cédait pas, elle n'avait que des craquements sur tout le long, mais il était facile de remarquer qu'un nouveau coup comme ça, et le bâtiment aurait un risque de s'effondrer. Puis son regard arrogant se posait de nouveau sur l'homme, il y avait cette pointe de pitié qui était énervante en le regardant.

"-.. Vous, vous êtes un héros. Vous devez protéger les civils, qui ne sont rien d'autre qu'un poids lourd. Oh, j'ai eu une idée d'un jeu ! Et si nous jouions ? Si vous êtes capable de sauver les civils présents ici, ou si vous devrez les regarder mourir un par un, qu'est-ce que vous en pensez ?"

Ces paroles étaient suivis d'un rire qui ne paraissait pas effrayant comme dans les films, avec un rire dramatique. Au contraire, ce rire paraissait simple et bienfaisant dans sa nature, ce qui contrastait totalement avec les paroles qui glaçaient le sang de l'homme. Tout ça n'était qu'un jeu pour lui, un moyen de se distraire. Il finissait même avec des paroles digne d'un fou, tout ça rien que pour préparer la scène de son amusement.

"-Dans ce premier acte, qui sera le grand gagnant, le Héros qui sauvera la vie de tout le monde et sera acclamé, ou le meurtrier qui sera craint de tous ?"

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Sam 16 Juin - 0:47

Le bâtiment avait failli s'effondrer sous mes yeux et je n'avais rien pu faire. Il se moquait de moi. Il savait éperdument qu'il était en position de force avec ses otages, mais il ne fallait pas que je cède à la panique. Il avait dit ne s'intéresser qu'aux chefs. Il ne me connaissait pas. L'élément de surprise était de mon côté bien que je ne connaissais pas tout son alter. Il a touché le bâtiment et a failli le faire s'écrouler ? Des tremblements de terres, hautes vibrations, il y avait trop de possibilités, mais en tout cas la prochaine fois serait la dernière pour se bâtiment.

Tu veux jouer ?

En même temps que je parlais j'ai regardé en arrière brièvement pour faire comprendre aux policiers qu'ils devaient s'occuper des otages pendant que je distrayais l'homme qui se trouvait à quelques mètres de moi.

Désolé, si ma cheffe apprend que je joue pendant mes heures de travail, ça risque de chauffer pour moi.

L'un des agents s'était mis à couvert pour passer un message, certainement pour indiquer à des unités de passer par derrière pour récupérer les otages en toute sécurité. Hitman semblait toujours focaliser son attention sur moi, ignorant, je l'espère, ce qui se tramait derrière lui. Gagner du temps par des blagues était mon seul moyen. Je ne pouvais pas commencer le combat ni lui laisser le temps de commencer son jeu qui risquerait de mal finir et rapidement.

Maintenant que j’y penses ta signature est une cible avec une tête non ? C’est pour ça que tu t’es appelé Hitman ou c’est l’inverse ta signature vient de ton nom ? Si c’est le cas je dois te dire que tu manques un chouïa d’originalité.

________________



Theme (2:32):
 
Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Sam 16 Juin - 2:00

Il rigolait quelques instants. L'homme face à lui semblait douter de son intellect, il ne le suivait même pas dans son jeu. S'il ne le suivait pas, comment pouvait-il continuer à l'intimider comme ça ? Il rigolait doucement, acquiesçant sa tête quelques instants tout en ouvrant grandement ses bras comme s'il approuvait de ce que lui disait l'homme.

"-Evidemment, évidemment ! Il ne faut pas jouer, n'est-ce pas ? Il ne faut surtout pas jouer, c'est la chose la plus horrible. Il faut être sérieux dans la vie."

Puis sa main droite s'abattait de nouveau sur le bâtiment, mais cette fois-ci avec bien plus de force. Toute la façade s'écroulait sous la force, le bâtiment suivant avec lui, s'écroulant tout seul alors que Ryo prenait quelques pas en avant pour ne pas se faire attraper dans la destruction du bâtiment. Sa voix avait prit un nouveau tournant pour sa nouvelle phrase, un air bien plus froid. Il regardait le héros, d'un air totalement calme.

"-La raison pour laquelle j'ai étais appelé Hitman, c'est parce que je suis un tueur. Vous ne devriez pas l'oublier."

Les policiers avaient un air horrifié en regardant ce spectacle des plus macabres. C'était tout un bâtiment qui s'effondrait pour bloquer et tuer les personnes encore à l'intérieur. Ryo n'était pas là pour rigoler, et le héros face à lui devrait comprendre ça. Il le regardait de haut, le menton légèrement relevé pour le regarder de cette façon. Il posait ses mains dans son dos en s'avançant de quelques pas une nouvelle fois.

"-Alors, dis-moi, qu'est-ce que ça fait d'être un héros qui n'est même pas capable de protéger des civils ? Tu te sens inutile ? Tu l'es après tout. Et si je tuais tous ces policiers devant tes yeux maintenant ?"

Un rire s'échapper d'entre ses lèvres alors qu'il commençait à s'avancer pas à pas vers les policiers sur les côtés, n'avançant totalement pas vers le héros. Bien au contraire, il s'en éloignait même, mais à cause de ses pas lents il n'avançait que d'un pas toutes les deux secondes. Autant dire qu'il faisait uniquement ça pour provoquer le héros face à lui de plus en plus. Après tout, il voulait juste le pousser à bout, lui faire goûter au désespoir de ne pas réussir à sauver les personnes qu'il peut sauver. Quelles seraient les émotions qu'il montrerait ? De la colère ? Du désespoir ? De la tristesse ? Il voulait le savoir, il voulait apprécier ces émotions. Il voulait sa mort. Oh, non, non, pas tout de suite. Il devrait d'abord le torturer en le laissant vivre avec toutes ces émotions. Il s'arrêtait après ses quelques pas, attrapant un gravas plus ou moins gros, qu'il lançait aussitôt en direction des policiers plus loin. Utilisant son alter, le gravas volait avec une grande vitesse en direction .. d'un bâtiment. Il s'explosait dedans, laissant un gros trou dedans avec quelques cris. Si c'était un cri surpris, ou un cri de douleur, il ne le savait même pas.

"-Ah, mince, j'ai raté mon tir. J'espère que vous pourriez m'excuser, je vais essayer de le relancer vers les policiers si vous me laissez du temps, Mr. Enryû ?~"

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Dim 17 Juin - 0:55

L'immeuble s'était effondré et je ne savais même pas comment s'était passé la récupération des otages. Il se croyait vraiment le plus fort. Certainement qui si une telle chose s'était passé lors de mes débuts, j'aurais perdu le contrôle. Je serais devenu une bête assoiffée de vengeance, mais j'aurais aussi détruit toute la rue causant certainement plus de dégâts. Ces années en tant que héros m'avaient bien fait comprendre que je ne pouvais pas sauver tout le monde. Je n'étais pas le plus rapide, ni le plus fort et pas le plus intelligent non plus. Comme il le disait, c'était un vilain, il n'était pas limité par la populace. Tandis que moi justement je devais les protéger, les sauver. On dirait que j’ai échoué pour ces pauvres gens. Ils devaient tous avoir une famille qui les attendait et maintenant, disparues, ces familles ne reverraient peut être jamais ces personnes. Je priais pour que la police ait eu le temps de les sauver. Je me le répétais mais je ne pouvais pas sauver tout le monde.. Ces otages étaient une entrave. Maintenant je me devais de l'arrêter en leurs noms. Qu'il ne soit pas partie en vain. Je restais là à regarder le bâtiment, comme dans une minute de silence, je ne bougeais pas.

Un cri me ramena à la scène. Hitman venait de lancer une pierre, qu’il avait ramassé des débris, vers les policiers. Je ne savais pas si le cri était de peur ou bien de douleur. Je ne pouvais qu'espérer que ça soit le premier cas. Il devait vouloir s'occuper d'eux maintenant. Vu l'impact qu'il y avait dans le mur, il devait avoir utilisé son alter, mais toujours impossible de savoir ce que c'était, une super force? Je ne pouvais que rester sur mes gardes. La colère que son action engendra sera ma super force en tout cas. Je ne me suis jamais senti au tant en contrôle de moi-même qu'aujourd'hui. J'avais l'impression que tout était au ralentie. Bien qu'étant en colère, je bouillais même à l'intérieur, mais je restais impassible aucune émotion ne s'affichait sur mon visage. En soit, dans la vie de tous les jours si j'avais eu ce visage dans la rue tout le monde aurait pensé que j'étais énervé, près à commettre un meurtre, métaphoriquement bien sûr.

"-Ah, mince, j'ai raté mon tir. J'espère que vous pourriez m'excuser, je vais essayer de le relancer vers les policiers si vous me laissez du temps, Mr. Enryû ?~"

Il pensait avoir raté son tire ? J'allais lui montrer que je ne louperais pas le mien ! Je gonflais mes poumons et tout mon torse se bomba, si quelqu’un m’avait piqué avec une aiguille, je me serais certainement envolé comme un ballon de baudruche ! Trêve d’ironie.

On peut être deux à faire pression sur l'autre.
Souffle de feu.


Je crachais un feu azur tel un lance-flamme déchaînant sa puissance destructrice et brûlante sur l’homme en face de moi. Seul des débris se trouvaient derrière lui et même si quelqu'un était encore en dessous, il n'y avait pas de risque qu'il soit touché. J’espérais attirer toute son attention sur moi pour qu’il ne s’attaque plus aux policiers et dans le cas contraire cette fois ci je ne le laisserais pas toucher sa cible.

________________



Theme (2:32):
 
Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Sam 23 Juin - 10:54

Evidemment, tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent n'avaient qu'un seul but, qu'une seule fin: il voulait s'amuser avec ce héros, jouer avec lui comme si ce n'était qu'un pantin. Un pantin qui servirait à le distraire dans ses jours ennuyeux, toujours et encore. Mais il ne s'énervait pas, il ne perdait pas son sang froid, mais le fait qu'il gardait ses émotions dans l'état faisait qu'il perdait de plus en plus de valeur en tant qu'amusement. Si cet amusement tomberait encore plus, peut-être que Ryo finirait directement son travail ici avant de repartir chez lui pour se reposer. Mais bon, il fallait faire attention, apparemment il est capable de cracher du feu, et Ryo n'avait rien à se protéger à première vue .. Du moins, à première vue. Il s'accroupissait à une grande vitesse, laissant ses deux mains voler telle des épées dans le sol, s'enfonçant à l'intérieur avec aise. Relevant aussitôt ses mains, il a réussit -grâce à l'utilisation de son alter-, à relever une grande partie du sol comme un gros rocher pour se protéger, avec ses mains enfoncés dedans comme des griffes qui tenaient une proie.

Le feu aurait atteint la pierre, de quoi la chauffer sûrement, mais pas de quoi la faire fondre en si peu de temps, mais Ryo ressentait la chaleur même derrière ce rocher. Quelques petites gouttes de sueur apparaissaient déjà derrière son masque, de quoi laisser un rire vide s'échapper de ses lèvres. C'était sûrement une des choses qu'il aimait le moins, avoir trop chaud au point de transpirer à ce point, surtout pour quelqu'un comme lui qui prenait soin de son apparence et de sa tenue. S'il transpirait trop et venait à puer à cause de ça, les conséquences ne seraient pas très bonnes. Enfin bon, après la pierre attrapée avec ses mains, il tournait en rond comme une toupie, prenant clairement de la vitesse avec, avant de la relâcher d'un coup en direction de l'homme cracheur de flamme.

"-Allons, pas de quoi s'énerver au point de jouer au cracheur de feux !"

Après ça, il aurait reculait de quelques pas, gardant une certaine distance entre l'homme et lui avec les grands débris juste derrière lui-même. Il n'allait pas se concentrer sur les autres hommes présents sur l'instant, autant s'amuser avec le héros pour l'instant. Et il fallait le lui faire comprendre, s'il n'était pas amusant, il n'aurait plus d'intérêts et autant aller s'amuser avec les autres hommes présents.

"-Allons, allons, j'espère que vous pourriez me distraire quand même, Mr. Enryû ? Enfin, j'espère pour ces policiers que vous le pouvez."

Des paroles à l'opposée des flammes de l'homme, c'était avec un ton aussi glaçant que le Pôle Nord qu'il parlait. Il n'était plus là pour jouer, mais pour se détendre. Peut-être paradoxale mais il voyait le combat comme une sorte d'activité que l'on pouvait utiliser pour se détendre, un peu comme la boxe d'ailleurs. Même si ici, il y avait plus de morts et de blessés grave ..

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Mer 27 Juin - 1:39

À ses paroles glaçantes, je compris qu'il comptait toujours attaquer les policiers si je lui en laissais la possibilité. Il fallait trouver un moyen pour qu'il ne puisse plus les atteindre. Que je sois isolé avec lui pour ne plus avoir à faire attention à chacune de mes actions pour ne pas mettre les agents de la justice dans une mauvaise position. Il voulait une distraction ? J'allais lui donner un show qui donnerait chaud !

Je ne dois pas m’énerver dis-tu? Pour tant que je me souvienne bien, c’est toi qui t’es emporté le premier, non ? Avec l’effondrement de ce bâtiment et cette pierre pour montrer que tu menais la dance ? Tout ce que j’ai fait était de répondre à tes actions par une autre. Je pensais que c’est ce que tu voulais ? Que l’on joue ? Je suis un peu plus d’humeur comparé à avant.

Très bien. Je vais te faire un petit tour, si le précédent t'as plus alors attend le prochain ...


Je gonflais mon torse près à recracher mon feu mais cette fois, je ne visais pas le vilain. Non j'allais faire une prison de flammes.

Souffles de feu.

Je nous entourais de flammes aussi chaudes qu'un soleil et aussi bleues que l'azur. Mes flammes se trouvaient en face des bâtiments et bloquaient les routes où les policiers s'étaient mis à couvert un peu plus loin. J’espérais qu’ils allaient comprendre qu’ils ne devaient pas rester là, qu’ils devaient plutôt aller voir comment ça se passait au niveau des décombres du bâtiment précédemment détruit. Maintenant ce n'était plus que nous deux, Hitman et moi. Je n’avais toujours pas compris ce qu’était son alter. Il a pu soulever ce gros rocher avec une telle simplicité, ses mains s’étaient enfoncées dans le sol comme si ce n’était que du beurre. Le sol n’avait pas l’air brisé, mais déformé.. Voir sous cet angle me fait penser au pouvoir d’un des personnes d’un anime ‘Magi : The Labyrinth of Magic’, ce personnage utilise cette magie qui lui vient de son père et touche la gravité et la force. Je suis loin de pouvoir l’affirmer mais une super force n’aurait pas eu un tel effet sur le sol. Normalement de son côté je ne pense pas que rien qu’avec mon souffle il ait pu deviner l’étendu de mon alter.

J'espère que la chaleur ne te dérange pas ? Mais maintenant que nous sommes isolés, je vais pouvoir exaucer ton vœu et on va jouer !

Bien que les agents avaient une couverture et que Hitman n'avait plus une aussi bonne vision sur leurs positions. Je restais sur mes gardes pour bloquer la moindre attaque qu'il enverrait dans leurs directions et étais près à riposter. Je ne pouvais pas tenter ma chance et laisser un projectile passer, il y a encore trop de chance qu'il touche un policier.

________________



Theme (2:32):
 
Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Ven 29 Juin - 22:41

C'était totalement idiot à son avis, il tentait d'attirer son attention, d'une manière ou d'une autre c'était complètement débile. Et même une fois avoir crée cette cage de feu qui avait pour but de le piéger, il semblait si sûr de lui ? Ryo était certain de pouvoir sortir sans problème de cette cage, c'était quelque chose de bien idiot d'essayer de le piéger. Personne n'était capable de le piéger. C'était ce qu'il pensait jusque dans sa moelle, qu'il était le meilleur. Une arrogance nourrie depuis des années. Ce n'était vraiment pas la meilleure des choses, s'enfermer dans une cage avec une bête. Il le regardait donc calmement, droit dans les yeux.

"-Je pense que vous qui vous enfermez avec moi n'est pas la chose la plus maline au monde."

Il soupirait calmement, forçant sur son pied droit pour directement arriver en face de l'homme avec une grande vitesse. Son pied a d'ailleurs laissé une énorme marque sur le sol précédemment, montrant la grande force utilisée. Il était inutile de préciser que son alter a augmenté grandement sa vitesse, lui faisant passer la dizaine de mètre pour arriver directement en face de l'homme sans problème, levant sa main droite qu'il envoyait en sa direction. C'était d'une vitesse normale, mais la force qui s'y cachait s'il le touchait .. C'était facile d'imaginer de se l'imaginer en voyant la marque au sol la dizaine de mètre derrière. Bien sûr, il profitait qu'il ne puisse pas le voir pour enfoncer son pied droit dans le sol au cas où.

"-S'enfermer avec une bête n'est pas la meilleure des idées, Mr. Enryû. Vous feriez mieux d'abandonner si vous voulez mon avis."

Il était calme et face à lui pour le regarder, restant sur ses gardes pour être prêt à faire face à quoi que ce soit, au moins ne pas se faire attaquer par surprise. Ce serait bête de se manger une attaque par surprise et perdre de la sorte. Mais ce n'était pas fini, il n'en avait pas fini, il reculait presque directement une fois que sa main aurait touchée, aurait était esquivée ou aurait était contrée, pour revenir là où il était précédemment. Son pied enfoncée dans le sol se serait relevé en l'air en un instant pour envoyer un tas de petits rochers dans la direction de l'homme.

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Jeu 5 Juil - 17:39

Un éclair noir. C'est tout ce que j'avais réussi à voir. En un temps record, il se trouvait en face de moi. Le temps de comprendre qu'il se trouvait en face de moi, lui, était déjà prêt à me frapper de son poing. Étrangement son poing avait une allure normale comparée à la vitesse avec laquelle il avait comblé la distance se trouvant entre nous deux. Je fis une glissade en arrière pour l'esquiver. Ce poing malgré sa vitesse normal, devait cacher autre chose. Je ne m'attendais pas à ce qu'il cache le prochain mouvement que Hitman a fait. Du même geste qu'il avait fait pour se trouver devant moi. Il retourna à sa place. A la même position précisément, là où se trouvait la marque qu'il avait laissé. Comme s'il n'avait jamais quitté sa place, bien qu'une autre marque ressemblante à celle sur laquelle il se trouve, est maintenant là où nous nous trouvions. J’étais encore en pleine glissade que Hitman avait déjà ramassé des débris du bâtiment et allait les jeter dans ma direction. Je ne pouvais pas éviter ce coup normalement il me fallait utiliser mon alter. Il lança les pierres. Je poussais sur le sol et déployais mes ailes. J'avais pris de l'altitude pour évites les projectiles qui allaient me causer de bonnes douleurs sans aucun doute. Je pensais qu'à la vue de mes ailes il comprendrait directement qu'elle était mon pouvoir. Mais je ne pouvais plus me permettre de le cacher. Mes pupilles étaient devenues verticales et mes iris aussi bleues que les flammes qui nous entouraient. Je me stabilisais dans les airs.

Je crois que tu te trompes. Tu n'es pas la bête ici. C'est moi !

Après avoir dit ceci, je poussais un rugissement draconique et je crachais trois boules de feu dans sa direction qui servaient de tirs de sommations.

Boules de feu.

Mais si tu le souhaites, Tu peux toujours abandonner. Nous n'avons pas besoin de verser plus de sang qu'il n'en a déjà coulé.


Je me doutais qu'il n'abandonnerait pas, mais je restais un héros et je ne pouvais pas lui tirer véritablement dessus sans lui laisser une chance de se rendre. Je me devais de rester aux aguets car la moindre inattention me serait fatal. Hitman pouvait être sûr d'une chose, je ne le prenais pas à la légère. Dans le cas contraire, il devait me sous-estimer. Il paraissait trop confiant, ce qui pouvait me donner un avantage.

________________



Theme (2:32):
 
Tadashi Ryo
Gérant du Syndicat
avatar
Surnom : Hitman
Profession : Gérant du Syndicat
Rang : A
Yens : 1250
Alignement : Esprit Libre
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Jeu 12 Juil - 23:03

Cet homme, son alter paraissait tout à fin simple. Rien qui ne pouvait lui échapper si facilement en tout cas. Il crachait un feu bleu ainsi que des ailes qui lui poussaient dans le dos. C'était une chose qui lui faisait penser aux dragons. Pas bien difficile de l'imaginer en tout cas, ses pupilles devenaient verticale à l'image des reptiles. Il aurait pu l'assimiler à une bête féline si ce n'était pour les ailes qui lui avaient pousser dans le dos, et à moins de preuve du contraire, les félins n'ont pas d'ailes. Du moins pas pour l'instant. Mais ce qui était encore plus ridicule était qu'il prenait de l'altitude. Peu importe pour l'homme masqué, au moins il pouvait souffler un peu et ne pas surcharger son corps avec son alter. C'est pour ça qu'il esquivait d'une manière relativement aisée les boules de feu. Il le savait, ce n'était pas parce que l'homme en face était faible, mais bien parce que ce n'était pas ses réelles capacités. Comme quand lui lance des projectiles, une sorte de tir de sommation si on voulait.

Et c'était la raison pour laquelle il esquivait plutôt facilement à l'aide unique de ses capacités physiques, mais il n'arrivait pas à tout esquiver entièrement, car sa veste prenait feu en touchant une des boules de feu. Evidemment, ce n'était pas touché en plein fouet, mais plus comme effleuré, mais que tout prenne feu rapidement montrait la capacité de ses flammes à ne pas sous-estimer. Mais en un geste tout aussi maîtrisé, sa veste fut jeté dans les airs pendant qu'il l'enlevait en un temps quasiment record. Heureusement sa chemise n'a pas prise feu, uniquement cette veste qu'il appréciait quand même.

Son regard se posait une nouvelle fois sur l'homme qui volait dans les airs. Un héros qui ne voulait pas se battre mais demander de se rendre au parti adverse sans même lui avoir infligé des blessures incapacitantes .. Il se demandait même s'il était sérieux ? Est-ce que les héros pensaient vraiment que les vilains se rendraient à chaque fois qu'ils demanderaient ça ? Mais en se posant la question, il avait une réponse: certains, oui. Par exemple, si un vilain qui a cambriolé un magasin se retrouve face à Belladone Yu, évidemment qu'il se rendra. Mais seulement, pour Tadashi Ryo, ou Hitman ... Se rendre n'est pas la chose qui le pousse à combattre. Juste cette adrénaline d'être sur un fil et que la moindre erreur pourrait le pousser à sa défaite -ou sa mort- le poussait à continuer. C'était peut-être cette force délirante qui l'a poussée jusque-là.

"-Allons, voyons, me demander ça .. C'est vraiment ridicule. Vous devriez savoir que personne de ma stature ne reculerait face à ce genre de choses .. Mais, mon temps est précieux, et vous venez de le dépasser."

Rapidement il s'abaissait vers le sol, ses mains s'enfonçant une nouvelle fois dans le sol alors qu'il en ressortait un rocher encore bien plus gros que le dernier, clairement ayant activé une nouvelle fois son alter, sa taille était littéralement gigantesque si on le comparait aux précédents. Il semblait prêt à le lancer sur Enryû .. Mais au dernier moment, son corps fit une rotation des plus surprenantes. Ce rocher ne partait pas en direction de l'homme-dragon, mais en direction d'habitations bien plus loin, et volait tout simplement à une énorme vitesse. Mais s'il le voulait, il aurait sûrement le temps de détruire ce rocher en plein vol.

Seulement, Ryo préférait jouer avec les héros, et non pas les tuer pour la plupart du temps, ça devrait attendre jusqu'à ce qu'il y ait de nouvelles rencontres. Après avoir lancé ce rocher, dans la seconde même, son corps se déplaçait en arrière alors qu'il activait une nouvelle fois son alter pour augmenter sa vitesse, et telle une flèche fusait à travers cette barrière de feu .. qui ne lui posait pas de problème. En arrivant au contact de celle-ci, un trou béant se trouvait là où il voulait passer, ayant tout simplement annuler les forces qui subvenaient aux besoins de ce feu. En somme, il n'a fait que le décaler, plus ou moins, pour passer au travers. Et par la suite, partir au loin en laissant derrière lui un rire vide d'émotions.

HRP:
 

________________



"Intelligence is the best weapon in this world. Allowing you to live with an advantage over everyone else."

"I stand, with both arms, folded, under my chest
'Cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left
Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed
Never gonna stop 'til I catch my breath
Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed
And then I'll do it all again"
Magyar Kreazz
Héros professionnel
avatar
Surnom : Enryū
Profession : Héros
Rang : A
Yens : 555
Alignement : Bienfaiteur
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] || Ven 13 Juil - 23:02

Je le voyais replonger ses bras dans le sol comme si ce n'était que du beurre. Il sortait un gros bloc du sol, je ne comprenais pas. Il comptait se défendre, se préparer ? J'ai vite eu ma réponse. Il sortit totalement le bloc et le balança vers les habitations. Heureusement que j'étais sur mes gardes. Je me projetais entre le bloc et le bâtiment pour empêcher l'impact. Le bloc était bien plus gros que ce que je pensais. J'ai dû pousser ma transformation, j'avais maintenant une forme mi-humaine, mi-draconique. Je plongeais mes griffes dans la roche et battais des ailes pour pousser le bloc dans le sens contraire. La force avec laquelle il avait été projeté était tout simplement énorme et pour tant, on aurait dit que c'était aussi simple que de jeter une balle de tennis pour Hitman. Bien que je poussais le bloc dans le sens contraire, je continuais à me diriger vers le bâtiment. Bien que ralentit je commençais à penser que j'allais me faire écraser et que mon action serait vaine.

Je hurlais comme pour me donner de la force. Je battais encore plus des ailes, mes pieds touchaient presque la résidence et les muscles de mes bras étaient tellement contractés que j'avais peur qu'ils me lâchent. Les écailles me recouvraient de plus en plus le corps. Enfin le bloc c'était arrêté. Mes mains étaient complètement enfoncées dedans. Je descendis pour poser le bloc au sol. Mon corps n'avait quasiment plus rien d'humain, seul mon visage avait gardé sa forme à part quelques écailles qui s'y trouvaient maintenant. J'avais grandit, mes ailes, bras, jambes et torse était totalement transformés.

Je regardais au tour de moi, mais je ne voyais plus Hitman. J'avais aperçu une brèche dans mes flammes, alors je pris la direction de cette rue. Le vent produit par mes ailes avait éteint les flammes qui précédemment brûlaient avec vigueur. Je volais aussi vite que je le pouvais, peut être que je trouverais une trace ? Je me rendis vite compte que non. Arrivé à une intersection, il n'y avait rien qui pouvait m'indiquer le chemin qu'il avait pris. Je commençais à me calmer, ma forme était plus humaine de nouveau. Je retournais au lieu du combat. Les policiers commençaient déjà à prendre des photos pour leur enquête. D'autres enlevaient les décombres du bâtiment qui s'était effondré. Je me joignis à eux.

Quinze personnes étaient détenues comme otage et seulement cinq avaient réussi à échapper à la mort. Bien que blessés, certains plus que d'autres, ils étaient sauf. Les journalistes étaient arrivés et j'ai du faire un discours et répondre à leurs questions. Certaines étaient compréhensives d'autres avaient seulement pour but de discréditer les héros.

Aujourd'hui un vilain du nom de Hitman est apparu. Nous ne savons pas encore pour le moment s'il est ou non affilié au Syndicat. Ce qui est sûr est qu'il est puissant. J'ai donné une description aux agents de l'ordre mais étant donné que Hitman était masqué, cela va être difficile de faire un portrait de ce criminel. Je tiens à m'excuser au près des familles des victimes pour leurs pertes, mais je ferais tout ce que je peux pour le retrouver et rendre justice pour les crimes qu'il a commit.

Les journalistes avaient essayé de me poser encore d'autres questions mais j'avais pris mon envol. Je me suis dirigé vers le commissariat pour prendre la liste des résidences des familles des victimes et je suis allé visiter chacune des habitations. Certaines familles m'ont remercié d'avoir essayé, d'avoir retrouvé le corps. Mais les autres n'avaient qu'insultes et objets à me jeter dessus. Je les comprenais et ne leur en voulais pas. Pour finir je me suis dirigé vers l’hôpital. J'ai rendu visite à chacune des victimes et le même paterne qu'avec les familles se produit.

J'étais rentré. J'étais épuisé. J'avais des courbatures partout. J'avais pris une brève douche et m'étais mis a lit. Demain une autre grosse journée m'attendais. Je devrais faire un bilan à Belladone et faire face aux conséquences de mon échec.

________________



Theme (2:32):
 
Contenu sponsorisé
Re: Un paquet surprise [ft. Kreazz] ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Un paquet de mini-chatons... =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers: