[AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. ›
header

Partagez|

[AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. ›

Robin Masuda
avatar
Profession : -
Yens : 0
[AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. › || Jeu 19 Juil - 15:28

Robin Masuda




NOM & PRÉNOM : Masuda Robin, mère afro-américaine, père japonais.
ÂGE : 15 ans.
SURNOM : Web-Head Man.
ANNÉE : Première année de lycée.
RANG : C.
ALIGNEMENT : Loyal bon ou « Dévoué » ─ Un personnage d’alignement loyal bon a le comportement que l’on attend des défenseurs de l’ordre et de la Loi. Déterminé à lutter contre le Mal, il montre également la discipline nécessaire pour ne jamais cesser le combat. Il dit toujours la vérité, reste fidèle à la parole donnée, aide ceux qui sont dans le besoin et s’élève contre l’injustice. Il déteste voir les coupables impunis.
FILIÈRE : Filière héroïque.
AGENCE : Seigi.
ALTER : The Spider Way - Capacités similaires à celles d'une araignée (sensibilité aux vibrations, aptitude à s'accrocher sur les murs et plafonds, tissage de toiles).
AVATAR : Miles Morales - MARVEL Comics.


Origines


Quel est votre avis sur la vie que vous avez mené jusqu'ici ?
─ HEY, IT'S HANNAH BAKER... NAH, I'M JUST PLAYIN' !

Pour commencer, je pense que je devrais me lancer sur ma jeunesse ? Dans ce cas, allons-y. Depuis tout petit, j'ai toujours voulu être un héros, ça n'a jamais été un secret. Nous voulions tous devenir des héros de toute façon, je n'étais pas si spécial. À la maternelle, nous nous prenions déjà pour les Vengeurs. On nous distribuait des bandes dessinées américaines, notamment des comics ou encore on nous contait les exploits des héros de nos jours. Contrairement à eux, moi mon délire c'était les comics, ouais. Ils étaient tellement cool ces héros américains, ça me rendait même nostalgique de New York. Ouais, t'as bien entendu, New York. Je m'appelle Robin, c'est pas très japonais, tu t'en doutes.

Bref, notre environnement était parfaitement construit pour que nous finissions tous avec un esprit fondé sur le respect et l'entre-aide à l'époque et ne t'attends pas à ce que je te dise que ça n'ait pas marché. Au contraire d'ailleurs, tout ça m'a bien aidé à penser comme je pense maintenant : un monde sans Gouvernement, un monde sans Ordre, sans Justice, ce n'est pas un monde dans lequel je veux vivre. C'est pour quoi j'ai pris la stricte décision de consacrer ma vie à combattre le Mal.

Dès l'âge de la raison, je m'étais d'ores et déjà inculqué cette philosophie en tête. C'était environ à mes sept ans il me semble, je ne sais plus. Ce que je sais en revanche, c'est que mon Alter avait déjà fait son apparition et que bordel... Cette joie, ouais ! Cette joie que j'avais quand j'ai su que j'étais littéralement Spider-Man. Ah oui, c'est mon héros préféré, maintenant tu comprends tout mon enthousiasme. J'allais être le prochain Spider-Man ! Dans environ trois ans ! Parce que je savais pas contrôlé mes pouvoirs ! Super. Sans déconner, je faisais vraiment vraiment n'importe quoi avec les toiles. Mon père a faillit me tuer quand il a vu la cuisine remplie de toute cette soie.

Puis j'ai réalisé quelque chose, un héros c'est quoi ? Un héros c'est un gars qui se pointe pour sauver des gens, ouais. C'est ça un héros, alors pas d'excuses Robin, tu dois quand même faire régner la justice (j'avais sept ans, je croyais déjà que j'allais faire les journaux). Donc puisque tout est basé sur la considération d'autrui et l'aide qu'on se porte mutuellement, ça m'a mené à la réputation du bon samaritain. J'aimais aider, le sourire aux lèvres, c'était toujours mieux.

Par contre, ne vous laissez pas piéger parce qu'on dit sur moi. J'suis un bon garçon, pas de doute, je crois... ? Mais je supporte pas les enfoirés. Les gens qui débarquent en pensant qu'ils sont les rois du pétrole, pas pour moi, vraiment pas. J'ai remarqué qu'avec ce type de personne je ne suis pas toujours cet être chaleureux et enjoué. Oui, cette gaieté aimable peut souvent se transformer en un comportement hautain et lorsque j'entre dans cette humeur arrogante, il est difficile de m'en sortir pour la simple et bonne raison que ça me pousse à avoir des abords difficiles. Il ne faut pas m'en vouloir... Tout le monde a une once de fierté en soi. Non quand même pas, j'ai la pire fierté du monde.

Passons, on est pas là pour parler de ma façon de me conduire avec les gens mais de ma vie, non ? Bah, je t'ai pas raconté tout ça pour rien. J'ai eu quelques... incidents dans ma jeunesse liés directement à ce comportement que j'ai ouvertement montrer pour les gens comme Tengo, c'est comme ça qu'on l'appelait, et Goten. Tu sais pas qui ils sont ? Évidemment que tu sais pas. Ces deux-là étaient frères, on était dans la même classe au collège. C'était des brutes pour faire court, des pures fils de... ─ J'ai cut au montage. ─ Quoi ? ─ J'ai cut, au montage. ─ Quoi ? ─ J'ai cut, tu suis ? Au mon-... ─ Pourquoi t'as fais ça ? ─ Juste continue mec, t'es casse pied comme gars. ─ Ces bâtards avaient pour habitude de s'installer au second rang, derrière les têtes de la classe et vous connaissez la suite : pichenette dans l'oreille, boule de papier. Si encore ça ne s'en tenait qu'à ça. On finissait à
genre dix-huit heures ce jour-là, c'était le dernier jour de l'année précisément, le soleil était pas trop visible mais ses rayons étaient bel et bien présents, donnant cette allure orange aux nuages en ce soir crépusculaire, charmant et ami du criminel, où la lune se faisait pourtant pleine (les cours de japonais putain, t'apprends à parler comme un Dieu après ça). C'est à ce moment que je les ai surpris, ces deux-là, en train de faire les poches à un de nos camarades, dans un coin où moi seul je pouvais les voir faire.

Ces salauds s'apprêtait à utiliser leurs Alter pour enrichir leur statut d'agresseur aux yeux de leur victime. Ça en était trop pour moi, en tant qu'auto-proclamé héros, c'était impossible de rester là les bras croisés. J'ai des valeurs et ces valeurs, je les ai appliqués de la façon dont je devais les appliqués. Résultat ? Exclusion de l'établissement. Hein ? Ouais, vous aussi, ça vous a fait un choque. La grosse désillusion qui les avait mis en tête qu'il pouvait me battre les aura poussé à aller voir le proviseur et lui raconter que j'avais botté leur cul (c'est pas faux, c'est pas faux...). Et la cerise sur le gâteau... sur ce putain de gâteau... c'est que la victime n'avait pas osé témoigner en ma faveur sous crainte de représailles. Merde. C'est vrai qu'un héros ne devrait pas avoir ça dans son dossier scolaire, je me suis vite rendu compte que c'était très nocif pour ma future carrière.

L'année suivante, dans mon nouvel établissement, j'ai tout de suite mis les choses au clair. En tant que futur héros, je dois d'être honnête et c'est pour ça que je leur ai tout de suite dit que j'avais simplement changer de collège. Mais comme on dit, le passé finit toujours par nous rattraper. Et en vérité, ce n'était pas mon passé qui m'avait eu, c'était mon connard de professeur. Il m'avais entendu répandre mon malheureux mensonge dans la classe, alors il est venu à ma table, il a réajuster ses lunettes carrément et il s'est même racler la gorge pour préparer son humiliation.

Les enfants, ne vous laissez pas perturber par ce genre de trouble-fête. Oh non, surtout pas. Souhaitons la bienvenue à Masuda - on m'appelait par mon nom de famille pour bien m'intégrer, de toute façon flemme qu'ils m'appellent Robinaru ou un truc comme ça. ─ J'ai fais mes recherches et ton prénom en japonais se dit Robin. ─ COME ON MAN SHUT THE- un élève renvoyé pour violence sur un semblable.

Ces bâtards m'ont vraiment collé cette étiquette pendant toute l'année. Ils n'osaient pas m'approcher et se moquaient de moi, "la brute", qui voulait devenir une figure de la justice. Je suis devenu de plus en plus hautain et je me permettrai même de dire que je suis arrivé au stade de juger les gens seulement juste en les voyant. Je savais avec qui je devais parler sans crainte et de qui me méfier. La solitude m'a offert mon putain de diplôme. Bah ouais, sans amis, pas de distraction et pas de distraction dit bon travail. C'était étonnant pour ces ploucs. Un harceleur, c'est con comme type. Je pouvais les voir, leur regard se changer et se transformer en admiration même. Je savais qu'ils évaluaient les chances de ma réussite dans le métier et qu'ils se disaient que ce n'était finalement pas sans espoir pour une "brute". Fils de... ─ Cut.

─ Fils de... ─ Again.

Et là j'ai levé mon doigt à ces snobs. Je supporte pas ça quand on m'accorde pas le respect que j'accorde. Tout est une question de respect et le prochain qui osera le mettre en cause, je deviendrais réellement la brute qu'ils voulaient que je sois. Et tu sais quoi ? C'était pas plus tard qu'hier, j'ai mon billet pour Yuei.

Oh, j'allais zappé la question.  Si je devais dire mon ressenti sur ma vie active, je la comparerais sûrement à un élément naturel et ce serait certainement le vent. Elle peut se montrer au tempérament silencieux, comme une légère brise de vent, mais peut aussi dans les cas les plus extrêmes, se changer en une tornade, souvent de problèmes.

Quels sont vos rêves et idéaux ?
─ ION KNOW MAN... I JUST TRYNA BE SPODERMAN.

Mon rêve c'est d'être le plus grand des héros et je ne veux pas parler de réputation. Je cherche juste à sauver le plus de gens possible, c'est pour ça, le "grand". Je ne sais pas trop comment étaler ça alors je vais directement attaquer sur ma façon de penser. Comme je l'ai dis, un monde sans ordre ni gouvernement, c'est pas un monde. C'est le bordel, c'est l'anarchie, alors les héros sont plus qu'indispensable pour moi. Après... il y a les forces de l'ordre. Mais c'est pas avec un Glock 19 qu'ils feront le poids face aux méchants. D'ailleurs, je sais pas trop comment les appeler ? Je vais opter pour vilains, ils disent comme ça dans les comics.

Quelle est votre opinion sur votre alter et comment percevez-vous l'existence des alters ?
Rédaction RP attendue. 100 mots minimum.


Trame


À quoi ressemblerait une journée type de votre personnage ?
Rédaction RP attendue. 150 mots minimum.


Derrière l'écran


Pseudo :
Âge :
Comment as-tu connu le forum ? :
Quel est le but de ton personnage à court, moyen et long terme :
 maxou’
Fujihara Beniko
Apprenti Héros
avatar
Profession : Élève 3K - Filière Héroïque
Rang : A
Yens : 30
Alignement : Bienfaitrice
Re: [AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. › || Lun 30 Juil - 17:46

Bonsoir Robin Cool



Arrow


Bienvenue !

Si je viens vers toi c'est pour prendre de tes nouvelles =)


Est-ce que tu avances sur ta fiche ? N'hésite pas à nous contacter en cas de soucis/questions/etcs !

Au plaisir de te voir parmi nous o/

________________


Hibiki Ayane
Chef d'Agence Héroïque
avatar
Surnom : Sound Wave
Profession : Chef de l'Agence Tsukeru - Actrice
Rang : S
Yens : 615
Alignement : Juge
Re: [AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. › || Lun 6 Aoû - 19:38

Coucou l'araignée <3

Je viens aux nouvelles pour voir comment avance ta fiche.

Si tu as des questions, n'hésite pas Smile

Bisous !

________________


Même si je maintiens que j'ai gagné cette soirée avant Miraï

Hibiki Ayane
Chef d'Agence Héroïque
avatar
Surnom : Sound Wave
Profession : Chef de l'Agence Tsukeru - Actrice
Rang : S
Yens : 615
Alignement : Juge
Re: [AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. › || Lun 13 Aoû - 17:11

Hey ! <3

Tristement, c'est la troisième relance dans ta fiche.

Je dois donc l'archiver :'(

Si tu veux la récupérer, n'hésite surtout pas à nous contacter.

Des bisous !

________________


Même si je maintiens que j'ai gagné cette soirée avant Miraï

Contenu sponsorisé
Re: [AV/UC] ‹ DAD I'M BEATING MY MEAT. › ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» The beauty in an ass beating • PV
» LED by your beating heart
» Love is two hearts beating as one - Herbert
» (zadig/oli) + my heart is beating in a different way.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: HRP :: Archives :: Présentations Archivées-
Sauter vers: