La Menace Fantôme [Enquête]
header

Partagez|

La Menace Fantôme [Enquête]

Nakamura Malaki
Héros professionnel
avatar
Surnom : HeavyCop
Profession : Policier
Rang : A
Yens : 475
Renommée : 1
La Menace Fantôme [Enquête] || Lun 9 Juil - 13:11





Il est plus que vexant que les évènements les plus importants passent inaperçus aux yeux de la police, pour être relever par les médias et autre source d’information. Car dans ces circonstances, les remises en cause sont nombreuses : la police est-elle aveugle et sert-elle à quelque chose dans un monde de Héros et de Vilains ? Les médias sont-ils le nouveau pouvoir, ayant la seul et réelle autorité de l’enquêteur et du tribunal populaire ? Doit-on accepter ces faits ou défendre un modèle ancien au nom des valeurs qu’il protège ?
Pour le coup, c’est en lisant le Japan News que notre homme de loi a remarqué un article alarmant. Plusieurs victimes dans l’association Seigi, à laquelle il est officiellement rattaché. Pour le coup, c’est une sacrée surprise ! mais est-ce suffisant pour enquêter ? Après tout, les confrontations sont devenues monnaie courante aujourd’hui, dans un monde où chaque personne dôtée d’un Quirk est tentée de le tester, et ce peu importe le côté de la loi. De la sorte, il n’est pas rare que certaines hospitalisations, disparitions ou éliminations soient plus spectaculaires ; mais pire que cela, ce monde s’y est habitué, et ce genre d’évènements rentre désormais dans la catégorie des faits divers … .

Bien qu’hésitant, Nakamura s’est finalement résolu à montrer l’article à son chef dès son arrivée au travail. Ce n’est pas tant pour avoir son opinion, mais surtout pour savoir s’il souhaitait que la police s’en mêle. Car encore une fois, la relation entre les forces de l’ordre et les agences ne sont pas toujours au beau fixe. Il n’est pas rare de voir des héros participer à certaines interventions, parfois même sans la police. Et grâce à leurs démonstrations hors-norme, ils en récupèrent tout le crédit, éclipsant ainsi l’action des forces de l’ordre. On en revient ainsi au grand débat de société sur l’utilité ou non de la police … .

Problème : il connaît bien le tempérament du chef de la police de Tokyo … .

« C’est quoi encore ce bordel ?! Et pourquoi Seigi ne nous a pas prévenu ! On passe pour quoi si on a même plus action à enquêter ?! »
« Chef, il est possible que cette affaire n’en soit pas une. Ca pourrait être une coïncidence, ou encore Seigi a souhaité gérer ça en interne pour ne pas inquiéter ses membres … »
« Et bien maintenant c’est foiré ! La presse est au courant, nom de dieu ! Nakamura, tu me trouves le fin mot de l’histoire, c’est clair ?! »
« A vos ordres. »


Une rencontre vocale dont Malaki se passerait bien, mais ainsi va la hiérarchie ! Son chef n’est pas un mauvais bougre ; il a seulement le sang chaud ! Quoi de plus normal dans sa position. Quoi qu’il en soit, ces fameuses morts sont maintenant un mystère à élucider, et il est important que la police ait le dernier mot dans cette affaire, afin de savoir clairement de quoi il retourne. Ce serait une énième occasion de redorer le blason, mais c’est avant tout aux autres héros que l’agent Nakamura pense … . Tiens, amusant : pas un seul instant n’a-t-il pensé qu’il peut être le prochain sur la liste ! …

Avec un soupir qui indique la complexité de cette affaire, notre homme de loi pose son séant à son bureau et connecte son ordinateur afin d’entamer les premières recherches. Avant de se lancer à corps perdu dans l’une ou autre piste, il tient à en faire le tour. En l’occurrence, plusieurs schémas lui viennent à l’esprit.
Tout d’abord, l’agence. Il pourrait prendre rendez-vous avec Yu Belladone, chef de l’agence, pour savoir si ce dernier a des informations. Après tout, le fait que les médias soient capables de ressortir des informations aussi précises, est-ce une erreur de sa part, ou un désir d’informer la population de ces évènements ? La situation n’est pas claire de ce point de vue, car en toute logique, de tels faits auraient du être rapportés le plus tôt possible aux autorités afin que des mesures soient prises.
Deuxièmement, le journaliste : comment a-t-il obtenu ses informations ? Et qui est-il d’ailleurs, l’article n’est même pas signé ?! Cela relève du doute, et il devient raisonnable d’enquêter de ce côté pour savoir comment des nouvelles aussi délicates ont pu être exfiltrées. A ce titre, se rendre au bureau du Japan News ne sera pas dépourvu d’intérêt.
Et finalement, le plus simple : la morgue. Qui dit victimes suppose autopsie, et cela implique que la police devrait avoir à disposition les corps des victimes, ainsi que les causes de la mort. Pour le coup, y jeter un œil ne serait pas du luxe. Et pourrait déjà orienter ou non sur la piste d’un tueur ou d’un accident, pourquoi pas !

Par où commencer … agir seul ne risque-t-il pas de prendre du temps ? Même s’il s’agit d’une action dirigée par la police, faire intervenir quelques soutiens pour accélérer le mouvement ne serait pas de refus ! Ouvrant sa boîte mail, Malaki se décide à s’adresser à quelqu’un de l’intérieur. Quelqu’un qui semble partager son sens de la justice … .

Nakamura Malaki
Héros professionnel
avatar
Surnom : HeavyCop
Profession : Policier
Rang : A
Yens : 475
Renommée : 1
Re: La Menace Fantôme [Enquête] || Sam 21 Juil - 20:19



Il est 14h. L'enquête prend un tournant grâce à des renseignements obtenus auprès d’Ian Armstrong, mais il reste encore des trous à combler. La morgue est la prochaine étape de la course, avec pour objectif d’établir des connexions entre les différentes affaires.

Poussant la porte du laboratoire de la police scientifique, Malaki a l’esprit totalement subjugué par cette affaire. Sortie tout droit des journaux, elle aurait d’ordinaire perdu de son importance à la minute où d’autres nouvelles auraient été publiées. Seulement voilà ! Il s’agit de héros ! Et pas moins de trois, ce qui rend les choses très compliquées ! Si la foule s’empare de cette affaire, cela deviendra une véritable enquête nationale, pas un simple fait divers. Il est donc crucial que le côté de la Justice prenne les devants avant que la masse fasse son propre jugement subjectif.

Ici, la rencontre avec le légiste a un objectif particulier. Certes les deux hommes se chargeant de cette affaire vont s’intéresser aux dossiers, mais s’il faut recouper le parcours des principaux héros, il sera également nécessaire d’avoir un avis technique là-dessus. Et c’est justement cela qui sera complexe, car en soulevant de nouvelles questions, les deux chargés de mission pourraient être amenés à contester le travail des légistes, à reprocher leur travail ou à rejeter leurs résultats. Bref, ca peut tourner marron très rapidement … . En revanche ! proposer de lire les deux évènements sur la même ligne historique alors qu’ils ont été traités séparément peut ouvrir de nouvelles portes … . Cette consultation peut donc être aussi bien révélatrice que déterminante dans la poursuite de cette enquête à peine ouverte.

Heureusement, pour cela, notre agent des forces de l’ordre sera secondé d’un homme ayant déjà installé sa réputation dans le milieu. Ce dernier est un peu brute de décoffrage, mais il est également déterminé, investi et toujours prêt à repousser ses limites si on en croit ses références et ses actes de bravoure. Son attitude rebelle le rend plus soupçonneux, mais aussi plus ambitieux. On peut ainsi repousser les limites de la réflexion au maximum … .

Par contre, le personnage qui s’annoncera plus compliqué aujourd’hui sera le médecin légiste présent pour les aider ! Il y a concrètement deux profils : Otobame Otawa, et Kireshi Sagato. Otobame Otawa est un métis nippo-américain, jeune et ambitieux, qui aime le travail bien fait et explorer de nouvelles pistes ; mais il peut aussi être très fier, imbu de sa profession et trop orgueilleux. Le second, Kireshi Sagato, est un vieux de la vieille, avec de l’expérience et une longue pratique à la morgue de Tokyo. C’est un expert dont remettre la parole ou le travail en cause serait préjudiciable à toute avancée. Mais il sait bien pointer les erreurs de ses collègues à ce même titre ! Néanmoins, il est très sévère et reste fermé à toute idée de complot, de vraisemblance ou de nouveauté. Que ce soit l’un ou l’autre, apporter de nouvelles hypothèses pouvant contredire le travail scientifique risque d’être complexe … .

Poussant la deuxième porte, la masse musclée et imposante du collègue du jour lui saute presque littéralement à la gorge ! Un instant surpris, Nakamura fait un rictus de satisfaction. C’est un vrai taureau qui vient de rentrer dans l’arène ! Un premier geste, afin de lui serrer la main, et d’inclure ce solide combattant dans la compétition.

« Platoon … un plaisir que nous travaillions ensemble sur cette première affaire ! Et encore merci pour les infos. »

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1360
Alignement : Rebelle
Re: La Menace Fantôme [Enquête] || Ven 3 Aoû - 12:32

-Salut Malaki, tout baigne ? C'est une affaire officielle qui vient du bureau des alters ou c'est une façon de parler ? Je demande parce que je pensais qu'on était encore dans l'officieux et l’instinct de flic qui sent une embrouille. Niveau paperasse ça peut changer beaucoup de choses. Et niveau nombre de gens au courant aussi d'ailleurs.


Se farcir des rapports c'est déjà pas la joie, mais se lancer dans une vraie enquête sur des suppositions c'est potentiellement mauvais pour les stats de résolution et de niveau. J'ai déjà suffisamment de soucis de discipline pour ne pas rajouter de pertes d'efficacité et de temps mort à mon dossier.


-Bon, est ce que tu connais un peu les deux croques morts qui s'occupent des cas compliqués ? Kireshi s'est occupé de Miwhak, c'est un vétéran de la morgue mais il va nous mordre dés qu'on va suggérer qu'il y a peut être quelque chose qu'il a loupé sur un corps, c'est nu peu l'archétype du médecin légiste, il est la depuis assez longtemps pour qu'on puisse le confondre avec un patient s'il se cache dans un tiroir, et il est aussi aimable. Il vaut mieux voir Otobame pour lui parler de Gravity, et ensuite essayer de l'aiguiller discrètement sur le boulot du collègue, il est du genre toujours partant pour ça.

L'odeur de la morgue te dérange pas ? Alors on est parti.


Je n'aime pas trop les morgues, mais il faut reconnaitre que celle de la police métropolitaine est exemplaire. Ça doit être le coté japonais.


Je supposes que t'as un peu manqué de temps pour potasser les états de service que je t'ai envoyé, je te fais un topo rapide ?

D'abord Miwhak, c'est celui que je connais le moins. Trop japonais et héros traditionnel pour frayer avec les nouveaux étrangers comme moi je présume. C'était un vrai modèle a priori, pas un alter bien violent mais compétent et plutôt bon niveau contact avec le public. Un héros a l'ancienne quoi, civils et sauvetage avant tout. Tu t'es battu avec son fils l'autre jour. Tu sais ? Phoenix... Miwhak est mort bêtement en évacuant un immeuble en train de tomber après un tremblement de terre, il a tenu le truc jusqu'a ce que les civils soient tous sortis, et ça l'a conduit a rester sur place trop longtemps. Je vois pas comment on peut relier ça à Gravity.

Lui c'était un ami. Je l'ai connu par sa femme, une américaine qui bosse à Kyuunan. On s'est croisé en cours de japonais et j'ai vite accroché avec son mari. Lui c'était un vrai dur, le genre foudre de guerre. Colonel réserviste des forces d'autodéfense, médaillé. Son alter lui permettait de contrôler la gravité. D'un geste il te clouait une bande de méchant au sol en leur brisant les jambes sous leur propre poids. Et quand il sortait son sabre, ça déménageait sévère.

Il s'est fait buter y'a quelques mois, il était en civil, il a capté une alerte sur zone pas loin de sa position, il a signalé qu'il prenait le boulot et il y est allé. Sauf que quand on a retrouvé son corps on s'est aperçu qu'on avait piraté ses communications. L'alerte était un piège juste pour lui, et son signal est jamais arrivé à personne. Un meurtre de héros on ne peut plus ciblé.

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1360
Alignement : Rebelle
Re: La Menace Fantôme [Enquête] || Mar 11 Sep - 10:14

C'est après ça qu'on a complétement revu notre système de communication et de cryptage d'ailleurs. Mais on a jamais mis la main ni sur les types qui l'ont chopé ni sur ceux qui ont réussi à détourner le système. Incompréhensible, d'habitude quand un vilain réussit un coup comme ça, la première chose qu'il fait c'est en parler autour de lui, et ça finit forcément par revenir à nos oreilles. Alors que la, rien, pas un mot, pas une rumeur, et du coup pas une piste, c'est surtout ça qui est dur à digérer.

Arrivée au standard.

-On vient voir le docteur Otobame, il nous attend.

Et comme on connait le chemin on y va sans attendre le feu vert de l'accueil. Ne jamais laisser le temps a un type qu'on vient voir de cacher des trucs, j'ai vu ça dans Derrick.


Le bureau du légiste Otobame est celui d'un médecin qui tient à ce qu'on sache que lui au moins a réussi sa vie, les murs qui n'affichent pas des diplômes et des coupures presses à la gloire des affaires résolues par le légiste ne portent que des étagères ou de beaux bouquins ne traitent que de médecine légale,

-Messieurs. Prenez un siège, je vous attendais.

Ce que confirme les dossiers posés sur le bureau en face de nous. Deux dossiers au nom des deux héros qui nous intéressent, des dossiers ostensiblement fermés, nous montrant clairement qu'ils sont la pour la forme, mais que le docteur est un intermédiaire indispensable à la lecture.

-Je vous attendais et je dois dire que je ne comprends pas du tout ce que vous cherchez. Nous avons ici deux cas très différents mais qui ont malgré tout un point commun. Dans les deux cas, la cause de la mort a été tout à fait évidente et on ne peut plus facile à identifier. Même si les circonstances sont complétements différentes, il ne saurait y avoir aucune ambiguïté sur les causes inscrites dans ses dossiers.

Alors avant de les ouvrir, je voudrais savoir précisément ce qui vous amène.

Moi un mec qui sort un parapluie quand il fait beau, soit c'est un sacré paranoïaque, soit c'est quelqu'un qui sait qu'il va pleuvoir. Mais je dis ça je dis rien...
Contenu sponsorisé
Re: La Menace Fantôme [Enquête] ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Centre-Ville-
Sauter vers: