Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes | Chisa
header
-40%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
229 € 379 €
Voir le deal

Partagez

Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes | Chisa

Hayasa Ryūzaburō
Héros professionnel
Hayasa Ryūzaburō
Surnom : L'homme au bob
Profession : Héros - Bras droit de l'Agence Kyuunan
Rang : S
Yens : 365
Renommée : 307
Alignement : Bienfaiteur
Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes | Chisa || Sam 2 Mar - 22:59


Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes...

Une démarche nonchalante, un bâillement qu’on lui attribue facilement et une tenue qui n’est pas de cette époque, voilà bien Ryuzaburo qui déambule en direction du lycée dont la renommée n’est plus à prouver : Yuei. Un lieu qui lui a tant apporté sans qu’il n'ait eu besoin de lui rendre quoi que ce soit. L’homme au bob n’a pas toujours été cet excentrique au charme dévastateur (selon des témoignages aux sources nébuleuses). Fut un temps où le blond était une personne qui était assez distante, faible mentalement parlant, timide. Bref, le parfait cliché de la magnifique victime que certains aiment torturer et d’autres protéger.

Un coup d’oeil au bâtiment, il n’a pas pris une ride. Un petit rictus s’échappe alors. Puis, des bruits de pas dérangent l’attention du flemmard. Dégainant son éventail avant de le placer devant son visage et l’agiter, ses yeux scrutent. Une petite silhouette. Un regard vide pourtant vif de sa couleur. Une façon de se tenir ou même d’être physiquement qui laisse présager une personne ne souhaitant point l’attention, point l’exubérance, point… point. C’est évidemment pour cette raison que notre bon vieux héros de Kyuunan se dirige, l’air guilleret, en direction de notre petit fantôme.

Heyyyy! - en lui faisant signe de la main - Dis moi, tu es élève ici ou pas ?

Ryu 1er du nom se gratte les cheveux avec son éventail avant de le remettre rapidement devant ses lèvres pour se remettre à parler. C’est qu’il faut entretenir un certain air mystérieux (ou idiot, à voir).

Hmm ?

Puis, il se rend compte que l’établissement est fermé à cause des vacances. Quel professeur exemplaire. Qu’à cela ne tienne, héros ne veut pas forcément exclure une ou deux entorses aux “bonnes mœurs” de l’institut nippone. Si ? Ah… Plaçant une de ses mains sur le haut de la grille, il soulève alors son propre poids afin de passer de l’autre côté de la barrière. Ni vu, ni connu. Enfin, bien sûr que si. Tout un système à Yuei existe pour détecter ce genre d’intrusions. Mais le blond est sans doute un homme de confiance pour les défenses. Dans le cas contraire, il faudra courir vite ou essayer d’attendrir Ayako avec un petit lait chaud. À méditer donc. Tournant la tête derrière lui, il intime la pauvre petite qui n’a rien demandé.

Bah alors, tu viens… euh… C’est quoi déjà ton nom ?

Lui ne se présente pas, il n’a jamais eu à le faire. Les médias relatant assez les faits des héros des agences pour qu’on les reconnaisse sans trop de soucis. Un avantage pour beaucoup de situations, un désavantage pour d’autres. Mais ça, c’est un autre débat que nous aurons tout le loisir d’explorer plus tard. Pour l’heure, Ryuzaburo a besoin de voir le bureau qu’il aura. COMMENT CA IL N’EN AURA PAS ? C’est une honte.


©️ Nye-Hael sur Epicode
Hōko Chisame
Justicière
Hōko Chisame
Surnom : Chisa ~
Profession : Justicière
Rang : C
Yens : 1426
Renommée : 30
Alignement : Indécis
Re: Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes | Chisa || Dim 3 Mar - 18:28


Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes


Il n'y a pas de meilleure journée que celles qui démarrent par un réveil ensoleillé, n'est ce pas ? Surtout après une nuit douce, sans mauvais rêve, sans aucun sursaut ni aucune ombre au tableau. Chisame s'étire de tout son long dans ses draps soyeux avant de glisser dans les pantoufles girly que son gentil papa lui a acheté dernièrement. Aujourd'hui encore plus que d'habitude, elle respire le positif puisque c'est une journée entièrement tournée vers l'avenir qui commence. On remplace le rendez-vous psy par une balade comme elle les adore, du côté de son futur lycée qui plus est. Cela fait quelques jours qu'elle songe sérieusement à visiter les alentours, le temps est long jusqu'à la rentrée pour la petite ignorante qu'elle est. Les campus scolaires, les cours et côtoyer des inconnus - particulièrement des personnes de son âge et des héros - l'effraye autant que ça l'excite.


Le vent qui fait voler la jupe ajoute encore un point positif à la journée. Enfin à l'air libre, l'adolescente comme à son habitude, décida de rejoindre le quartier du lycée à pied. Les yeux levés vers le ciel éclatant, distraite par les oiseaux, Chisame s’accommodait doucement à cette sensation de liberté. Cinq longues années après sa délivrance, autant dire qu'il était temps. L'entrée à l'école y fait beaucoup, la stimulation de l’inconnu est grandissante de jour en jour. Après une trentaine de minutes de marche à écouter la rue chanter, elle entrevoit enfin l'enceinte de l'académie, au loin. Son regard se perd en direction de la hauteur des bâtisses, impressionnée d'imaginer que bientôt, elle fera partie d'une élite d'apprenti héros.


Heeeyyyy! - en lui faisant signe de la main - Dis moi, tu es élève ici ou pas ?


Chisame tourna son corps à cent quatre-vingts degrés après un sursaut qui la coupa de ses pensées. Personne. Un quart de tour supplémentaire et l'apparition d'un homme, un homme grand. La jeune borgne devint rouge des joues, il fallait qu'elle réponde quelque-chose mais la difficulté à communiquer était présente. Prise de cours, elle échappa un petit rire nerveux très discret.

- Hmm ?


Un éventail cachait à moitié le visage de cet homme qui lui semblait malgré tout familier. Impossible de savoir ou elle avait déjà visualisé ce bob reconnaissable parmi cent. Le réflexion au maximum, son cerveau tournait en boucle.

- Hum, bientôt oui, j'entre en classe à la prochaine rentrée.

Prononca t-elle dans sa barbe (inexistante, évidemment). Et puis d'un coup, un éclair de clairvoyance, elle avait enfin réussi à déterminer de qui il s'agissait. C'est évidemment l'homme au bob ! Ce héros qu'elle n'avait vu jusqu'alors qu'à la télévision. Machinalement une main vint se placer devant sa bouche comme pour cacher son étonnement. Que faisait-il içi ? Quel honneur était offert à Chisame de parler à un héros si reconnu et finalement, si reconnaissable. Les mèches blondes qui s'échappaient de son chapeau semblait bien coiffées. Il venait de se tourner vers la grille fermée du lycée, puis, montra une force remarquable et souleva le grillage, avec assurance. Avant même que la petite brune n'est le temps de réfléchir plus longtemps à une réaction correcte face à lui, il donna à nouveau de la voix :

- Bah alors, tu viens… euh… C’est quoi déjà ton nom ? 

Une courbette timide et la mine encore plus rose qu'auparavant, le petite était comme bloquée, droite comme un piquet, les pieds rentrés vers l’intérieur de son corps. Fallait-il refuser cette invitation étonnante ? Elle n'arrivait toujours pas à réfléchir décemment. Un établissement fermé et sombre, un homme presque inconnu, cela semblait être quelque chose de risqué pour l'ancien otage d'un psychopathe. Mais. Mais c'est un héros. Un héros qu'elle a admiré plusieurs fois sur le petit écran du salon. Un héros qu'elle a admiré comme beaucoup d'autres lorsqu'elle a découvert leur existence après ses années d'enfermement. Quelques secondes plus tard, plus besoin de trop réfléchir elle fut emmenée par un sentiment d'envie, une impulsion. Doucement, un pas après l'autre, elle passa sous la grille, nul besoin de se baisser pour l’adolescente si frêle à côté de ce grand bonhomme.

- Je m'appelle Chisame monsieur. Nous avons le droit d'entrer ?

Après cette phrase, un grand souffle comme un soulagement. Enfin de réels mots sortaient de ses lèvres un peu pincées par la timidité. Après tout c'est le moment parfait pour apprendre à rencontrer, à prendre des risques et donner un peu d'importance à cette fameuse journée qui sentait très bon jusqu'à présent.

Codage par Libella sur Graphiorum

________________


Petite oiselle, si tu n'as pas d'ailes | Chisa 200428115346500322
Spoiler:
 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: HRP :: Archives :: Demandes de RP archivées-
Sauter vers: