Rin ᵜᴥ Cimetière
header

Partagez|

Rin ᵜᴥ Cimetière

Hayasa Ryūka
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Izanami
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 525
Renommée : 151
Rin ᵜᴥ Cimetière || Jeu 21 Juin - 16:32



There's a ghost
on the horizon


Silence. La nuit a étendu son manteau noir et les oiseaux dans leurs nids laissent les hiboux faire leurs travailles. Hululement pouvant être perçu comme sinistre. Surtout en ce lieu. Perché dans son arbre à plusieurs mètres du sol, l’oiseau fait entendre sa présence. Brisant le silence de ce lieu. Endroit de recueillement le jour et lieu d’angoisse la nuit. Le cimetière de Tokyo, que plus d’une personne s’imagine hanté à cause des cadavres. Folies imaginaires ayant prit place dans l’esprit populaire à cause de différente séries et films. Les cadavres reviennent à la vie, invasion de zombie. Le chaos règne dans ces mondes… Et dans le notre aussi.

Nulle série n’aurait pu en réalité être plus véridique que celles-là quand on voit mon alter. Sombre et ravageur malgré mon désir de faire la justice et le bien. Cassez les clichés, briser ses chaînes que l’on m’a attaché depuis le jours où Pépito est sortit de sa tombe par ma faute.

Assise en tailleurs sur le socle d’une tombe, je regarde les environs, vérifiant qu’il n’y ai aucune autre âme qui vive hormis l’oiseau dans son arbre. Sans lui, un silence de mort règnerait réellement. L’endroit est propice pour cela il faut dire. Pourtant, alors que je me concentre, travaillant mon alter pour apprendre à la maîtriser encore un peu plus… Je sais que je n’ai pas réellement le droit de le faire comme cela, n’étant pas dans l’enceinte de l’académie, ni même en pleine séance héroique… Mais il faut bien que j’apprenne à améliorer ma technique de réveil des morts.

Fermant les yeux, je fais le vide dans ma tête, évacuant comme je peux la rancune que j’ai contre mon propre alter pour tenter de me concentrer sur une seule tombe et ne faire sortir qu’un seul cadavre de sa tombe. Ouvrant ainsi à nouveau les yeux, je fixe la tombe qui fait face à celle sur laquelle je suis assise.

Que la nuit tombe à jamais et que les morts, sur les vivants, imposent leurs règnes. Une phrase issue de je ne sais plus trop où qui m’avait en quelque sorte marqué et à laquelle, je ne pouvais m’empêcher de penser quand je faisais sortir un cadavre de sa tombe. Parce qu’après quelque minutes, un bruit peu rassurant émane de la tombe et le socle bouge. Bientôt, le cadavre en décomposition me ferait face. Mais sera-t-il réellement seul ? Je ne sais pas, je suis forcée d’attendre pour savoir si j’ai réellement réussi ce que j’escomptais...


________________


''Oh not giving up there’s always been hard, so hard
But if I do the things the easy way I won’t get far''
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Jeu 21 Juin - 23:17

Je marchais d'un pas modéré en direction du cimetière de la ville, les pensées légèrement distraites. Mon client était particulier cette fois-ci. C'était une jeune fille, âgée de neuf ans, innocente et inoffensive, qui n'avait jamais mis un pied dans le monde du crime. C'était la première fois qu'elle prenait contact avec un informateur.

Lorsque je l'avais rencontrée en face, elle n'avait pas cessé de trembler, et ce, durant tout le long de notre échange. J'étais resté de marbre comme à mon habitude, mais en réalité, j'étais surpris derrière mon masque. Comment avait-elle obtenu mon numéro ? Comment avait-elle eu connaissance de mon nom ?

Elle avait eu du courage pour venir à ma rencontre alors qu'elle ne savait pas à quoi s'attendre. Si j'avais voulu, j'aurais pu la revendre facilement à un marchand d'enfants pour qu'elle devienne une esclave pour une famille d'un autre pays. Cependant, vendre des enfants ne faisait pas parti de mon activité de base.

J'avais pour principe de ne refuser aucun client, vilain comme gentil, héros comme civil, dés l'instant que la demande était dans mes cordes et qu'ils avaient de quoi payer, et elle avait de quoi me payer. Elle avait sorti de sa poche une enveloppe contenant une immense somme d'argent, peut-être légèrement trop même.

En échange, elle m'avait demandé de retrouver ses parents. C'étaient des criminels activement recherchés. Deux ans auparavant, afin de protéger leur fille ou afin de se sauver leur propre peau, ils avaient disparu du jour au lendemain, laissant cette dernière seule derrière alors qu'elle n'avait que sept ans.

Désormais, elle vivait actuellement une vie heureuse chez sa famille adoptive, mais une part d'elle voulait savoir ce qu'il était advenu de ses parents, ce qui lui fit prendre contact avec un informateur. Mes recherches m'avaient conduite jusqu'au cimetière. En effet, je soupçonnais ses parents de ne plus être de ce monde..

Cependant, alors que j'avançais entre les allées de tombes, je fus surpris par une scène morbide qui se déroula sous mes yeux : un cadavre sortit d'une tombe pour se présenter face à une jeune fille aux cheveux dorés assise sur un socle.

Je demeurai muet, surpris par ce que je voyais sous mes yeux. Puis lorsque le cadavre retomba par terre, mon regard caché par mon masque en métal croisa celui de la jeune fille..

« C'est.. Un alter ? » Demandai-je calmement.

Intérieurement, j'avais l'étrange sentiment de l'avoir déjà rencontré quelque part dans une situation semblable.

________________



Rin's ThemeFrench Version

Hayasa Ryūka
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Izanami
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 525
Renommée : 151
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Dim 24 Juin - 15:51



There's a ghost
on the horizon


Immobile, assise sur cette tombe d'un homme mort depuis plusieurs année en vu de ce que j'ai rapidement lit sur sa pierre tombal. Néanmoins, ce n'est pas lui qui m'intéresse pour l'heure, mais le cadavre qui est entrain de sortir de la tombe d'en face. Sera-t-il le seul à se montrer ? J'espère, mais j'ai quand même quelque que doute car c'est un aspect de mon pouvoir que j'ai réellement du mal à contrôler.

La preuve en est avec la silhouette qui s'approche d'un peu plus loin. Un soupire franchit mes lèvres en constatant qu'au lieu d'un macchabée, je me retrouve avec deux.

Ou pas.

Je sursaute brièvement quand le second cadavre... Car c'est ce que je pensais que tu étais jusque là, prend la parole. Ma concentration envolée, le seul cadavre réellement présent devant moi s'écroule alors sans aucune douceur. Ou alors on peut parler d'un Boum poétique. Enfin, ce n'est qu'une vision de la scène peu ragoutante qui se joue dans tout les cas devant nous.

Fronçant alors les sourcils, je te fixe tandis que tu continues de t'approcher de moi. Une question sur mon alter hein ? Bien entendu que ça en est un. Mais quand je m'heurte à un masque au lieu des traites de ton visage, un nouveau soupire franchit mes lèvres. "Non, c'est la nuit des morts. Tu sais un de ses vieux films qui parlent des morts qui sortent de leurs tombes à la nuit tombée. Lui, c'était Homosubi." Ou boulette de riz, si tu comprends mieux. Dans tout les cas, une réponse con pour une question con, comme on dit. Même si bien souvent sur les bancs de l'école, j'ai eu le loisir d'entendre mes professeurs dire qu'il n'y avait pas de questions stupides et pourtant... On est forcé de constater que si quand quelqu'un pose une question comme celle-ci... enfin, c'est une demande de confirmation, mais hormis un alter qu'est-ce que ça pourrait bien être ? Une expérience scientifique ? Un jeu entre deux lycéens en fin d'année ? Bon d'accord, c'est possible, mais alors, le déguisement de mon pote serait vachement trop réaliste et surtout l'odeur également. Parce que pour une personne comme toi qui n'a, en théorie pas l'habitude de sentir l'odeur de cadavre plus trop frais, c'est une véritable infection pour le nez.

Mais finalement, faisant preuve d'une certaine souplesse, je me redresse, me tenant debout sur la même tombe. "La véritable question qui doit être posée maintenant, c'est que fait un homme masqué dans un cimetière à une telle heure. Une réunion secrète de je ne sais quel groupe occulte ? Quel méfait comptez-vous faire ?" Suis-je sereine ? Absolument pas, même si j'ai l'air de fanfaronné, bien que dans un sens, j'ai l'avantage du terrain pour une fois ! Mais bon, sans raison légitime, je n'ai pas le loisir d'user de mon alter et ce malgré mon permis provisoire...

________________


''Oh not giving up there’s always been hard, so hard
But if I do the things the easy way I won’t get far''
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Dim 24 Juin - 21:20

Ironie.. Brusquement, un souvenir me revint en mémoire. En effet, j'avais déjà rencontré cette jeune fille une fois auparavant. Elle m'avait vu tuer un troupeau de chiens policiers dans une rue du quinzième arrondissement. Sa façon de parler, mélangeant ironie et insulte, imitant comme un ton provocateur, n'avait pas changé depuis.

Notre dernière rencontre devait bien remonter à plusieurs mois auparavant. Depuis, je m'étais quelque peu renseigné sur sa personne. Elle était bien une apprentie héroïne, elle appartenait à l'agence Seigi, chargée de vaincre les vilains.

La raison pour laquelle elle était restée inerte, la dernière fois devant tous ces cadavres de chiens, c'était parce qu'elle n'avait pas encore sa licence qui lui permettait d'utiliser librement son alter. C'était une excuse bien ridicule à mes yeux, mais elle devait un fort sens du devoir.

Néanmoins, ce qui était le plus intéressant chez elle, c'était sans doute son alter. J'étais parvenu à entendre le récit de quelques spectateurs qui avaient assisté à son combat durant sa première année à l'Académie de Yuei. Elle avait la capacité d'invoquer les morts, plus précisément, de faire bouger la chair morte. C'était ce qui expliquait ce que je venais de voir.

Le monde regorgeait de surprises. C'était un pouvoir contradictoire, un pouvoir morbide, pour quelqu'un qui désirait devenir une héroïne. Quelque part, je devinais que cela n'avait pas été facile pour elle d'arriver jusque-là où elle était actuellement.

Le monde était injuste. Les alters étaient considérés comme un don accordé par le ciel, mais il pouvait tout autant être considéré comme une malédiction. Je pensais notamment à cet homme qui rêvait de voir sa propre mort.. Enfin, pour elle, c'était différent. Elle semblait d'avantage déterminé à prouver l'utilité de son pouvoir pour faire le bien.

« Profanation des tombes. C'est ce que vous êtes en train de faire. Je ne pense pas que vous soyez en droit de parler de moi comme un criminel alors que je viens simplement rendre visite à une connaissance décédée.. Mais je ne dirai rien.. Hayasa Ryûka, apprentie héroïne de l'agence Seigi, c'est bien vous ? Alter de Nécromancie.. Un entraînement pour utiliser son alter, je suppose ? »

Elle pourrait bien en effrayer plus d'un. Mais ce n'était pas moi, un homme qui vivait à moitié hors-la-loi, qui allait lui faire des reproches sur ce qu'elle faisait. À vrai dire, je considérais que chacun avait le droit d'utiliser son alter. N'était-ce pas une mutation génétique ? Cela signifiait que ce don était une partie de soi-même, on devrait avoir le droit de faire ce que l'on voulait avec notre corps.

Calmement, je continuais ma recherche des tombes de ce couple, la raison pour laquelle j'étais venu. Elles se situaient juste à côté de la jeune fille, je pouvais voir inscrit dessus : Nozomi Kiryuu et Nozomi Momo. Il semblerait qu'ils étaient bien morts. Maintenant que j'en avais la confirmation, j'allais pouvoir recontacter ma cliente et lui faire part de la triste nouvelle.

________________



Rin's ThemeFrench Version

Hayasa Ryūka
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Izanami
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 525
Renommée : 151
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Mar 26 Juin - 14:19



There's a ghost
on the horizon


L'arroseur arrosé, voilà ce que tu tentes de faire à cet instant en me parlant de profanation. J'esquisse un petit sourire. Si tu penses réellement que ça sera si facile de me mettre mal à l'aise ou de me faire croire que je suis réellement en tord, fais-le, mais je ne suis pas si facilement intimidable. Après tout, j'ai déjà tellement prit sur la gueule que c'est pas ce genre d'action qui me fera peur. "Profanation ? Je ne vois aucune pelle ou pioche qui indiquerait que je sois réellement entrain de faire cela. Mais comme vous êtes bien renseignée sur moi, autant y aller directement. Vous croyez qu'ils accuseront qui de profanation entre un homme suspect et masqué et moi, une apprentie héroïne qui n'a fait aucune autre vague que d'avoir un alter peu commun ?" Si tu étais désireux de jouer à un jeu de menace verbale avec moi, comment dire que tu étais mal tombé, parce que comme tu peux l'entendre, déformer quelque petit propos à la police n'est pas quelque chose qui me dérange réellement. Tout le monde a déjà mentit une fois ou deux. Bon il est vrai que dans mon cas, c'est plus qu'une dizaine de fois même, mais on fait comme on peut quand on a un destin de merde comme le mien !

Penchant alors un peu la tête sur le côté, je continue de te regarder, même si c'est toujours aussi désagréable de faire face à un masque. C'est un truc que je n'aime pas, même si je comprends le tripe des vilains que de jouer aux hommes masqués, mais là, hormis déterrer un macchabée, tu peux faire quoi comme crime ? "Donc ouais, j'doute fortement que pour juste visiter la tombe d'un ami, tu viennes avec un masque, c'est quoi la véritable raison de ta présence ? Tu veux dépouiller quel Mausolée ?" Parce que si t'es pas né de la dernière pluie, tu sais que parfois, il y a des familles qui ont des rites bizarres, tous dans le même bâtiment funéraire avec une partie de la richesse, un peu comme les pharaons d'il y a plusieurs siècles. Un rite étrange et totalement stupide alors qu'ils pourraient laisser cela à leurs enfants, leurs frères ou soeurs, bref à leurs familles. Ils en ont pas besoin dans la mort ! "Puis si tu pouvais aussi décliner ton identité et ton alter qu'on soit à arme égale, ça serait plutôt pas mal. Tu sais l'respect tout ça, même si j'ai un peu du mal à concevoir qu'un vilain puisse en avoir." Targuais-je alors à ton attention, me doutant bien que cela n'était qu'une tentative vaine que de savoir qui ou quoi me faisait face à cette heure tardive de la nuit rendant ce lieu peu fréquentable.

________________


''Oh not giving up there’s always been hard, so hard
But if I do the things the easy way I won’t get far''
Homura Rin
Membre du Syndicat
avatar
Surnom : Faceless
Profession : Lycéen - Informateur - Membre du Syndicat
Rang : A
Yens : 1465
Renommée : 175
Alignement : Indécis
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Mar 26 Juin - 22:29

« Il n'y pas obligatoirement besoin d'une pelle ou d'une pioche pour profaner une tombe. Dés l'instant que vous perturbez le repos d'un mort, cela s'appelle de la profanation.

C'est.. gênant si même une héroïne ne remarque pas qu'elle est elle-même en train de profaner une tombe alors qu'elle est prise en plein acte. Qui allez-vous arrêter de profanation à ce rythme..?

En toute franchise, si je devais dire qui entre nous deux est le plus susceptible d'être le coupable de profanation de tombes.. Je choisirais sans doute vous. Remarquez que moi non plus, je n'ai pas de pelle ou de pioche. Bien que je sois masqué, je ne suis qu'un simple passant venu rendre visite à une connaissance.

Alors que vous.. Vous le savez sans doute vous-même. Votre alter ne vous rend pas crédible, vous êtes la seule qui ait pu déterrer ce corps sans pelle et sans pioche.
»

Cette manière de me surenchérir à chacune de mes paroles n'avait pas changé, alors que pourtant, je ne cherchais pas particulièrement à la provoquer. Enfaite, je ne ne comprenais pas pourquoi elle s'acharnait pour m'accuser d'un crime alors que pour une fois, j'effectuais un travail presque en honnête homme.

Quelque part, c'était compréhensible. Ce monde se basait sur les apparences. Il suffisait d'avoir un air rayonnant pour être traité en héros, et il suffisait d'avoir un visage sombre pour être traité en vilain. Mais si elle était convaincue que j'étais un vilain, elle n'avait même pas besoin de trouver d'excuse pour me capturer ou me dénoncer.

Néanmoins, si elle se trompait en capturant un innocent civil, sa réputation risquait de prendre un coup. Sans doute raison pour laquelle elle ne faisait que répéter une même hypothèse, tentant d'avoir la certitude avant d'agir. Mais ce n'est pas en restant figée sur cette hypothèse qu'elle allait parvenir obtenir sa réponse.

J'étais parfaitement insensible aux paroles et cela se faisait ressentir dans le ton monotone de ma voix qui n'avait pas varié depuis le début de notre conversation. Je voyais plus cette discussion comme une plaisanterie qu'un sujet sérieux.

« Que vous le croyez ou non, c'est bien ce dont pourquoi je suis venu. Si vous n'êtes pas convaincue de ma réponse, vous n'avez qu'à me suivre pour vérifier que je ne fais rien d'autre.. Enfin, je doute que suivre un inconnu masqué comme moi vous plaise.. Mais peut-être que vous obtiendrez la réponse sur mon identité ? »

Passant un dernier coup sur la tombe, je finis par me relever pour tourner mon regard en direction de la demoiselle. Si elle me suivait, j'avais peut-être du travail pour elle. À voir si elle allait bien vouloir. Elle semblait avoir un ego très fort, peut-être que juste pour le satisfaire, elle allait refuser. Enfin, par moment, j'avais des doute sur sa nature d'héroïne.

________________



Rin's ThemeFrench Version

Hayasa Ryūka
Apprenti Héros
avatar
Surnom : Izanami
Profession : Élève 3S - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 525
Renommée : 151
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière || Sam 14 Juil - 19:00



There's a ghost
on the horizon


Tss. Je sais parfaitement bien que tu as raison dans les propos que tu me tiens là. Je suis bien plus crédible en pilleuse de tombe qu'en tant qu'héroine. Combien de fois ne m'a-t-on pas fait cette remarque ? Combien de fois ne m'a-t-on tout simplement pas dit que je n'avais pas ma place à Yuei ? Ou même encore, qui en réalité ne s'attend pas à me voir sombrer du côté obscur de la force ? Personne. Il n'y a que moi qui me berce d'illusion, en tentant de lutter contre mon destin. Mais peut-on aller contre l'évidence ? Contre cette destiné qui est toute tracée ? Il y a les bons et les mauvais et malgré tout les efforts que je pourrais faire, un jour, je finirais chez les mauvais. Et pourtant, je nie cette possibilité. Je la fuis comme on fuirait une forêt en feu ou un animal dangereux. Je tente d'aller contre tout cela. Pour vivre la vie que je veux et pas celle que tout le monde pense indiqué pour moi.

Je pourrais choisir la facilité, comme tout le monde, suivre le chemin que grand-père à tracé pour moi, mais je n'ai jamais réellement aimé faire comme les autres. Il faut dire que depuis toute jeune, j'ai subit les autres plus qu'ils n'ont été des amis, alors n'est-il pas normal que je sois désireuse d'avancer comme je le désire et non pas en suivant leurs paroles ou je ne sais trop quoi d'autre ?

Je soupire. "Il n'en reste pas moins que je suis sensé représenter la justice et vous l'inverse en vue de votre accoutrement, alors le doute sera toujours de mise. Et puis, qui me dit que votre alter ne vous offre pas une capacité qui permettrait de sortir un cadavre de sa tombe sans pelle ou pioche ?" J'esquisse alors un petit sourire à ton attention, légère provocation à nouveau, mais une tentative, probablement vaine que d'apprendre ta capacité. Seras-tu assez stupide pour tomber dans le panneau ou à l'inverse verras-tu cette stratégie de bas étage ?

Ecoutant alors tes nouveaux propos, attestant que tu es là pour une raison pas malfaisante, je ne peux m'empêcher de douter. Croire un homme masqué, comment dire que c'est quelque chose d'assez compliqué. Ensuite, il y a ta proposition... Je fronce les sourcils. Que suis-je sensé répondre ? Il s'agit peut-être d'un piège. J'y pense seulement maintenant, mais peut-être que Keita est dans le coin et dans le coup. Je devrais me méfier, ce type ne recule devant rien pour me mettre dans des situations plus que déplaisante pour moi.

Mais je suis curieuse et l'envie d'avoir des réponses à mes réponses me force à te suivre. Marchant à la traîne, je reste derrière toi à plus ou moins cinq mètre, à l’affût d'une quelconque autre silhouette. Je devrais pourtant être à l'aise de me trouver dans cette situation à cet endroit précis où mon pouvoir m'offre le plus de possibilité... Pourtant, je ne peux m'empêcher d'avoir une boule au ventre. L’honnêteté chez les vilains, ça n'existe pas. Je risque de me manger une réelle claque dans quelque seconde, je la sens venir de loin.

hj : désolée pour le temps, j'ai une baisse de motivation actuellement :s

________________


''Oh not giving up there’s always been hard, so hard
But if I do the things the easy way I won’t get far''
Contenu sponsorisé
Re: Rin ᵜᴥ Cimetière ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cimetière de Konoha
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Cimetière
» Le gardien du cimetière appelle la police
» Cimetière de Godric's Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers:
spider