Pureté et rédemption [PV Carolina]
header
-36%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
166.49 € 259.99 €
Voir le deal

Partagez

Pureté et rédemption [PV Carolina]

Tokita Yuuta
Tokita Yuuta
Profession : Première année - Filière Héroïque
Rang : C
Yens : 360
Renommée : 40
Alignement : Bienfaiteur
Pureté et rédemption [PV Carolina] || Jeu 14 Nov 2019, 21:59

”Quelle bande d’imbéciles.!”

Cette phrase, associée au fracas métallique produit par la fermeture violente du casier de Yuuta détourna l’attention des quelques élèves aux alentours sur lui pendant quelques secondes. La majorité d’entre eux connaissait le garçon, sans pour autant le fréquenter, et savait que la colère était un sentiment des plus inhabituels chez ce dernier, ce qui contribuait à leur surprise face à cette étonnante scène. D’un regard qui laissait transparaître une fureur peu commune, le jeune homme balaya son environnement, faisant rapidement passer à chacun de ses camarades l’envie de le fixer plus longtemps. L’un d’eux cependant lui sembla plus hésitant à détourner les yeux, affichant comme une volonté de venir lui parler. Un air toujours aussi grave sur le visage, Yuuta se dirigea à grandes enjambées vers l’étudiant. Ce dernier semblait particulièrement réservé et faiblard, et notre protagoniste était dans un état de furie tel qu’il se sentait prêt à renverser n’importe quel obstacle lui barrant la route.

”Parle.”

”Hein ? De… de quoi on doit parler ? Je comprends pas, j’ai rien vu j’te jure.”

L’interlocuteur du timide étudiant, exaspéré par ce mensonge peu assuré, ferma les yeux et expira longuement, avant de les rouvrir, retrouvant son classique air blasé.

”Je ne te ferais rien, ne t’inquiète pas. J’ai pas rejoint la filière héroïque pour frapper des binoclards dans les couloirs de l’école, alors fais comme moi, détends toi, et dis moi ce que tu sais.”

Quelques secondes passèrent pendant lesquelles le jeune homme faisant face à Yuuta sembla chercher ses mots avec difficulté. La tension retombée et la routine alentour revenue, il se lança.

”Bon… j’ai vu un groupe de 4 élèves de terminale générale forcer ton casier et en sortir une feuille pour en mettre une autre. Ils parlaient de toi comme un criminel. Je connais pas leurs noms mais ils sont partis par là.”

Les deux lycéens échangèrent un bref hochement de tête avant que l’apprenti héros ne s’élance à un rythme soutenu dans la direction indiquée du doigt par son interlocuteur à la fin de sa dernière phrase.Yuuta ne comprenait pas encore de quoi il en retournait, et il n’en avait pas grand-chose à faire pour être honnête. Que ces perturbateurs s’amusent à lui rappeler ses origines criminelles, passe encore: il s’attendait bien à subir des brimades sur son père en étudiant au lycée des héros. Ce qui était ici inadmissible aux yeux du garçon, c’était que ces fauteurs de troubles avaient réussi à opérer leur petite substitution le jour où il s’apprêtait à rendre l’unique devoir de l’année qu’il s’était appliqué à faire et pour lequel il avait réellement travaillé. Yuuta faisait déjà assez peu d’efforts en général, et voir ses bonnes résolutions rendues caduques par la bêtise des plus misérables de ses pairs avait de quoi le mettre hors de lui.

Couloir après couloir, il avançait, balayant énergiquement des yeux chacun des recoins qui s’offraient à son regard. Le peu d’élèves qu’il croisait au sein du grand bâtiment ne semblaient pas savoir grand-chose de la poursuite effrénée qui s'effectuait sous leurs yeux. Tout juste haussaient-ils un sourcil en voyant Yuuta sprinter à pleine vitesse dans un lieu supposément calme et silencieux. Près d’une dizaine de minutes lui fut nécessaire mais il parvint finalement à apercevoir quatre individus dont les profils correspondaient, au moins de loin, aux voleurs. Ils étaient regroupés et faisaient face à un mur, contre lequel l’adolescent pensait distinguer une cinquième personne, et étaient visiblement en plein milieu d’une discussion animée. Reprenant un rythme d’avancée normal afin de ne pas attirer trop de suspicions avant d’être à leur contact, il put remarquer, en se rapprochant, une feuille-double qui semblait correspondre à son devoir. Un sourire narquois sur le visage, Yuuta sentit toute sa panique s’envoler lorsqu’il réalisa que récupérer le fruit de son labeur serait bien moins difficile que de le retrouver.

”J’espère pour vous que vous êtes en train de discuter de la façon dont vous allez platement vous excuser bande de rats.”

Énonça-t-il d’une voix forte et claire. Un à un, les malfaiteurs se retournèrent dans sa direction, un air mauvais sur le visage. Leur mouvement révéla aux yeux du garçon la personne qu’il n’avait jusqu’à présent que devinée derrière les grandes silhouettes des terminales. C’était une fille, une élève, récemment arrivée à Yuei après une errance urbaine malsaine. Mais ça, Yuuta ne le savait pas, pas encore tout du moins, car même si cette information avait eu droit à son lot de passage aux télévisions et journaux locaux tokyoïtes, il avait tendance à se tenir peu informé sur l’actualité. Ce qu’il remarquait en revanche, c’est que les intentions de ces messieurs à l’égard de la demoiselle n’étaient pas vraiment moins hostiles que celles qu’ils semblaient avoir à son encontre.Ce qui en faisait donc une alliée de circonstance.
Dommage pour ses opposants du jour.

”Soyez raisonnables, rendez moi mon exposé maintenant et j'oublie tout.”
Carolina Dranapie
Apprentie Héroïne - Chasseuse de Monstres
Carolina Dranapie
Surnom : Nay
Profession : Elève de première année héroïque à Yuei
Rang : C
Yens : 3420
Renommée : 80
Alignement : Esprit Libre
Re: Pureté et rédemption [PV Carolina] || Ven 15 Nov 2019, 11:04

Frottant ses yeux, Carolina poussa un bâillement légèrement soutenu alors que ses yeux piquaient d’une force assez malsaine. La nuit avait été courte, et pour cause : Elle avait dû rattraper en quelques soirs l’équivalents de plusieurs longues semaines de cours, et ce dans bien des matières. C’était juste qu’en mathématique, elle s‘était retrouvée avec l’imminence d’une évaluation à la clef, ce qui avait été une raison suffisante pour couper court à son rythme habituel. Le nez dans ses bouqins, éclairés à la seule lueur de son téléphone pendant que, de l’autre côté de sa chambre, Hari s’était endormie depuis belle lurette, ce n’avait pas été une soirée facile à vivre.

Mais ce n’était sans doute rien en comparaison de lorsqu’elle avait été face à la table. Le devoir devant elle, les yeux grands ouverts, elle n’avait pas fini la première question que déjà, sa tête lui était outrageusement douloureuse. Une sacré plaie tout de même que de se retrouver avec un tel calvaire dès le matin. Et, comme l’on pouvait s’en douter, réviser comme elle l’avait fait n’avait clairement pas été facteur de résultat. Certaines questions s’étaient retrouvées blanches, d’autres quelques peu gribouillées, mais dont elle savait que le résultat tomberait complètement à côté de la plaque. Oh elle n’espérait pas avoir la moyenne hein, elle avait abandonnée cette idée. En fait, elle n’avait point d’espoir particulier concernant ceci. Les maths n’était pas son dada, mais cette matière, aussi infernale pouvait-elle être, se retrouverait à influencer si elle pourrait oui ou non demeurer dans le lycée d’élite…

Enfin bref, la journée avait un peu avancée et l’état de l’Italienne ne s’était pas grandement amélioré. Elle était fatiguée et elle avait l’envie de pioncer. Poser sa tête contre quelque chose et s’empaffer pendant qu’un prof déblatérerait des informations vitales sur le fonctionnement de la vie et du système. Après tout, la réponse universelle à la question du monde ne se retrouvait-elle pas dans l’espagnol LV2 ? Si tenté que cette matière soit enseignée à Yuei déjà… Mais comme si les cours n’étaient déjà pas suffisant, elle allait se retrouver en plus de ça avec des problèmes disciplinaires.

‘’Tu ferais mieux de te barrer, gaijin !’’


Carolina leva un œil et un sourcil alors qu’elle était en train d’avancer dans les couloirs. Dans son nouvel uniforme en plus, mais bon, il se trouvait que même si elle avait été admisse à Yuei, certains n’acceptaient pas vraiment cette décision du directeur. Elle subissait souvent des messes basses, pour plein de sujets… Mais évidemment, comme elle était une étrangère, les choses se complexifiaient à grande vitesse…

‘’Hum ?’’
Fit-elle, son temps de réaction manquant un peu à l’appel alors qu’elle était confronté à quatre étudiants. A la taille, il s’agissait visiblement de troisièmes années, mais ils ne semblaient point être si occupés. Est-ce qu’ils étaient en filière général ? C’était une chose bien commune tout de même. Toutefois, les choses vinrent à s’accélérer lorsqu’elle vint à se faire chopper par le col par l’un des garçons présent, lui mettant un peu la pression alors qu’elle se faisait plaquer contre un mur.

‘’Tu comprends pas la langue ou quoi ?!’’


‘’Laisse.’’
Fit une fille à côté de lui, qui tenait dans ses mains une feuille bourrée d’écriture. ‘’Elle n’est pas comme nous.’’

‘’J’ai du mal à croire qu’ils acceptent des racailles ici. Franchement, ça me déçois.’’

‘’T’es pas à ta place ici.’’


‘’C’est bon, vous avez fini ?’’
Fit-elle en levant les yeux au ciel, ou plutôt vers le plafond. ‘’A quatre contre une, on se demande bien c’est qui vraiment la « racaille ».’’

‘’Oh toi tu…’’


Une voix vient à se lever. Un surveillant qui allait empêcher une scène de violence entre des étudiants ? Quelqu’un qui allait s’interposer ? Un peu près ça, mais pour d’autres motivations. Il se trouvait qu’un jeune homme, d’un peu près l’âge de la demoiselle, se retrouvait à haranguer le groupe, afin de récupérer son… exposé ? Sur le coup, la lycéenne ne comprit pas, mais c’était suffisant pour qu’on vienne lui lâcher le col. Elle commençait à être habituée. Ça n’arrivait pas tous les jours, mais pas loin. Certains n’aimaient pas vraiment qu’elle partage le même espace qu’eux.

‘’Oh tiens, Tokita-kuuun. Tu as été rapide dis-donc !’’


‘’J’imagine que quelqu’un nous a balancé.’’


‘’Je pensais que cet exposé te plairait pourtant. Il te convient si bien ! Et puis… C’est un sujet que tu maîtrise ! Je ne voulais pas que tu te ridiculises devant toute ta classe. C’est un peu mon devoir de senpai tu sais.’’


‘’Et puis, c’est toi qui devrait être raisonnable non ?’’


Probablement qu’ils appuyaient sur le fait qu’ils étaient plus nombreux. En tout cas cette diversion offrait suffisamment d’espace à la lycéenne pour qu’elle puisse s’occuper à d’autres choses, ailleurs, mais de l’autre côté, sa curiosité l’amenait à vouloir apprendre comment cette histoire se terminerait, et son égo la poussait à ce qu’elle donne une bonne leçon à ces bullys scolaires. Donc, curieusement, elle se retouvait dans le même camp que ce type dont elle ne savait rien…

________________


Pureté et rédemption [PV Carolina] 1572088282-signature2
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rédemption [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Heroes :: HRP :: Archives :: Demandes de RP archivées-
Sauter vers: