Ceux qui ont un flingue
header

Partagez|

Ceux qui ont un flingue

Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1120
Alignement : Rebelle
Ceux qui ont un flingue || Mer 11 Juil - 19:28

La conversation téléphonique qui va suivre traitant globalement de choses tout a fait illégales, les protagonistes y utilisent l'antique langage secret du corps des marines des états Unis*. Si vous n'y comprenez rien, consolez vous, c'est fait exactement pour ça. Et souvenez vous qu'a moins d’être un gros naïf ou un croyant inconditionnel fan des technologies de pointes, il ne faur jamais se fier bêtement à un simple brouilleur.

En fait, il ne faut jamais se fier bêtement a n'importe quoi. Ça c'est une belle leçon de vie.

-Yo Man c'est Ian
-Hey, ça farte? GT en tr1 2 penC a toi..
-CriE ? Pourkoi ?
-RaporT d'OPé 2day ds les News. CT marrant Comen au Zoo ?
-Ouais, vrMen Trankil, bastos, boulo, rhino. L'enfR Dé Héro Koi. jé failli raMner de la pO de louP pour ma piole. Y'aV ossi un fliK Vner, jé pa tou compri. Son Bizar ses japs.
-Omg, Avec Toi C Tjrs pareil. Tu vas chop des Blems 1 jour. Parce k'ils so bizar mais ils sont chez eux...
-YeP, 2labal koi. Enfin... Et toi Kestufé ?
-Papié, réU, routiN koi. Et j'attan tes news pour me maRer lol.
-Mdr. Bravo le taff
-RaF. Bon, ceT foi TuVeuKoi ?
-Me fo un Gun.
-Enkor ? Tu les bouF ou Koi ?
-C'est le taff mec. Le danG, Baston, Tir, FraP, et pis pouf, C KC.
-Lol. T vréman q'1 Bourrin.
-Platoon powa ! Alor ya moyen ?
-Je gère. Donne oim 15sec de verif.
-T le boss.
-tu les veux Kan?
-Euh, 2Suite ?
-Dak. Y'a moyen... tu koné le tarif ?
-Tinkiet j'ai des Yen au TaKet.
-Oki Ds 1 heure c good ?
-C 2labal, jte kiffe gros.
-Bon j'te laisse, j'ai le boss qui apl. CriE, faut que j'aille taffer asap.
-Ça roule,  A ToutE
-yep, @+

[...]



Depuis la seconde guerre mondiale, l'une des principale occupation des états unis a été de poser de bases militaires un peu partout. aujourd'hui le nombre a sacrément réduit, mais dans les pays alliés, y'en a toujours plein partout. Les bases militaires américaines c'est comme les mst exotiques sur le ranger, ça se pose très vite et on s'en débarrasse pas comme ça.

Et si la glorieuse Amérique expédie de nos jours moins de soldats qu'avant autour du monde, elle continue par contre à exporter des armes aussi vite qu'un vieux redneck vide son chargeur sur le jeune cambrioleur un peu basané qu'il vient de surprendre dans son jardin.

Et on se retrouve avec des bases qui servent moins de casernes que d’entrepôts et de vitrine, et des soldats qui servent moins de troufions de choc que de magasiniers et de revendeurs en armes diverses. Mais pour peu qu'on les connaisse bien, c'est quand même sacrément pratique.

Même si ça implique de passer certaines soirées a trainer dans une zone de plage déserte, encombrée de barbelés, juste après avoir enjambé un panneau marqué d'une tête de mort à l'air triste vous avertissant en cinq langues que passer cette limite sans autorisation pourrait avoir des répercussion plutôt définitive sur votre intégrité physique.

Ian a toujours trouvé assez marrant cette concession des marines aux bonnes manières de l'archipel Nippon. La dernière base qu'il a fréquenté en tant que bidasse était un obscur trou sans nom quelque part au moyen orient, et la seule inscription accompagnant la tête de mort était un mot en anglais indiquant "Passe cette limite et crève !"

Carrément moins urbain, et en l'absence de traduction, bien plus défoulatoire que réellement efficace.

L'armée quoi...


*Pas celui Windtalkers et ses navajos, l'autre. Parce que même dans l'armée américaine, on a pas toujours un indien sous la main pour s'occuper des transmissions.


Dernière édition par Ian Armstrong le Mer 11 Juil - 20:36, édité 1 fois
Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1120
Alignement : Rebelle
Re: Ceux qui ont un flingue || Mer 11 Juil - 19:47

-Hé Ian, ça roule pour toi ?
-Pas mal ouais, on fait aller. Et toi ? Il te plait ton nouveau grade ? Franchement, capitaine, je vois même pas avec qui tu as pu coucher pour obtenir ces épaulettes. avec ta gueule tu aurais juste du plonger pour harcèlement.
-C'est ça le plus beau dans la nouvelle armée américaine. Avec les dernières réformes au pays et les réductions de personnel, tout le monde finit par se retrouver promu, il suffit de rester sagement en poste et d'attendre. T'es parti au mauvais moment.
-J'ai jamais eu la patience. Et puis capitaine ? J'ai pas les compétences pour ça, j'ai jamais su lécher des culs correctement.

Travis est un pote, un vrai. Il s'est engagé en même temps que Ian, en venant très exactement de l'autre coté de l’Amérique. Et miracle de la grande famille qu'est l'armée, le gamin noir des rues du Bronx s'est retrouvé voisin de chambrée du voyou blanc de Los Angeles. Belle histoire non ? Ils ont pliés les mêmes draps, lavé les mêmes chiottes, couru les mèmes bornes  s'en faire péter les tripes, et plus tard ils ont aussi tués les mêmes mecs, tripotés les mèmes femmes et poussé les mêmes cris de guerre pour s'encourager quand ça chiait vraiment grave. Y'a un genre de proverbe amérindien qui dit globalement qu'on ne connait pas quelqu'un tant qu'on a pas fait quelques bornes dans ses chaussures. Ian et Travis se connaissent parfaitement. Et si on avait le temps pour un passage en flash back, on les verrait surement en train de se sauver la vie l'un l'autre dans des scènes de guerre épiques avant d'échanger leur sang bien au chaud sur le balcon* d'un hôpital de campagne*.

Mais on pas vraiment le temps, les affaires d'abord.

-Mec, j'hallucine ou tu essayes de me fourguer tes vieux 9mm ? Tu me prends pour un français c'est ça ?
-Bah, j'en ai beaucoup en stock et plus personne les demande. Il parait que même les gars de l'artillerie ont demandé à en changer.
-Étonnant. Tu sais que le dernier mec sur qui j'ai vidé un chargeur de 9mm m'a juste regardé en rigolant ?
-tu as consulté un ophtalmo ? Tu sais Ian, tu l'as peut être juste complétement loupé, moi à ta place je serais inquiet.
-Ben voyons, en attendant quand je lui jeté ce flingue en carton dans la gueule, je l'ai eu. Et ça au moins ça lui a ôté le sourire.
-Et c'est comme ça que tu as perdu le flingue. Tu devrais relire les notices, je crois que sur les modèles récent, il existe un truc qui s'appelle le rechargement, ça permet de tirer encore...
-Allez t'as quoi d'autre ?
-J'ai des glock 19. C'est globalement le même modèle mais ils visent le public américain alors il est chambré en 45. pour les gens comme toi qui aiment faire des gros trous.
-C'est pas juste une question de gros trous, le problème du 9 mm c'est que non seulement il fait des trous trop petit pour arrêter la cible, mais qu'en plus il va aussi faire des trous dans le civil derrière. Moi ce que je veux c'est un flingue qui mette un impact, je veux voir le mec stoppé net comme si il s'était pris un coup de boule quand je le touche ! Et je veux que la balle reste bien sagement à sa place dans le corps de la première cible que je vise et qu'elle aille pas zigzaguer a l'aveuglette derrière lui en cherchant un abruti de civil.
-Essaye quand même celui la, il tire du 45 je te dis.
-Bon, c'est bien parce que c'est toi...


-Non vraiment pas, je suis désolé mais j'ai un a priori négatif avec les glocks maintenant, c'est plus fort que moi, dés que je le prends en main j'ai envie de le lancer sur quelqu'un.
-Oui bon, si c'est compulsif évidemment, on va essayer autre chose.


*Le balcon est important car il permet de verser une larme en utilisant le prétexte "je ne suis pas ému, j'ai juste un grain de poussière dans l’œil."


Dernière édition par Ian Armstrong le Mer 11 Juil - 20:38, édité 2 fois
Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1120
Alignement : Rebelle
Re: Ceux qui ont un flingue || Mer 11 Juil - 20:03

-Celui ci c'est un Beretta Px4 Storm.
-Il me dit vaguement quelque chose ? Oh mais oui ! C'est le flingue de Bruce Willis dans Die hard 4 !
-il n'y a que toi regarde encore ses vieilles bouses.
-Youpikai pov'con !
-Il est chambré en 45 aussi. Personnellement je le trouve un peu trop compact, et puis il est très léger.
-Ouais, et comme disait l'instructeur, lourd c'est mieux. Lourd, quand ça ne tire plus, on peut aussi taper avec. Non le vrai problème, c'est que c'est un Berretta. Je peux faire confiance aux ritals pour les gnochis, la pizza et les voitures rouges, mais pour les flingues...
-Oui alors le problème ici, c'est que tu veux seulement acheter américain, il va falloir que t’allies braquer un musée pour voler un colt de western. Alors ok c'est louable d'étre patriote à ce point, mais ça semble compliqué.
-Avec un vieux colt au moins y'aura un impact quand je touche une cible ! La y'avait du calibre.
-Ouais je connais le refrain, dieux a fait les hommes inégaux, Samuel Colt les a rendu égaux. Et bienvenu au far west pied tendre.
-Cela dit, je suis sur que dans les musées locaux je peux trouver une caisse de vieux colt 1911 pas cher.
-Mais oui, et puis tu apprendras a fabriquer tes balles toi même et tu arrêteras de me faire déplacer pour du beurre, ce sera parfait. Et puis tiens, tu pourras t'inscrire au prix du héros rétro de l'année, le flingue collera super bien à ton costume.
-Rigole pas, je bosse sur un changement.
-Ça fait jamais que deux ans que je te dis que tu es à la ramasse niveau look.
-Les gens aiment bien.
-Certains aiment bien, ne met pas trop de monde dans le même paquet, tu seras plus crédible.
-Et puis c'était un costume pas cher...
-Voila déjà plus crédible comme explication. Bon, je te laisse aller braquer un musée ou on fait une croix sur le colt 1911 et le berretta ?
-Passe le moi, je vais quand même tirer un coup avec.

BANG BANG BANG !

-Non ça le fait pas. Effectivement c'est pas assez lourd, j'ai l'impression d'étre à un stand de tir de fête foraine. C'est mort.
-Jette ça dans le coffre.
-Hé mais ! Ça c'est quoi ? Ça ça me plait beaucoup...
-Oui alors ça, c'est une mitrailleuse, et elle n'est pas à vendre.
-hé oh, tu deviens presque grossier, toi t'aurais un truc qui n'est pas à vendre ? Je suis sur que même si je demandais un porte avion tu pourrais le trouver.
-Un port avion ? y'a bien le Nimitz qui... Mais non, cette mitrailleuse est pas à vendre parce que je m'en sers.
-Tu t'en sers ? Tu as des problèmes de voisinage ?
-Chacun ses soucis. En ce moment j'ai besoin d'avoir une mitrailleuse dans la voiture, c'est pas ma faute si avec ces alters qui se multiplient on est obligé de monter d'un cran la puissance de feu nécessaire à une simple protection.
-J'aime pas trop les mitrailleuses, faut tirer mille cartouches pour toucher un truc valable et le bruit me tue les oreilles...
-C'est _a ouais, y'a dix secondes tu étais prêt à partir en courant avec...
-Je peux l'essayer ?
-Non, c'est trop bruyant même pour ce trou.
-Rah lala, depuis que t'es capitaine j'ai l'impression que tu sais plus t'amuser. Tant pis pour toi, bon. on continue les affaires alors ? Parce que pour l'instant je repars toujours avec ma bite et mon couteau.
-T'as gardé un couteau ?
-Ah non merde, je l'ai cassé aussi. Alors ?
-Bon alors pas de glock, pas de beretta pas de 9mm, Il me reste ça, Sig Sauer P320.
-Sig Sauer ?
-C'est suisse, comme les montres à goussets et les tyroliens.  


Dernière édition par Ian Armstrong le Mer 11 Juil - 22:45, édité 2 fois
Ian Armstrong
Héros professionnel
avatar
Surnom : Platoon
Profession : Mécano - Héros
Rang : S
Yens : 1120
Alignement : Rebelle
Re: Ceux qui ont un flingue || Mer 11 Juil - 20:26

-Suisse ? C'est pas forcément l'argument qui me vend vraiment du rêve...
-Ouais, mais c'est aussi le flingue que les marines ont choisi leur de la dernière mise à jour des armements individuels.
-Ah ben oui, la déjà, niveau argument ça se pose déjà plus. Rappelle moi pourquoi on a pas commencé par la ?
-L'instinct, je ne sais pas pourquoi mais je l'étrange impression que sans cette séquence de négociation et de test, t'aurais pas pu te payer ces flingues. Je suis presque sur que t'aurais même pas pu partir avec.
-Ouais je vois le genre, on va se fier à ton instinct alors. Du coup ce flingue ?
-Il est plutôt pas mal, il est assez lourd mais pas trop, il est bien chambré avec du gros calibre tout comme tu les aimes, et en plus il a tout les rails d'accrochages d'armements que tu veux. Tu peux mettre la lampe, la visée laser, la lunette, le silencieux. C'est plus un pistolet c'est carrément un sapin de noél.
-Merci père noël. tu me prends sur tes genoux pour la photo ?
-Demande à tes parents...
-Il a combien de cartouches ?
-Alors c'est la que tu vas peut être tiquer un peu...
-Hou, si tu prends des précautions d'usages avec moi, je sens venir l'embrouille sévère, c'est quoi le lézard ?
-C'est la faute des écolos.
-Alors la, la conversation a sauté trop d'étapes d'un coup, j'ai perdu le fil, est ce que tu pourrais sans te commander recommencer au moment ou il y avait un lien avec les munition steplait.
-Les écolos chez nous ont pas mal gueulés quand les marines ont refait leur stock de flingues, ils ont pas trop aimé qu'on continue pas d'utiliser les vieux flingues tout pourri et qu'on les balance direct à la décharge. Et ils ont tellement gueulés que pour pas perdre le contrat au congrès, l'armée à du faire pas mal de concessions.
-Je t'écoute et je t'entends hein, mais très franchement je ne vois toujours pas ou est le putain de rapport avec les cartouches.
-Ben, le rapport c'est que les cartouches qu'on éjecte et qui restent a trainer partout en laissant des bouts de plomb et autres, c'est le truc le plus polluant du flingue. Donc quand les écolos ont déclaré qu'ils ne laisseraient passer qu'un flingue non polluant, les suisses ont essentiellement travaillés sur la pollution générés par les cartouches..
-Ah oui, d'accord, je commence a voir ou est le lien...
-Faut reconnaitre que les suisses ont bien bossés, ils ont carrément supprimé la cartouche, tu tires, t’éjectes plus rien. Merveilleux non ? Tout ce qui n'est pas la balle est entièrement consumé au moment du tir et part littéralement en fumée. pfouff, même pas de traces, pas besoin de ramasser ou de coller un sac devant la chambre d'éjection, tout ce qui reste du tir, c'est la balle dans ta cible et un peu de fumée...
-Sérieux ? Ouah, c'est quand même beau la science... Faut que je mate ça.

BANG ! BANG !

-Ah ben oui c'est vrai. Fort, très fort. Ça fonctionne avec le silencieux ?

THUMP ! THUMP !

-Nickel. Du coup je vois vraiment pas le problème, ça semble plutôt bien marcher niveau concept...

BANG ! CLIC !

-Ben, marche plus ? Y'a un truc coincé ?
-Non non, tout marche. Mais tu m'as pas laissé finir. Le concept marche bien pour ce qui est de la pollution. Mais le souci c'est que niveau place dans le chargeur par contre, ça consomme un max. Du coup t'as plus 16 balles comme dans tous les automatiques de ce modèle. T'en as plus que cinq...
-Mec, je crois que l'écologie m'a tué...
-C'est aussi ce qu'a dit le général, mais le pauvre vieux avait pas le choix, il a signé.
-Les salauds !
-Je sais que c'est dur, mais t'as qu'a te dire que c'est la dotation standard, t'as l'habitude non ?
-Hélas. Bon ben ok, je le prends...
Contenu sponsorisé
Re: Ceux qui ont un flingue ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Mets moi un flingue sur la tempe, et décore les murs avec ma cervelle... (Destinée et Rich)
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: Tokyo :: Alentours de Tokyo :: Banlieue-
Sauter vers: