True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao]
header
-29%
Le deal à ne pas rater :
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry Warriors Icon Edition
64 € 90 €
Voir le deal

Partagez

True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao]

Invité
Invité
avatar
True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] || Mar 27 Nov - 1:30

Alerte  bébé malade ! ~


Shizuo toussait faiblement dans les bras de la mère, qui réajusta l'écharpe de son fils alors qu'elle franchissait les portes de l'hôpital. Une grippe. Son petit ange avait une grippe. Elle avait sacrément paniqué quand au matin, son fils n'arrivait pas à sortir du lit, transit de froid, le front brûlant et pleurant facilement. Elle n'était pas idiote et avait bien comprit que son petit était malade. Mais elle ne pouvait pas prendre sa température. Aveugle, elle avait beaucoup de mal avec tout ce qui était sur un écran, imprimé ou autre. Si son alter lui permettait de voir les formes, un peu comme une chauve sourie, les couleurs lui étaient inconnu, de même que les tout ce qui n'était pas en relief… Heureusement qu'une assistante sociale l'aidait avec  les papiers, sans quoi, se serait la débandade dans sa vie ! Enfin, ce l'était déjà pas mal. Elle avait appelé son patron en catastrophe en lui expliquant pour son fils, mais il ne semblait pas franchement compréhensif et elle savait ce que cela signifiait. Mère d'un enfant d'à peine un an, elle commençait à bien pendre conscience que les patrons n'appréciaient pas les devoirs de mère célibataire passant avant un emploi. Les mères mariées n'avaient pas vraiment ce soucis là, elle… Elle se retint de soupire en posant un baiser sur le front de son fils, ayant une pensée pour le père de celui-ci. Où qu'il soit, il ne devait même pas savoir que son fils était malade. Il devait être avec le reste de la bande à laquelle elle avait appartenu durant près de dix ans. Bande qui avait fait comme si elle n'existait plus une fois la rupture… Officialisée.

Elle se tourna vers l'homme qui la suivait, grand, cheveux en bataille et un masque cachant continuellement la moitié de son visage. Elle lui sourit, heureuse de sa présence. Il pourrait l'aider avec les médicaments et dosage pour le petit, chose qu'elle ne pouvait malheureusement pas faire seule… Encore une fois. Asao, son voisin, était diablement charmant mais surtout, serviable. Elle se souvint du jour de leur rencontre, quand elle avait fait brûler ses rideaux de cuisine et du ouvrir la fenêtre en catastrophe, tout en surveillant Shizuo encore nourison. Sans lui, sans doute serait-elle morte avec son petit. En tout cas, tel un héro, il était arrivé et les avait aidé. Être une mère célibataire aveugle, elle avait gagné gros à la loterie du destin. D'ordinaire, sa cécité ne la dérangeait pas le moins du monde, enfin presque pas, mais depuis l'arrivé de son fils, elle éprouvait de plus en plus de difficulté à accepté son état d'handicapée. La jeune mère se retint de soupirer.

-Merci de m'avoir accompagné… Dis moi, je peux abuser de ta gentillesse ? Je dois passer à la pharmacie, mais malgré l'ordonnance, je ne peux pas vérifier s'ils me donneront tout… Ni même les lui donner, puisque que je ne sais pas quel médicament à quel dosage… Les différencier oui, vu qu'il y a le nom en braille sur chaque boite…. Je suis désolée d'être un boulet…

Oui, elle abusait peut-être de son amitié avec lui. Sans doute en avait-il marre d'être la marraine bonne fée d'une aveugle incapable qui c'était laissée engrossée. Mais elle le lui demandait. Car elle n'avait personne d'autre à qui demander cela. Il était sans nul doute son seul ami… Amitié construite au fil des mois, durant lesquels il l'avait aidé plus qu'il ne l'aurait dû, durant lesquels il avait été un substitut de père pour son fils. Non pas qu'elle veuille qu'il en soit le père attention. Mais un modèle à suivre. C'était un homme bon, droit dans ses chaussures, sans fêlures. Tout ce dont elle voulait que son fils puisse s'inspirer en grandissant. Quelle mère ne rêverait pas d'avoir un fils si parfait ?! Et surtout, chose qui lui mettait presque la larme à l'oeil : il ne jugeait pas son fils sur son physique de démon. Beaucoup le faisait et elle détestait cela. Son fils avait certes, un alter physique quelque peu déstabilisant, mais il n'avait rien de démoniaque !

Ce fut la toux de son fils qui reporta l'attention de Sheny sur lui, le serrant un plus contre elle, en le berçant. Elle regarda une dernière fois Asao, avant de sortir de l'hôpital, pour aller aux passage piéton. Elle ne voyait pas les couleurs, ainsi se fiait-elle toujours à l’afflux de gens sur la chaussée pour traversée. En face ce trouvait son but : la pharmacie.


Gyō Asao
Directeur de Yuei - Héros
Gyō Asao
Surnom : Spider Ninja
Profession : Directeur de Yuei - Héros
Rang : S
Yens : 3584
Renommée : 608
Alignement : Rebelle
Re: True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] || Mar 27 Nov - 20:35

TRUE FRIENDSHIP
Au-delà de l'amour

Gyō
Asao

Senritsu
Sheny

[NOVEMBRE 297]

Avant d’arriver au Japon, Asao se trouvait dans un état d’esprit totalement différent d’aujourd’hui. Il se contentait de suivre les ordres de la G.A.H à la lettre. Cette institution qui avait fait de lui l’homme qu’il était aujourd’hui. Il lui devait énormément. Son parcours aurait pu être totalement différent. Ses fréquentations étaient souvent professionnelles. Des liens très puissants se sont malgré tout tissés avec le temps.

Des héros qui se font totalement confiance, qui agissent en parfaite harmonie sur des missions parfois très dangereuses et des périodes de repos. C’est à ça que l’on peut résumer la vie de Spider-Ninja avant la fin de son contrat en Europe et son départ pour le pays du Soleil-Levant.

Le Japon fut pour Asao une sorte de libération. Peut-être même une découverte, tel un nouveau-né qui ouvre les yeux sur le monde pour la première fois. Le héros pouvait jouir d’une liberté totale et vivre sa vie selon ses propres choix sans se voir imposer un appartement ou un véhicule. Payer un loyer, faire les courses puis rentrer et les ranger, recevoir des factures… Toutes ces petites choses étaient nouvelles pour lui lors de son arrivée. Il avait pour ainsi dire été dépendant de la Grande Association de Héros durant la majeure partie de sa vie. Sous contrat, il devait se plier à toutes les exigences et remplir à bien toutes les missions.

Le grand masqué est relativement sociable. Toujours souriant, il n’aime pas froisser les gens. Il lui arrive cependant de se montrer maladroit dans certaines situations. Il s’était lié d’amitié avec une voisine de l’immeuble suite à un incident. Ce jour-là, alors qu’il regardait la télévision vautré sur le canapé, l’odeur très facilement perceptible de "brulé" fit intervenir le héros. Il se dirigea instinctivement vers le lieu de l’incendie. Ni une, ni deux, il entra à l’intérieur. Une jeune femme s’y trouvait avec son bébé. Le premier réflexe du héros fut de mettre le bébé hors de danger. Il le prit alors puis le conduisit à l’extérieur avant de retourner chercher la maman.

Du malheur est né le bonheur. Sheny et Asao se lièrent rapidement d’amitié après cet incident. Asao avait un faible pour le petit bout d’homme de son amie. Un garçon terriblement mignon avec qui il adorait jouer. Le fait d’être voisin, facilita considérablement la propension au rapprochement. Cette maman qui se démène chaque jour malgré sa cécité afin de rendre la vie de son enfant meilleure. Asao appréciait sa voisine et la trouvait sympathique.

True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] Tumblr_oqoskzwlmG1ui7oe1o1_500

Ce jour-là, Asao avait accompagné Sheny à l’hôpital. Le petit lapin semblait être atteint d’une grippe. Le héros était passé à l’appartement de sa meilleure amie pour prendre la température du petit après quoi, la maman décidé d’aller voir un pédiatre. Le pédiatre sembla reconnaitre l’homme au masque mais fit un effort afin de garder un minimum de professionnalisme. Il rassura la maman sur la situation qui était d’après lui relativement courante et l’arma de conseils. Plus de peur que de mal finalement. Ils avaient reçus une ordonnance pour les médicaments de Shizuo puis s’étaient dirigés vers la sortie.
Sheny semblait plus sereine qu’à leur arrivée. C’est sur un ton embarrassé qu’elle interpella son ami.

- Merci de m'avoir accompagnée… Dis-moi, je peux abuser de ta gentillesse ? Je dois passer à la pharmacie, mais malgré l'ordonnance, je ne peux pas vérifier s'ils me donneront tout… Ni même les lui donner, puisque que je ne sais pas quel médicament à quel dosage… Les différencier oui, vu qu'il y a le nom en braille sur chaque boite…. Je suis désolée d'être un boulet…

- Ne dis pas de bêtises Sheny, tu n’abuses de rien du tout. Il est hors de question que je te laisse seule dans une telle situation. Donc laisse tomber tes histoires de boulet ou que sais-je. Allons chercher les médicaments.

Ils traversèrent la rue ensemble avant de rejoindre la boutique à la croix lumineuse avant d’y pénétrer. Une dame âgée les accueillit tout sourire. L’homme à la chevelure d’argent demanda à Sheny de lui fournir les ordonnances qu’il s’empressa de fournir à la pharmacienne. Elle s’en alla farfouiller dans des tiroirs avant de revenir quelques secondes plus tard, deux boites à la main. Le médecin avait prescris au bébé un sirop pour la toux ainsi que des suppositoires pour la fièvre. La vendeuse gribouilla des annotations illisibles sur les boites. Ils payèrent ensuite avant de s’en aller.

- T’es occupée aujourd’hui Sheny ?

La demande d’Asao cachait évidement une proposition. Il souhaitait remonter le moral de son amie en passant un après-midi ensemble autour d’une activité commune. Mais pour l’heure ils se tenaient sur le trottoir à l’extérieur de la pharmacie.


________________


True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] 200506092121362421
Invité
Invité
avatar
Re: True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] || Lun 14 Jan - 0:45

Merci ~


Sa présence, son aide et son soutient lui faisait unbien fou. Il était son ami, et par moment, elle se plaisait à imaginer qu'il était plus que cela. Sans doute car le sourire de son fils lorsqu'il y avait Asao valait tout l'or du monde. Elle rougit en entendant ses paroles, sans doute parce qu'elle se sentait un poids pour son ami alors qu'il avait toujours été là pour elle, toujours là pour son fils. Elle ferma les yeux, sans doute pour ravaler quelques larmes qui auraient voulu couler, puis elle lui sourit. Ouais, passer l'aprem avec lui, c'était une putain de foutue bonne idée.

-On rentre coucher Shizuo et on se cale devant un film ? Ou devant je ne sais quoi qui nous ferait rester au chaud ?… Je ferais du chocolat chaud même si tu veux ! Ou du café… Même si j'ai envie de chocolat pour ma part… Et des moshi. Tu savais que j'adorais les moshi?

Lorsque son fils toussa, elle revint à la réalité et le serra dans ses bas, pour le réchauffer, avant de prendre la route vers chez eux, pour le mettre au chaud, dans son lit avec ses peluches et ses médicaments. Elle s'en voulait. Persuadée qu'elle était fautive de l'état de santé de son fils, elle avait peur que l'état finisse par lui retirer la garde. Après tout, une aveugle n'est pas faite pour être mère hein. Ses propres parents le lui avaient dit un nombre incalculable de fois depuis la naissance de son fils. Au moins avait-elle Asao et Gareki, quand bien même celui-là popait tel un pokémon légendaire dans sa vie. Donc pas bien souvent, en fait. Cependant, la présence d'Asao était pour elle d'une importance capitale. Outre ce qu'il pouvait lui apporter dans vie, le soutient et l'affection, l'aide aussi, il y avait une chose sur laquelle elle pouvait compter pour ne pas finir sans son fils : le fait qu'il soit un héro. Il pouvait certifier qu'elle n'était pas une mauvaise ère et cela l'arrangeait beaucoup. Elle savait qu'un jour où l'autre elle devrait en parler avec lui, car la culpabilité la rongeait rapport à ses pensées peu amicale qu'elle pouvait entretenir vis à vis de lui.

-Il faudrait que je te parle aussi.. Mais quand le petit sera couché. C'est important et je peux pas vraiment te prendre pour un con en te le cachant. Ca me fou déjà mal de pas t'en avoir parlé plus tôt…


Gyō Asao
Directeur de Yuei - Héros
Gyō Asao
Surnom : Spider Ninja
Profession : Directeur de Yuei - Héros
Rang : S
Yens : 3584
Renommée : 608
Alignement : Rebelle
Re: True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] || Mer 16 Jan - 15:30

TRUE FRIENDSHIP
Au-delà de l'amour

Gyō
Asao

Senritsu
Sheny

[NOVEMBRE 297]

- On rentre coucher Shizuo et on se cale devant un film ? Ou devant je ne sais quoi qui nous ferait rester au chaud ?… Je ferais du chocolat chaud même si tu veux ! Ou du café… Même si j'ai envie de chocolat pour ma part… Et des moshi. Tu savais que j'adorais les moshi ?

- Excellente idée ! On fait comme ça alors ! Je connais justement une très bonne pâtisserie pas très loin d’ici.

Ils prirent alors la direction de la meilleure pâtisserie du Japon. Celle de Kyoko la pâtissière. Bon c’est vrai, c’est sans doute exagérer la chose. Mais Asao raffole de cette pâtisserie et selon lui, il n’y en a pas une qui soit meilleure.

Une fois arrivés, Kyoko fut très enjouée de voir Asao et Sheny. Ce dernier passe quasiment tous les jours prendre son petit déjeuner dans cette pâtisserie. Asao acheta deux boites de mochis avant de saluer la gérante.

Ensuite direction la maison. Sur le trajet, Asao prit Shizuo qui s’était endormi un peu plus tôt dans les bras de sa mère afin de la soulager.  Le trajet fut relativement court et ils arrivèrent rapidement chez eux. Sheny réveilla délicatement le petit ange afin de lui administrer les médicaments prescrits par le médecin avant de le laisser retomber dans les bras de Morphée.

Asao se plaisait énormément en compagnie de Sheny. Bien que la relation partagée avec elle soit quelques fois ambiguë, les deux adultes ne perdent jamais de vue leur amitié inébranlable. Cette amitié profonde représente le socle principal de leur relation. Sheny devait très certainement savoir qu’Asao l’aimait énormément bien que ce dernier ne soit pas très doué pour exprimer ses sentiments. Asao possède une philosophie de vie assez particulière. Pour lui, il y a les connaissances, qu’elles soient neutres ou très bonnes. Et puis il y a la famille. C’est ainsi qu’il catégorise les personnes à qui il tient énormément. Sa famille. Probablement à cause du manque qu’il aura éprouvé toute sa vie de par son statut d’orphelin.

Une fois le petit endormi, Sheny et Asao se mirent à l’aise sur le canapé en se recouvrant les pieds histoire de rester au chaud. La maitresse des lieux prépara deux délicieux chocolats chauds que nous savourions avec les mochis. Sheny est l’une des rares personnes à connaitre le visage d’Asao. En effet, lorsqu’il est avec elle, il le retire systématiquement. Tandis qu’ils cherchaient un bon film à regarder, Asao interpella Sheny.

- Qu’est-ce que tu voulais me dire tout à l’heure Sheny pendant que tu couchais le petit ?  


________________


True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] 200506092121362421
Contenu sponsorisé
Re: True Friendship : Au-delà de l'amour [pv Gyô Asao] ||

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: HRP :: Archives :: Demandes de RP archivées-
Sauter vers: