Chapite 1 - L'échec
header

Partagez|

Chapite 1 - L'échec

Akimoto Akia
Vilain
avatar
Surnom : Legion
Profession : Criminelle
Rang : A
Yens : 240
Alignement : Malfaisante
Chapite 1 - L'échec || Jeu 21 Juin - 19:48

Contexte:
 

Cela faisait bien cinq minutes que Akia regardait son téléphone en attente de tout signal pouvait annuler sa prochaine mission. Malgré les apparences, elle n’avait aucunement l’envie que cela arrive. L’heure de son départ allait bientôt sonner, mais son recruteur avait été très clair, elle ne devait pas commencer avant l’heure fatidique. Sa mission était assez simple, elle devait récupérer une petite fille à la sortie de son école. Sa cible était l’enfant unique d’un homme d’affaire important qui avait été lui-même enlevé le matin même. Son recruteur tentait de lui soutirer ce dont il avait besoin, mais il faisait preuve de suffisament de volonté pour se soustraire à ses méthodes de persuasion. Sa fille était donc réduite à un moyen de pression à n’utiliser que s’il n’était pas prêt à coopérer. Akia avait immédiatement proposé ses services pour le faire flancher rapidement, mais de ce qu’elle avait compris, la confidentialité était capitale dans cette affaire et la présence d’un outsider comme elle n’était pas arrangeante.

Bien qu’elle n’appréciât pas vraiment ne pas connaître les tenants et les aboutissements de ses actes, la récompense qui accompagnait la requête était largement suffisante pour lui permettre de fermer les yeux sur des petits détails. Ce qui l’énervait un peu plus était la possibilité que sa mission soit tout simplement annulée. Elle avait négocié une garantie financière pour cette situation, mais la tâche qu’on lui avait confiée était simple et bien rémunérée, le contrat parfait. Elle avait déjà fait l’ensemble du travail de reconnaissance nécessaire, repérant l’ensemble des routes qui encerclaient l’école et des systèmes de sécurité de l’établissement. Ce n’était pas l’étape la plus amusante de son travail, mais sans elle, elle n’aurait jamais été plus loin que son premier contrat.

L’ensemble de son plan d’action avait déjà été décidé, elle commençait à avoir l’habitude de ce genre de mission. L’important était toujours d’agir avec efficacité, rapidité et précision. Agir en ville, en fin de journée et devant beaucoup de monde nécessitait une attention toute particulière. Trop de précipitation menait à l’échec tandis que trop de précaution entraînait un ralentissement pouvant laisser le temps nécessaire aux agents de sécurité de l’école d’intervenir.

Lorsque l’heure fut enfin arrivée, Akia se leva du siège où elle se trouvait, s’engouffra dans une ruelle alentour et enfila l’équipement de Legion, son alter-ego professionnel. Bien que la séparation entre sa vie professionnelle et sa vie privée était une limite qu’elle ne voulait pas franchir, effectuer le moindre travail de repérage dans une tenue pareille était impossible. Bien qu’adapté au camouflage, cette dernière ne pouvait que sortir du lot au milieu d’une foule alors que le Soleil n’était toujours pas couché. A des occasions particulières comme celle-ci, elle était donc contrainte de faire des exceptions sans trop de conséquences.

Une fois la tenue enfilée, elle quitta la ruelle avant de prendre la direction de l’école. Marchant rapidement et avec assurance, elle s’attira immédiatement l’attention des passants alentours. Heureusement pour elle, son physique féminin et assez frêle jouait en sa faveur, rassurant l’instinct des personnes suspicieuses. De toutes façons, tant que personne ne la reconnaissait personnellement, aucun d’entre n’allait se dire qu’il s’agissait d’une raison suffisante pour avertir les autorités, surtout qu’elle n’avait pas l’intention de rester dans les parages bien longtemps.

________________


Akimoto Akia
Vilain
avatar
Surnom : Legion
Profession : Criminelle
Rang : A
Yens : 240
Alignement : Malfaisante
Re: Chapite 1 - L'échec || Jeu 21 Juin - 21:27

Malgré ses préparations, il restait quelques éléments à régler de la part d’Akia. Elle allait notamment avoir besoin de l’aide de quelques complices. Heureusement pour elle, elle savait se montrer particulièrement persuasive pour cela et le nombre de piéton qui la séparait de son objectif était suffisamment élevé. Les deux premiers volontaires furent deux jeunes hommes qui marchaient ensemble. Grands et plutôt bien bâtis, les deux inconnus furent assez surpris lorsque la jeune femme leur saisit chacun le bras, les poussant à se retourner vers elle. Après une réaction de surprise légèrement agressive, les deux hommes réfrénèrent leur instinct en apercevant l’objet de leur interruption. Akia afficha un large sourire avant de s’approcher un peu plus des deux hommes et de se positionner sur la pointe des pieds pour s’élever à leur niveau.

- Marchez devant moi sans dire un mot, leur susurra Akia dans le creux de l’oreille. Et immobilisez toute personne qui tente volontairement de vous arrêter.

L’expression sur le visage des deux hommes changea immédiatement tandis que la jeune femme relâchait l’emprise qu’elle exerçait sur leurs bras. Elle reprit alors sa route en direction de l’école, avant d’être rapidement doublée par ses deux nouveaux amis qui se placèrent devant elle, lui ouvrant la voie de quelques pas. Au même moment, à quelques centaines de mètres de là, une sonnerie retentit, annonçant la fin de journée pour les écoliers. S’agissant d’une école privée avec beaucoup de moyen, cela ne fut pas les élèves qui sortirent en premier, mais une partie de l’équipe pédagogique accompagné d’une partie de l’équipe de sécurité. Tout cela n’était pas un secret pour Akia qui avait obtenu ces informations sans grande diffculté.

Cependant, son escorte n’était pas complète, il n’y avait jamais trop d’assistance pour Akia. Ce n’était pas pour rien qu’elle était surnommée Legion. Elle se dirigea donc à nouveau vers des passants, un couple cette fois-ci, marchant main dans la main quelques mètres devant elle. Elle posa alors ses mains sur celles enlacées de ses cibles.

- Vous êtes trop mignons !
S’exclama-t'elle avec toujours son sourire amical.

D’abord souriants, le couple qui ne voyait rien de dangereux à l’approche soudaine de cette inconnue, aperçurent rapidement les deux acolytes au visage vide qui s’étaient positionnés autour d’eux. Les deux tentèrent alors de se libérer de l’emprise de la jeune femme avant d’être rapidement interrompus par cette dernière.

- Calmez vous ! Dit-elle d’un ton apaisé. Vous allez me suivre sans rien dire et intercepter toute personne tentant de m’atteindre.

Le résultat fut immédiat et le couple arrêta immédiatement toute résistance. Ils se placèrent alors docilement derrière Akia qui reprit la route des plus naturellement. Ces deux nouveaux compagnons n’allaient pas être d’une grande utilité en cas de conflit ouvert, ayant l’air bien plus fragile que les deux précédents, mais leur présence était plus anodine. L’arrivée de tout un groupe de personnes toutes les plus imposantes les unes que les autres ne pouvait qu’attirer l’attention, alors qu’un groupe hétérogène était bien plus propice pour une sortie d’école.

Jetant un coup d’œil à son objectif et à sa montre, Akia confirma que son planning était respecté. Les élèves commençaient à sortir du bâtiment pour se diriger vers le portail de sortie. Il lui fallait encore repérer sa cible sans attirer l’attention pour éviter un repli à l’intérieur, qui rendrait toute l’opération bien plus difficile. La partie la plus compliquée de sa mission allait donc commencer.

________________


Akimoto Akia
Vilain
avatar
Surnom : Legion
Profession : Criminelle
Rang : A
Yens : 240
Alignement : Malfaisante
Re: Chapite 1 - L'échec || Ven 22 Juin - 10:44

Pour repérer sa cible, Akia avait déjà une solution efficace. Elle se dirigea vers d’autres passants qui occupaient la même rue. Saisissant le premier par le bras, elle ne prit la peine d’être polie, elle devait désormais perdre le moins de temps possible. Elle sortit de l’autre main une photo de la fille à capturer de sa poche.

- Cherche cette fille parmi les élèves de l’école, dit Akia d’un ton pressé. Quand tu l’auras trouvée, reste à ses côtés sans la toucher et lève la main droite.

Elle répéta ensuite cette opération sur deux autres personnes, tandis que les premiers élèves atteignaient presque le portail. Ce qui rendait l’opération assez complexe était que la fenêtre d’intervention se devait d’être très réduite, alors qu’il était impossible de deviner le moment exact où la cible allait sortir de l’établissement. Akia avait également envisagé agir totalement différemment en prenant le contrôle du chauffeur chargé d’amener la cible à son domicile, mais celui-ci changeait régulièrement, ainsi que sa voiture de fonction. Même dans l’instant, il était impossible pour elle de savoir où celui-ci était situé dans la rue.

Après avoir recruté ceux destiné à chercher la cible pour elle, Akia n’avait besoin plus que d’une seule chose avant d’aller au contact. Elle se dirigea alors vers le groupe de parents qui attendaient patiemment la sortie de leurs enfants. Il s’agissait de cibles de choix pour la jeune femme, puisque ces derniers étaient connus probablement connus par l’équipe pédagogique et n’allaient donc possiblement pas être considérés comme une menace, du moins au début. Ainsi, le plus discrètement possible, Akia ordonna aux personnes présentes simplement d’entrer à l’intérieur de l’établissement dans le calme.

Alors que les premiers enfants atteignaient la rue, ce fut le trio chargé de retrouver la cible qui les croisèrent. Ils entrèrent alors à l’intérieur de la cour de l’école après avoir jaugé les enfants qu’ils croisaient, ce qui alerta légèrement l’équipe pédagogique. Cependant, au bout d’une dizaine de secondes, alors que le flux d’élèves qui sortaient augmentait, ce fut au tour de la légion d’Akia de briller. Un par un, une vingtaine d’individus divers, franchir le portail sans se préoccuper des enfants, bien que les leurs en faisaient probablement partie, pour se diriger vers les portes de l’établissement. Ils furent suivi par une petite poignée d’enfants décontenancés, se demandant pourquoi leurs parents les ignoraient ainsi.

Si trois parents ne représentaient pas une menace pour l’équipe éducative, voir autant de personnes marcher de manière déterminée en direction de l’école était une autre affaire. Légèrement rassurés de voir que les enfants n’étaient pas leur objectif, les gardes quittèrent leur poste pour aller les intercepter. Au même moment, Akia aperçut ce qu’elle attendait, une main levée. Elle traversa alors à son tour le portail pour se diriger vers la main levée. Elle put tout d’abord confirmer qu’il s’agissait bien de celle de l’une des personnes qu’elle avait préalablement recruté, le comble du bonheur fut d’apercevoir son objectif juste à côté. La petite fille était un peu apeurée du comportement étrange de la femme à ses côtés, mais heureusement pour elle, Akia était là pour lui porter secours.

Elle se dirigea immédiatement vers elle d’un pas rapide. Au même moment, l’alarme de l’école retentit, l’armée d’Akia venait de franchir les portes et l’ensemble de l’école commença à sombrer dans la panique. Voyant le petit groupe qu’elle formait, deux personnes de l’équipe administrative vinrent à sa rencontre.  Les deux hommes qui la devançaient les interceptèrent immédiatement, et sans un mot, Akia passa à travers. Elle atteignit alors sa cible et lui fit un grand sourire. Voyant la suspicion et la crainte dans les yeux de la petite fille, la jeune femme s’accroupit pour se mettre à son niveau avant d’attraper sa main doucement.

- Bonjour, dit Akia toujours souriante. Suis-moi, il ne t’arrivera rien.

________________


Akimoto Akia
Vilain
avatar
Surnom : Legion
Profession : Criminelle
Rang : A
Yens : 240
Alignement : Malfaisante
Re: Chapite 1 - L'échec || Jeu 28 Juin - 16:46

Si la peur se lisait sur le visage de la petite fille, elle ne semblait pas pour autant être dirigée envers Akia. Il était d’ailleurs probable qu’elle n’eut même pas réalisé qu’elle ne la suivait pas de son plein gré. Si la jeune femme avait utilisé son alter par précaution et souci d’efficacité, sa cible était tellement apeurée par les deux hommes ayant agressé ses professeurs juste avant qu’elle l’aurait probablement suivi dans tous les cas. Quoi qu’il en fut, Akia traversa rapidement la cour de l’école en tenant fermement sa cible. Elle ne craignait pas que cette dernière fusse capable de sortir de son contrôle, surtout qu’elle était prête à réitérer son ordre au moindre mouvement de résistance, il s’agissait plutôt d’une garanti au cas où un élément extérieur aurait essayé d’intervenir.

Cela ne faisait à peine qu’une minute que les premiers intrus avaient pénétré dans l’enceinte de la cour et l’ensemble de l’établissement était déjà paniqué. C’était justement ce qu’avait planifié Akia, qui comptait précisément profiter de ce chaos pour évacuer les lieux sans se voir opposer de résistance. Les membres de l’équipe pédagogique encore présents au niveau du portail était bien trop occupé à essayer de calmer les enfants paniqués par l’attaque pour prêter attention à elle.

Pendant ce temps-là, au-delà des murs de l’établissement, les services de sécurités venaient d’arrêter la petite armée de Légion qui n’offrait pas réellement de résistance. Ils étaient généralement habitués aux attaques de vilains, les écoles primaires n’étaient pas des cibles fréquentes et l’originalité de l’attaque en cours ne facilitait pas leur tâche. Cependant, heureusement pour eux, les recrues n’avaient pour consigne que d’entrer dans le bâtiment et se retrouvèrent donc libérer dans l’emprise de l’alter d’Akia aussitôt leur mission remplie. Ce ne fut cependant pas la fin de leur problème pour autant puisqu’ils avaient désormais les gardes sur le dos.

Le temps que ces derniers se rendirent compte de la supercherie, Akia avait déjà réussi à traverser le portail avec sa cible. Les personnes attroupées à la sortie de l’école, récupérant les enfants paniqués, ne manquèrent pas de remarquer l’accoutrement suspicieux de la jeune femme.

- Excusez-moi ! S’écria un homme, en s’avançant avec assurance vers Akia. Hé ! Attendez un peu !

Souriant sous sa capuche, Légion ne réagit pas autrement à l’interpellation, elle n’en avait pas vraiment besoin. L’homme, insistant, continua sa route pour essayer de l’arrêter. Cela fut suffisant pour activer l’ordre imposé au couple qui la suivait. La femme, la plus proche, frappa le pauvre inconnu au visage d’un coup de poing. Il tituba quelque peu, regardant avec stupeur la personne frêle qui se tenait devant lui et hésita légèrement avant de la pousser violement sur le mur d’enceinte. La femme percuta alors violement le mur avant de s’effondrer au sol. Il lui jeta alors un rapide coup d’œil, vérifiant qu’il n’avait pas été trop violent, avant de courir pour rattraper son retard.

Akia était un peu exaspérée par la persistance de cet individu qui était encore plus motivé à l’idée de l’arrêter. Elle ne changea cependant ni son itinéraire, ni son rythme de marche, elle avait une totale confiance en son plan qui se déroulait malgré tout convenablement. Il ne lui restait qu’une trentaine de mètres à faire pour atteindre la voiture qu’elle avait préalablement garée pour s’enfuir.

________________


Contenu sponsorisé
Re: Chapite 1 - L'échec ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» Nuage de Souris ♂ - La chute n'est pas un échec, l'échec c'est de rester là où l'on est tombé.
» [Activité] Partie d'échec géante !
» L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.
» Yulian ✿ l'échec ce n'est pas de tomber, mais de rester là où tu es tombé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Autres lieux :: Autres :: Flashbacks-
Sauter vers:
spider