Mission : une affaire louche.
header

Partagez|

Mission : une affaire louche.

Ushi
Vilain
avatar
Surnom : Bison
Profession : Patron d'un bistro
Rang : B
Yens : 150
Alignement : Dévoué
Mission : une affaire louche. || Jeu 5 Juil - 3:14

« Dernière bagarre après je ferme ! »



Il était six heures du matin, le soleil se levait doucement. Tout comme Ushi, il rêvassait au lit, tout en imaginant sa journée d'aujourd'hui. La lumière du soleil pénétra sa chambre, il ouvrit un œil en soupirant. Il se leva de son lit, il s'approcha de sa fenêtre puis la ferma. Il était reparti pour se coucher, mais la sonnette de son bar l'empêcha de fermer l’œil. Il sortit en vitesse du lit, mit un pantalon ainsi qu'une chemise. Il vint de se souvenir qu'aujourd'hui, on était dimanche. Le jour de livraison des produits pour le bar, il faut dire que durant toute la semaine, les clients n'avaient pas cessé de s'enivrer et s’étaient goinfré comme des porcs. Ushi sortit de sa chambre avec une brosse à dents dans la bouche et de la mousse du dentifrice, aux coins des lèvres. Il descendit rapidement les escaliers de son lieu de vie jusqu'à son bar, à l'extérieur le livreur continuait de presser la sonnette. Il en eut marre d'attendre, il prit avec lui les caisses en bois avec les produits destinés au bar dedans. Ushi ouvrit la porte juste à temps, le livreur regarda Ushi et soupira.

- Bah enfin te voilà, j'ai presque failli partir avec ta commande. Du coup, tu m'invites à boire un petit coup ?

Ushi essaya d'argumenter, mais difficile avec une brosse à dents dans la bouche.

- Mfff !

Le livreur entra dans le bar en donnant les caisses en bois au patron, ce dernier resta calme et regarda le ciel et soupira. Après s'être brossé les dents, le patron du bar déposa les caisses à l'arrière de la boutique, puis s'installa à une table avec une bière pour Homaru et un verre de lait pour notre barman, les deux hommes se connaissaient depuis pas mal de temps. Ensemble ils discutaient de choses et d'autre, sans trop de réel importance. L'augmentation du chômage, la criminalité qui augmente, les jeunes héros en manque d'expérience et de maturité.

- Ça ne t'a jamais tenté de redevenir un héros ? Franchement, quand tu étais jeune, avec ton coéquipier, aucune affaire ne vous échappiez. En fait, c'était quoi déjà son nom à ton assistant ?

Ushi buvait son verre de lait, en affichant un air sombre.

- Mastermind...

En terminant sa pinte de bière d'un coup sec, Homura posa la pinte sur la table.

- Voilà ! Mastermind, le fameux héros qui pouvait lire dans le passé. Triste fin, surtout pour votre duo.

Ushi se leva sans dire un mot, toujours avec son air assombri, il ramassa la pinte et son verre de lait. Il les déposa au comptoir, Homura se rendit compte de sa bourde.

- Excuse moi, j'avais oublié.

Ushi répondit simplement.

- Nous n'étions pas des héros, juste des humains qui se pensaient être invincible.

Ushi vérifia dans l'arrière-boutique sa cargaison, il sortit du lait, du vin, des ravitaillements, mais une chose l'interpella. Une bouteille de bière, il sortit une autre bouteille de la caisse.

- Homura ! Rejoint moi, je crois qu'il y a un problème avec une bouteille.

Le livreur arriva près d'Ushi, ils constatèrent qu'une bouteille sur deux était plus clair que l'autre. Ushi sortit toute son Alcool sur une table en bois, ils remarquèrent que la plupart des bouteilles de Rhum et de bière étaient plus jaunâtres que la moyenne.

- À ton avis, tu t'es trompé de client ? Où elles ont moisie durant le trajet ? Bah réponds ! C'est quand même toi le livreur, le responsable de la marchandise.

Homura ne savait plus où se mettre, il jura qu'il n'avait jamais ouvert de caisse ou même trafiqué la marchandise.

- Je veux bien te croire, je te connais assez bien pour reconnaître quand tu dis la vérité. Ça viens des fournisseurs, soit c'est une erreur ou un coup monté pour m'escroquer.

Ushi décida de contacter les forces de l'ordre, Homura parti, il avait encore d'autres livraisons.


Mission
Ushi
Vilain
avatar
Surnom : Bison
Profession : Patron d'un bistro
Rang : B
Yens : 150
Alignement : Dévoué
Re: Mission : une affaire louche. || Ven 6 Juil - 4:58

« Dernière bagarre après je ferme ! »




- Allô, ici le commissariat Nord de Tokyo. Que puis-je pour vous ?

Ushi tenait dans sa main une bouteille de contre façon, bloquant le téléphone avec son épaule contre son oreille.

- Oui bonjour, je m'appelle Ushi et je suis un commerçant de Tokyo Center.

- Oui monsieur, que puis-je pour vous ?

Ushi examinait la bouteille qu'il tenait fermement dans sa main.

- Vous pouvez effectivement m'aider, j'ai reçu ce matin ma cargaison habituelle de la semaine. Dedans j'ai trouvé des bouteilles d'alcool de très mauvaise qualité, c'est le sujet de mon appel. Les bouteilles usagées ont une couleur différente des autres, je n'ai pas pris le risque de goûter ne serait-ce qu'une goutte de ce breuvage...

Ushi n'eut pas le temps de finir sa phrase, que le policier se mit à soupirer.

- Pfiou, encore une affaire de bouteille soit disant périmée. Monsieur, vous n'êtes pas le premier à se plaindre de la qualité d'une de ses fameuses bouteilles.

Ushi demanda si la police allait faire quelques choses.

- Je ne suis pas le premier ? Mais j'ai une question, vous comptés agir ou attendre qu'il y ait une intoxication ou pire encore pour le faire ?

Le policier calme et sûr de lui, remonta ses lunettes avec la paume de ses mains et répondit avec une voix suave.

- Monsieur, il y a déjà une enquête en cours. Nous ne sommes pas des super-héros, d'ailleurs il y a déjà eu des hospitalisations à cause de ses breuvages. Vous devriez passer au commissariat pour déposer plainte et amener aussi les bouteilles, sans preuve, ce sera difficile de vous croire.

Ushi posa sa bouteille sur la table en bois, il prit le téléphone est s'énerva contre l'agent.

- Non, mais vous vous foutez de moi ! Une enquête en cours, il y a déjà eu des victimes apparemment. Vous faites quoi de vos journées ? Je vais m'en occuper tout seul, quand j'étais encore le Bison personne ne pouvait échapper à mon flair, je vais les retrouver ses trafiquants.


Le policier répondit en paniquant avant qu'Ushi ne raccroche le combiné.

- Attendez ! Vous dites que vous êtes le Bison, un super-héros ? Ça change tout alors, écoutez je peux vous proposer de passer au commissariat pour votre plainte. Si vous êtes vraiment celui que vous dites être, nous allons coincer ses raclures.

Ushi soupira.

- Je ne suis plus du métier, mais je veux bien vous aider pour votre enquête. Je serais au commissariat dans une trentaine de minutes, j'arrive.

Ushi raccrocha, il rangea les vivres ainsi que les bonnes bouteilles dans le frigo et la cave. Il prit avec lui les mauvaises bouteilles, il les mit dans une caisse en bois. Il sortit de son bar la caisse sous le bras gauche, puis ferma à clé est afficha une pancarte qui disait " Close" puis il sifflotait en faisant tournoyer ses clés autour de son index. Il se dirigeait vers sa voiture, il ouvrit le coffre puis déposa la caisse en bois, et partit dans sa voiture en direction du commissariat.

Quelques minutes plus tard :

Ushi arriva devant le commissariat, il sortit de son coffre la caisse avec les bouteilles dedans. Il rentra par les portes automatiques, puis déposa sa caisse au comptoir du réceptionniste, il demanda à voir le commissaire.

- Je voudrais voir le commissaire, si possible au plus vite.

Avant même que le réceptionniste ne prononce un mot, un agent arriva est demanda à Ushi de le suivre. Ce dernier prit avec lui sa caisse, et suivit l'agent dans une pièce isolée qui servait généralement pour les interrogatoires. L'agent examina les bouteilles, puis ferma à clé la pièce, il donna à Ushi quelques informations sur les victimes et lieu où les breuvages ont été distribués.

- Voici, comme convenu cela restera entre nous. Si on apprend qu'un super-héros m'aide dans mon enquête, ce sera un déshonneur pour ma réputation, j'espère avec cette affaire résolu prendre du grade.

Ushi regarda les photos et lisait les rapports sur l'effet de l'alcool, des photos de personne malade et d'autre avec même des problèmes respiratoire décrit dans le rapport de l'agent.

- Hm... Je vois, j'ai bien fait de ne pas boire de ce poison. Vous auriez pû me prévenir au téléphone que c'était dangereux, j'ai failli finir comme ses pauvres types.

L'agent toussa.

- Je suis désolé, mais j'avais du mal à vous croire au début, puis ses informations sont censée rester confidentiel. Même si vous êtes un ancien héros, je ne pouvais divulguer de telles informations à un civil.

- Vous savez que vous êtes un policier horrible, même pire que certain super-vilain que j'ai connu.

L'agent demanda à Ushi d'enlever sa chemise, le Bison retira sa chemise et la posa sur la table à côté des rapports.

L'agent équipa Ushi d'un mouchard et d'un micro, qu'il colla sur le torse poilu du Bison.

- Vous l'avez fait exprès, histoire de vous venger de ce que j'ai dit tout à l'heure. Le sparadrap sur les poils, c'est sadique.

- Mais non, qu'est-ce qui vous fait dire ça. Il affichait un sourire moqueur.

L'agent demanda à Ushi de contacter ses fournisseurs pour en savoir plus, le Bison accepta sans discuter.

- Évidemment en cas de pépin, je ne pourrais pas vous venir en aide. Mais vous êtes Bison, ce ne sera qu'une broutille pour vous. Ah oui, je ne peux vous donner mon vrai nom, histoire de confidentialité.

Ushi regarda les rapports et aperçu le nom et prénom de celui qui les avaient rédigés, le Bison ne disait rien.

- Pour plus de sécurité, nous allons nous donner des noms de code. Ouais, comme dans les films d'infiltration, je serais la chouette et vous la taupe.

Ushi et la chouette de son vrai nom Shawa Uragï, sortirent de la pièce avec les dossiers et les pièces à conviction.


Mission
Ushi
Vilain
avatar
Surnom : Bison
Profession : Patron d'un bistro
Rang : B
Yens : 150
Alignement : Dévoué
Re: Mission : une affaire louche. || Sam 7 Juil - 23:15

« Dernière bagarre après je ferme ! »



Ushi allait contacter tous ses fournisseurs, ce n'était que de simples marchands d'alcool. Il sortit du commissariat pour téléphoner, il appela Muraï, un sommelier assez âgé.

- Allô ! Je suis bien chez Muraï Kagura ?


Une personne âgée répondit.

- Oui, c'est moi-même. Que puis-je pour vous ? Une bouteille de vin, ou encore un tire-bouchon nous faisons dans tout ce qui touche au vin de près ou de loin.


Ushi soupira, il se fit connaître à l'homme.

- Bonjour, c'est moi Ushi. Et comme d'habitude, non merci.


Le sommelier fut heureux d'entendre la voix de son client favori, il arrêta son discours promotionnel et discuta avec Ushi.

- Alors, comment vas-tu mon ami ?


Ushi répondit.

- Bah ça ne va pas très fort le bar, surtout ses temps-ci.


Ushi depuis le début soupçonné ses fournisseurs de la contre façon d'alcool, il essaya d'avoir un rendez-vous avec ses quatre fournisseurs, en appelant le plus influençable des quatre.

- J'espère que tu n'as pas de problème ? S'il te faut de l'argent, je ne pourrai pas faire grande chose pour toi.


Ushi demanda à Muraï s'il pouvait contacter les trois autres fournisseurs, et qu'il fasse une petite soirée entre amis, comme ils ont l'habitude de le faire autour d'un poker.

- Bah tu sais, ce n'est pas l'argent qui manque. Mais plutôt le contact humain, n'avoir qu'un seul employé en plus en vacance ne m'aide pas à me sortir aimer. Un petit poker dans mon bar à 20 h 30, avec les autres ça te dit ?


Muraï répondit.

- Hm... D'accord, pourquoi pas ce soir. Nous sommes dimanche, un petit poker entre amis ça faisait longtemps, je vais contacter les autres.


Le vieux tomba dans le piège, il accepta et contacta aussitôt les trois autres.

Ushi reparti dans sa voiture, en se dirigeant vers son bar. Durant le trajet, la "chouette" enfin plutôt l'agent Shawa, le contacta pour en savoir plus. Ushi arriva devant son bar, il coupa son moteur est sorti de sa voiture.

- Ils ont mordu à l'hameçon, ils croient que nous allons faire une partie de poker.


L'agent complimenta Ushi pour sa ruse, il lui demanda durant la partie de soutirer le maximum d'information concernant les bouteilles. Ushi rentra dans le bar, il ferma le bar exceptionnellement pour aujourd'hui. Avec l'agent, ils mettaient au point, leur tactique pour les faire avoué, durant toute la journée.

Le soir :




Muraï, Shagi, Urumi, Kazuki, les trois fournisseurs d'Ushi est parfois ses pigeons quand ils jouent au poker. Arrivèrent à l'heure, Ushi s'installa avec ses fournisseurs autour d'une table ronde en bois. Ils commencèrent à jouer aux cartes, pendant ce temps-là dans une fourgonnette noire avec trois hommes de confiance, la "chouette" écoutait les conversations.

- Alors, Ushi, cela faisait longtemps que tu n'avais pas organisé un petit poker chez toi, enfin dans ton bar.


Ushi regarda Shagi sûrement le plus arrogant des quatre, ils avaient tous les deux une bonne pioche.

- Je préfère gagner chez moi, comme ça je n'aurais pas besoin de transporter mon argent enfin votre argent.


Une provocation qui énerva Shagi, il jeta violemment ses cartes sur la table et se leva.

- Pour qui tu te prends !


Les trois autres ainsi qu'Ushi se couchèrent, Shagi leur demanda pourquoi.

- On a vu t'es cartes, quand tu les as violemment balancé sur la table pour engueuler Ushi. Répondit Urumi

Shagi se mit à crier de désespoir, la partie continua. Depuis 1 heure que la partie avait commencée, la fumée des cigarrettes et l'odeur de l'alcool embauma le bar, il n'y avait toujours aucune information sur les bouteilles. Alors, Ushi eut une idée, il partit dans son arrière-boutique et ramena une bouteille de contre façon. Les quatre fournisseurs étaient heureux, ils allaient enfin pouvoir boire une autre bouteille. Mais à la vue de la bouteille, la couleur du breuvage, ils refusèrent de boire de ce breuvage.

- Non, finalement je n'ai pas très soif.


- Ouais moi aussi, en plus si je rentre bourrer ma femme va me tuer.
Répondit Kazuki

Ushi regarda ses "amis" d'un air embêté, ils lui demandèrent pourquoi, il faisait cette tête.

- Bah depuis tout à l'heure, je vous ai servi que cet Alcool, vous avez l'air de l’appréciez pourtant.


Tout d'un coup, les quatre hommes se levèrent de leur chaise. Certains allèrent même vomir dans l'évier, Muraï commença à transpirer.

Ushi leur demanda, pourquoi il se mettait dans un état pareil pour une simple bouteille d'alcool.

- Tu es malade ou quoi ! Tu ne sais pas que ses bouteilles sont dangereuses, on va mourir à cause de toi.

Ushi afficha un sourire, il s'assied sur une chaise s'alluma une cigarette.

- Ah est comment saviez-vous que ses bouteilles sont dangereuses ? Ne vous enfaîte pas, j'ai bluffé. Je vous ai servi que du rhum, évidemment vous n'avez jamais coûté à cette contre façon, donc vous ne saviez pas quel goût ça avait ? Maintenant vous allez m'expliquer pourquoi, vous empoisonnez mes bouteilles et surtout pourquoi vous faites de la contre façon.


Les quatre personnes, s'assirent autour de la table.

- Bon, pour être clair. Déjà c'était une erreur, ta cargaison ne devait pas contenir ce genre de bouteille. Nous allons te mettre au parfum, apparemment tu es déjà au courant des effets de ce breuvage, je ne sais pas comment et je ne veux pas le savoir. Nous avons un principal concurrent, l'entreprise Marshall. Une grosse boite américaine qui vient juste de s'installer dans le coin, évidemment vu sa renommée et les moyens qu'elle dispose pour obtenir les meilleurs Alcool. Nous avons été écrasés par la concurrence, nous ne pouvions quand même pas rester là sans réagir. Alors, avec les collègues, nous avons créé un Alcool avec pour effets une diarrhée ou même pire dans certains cas entraînant la mort. Tout dépend de la personne qui ingurgite ce "poison", ensuite nous avons dérobé les bouteilles de la marque Marshall et nous avons remplacé leur Alcool par le nôtre, puis nous les avons fait circuler dans toutes la ville. Pensant que la société Marshall, serait fermé et que leur directeur serait jeté en prison. Je peux te proposer quelques choses, fais affaire avec nous, dans pas moins de temps la société va s'effondrer. Si tu participes, tu auras 10% des gains que nous toucherons, une fois que nos clients seront revenus.


Ushi répondit avec un air décontracté.

- D'accord...


- Ah ! Ça me fais plaisir de savoir qu'on peut finalement s'entendre, tu sais mon bon Ushi ça ne nous aurais pas fait plaisir de tuer pour que tu gardes le silence.


- ...Vous pouvez intervenir.


L'agent et ses hommes arrivèrent rapidement dans le bar par l'arrière-boutique et la porte d'entrée, ils arrêtèrent les trafiquants. Les renforts arrivèrent peu de temps après, les quatre trafiquant furent mit en détention pendant 72 heures avant de passer devant le juge. L'agent Shawa remercia Ushi pour sa collaboration, évidemment tout cela devait rester secret. Désormais, Shawa savait vers qui se tourner en cas d'enquête insoluble, et quant à Ushi lui, il devait trouver un nouveau fournisseur, il avait une idée de qui allait remplacer les anciens. Évidemment, la tromperie des quatre trafiquants fut mise à jour dans le journal et la société Marshall porta plainte en plus de leur condamnation.


Mission
Contenu sponsorisé
Re: Mission : une affaire louche. ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission Rang D : Trafic louche.
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville :: Quartiers animés :: Tokyo Center-
Sauter vers: